Plus personne ne veut être prof, Belloubet pleure… Grandiose !

.

La video ci-dessous caricature exactement  la Macronie. Ce désastre sur l’Education nationale s’applique à exactement toute la Macronie, tout est impéritie, incapacité d’évaluer, de préparer, de prendre les bonnes décisions. Il est vrai que l’on dit souvent ici que Macron détruit délibérément la France, c’est un fait. Et pour cela il s’entoure des plus incompétents, petits chiots serviles prêts à tout pour lui, avec lui, et qui ne sont même pas capables de faire un peu semblant… Ils sont vraiment des nullités, des catastrophes prenant mauvaise décision sur mauvaise décision.

Et au niveau de l’Education Nationale, ce petit passage où Belloubt pleure, annonce qu’on n’a plus de profs en français et en maths et donc qu’on va recruter absolument n’importe qui en-dehors des concours (plus personne ne veut devenir prof, ça ne les interpelle pas ??? Pas du tout, peuvent même pas se poser cette question !). Quant aux formations express qu’elle promet, mieux vaut ne pas savoir combien de temps elles vont durer ni qui va les prodiguer… aux frais de la princesse. Un désastre, une honte, de quoi faire la révolution !

Et la phrase finale sur les retraités qu’elle voudrait débaucher… “les syndicats me disent que ça ne marchera pas”… Quel aveu !

En attendant nos gosses n’ont plus de profs, plus de programmes dignes de ce nom remplacés par l’education à la sexualité, par les priorités données à l’imposture climatique, au tri des déchets, au “vivre ensemble”… pendant que les nôtres sont guettés sur des sites de rencontre pour devenir de futures victimes du djhad.

 1,073 total views,  4 views today

image_pdf

31 Commentaires

  1. Bonjour, c’est normal que les profs ne peuvent plus enseigner la premeière langue en France c’est l’arabe. Les profs ne connaissent pas la langue d’ou les conflis. La France est colonisée par une toute autre culture Islam d’où la religion et l’etat ne font qu’un. Charia religieuse et l’etat ne font qu’un. Nous n’avons rien à voir avec cette culture de retarder moyennageuse…

  2. Plus de candidats à l’égorgement ?
    Comme c’est étrange.
    L’EN qui soutient les islamistes n’a qu’à s’en prendre qu’à elle-même.
    Prochainement elle se contentera de profs immigrés pour enseigner aux migres, comme ça, plus besoin d’écoles coraniques.

  3. Couacoubé !

    L’éducation nationale hait la France.

  4. Il est clair que l’inconscience et l’enseignement de la vérité pose un problème pour la bourse du fait de la présence majoritaire d’inconscients de la Vérité.

    La Vérité peut rire et pleurer, ce n’est donc pas une philosophie, mais plutôt un astre errant qui ne sait pas d’où il vient ni où il va, un savon qui prétend laver les tâches du Léopard.

    La Bible décrit la religion comme une tour de Babel avec le Dieu en haut, monter, c’est pratiquer.

    Est ce là l’enseignement de Jésus super laïc, fils de Yhwh, Celui qui refuse de se nommer Dieu? Conformément à Exode 3/14,15.

  5. Mettez lui une verrue sur le blair ou un bloche et tous les mômes vont partir en hurlant !!!

  6. 1968, c’était la chienlit. 2024, c’est la macronie. Sans commentaire.

  7. Un si beau métier, se faire démonter la gueule par les élèves, les parents de ces derniers, poignarder ou décapiter. Vraiment je ne comprends pas pourquoi plus personne ne veut faire ce travail.

  8. La suite ne va pas etre compliquee a deviner.Devant la penurie de profs qui refusent de se faire casser la gueule par les CPF,on va recruter des profs venant …du Maghreb.
    Lesquels vont se ruer sur l occasion pour egalement voire sutout precher le djihad.
    L EN se meurt ? Qu elle en creve !

