Non respect du confinement : l’amende passe à 200€ en cas de récidive


Non respect du confinement : l’amende passe à 200€ en cas de récidive

Photo : Les Echos

.

225 000 PV à 135€ pour non respect du confinement ont déjà été dressés par les forces de l’ordre (VA) soit un bonus de 30 millions d’euros supplémentaires pour les caisses de l’État.

L’amende passe désormais à 200€ en cas de récidive et à 450€ pour l’amende majorée.

Un bon moyen de faire respecter les règles du confinement (hors quartiers puisque « non prioritaires » dixit Nunez) et de lutter contre le coronavirus ?

Ou bien d’améliorer les finances publiques ?

Et faire payer quelque part aux Français le « pont aérien » permettant de ramener 1 milliard de masques made in China ?

.

Coronavirus : l’amende pour non-respect du confinement reste à 135 euros mais passe à 200 euros en cas de récidive dans les quinze jours

Un particulier risque une amende s’il se déplace à l’extérieur sans attestation dérogatoire ou avec une attestation incomplète, s’il ne respecte pas les mesures plus restrictives prises par le préfet de leur zone de résidence comme les couvre-feux, ou s’il participe à un rassemblement de plus de 100 personnes.

Conséquence de l’état d’urgence sanitaire instauré en France pour lutter contre la pandémie de coronavirus, de nombreuses mesures sont à respecter au quotidien, et des amendes sont prévues au cas où elles ne le seraient pas. 

Le montant de ces amendes pour récidive du non-respect du confinement augmentent, dimanche 29 mars…

Le décret du 28 mars fixe le montant de cette amende en cas de récidive à 200 euros, et 450 euros pour l’amende majorée si elle n’est pas payée dans les délais. 

Le décret prévoit en plus la forfaitisation de cette contravention de 5e classe. Si quatre violations sont relevées dans les 30 jours, on passe à un délit puni de 6 mois d’emprisonnement et 3 750 euros, notamment.

Un particulier risque une amende s’il se déplace à l’extérieur sans attestation dérogatoire ou avec une attestation incomplète, s’il ne respecte pas les mesures plus restrictives prises par le préfet de leur zone de résidence comme les couvre-feux, ou s’il participe à un rassemblement de plus de 100 personnes.

Le responsable d’un établissement recevant du public, comme un commerce, qui ouvre ses portes malgré la mesure de fermeture temporaire pour enrayer la propagation du coronavirus, risque aussi d’écoper d’une amende.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-l-amende-pour-non-respect-du-confinement-passe-a-200-euros-et-a-450-euros-en-cas-de-majoration_3890269.html

.

Le président-stratège en mode Top Gun…

… pour lancer, grâce à des Antonov, un pont aérien entre la France et la Chine

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




17 thoughts on “Non respect du confinement : l’amende passe à 200€ en cas de récidive

  1. Avatarcorleone

    Si les services de police , gendarmerie, police municipale veulent se faire du fric, ils n’ont qu’à se rendre dans les banlieues « chaudes » de nos cités « racailles » et attendre que les rats sortent de leurs trous et BINGO TIROIR CAISSE.
    Pourront s’acheter des masques.

  2. AvatarBaribal

    On nous annonce 3 milliards de personnes confinées dans le monde, chiffre, bien sûr invérifiable uniquement fait pour nous faire comprendre, à nous Gaulois irréductibles, que nous sommes des veinards. Par contre, je viens de voir à la télé que les Suédois ne l’étaient pas, leur seule contrainte étant de ne pas se réunir à plus de…cinquante !

    Les rues de Stockholm sont bondées, aucun Suédois ne porte de masque; sont-ils faits d’acier ? Quelqu’un pourrait-il m’expliquer comment les Suédois font pour vivre quasiment normalement ? Quid des autres pays scandinaves ?

      1. romulusromulus

        La Suède a fait le pari de l’immunité collective, un peu comme la Grande Bretagne avant que cette dernière ne change d’avis sur des prévisions catastrophiques de décès.
        Bien que le pari soit risqué car les services suédois de santé ont subi comme la plupart des pays européens des coupes budgétaires drastiques, cela leur réussit pour l’instant plutôt bien, même si le nombre modeste de tests ne reflète certainement pas la véritable infestation.
        Comparons avec les chiffres de la France:
        – la France teste plus que la Suède mais ce n’est pas là le chiffre le plus important.
        – le nombre de morts par million d’habitants est plus représentatif: 40 pour la France, seulement 11 pour la Suède. Et si l’augmentation du jour (29/03) en pourcentage est sensiblement le m^me pour les deux pays, on pourrait croire à tort que la Suède aurait intérêt à se méfier mais il n’en est rien, du moins pas pour l’instant car:
        – les malades en réanimation sont de 18 fois supérieurs en France qu’en Suède ou le différentiel de population globale n’est pourtant de de 6,7 en faveur de la France. Cette dernière passe d’ailleurs ce jour en tête en valeur absolu concernant ce poste, pour toute l’Europe, ce qui ne laisse pas présager des jours heureux.
        Il semblerait donc que les Suédois arrivent mieux à gérer la prise en charge hospitalière, ce qui va dans le sens du post de GAVIVA indiquant un indice de préparation à la pandémie élevé en Suède.
        Cependant, je dois pondérer cet optimisme par le fait que la Suède est classée sensiblement au même niveau actuellement que la France dans les pays à hauts risques (sources: OMS Genève via Coronavirusinfolive)
        Source de mes infos précédentes: worldometer

