Texas : une mère admet avoir battu et étouffé sa fille de 14 ans pour une photo sans hijab…

Le Visage de l’amour !

Une adolescente de la région de Houston a été battue et étouffée par sa propre mère parce qu’elle ne portait pas de hijab dans un message publié sur les réseaux sociaux.

 La maltraitance des femmes est ancrée dans les textes islamiques et demeure ainsi incontestée depuis des générations.

click2houston.com

Sittarh Khan est accusée d’avoir battu, étouffé et brûlé sa fille de 14 ans en octobre de l’année dernière. Elle lui reprochait de ne pas porter son hijab et d’avoir trop cuit le pain pita, selon les procureurs du comté de Harris.

“L’accusée, contrariée par le fait que la plaignante ne portait pas son hijab à l’école, a battu et étouffé la plaignante, lui faisant perdre connaissance”, a déclaré l’agent chargé de l’audience lors de l’audition de la cause probable de Khan peu après son arrestation.

Une source proche de l’enquête a déclaré au média KPRC 2 que Khan avait découvert l’absence du couvre-chef dans un post Instagram de sa fille.

Brûlures

L’accusation de blessure à un enfant découle d’un incident au sujet du pain pita. Khan se serait énervée parce que le pain était trop cuit et aurait “forcé le bras de la plaignante sur une grille de four chaude, lui causant trois marques de brûlure”, a déclaré l’agent d’audience.

L’accord de plaidoyer de Khan comprend un report de la décision pour une période de trois ans. Pendant cette période, elle devra effectuer 100 heures de travaux d’intérêt général, faire un don de 100 dollars à la banque alimentaire de Houston, ne pas consommer de drogues ou d’alcool et suivre un cours de 4 heures sur la gestion de la colère.

 

►Un « migrant » dit à une Espagnole de ne pas manger de sandwich au jambon…

Je suis dans un bus en Espagne et ma grand-mère m’a préparé un sandwich au jambon ibérique pour le trajet. L’homme à côté de moi, un Marocain, m’a dit que je ne devais pas manger cela à côté de lui parce que sa religion ne lui permet pas de manger du porc. ….VRAIMENT ?!?!? Nous sommes en Espagne ! Le plat national est le jamón ibérico ! Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond chez les gens !

C’est partout la même chose : dans les pays musulmans, il faut se conformer aux mœurs islamiques. Et dans les pays non musulmans, il faut…se conformer aux mœurs islamiques !

Une jeune fille hindoue violée, convertie à l’islam, l’enfant qu’elle portait tué : Taher Pathan, qui s’est fait passer pour un hindou gujarati, a été arrêté.

« Il m’a administré une boisson alcoolisée et m’a forcée à lire le Coran »

Encore un cas de « djihad de l’amour » .

opindia.com

L’accusé s’est présenté à la victime en tant qu’hindou et a ensuite eu des relations sexuelles avec elle. Il a également forcé la jeune fille à porter une burqa et à manger du bœuf, ainsi qu’à se convertir à l’islam.

 

OpIndia a obtenu une copie du rapport d’enquête sur l’incident. Selon le texte de la plainte, la victime, une jeune fille hindoue, a rencontré les accusés dans une salle d’exposition privée en 2020. L’accusé principal, Taher Pathan, s’est présenté à la jeune fille en tant que Gujarati hindou. Il lui a dit qu’il s’appelait Sameer Patel et qu’il n’était pas marié. Le duo s’est rapidement lié d’amitié et plus tard, l’accusé a forcé la jeune fille à avoir des relations physiques avec elle.

Selon la copie de la plainte, il a continué à avoir des relations sexuelles avec la victime sans qu’elle le veuille. Il a également enregistré des vidéos désobligeantes de la femme et l’a menacée pour qu’elle l’écoute.

Deux ans plus tard, la victime a découvert que “Sameer Patel” était en fait un musulman et que son nom d’origine était Taher Pathan.

