Abbaye ND des Neiges : objectif 2000 bouteilles pour le lancement de leurs produits d’entretien naturels

Résumé de l’opération en cours

Depuis leur installation en décembre 2022, les sœurs cisterciennes de l’abbaye Notre-Dame des Neiges font revivre cette ancienne abbaye trappiste. Après la mise en place de la vie communautaire et de prière, vient maintenant l’installation du travail manuel !

Pour assurer l’avenir financier de cette jeune communauté, les sœurs lancent ce pari fou et unique de fabriquer des produits d’entretien 99,9% naturels pour la maison (sol, WC, vitre, multi-surfaces).
Pour que le projet soit pérenne, l’objectif est de vendre au moins 2000 bouteilles d’ici dimanche 21 avril minuit. Et vous, participerez-vous à cette opération ?
Cliquez ici pour les infos et précommandes https://divinebox.fr/operation-abbaye-nd-neiges/, et là pour partager sur Whatsapp.

4 produits dans 4 parfums
C’est grâce à l’aide d’une petite entreprise du Gers, experte en son domaine, que les sœurs de l’abbaye Notre-Dame des Neiges ont pu lancer leur fabrication de produits d’entretien. Aujourd’hui, des mélanges au conditionnement, l’essentiel est fait à la main par les sœurs, dans leur petit labo.
A partir de l’eau de source de l’abbaye et de plantes principalement issues de l’agriculture biologique (huiles essentielles et hydrolats), elles fabriquent donc des produits d’entretien 99,9% naturels pour le sol, les WC, les vitres et les surfaces.
Le tout dans 4 senteurs différentes : “Agrumes” (orange-citron), Lavande, Thym-Menthe-Eucalyptus et, spécialement créée pour l’occasion : “Forêt” (Pin-Cèdre-Sapin), qui reproduit l’odeur d’une promenade dans la forêt ardéchoise autour du monastère. Votre ménage de printemps va vous faire voyager !

Quelques mots sur l’abbaye Notre-Dame des Neiges
L’abbaye Notre-Dame des Neiges, située dans les belles montagnes de l’Ardèche à 1100 mètres d’altitude, a été fondée en 1850 par des moines trappistes de l’abbaye d’Aiguebelle.
Parmi les membres de la communauté on retrouve notamment saint Charles de Foucauld qui y a débuté sa vie monastique avant de rejoindre l’Afrique du Nord, pas mal non ?

Mais récemment, la fragile communauté a préféré se retirer et laisser sa place à une communauté plus jeune…

 

C’est ainsi que le 1er décembre 2022, une poignée de huit sœurs cisterciennes arrivées tout droit de la pétillante abbaye de Boulaur ont décidé de prendre le relais des moines trappistes et de reprendre l’abbaye Notre-Dame des Neiges. Aujourd’hui, à l’abbaye des Neiges, elles sont déjà 12 sur place !
Elles vivent donc en communauté selon la règle de saint Benoît, dans un équilibre entre prière et travail manuel. Elles chantent ainsi sept offices monastiques par jour en français ou grégorien, et fabriquent dans leur laboratoire une grande nouveauté monastique : des produits d’entretien pour la maison. Par ailleurs, les sœurs accueillent tout au long de l’année des jeunes qui viennent se reposer et prier ainsi qu’une foultitude de pèlerins du GR70, surnommé « chemin de Stevenson ». N’hésitez pas à y faire un tour !
L’Abbaye Notre-Dame des Neiges, enneigée au cœur de la forêt ardéchoise © Abbaye Notre-Dame des Neiges[/caption]

 1,049 total views,  2 views today

image_pdf

1 Commentaire

  1. Je me souviens de mon passage à Notre-Dame des Neiges, du temps des moines. Il s’y vendait du vin , des apéritifs que l’on pouvait déguster au bar. Je me rappelle le frère caviste qui servait les client, au nez bourgeonnant et bleui. Je l’ai soupçonné de goûter ces excellents produits et de faire quelques stations à la cave. Un excellent homme.

Les commentaires sont fermés.