  3. AvatarCayssials

    La France le plus grand pays des amende
    Ce pouvoir aux abois ne sais pas réagir autrement que par les amendes et mes sanctions.
    Sauf pour les petits voyous immigrés qui peuvent faire tout leur trafic et qui ne risquent rien, pas même une amende.
    Les sanctions et les amendes c’est. Pour les français surtout retraités
    Et ceux qui bossent.
    On en a plus que Marre
    Ça risque de finir très mal.

    1. Avatarjonathan

      Même amendes pour les voyous immigrés, mais le problème les policiers se font attaquer au mortier et pompiers aussi. LBD contre les voyous immigrés il va y avoir des représailles comme commissariat brûler émeute 2005 en pire pire pire.

      ON EN A PLUS QUE MARRE ‘ »RÉVOLUTION' »

  4. AvatarAardvark

    Et dans les « banlieues rouges » et musulmanes, elle est de combien l’amende ? On tape toujours sur les mèmes, c’est dégueulasse…

  5. AvatarMountain

    Ben faut bien combler le déficit qu’il y a avec les radars qui ne doivent par rapporter grand chose en ce moment vu qu’il y a très peu de voitures qui circulent ,toujours les mêmes qui doivent payer d’autant que verbaliser une personne qui va en vélo chercher son pain c’est abuser ,par contre dans les cités c’est impunité pour eux .

  6. AvatarAlexandre

    Il me semblais que c’était mille euros en cas de récidive dans les 15 jours, il y aurait donc une atténuation de l’amende ?

    1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

      @Alexandre

      Pas d’atténuation, au contraire !

      Mais il y a quelque jours, Belloubet avait effectivement présenté le projet « gradué » suivant : « une amende de 135 euros en cas de violation des règles, 1500 euros en cas de récidive «dans les 15 jours» et dans le cas de «quatre violations dans les trente jours» un délit «puni de 3700 euros d’amende et six mois de prison au maximum». »

      https://resistancerepublicaine.com/2020/03/23/belloubet-libere-5000-detenus-mais-menace-de-prison-les-francais-ne-respectant-pas-le-confinement/

      Mais ce projet avait été jugé disproportionné par les LR. Vous avez donc ici la mouture « proportionnée » et… approuvée.

  7. AvatarRayman

    Pourquou donc la France ne mobilise pas la garde national pour mettre de l’ordre des ces citės???

  8. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Macron et sa bande de charlots sont des guignols et des nullards finis pour ce qui est de gérer la crise sanitaire mais pour nous inventer des prunes et nous en foutre à tirelarigot là ils sont très fort cette bande d’enfoirés, d’autant que les prunes sont réservées aux pauvre cons de sans dents. Par contre dans les cités les CPF peuvent sortir, dealer, bref faire ce qu’ils veulent en tout impunité. Ah elle est belle la devise des la France gravée sur tous les bâtiments publics
    « Liberté égalité fraternité » tu parles désormais la France c’est répression et racket outrancier pour les sans dents et laxisme total pour les CPF. La France de cette ordure de Macron dans toute son horreur!!

  9. AvatarJJB

    C’est évident, la priorité c’est l’augmentation des amendes …..
    pour l’augmentation des masques, du gel, des respirateurs, des tests ….
    on cause, on cause, on cause devant tous les médias …..
    ça n’est pas avec ceux qui créé les problèmes qu’on peut les résoudre,
    au contraire il faut les détruire en même temps que ce virus.

  10. AvatarJean Charles du maroni

    Bonjour les PV augmentes pour les honnêtes citoyens, pendant ce temps les nuisibles racailles sous développées de nos banlieues pavoisent dehors et agressent impunement les forces de ordre en dernier cette nuit en Seine St Denis, les FDO doivent faire usage de leurs armes nous sommes en guerre nettoyons nos villes. De ces nuisibles sauvages colores qui polluent notre pays et nos valeurs

  11. AvatarChristian Jour

    Alors là dans les amendes ils sont fort. Mais uniquement sur les Français de souche, pas sur les parasites de l’afrique qui eux ne risque rien, par peur d’une émeute, avec vitrine explosées et voitures brûlées. Ce gouvernement de guignols, de lâches et de vendus est fort avec les faibles et faible avec les forts.

Comments are closed.