Ayant appris cela, elle a tenté de mettre fin à la relation. Mais l’accusé ne s’est pas laissé faire. Il a menacé la jeune fille en lui disant qu’il publierait ses photos désobligeantes sur l’internet. Il a également forcé la jeune fille à l’épouser et à se convertir à l’islam.

La femme est tombée enceinte le moment venu, mais l’accusé l’a maltraitée, l’a agressée physiquement et a tué l’enfant qu’elle portait dans son ventre. En 2022, l’accusé a converti de force la jeune fille à l’islam, l’a obligée à manger du bœuf et à porter une burqa. “On m’a emmenée chez un maulana qui m’a forcée à boire une substance liquide pendant un mois. Cette substance m’a donné des vertiges et Taher m’a alors fait porter la burqa.

“On m’a emmenée chez un maulana [érudit musulman ] qui m’a forcée à boire une substance liquide pendant un mois. Cette substance m’a donné des vertiges et Taher m’a ensuite obligée à faire le Namaz [la prière islamique ]et à lire le Coran en entier”, a déclaré la jeune fille dans le rapport d’enquête.

La jeune fille a également découvert que l’accusé était déjà marié et père de quatre enfants.

Il a enfermé de force la jeune fille chez lui, où son père Taiyab Pathan, sa mère Lailabi Pathan et sa première femme Ayesha Pathan l’ont brutalement agressée.

Selon les informations obtenues par OpIndia, la victime a essayé de déposer plainte, mais personne n’est venu à son aide. Certaines personnes de la communauté hindoue, dont un journaliste de Sudarshan TV, ont alors pris connaissance de l’événement et l’ont aidée à déposer plainte.

Le 7 octobre : les CIVILS de Gaza à l’oeuvre

Tuez les juifs et les chrétiens s’ils ne se convertissent pas ou s’ils ne paient pas la jizya ; Coran 9:29

Vous terroriserez les non-musulmans, Coran 8:12, 8:60

Une nouvelle vidéo horrible montre le père israélien du “plus jeune otage du Hamas” couvert de sang et battu par des CIVILS palestiniens qui posent pour des selfies alors qu’ils l’enlèvent sur une moto le 7 octobre.


Daily mail

Dans la vidéo, on voit Yarden Bibas, le père du petit Kfir Bibas, âgé de 10 mois, couvert de son propre sang alors que la foule lui assène des coups de poing – et pose également pour des selfies.
La vidéo a été partagée sur les réseaux sociaux par le président israélien Isaac Herzog, qui a écrit : “Le monde ne doit pas rester silencieux face à de tels crimes. Ramenez-les à la maison maintenant ! »

La famille Bibas, composée du père Yarden, de la mère Shiri, du  et d’Ariel, âgé de quatre ans, a été capturée par des terroristes du Hamas le 7 octobre 2023 dans le kibboutz Nir Oz.

La famille Bibas a été kidnappée en Israel par des CIVILS palestiniens de Gaza.

PAR DES CIVILS.

Qui ont pris part au pogrom dans l’allégresse le 7 Octobre.

Les CIVILS ont été les plus odieux, dans la cruauté, le traitement des otages, les viols, etc…

Le conseil municipal de New York ouvre sa réunion en louant Allah comme Seigneur suprême du monde

11 avril 2024

Vive la “diversité” et le suprémacisme islamique, voilà où en est l’Amérique sous Joe Biden.

Des groupes  islamiques retiennent en otage plus de 1 600 hindous et 120 bouddhistes au Myanmar

Il convient de rappeler qu’en 2017, des groupes terroristes rohingyas ont massacré près de 100 hindous dans l’État de Rakhine, dont des femmes et des enfants.

newindianexpress.com

NEW DELHI

Dans ce qui pourrait s’avérer être une répétition du massacre d’hindous perpétré en 2017 par des groupes terroristes rohingyas dans l’État de Rakhine au Myanmar, un groupe d’hindous et de bouddhistes est retenu en otage à Buthiduang, dans l’État d’Arakan.