  9. En fait, elle pleure sur son sort puisque c’est son parti qui a pourri l’école depuis mai 68. “Il est interdit d’interdire” a remplacé la devise “Liberté-Egalité-Fraternité” et c’est grâce à eux.
    Maintenant c’est Liberté totale-Loi du plus fort-Communautarisme.
    On récolte ce que l’on sème.

  10. Ben moi, je suis pas surpris. C’est leur réforme à la con depuis 30 ans qui fait que maintenant on en est là. Ils peuvent bien pleurnicher maintenant, mais, jamais ils admettront que c’est de leur faute. L’éducation est détruite pour faire plaisir aux parasites au qi de moules et pour faire plaisir à la macroni qui veulent faire des petits français malléables et corvéables à souhait.

    • 50 ans !
      Déjà dans les années 70, les maths dites modernes pour casser la reproduction sociale !

    • 30 ans ? Vous êtes gentil. 50 ans.Quand mon poste (certifiée de lettres modernes) a sauté, en 1978, à Pantin, la directrice, une pimbêche imbue de sa personne,m’a dit que des profs certifiés à Pantin, c’était du gaspillage.De la confiture aux cochons, en quelque sorte. Sur quoi, on m’a envoyée à Saint-Denis…

  11. L’école et le lycée étaient,il n’y a pas si longtemps des lieux sécurisés,des “sanctuaires” où rien de très facheux ne pouvait arriver…….Merci l’islam…..

    • Merci surtout la majorite de nos compatriotes qui ont vote ou se sont abstenus pour qu on arrive a une telle situation.

  12. Moi, je vois venir le truc. Tout est à la dématérialisation. Les bureaux de postes disparaissent. On n’a presque plus d’accueil dans les banques et compagnies d’assurances, et tout se fait de plus en plus par internet. L’école risque aussi de disparaître au profit de cours sur le net à la maison, avec peut-être quelques contrôles très occasionnels en présentiel pour faire semblant. Seuls les enfants de riches pourront se payer une école privée en présentiel avec une instruction de qualité et un suivi sérieux.

  13. Les enseignants sont là pour enseigner, pas pour éduquer et endoctriner des enfants et supporter des ados mal élevés.
    Il fallait simplement mettre dans des maisons de redressements les élèves autochtones mal élevés pour qu’ils y soient éduqués et expulser les étrangers mal élevés, qui ne sont pas assimilés, voyous, sauvages, avec bien évidemment leurs familles parce que ce sont elles les responsables de ce manque flagrant d’éducation.
    Si le gouvernement ne prend pas ces mesures, les enseignas perdront leur vocation.

  14. Au bac pro en 2022 (il me semble) des dj’eunes entre 18 et 20 ans d’âge, se sont bananés sur le mot: Ludique ! Aïe ! Est-ce un pro’blème de vécu ?! Pour les mémoires courtes, à 7/8 ans, ludique, la définition, au temps pour moi (merci maman, j’insiste, au niveau du problème, maman!)… Déjà à cet âge à me morfondre sur mon piètre niveau, le dimanche dans un amphithéâtre (Ségolène Royal était encore maire et le député Quentin…), me hissant pour finale du dernier groupe… Perdu ! https://youtu.be/oCQYj6Ri7uo?si=OofCPMKEhN68e9Eq

  15. Cette vieille pie borgne s’étonne ? Qui voudrait finir poignardé ou décapité ?

  16. Les trouducs de l’éduc sont en train de payer leur déni et leur mauvaise gestion depuis des années .ils n’ont que ce qu’ils méritent

  17. Il ne s’agit plus d’élever mais d’accompagner les petits d humains sur leur pente animale vers la barbarie. Exciter les instincts glorifier les impulsions, désigner des cibles et prôner des combats de diversion pour tenter de canaliser l’énergie inemployée qui devrait être dévolue à l’apprentissage.

    • Je pense que c’est plus désordre que cela…L’essentiel leur échappe, alors ils parent au plus pressé et improvisent plus qu’ils ne mettent en œuvre et ne contrôlent vraiment !

Les commentaires sont fermés.