Avec l’extension des troubles et de l’instabilité à Buthidaung, la volatilité a pris un nouveau tournant avec les groupes terroristes islamiques qui travaillent sur ordre de l’armée pour tuer et terroriser les groupes ethniques sur la base de la religion. Plus de 1 600 hindous et plus de 120 bouddhistes sont actuellement retenus en otage par ces groupes.

L’incertitude plane sur la survie ou la libération de ces otages.

Les émeutes religieuses et ethniques ont poussé les habitants à prendre leurs jambes à leur cou. Deux jeunes qui n’ont pas eu cette chance ont été retrouvés morts le 11 avril, la gorge tranchée. Il s’agit du premier incident de ce type dans cette région depuis que les troubles ont éclaté après que l’armée a commencé à combattre les groupes rebelles de l’armée d’Arakan en novembre 2023.

Des groupes musulmans rohingyas ont pillé les maisons des personnes retenues en captivité et les ont même incendiées.

 

La citation de la semaine.

Elle nous vient des Pays-Bas, pays connu pour cultiver la tolérance, le respect de l’autre et l’entraide. Enfin avant l’arrivée de l’islam.

“Il n’y a pas de solidarité avec les chrétiens”, a-t-il déclaré sur YouTube.

“La solidarité n’est pas une bonne chose. Il n’y a que de la haine envers ceux qui ne croient pas en la lumière de l’islam

Un professeur d’islam du centre islamique Ar-Rahmah de Veenendaal fait une déclaration tempétueuse dans une vidéo.

Les musulmans sont tenus de haïr les non-musulmans et l’hostilité est nécessaire envers les autres croyants.

C’est ce qu’affirme Musa Ibn Yusuf, professeur d’islam au centre islamique Ar-Rahmah de Veenendaal, rapporte De Telegraaf.

Musa Ibn Yusuf fait ses recommandations sur YouTube. Il répond à un message apparemment réconfortant : une église chrétienne a mis des places de parking à la disposition d’une mosquée voisine pendant le mois de ramadan.

Sur les réseaux sociaux, ce geste a été salué comme un exemple de solidarité.

Mais Musa Ibn Yusuf s’est mis en colère lorsqu’il l’a vu.

derijnpost

 

 317,161 total views,  9 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. des yeux de mort , une bouche haineuse , faudrait lui cacher sa face à ce monstre !

  2. Ces civils enragés, ces assassins qui obéissent au coran, ces bourreaux d’enfants et violeurs de femmes que nous entretenons depuis des décennies, avec notre générosité catholique.
    Il faudrait sans doute penser à ne plus nourrir le monstre.
    Le pire , c’est qu’ils trouvent notre générosité obligatoire, comme si nous leur devions quelque chose en échange de leur monstruosité.
    Si l’Occident ne se réveille pas aujourd’hui, demain il est mort.

  3. Merci pour ces photos de la famille BIBAS, dont on n’a aucune nouvelle.
    Je ne savais pas que le père avait pris des coups violents au visage et qu’il ruisselait de sang, frappé par les Gazaouis, les civils fanatisés.
    **Quand je vois ces petits innocents, si mignons, si inoffensifs, je me dis que l’islam est un Monstre Effrayant qui nous guette pour nous détruire.
    Je maudis tous ceux qui le font s’installer chez nous.
    Je les maudis et leur souhaite le pire, le plus rapidement possible.
    Qu’ils aillent brûler en enfer, où ils purgeront leurs péchés !!

  4. bon quoi ils ne sont qu’à peine 2 milliards, en face, de 5 à 6, et c’est tout ce qu’on trouve à dire, et en cas d’emmerdes je suis persuadé qu’une bonne moitié d’entre eux dira qu’ils sont apostats = inscrits musulmans de force.

  5. Dans leurs pays d’origine,les musulmans font ce qu’ils veulent avec leurs croyances.Mais ce qui est inadmissible,c’est qu’ils s’imposent aux Etats – Unis,pays libre où arrivaient des européens persécutés (ce n’était pas des muzzs).En plus nombre de juifs persécutés avaient fui aux USA.
    C’est choquant ce qui se passe au conseil municipal de la si belle ville de New York.C’est une gifle pour toutes les victimes du 11 septembre.Heureusement que j’ai connu cette ville avant .Il faut absolument que tous les muzzs quittent les Etats – Unis et l’Europe.REMIGRATION.

    • A propos de pondeuse : cette face peu engageante a tout de même suffisamment – disons “inspiré” – un homme pour qu’il lui fasse en enfant.
      A moins que ce jour-là elle n’ait porté le niqab, ou mieux, la burqa qui cache complètement le visage et qui a donc une certaine utilité dans des cas comme celui-là.

  6. Secte du mal …a éradiquer de la surface du globe , faut une toxine rouge comme dans le série V des années 80

  7. Qu’est-ce que tu venais faire si loin de ton désert, Moulouda ? Tu t’es perdue ? Ou tu voulais venir manger la pitance d’une civilisation blanche qui a toujours fait l’exact inverse de ce que préconise ta doctrine de primitifs agressifs à toi ? Ta fille, pas encore abrutie, voulait vivre comme des êtres humains normaux ?
    Qui a ouvert la porte pour vous laisser rentrer, les monstres ?
    Le Bon Dieu a bien fait les choses : vous avez la tête contrefaite de vos intentions.
    Pouah !

  8. Quelle tarée, comment peut on faire ça,? c’est pourquoi ici il FAUT ARRÊTER TOTALEMENT L’IMMIGRATION ,on est beaucoup à le dire mais rien n’y fait combien de tarés assassins,violeurs,voleurs parmi ceux qui arrivent ,plus tous ceux qui sonts déjà ici et on constate leurs méfaits tous les jours .Marre de ce gouvernement qui ne veut rien entendre ,ceux qui nient,ceux qui disent “en France il y a un sentiment d’insécurité “etc…

  9. Et vous voulez qu’on ne les haïsse pas ? Excusez-moi mais c’est vraiment très très difficile, voire carrément impossible.

  10. Merci Jules Ferry pour ce travail colossal. Effrayant. Écoeurant. Ces gens-là n’ont rien à faire en Europe. Leur religion ne correspond ni à notre civilisation ni à nos valeurs. Nous ne sommes pas islamos-compatibles.

  11. La commissure des lèvres, le doux sourire, le langage corporel de la texane hallal est sans équivoque ! On sait qu’elle haimait sa fille. Et le reste des horreurs de ce sujet, voilà un challenge sérieux pour rester de bonne humeur ce matin. Grand merci à toi Jules pour ce partage !

    • C’est vrai qu’on lit l’amour dans ses yeux bovins et lucifériens à la fois. Je préfèrerais être orphelin plutôt que d’avoir une mère pareille.

    • J’ai toujours pensé qu’un visage en disait long sur sa/son propriétaire. Pas forcément au niveau de la beauté ou de la laideur des traits mais de l’expression, du regard surtout. On en a ici une preuve parfaite. Cette femme a le regard mauvais, hostile, brutal et elle est mauvaise et brutale. Elle a battu, brûlé, étouffé sa propre fille !

      • La plupart de mes collègues s’en foutaient assez bien, mais pendant les années ou je fus portraitiste sur la Place du Tertre, c’est le sentiment que j’ai eu à chaque fois que je dessinais un visage. Et j’ai vu quelques trombines aussi… Les flics parlent de langage corporel.

      • L’islam semble avoir été, dés sa funeste apparition, une fabrique inépuisable de psychopathes et de criminels en tous genres…tous plus répugnants et monstrueux les uns que les autres! Ces “parents” musulmans, qui n’hésitent pas à torturer ou assassiner leur propres enfants, pour les “infractions” et manquements les plus dérisoires à leur “charia” maléfique, en sont l’exemple le plus terrifiant!…

  12. Voilà un parfait modèle de mère islamiste au doux visage, exemplaire : à la fois tendre (enfin on le suppose vu que c’est la mère) mais ferme. Une honnête fille musulmane doit porter son hijab, sinon à son grand regret, sa mère devra l’étouffer.

Les commentaires sont fermés.