Dans le monde des jouets, les poupées « multiculturelles » remplacent les Barbies 

Photo : la gamme de poupées « multiculturelles »,  Positively Perfect Dolls (PPD). Le fabricant américain courtise les électeurs de Biden, sur fond de matraquage idéologique pro  Black Lives Matter.

Par idéologie, les poupées noires et métisses aux cheveux crépus sont baptisées « multiculturelles ».

Les poupées font référence à la vraie vie : alors,  cherchez qui est censé  remplacer qui…

Africa News

Dans cette famille américaine installée en Californie, les Barbies ont laissé la place aux poupées multiculturelles du docteur Lisa Williams. Cette ligne de poupée attire de plus en plus de parents, comme Monique, qui estime que ses filles doivent dès leur jeune âge apprendre à accepter la différence des autres sans les juger dans un pays où le racisme atteint souvent des proportions inquiétantes.

“Le message que je veux envoyer à mes filles en ayant des poupées de différentes couleurs et de différentes textures de cheveux, c’est leur dire que tout le monde est beau. Il n’y a pas une race ou une culture qui soit plus belle et en voyant ces poupées et en jouant avec elles tous les jours quand elles vont à l’école et qu’elles sortent, elles sauront que, hé, tout le monde est pareil. Je ne veux pas vraiment qu’elles voient de la couleur. Je veux qu’ils voient la beauté de chacun”, affirme Monique Lawson, la mère de Zariyah, qui joue avec sa poupée devant elle.

C’est en 2009 que Docteur Lisa Williams, professeur d’université sans grande expérience dans la vente de jouets, lance sa gamme de poupées Positively Perfect Dolls (PPD), qui a connu un véritable succès aux Etats-Unis.

“Nous avons constaté une hausse des ventes. Nos ventes ont augmenté de 250 % parce que les gens sont unis, avec une certaine reconnaissance, et qu’ils savent déjà qu’ils veulent ces poupées. La question qui se pose est de savoir si elles existent. Et si oui, où les trouvent-on ? Nous avons une poupée pour chaque âge de votre enfant, du berceau jusqu’au moment où elle souhaite plus jouer à la poupée, nous avons une poupée pour vous. Nous avons une poupée, quelle que soit votre couleur de peau, votre type de cheveux, la texture de vos cheveux ou votre sexe, garçons et filles”, explique Dr. Lisa Williams.

Si les poupées du Docteur Lisa Williams, connaissent du succès, c’est aussi grâce au mouvement Black Lives Matter qui lutte pour une l’acceptation des différences.

Remarques sur l’arnaque du mot « multiculturel ».

Pourquoi nous parler de « multiculturalisme » ?

Parce que cette stratégie idéologique et politique joue sur la fascination des Occidentaux pour les autres cultures.

En fait, dès que vous lisez le  mot « multiculturalisme », pensez plutôt « Grand remplacement » et  « métissage » imposé.

Dignité des autres cultures.

La culture des Africains est intéressante – tant qu’elle reste chez elle et qu’elle ne cherche pas  à s’imposer au pays d’accueil.

On ne niera pas que les arts, la gastronomie, la musique, les traditions, les dialectes des pays africains sont dignes d’intérêt.

Par exemple, et c’est là un choix individuel, on peut partir au musée à la découverte des  masques bétés qui font partie de la culture ivoirienne ou goûter au restaurant  le lakh, qui est un plat sénégalais.

La culture des autres peuples nous invite légitimement au respect devant la différence et la fierté des dits peuples.

Lévi-Strauss, fameux anthropologue et ethnographe s’est fort justement intéressé en son temps  à l’étude des  autres cultures.

 Claude Lévi-Strauss en Amazonie, au Brésil, en 1936

En 1934, il embarque pour le Brésil. C’est là qu’il entreprend ses premières expéditions à la rencontre des Indiens. Cette expérience est un baptême ethnographique, qui marque le tournant de sa carrière.

Une jeune fille de la tribu amérindienne Caduveo du Mato-Grosso, dont Lévi-Strauss étudie la symbolique des peintures corporelles.

La jeune fille vit sur place, au milieu des siens.

Ces choses sont hautement passionnantes. La France n’a jamais tourné le dos aux autres cultures.

Le hic avec l’immigration : nous devons accepter pacifiquement d’être remplacés et métissés.

Rien à redire, les poupées présentées sont bien jolies, bien habillées, toutes mignonnes à souhait.

Mais dans le cas présent, ces poupées à la peau foncée  évoquées par l’article d’Africa News se veulent le reflet de la  population montante des sociétés occidentales.

Nos sociétés font face à une proportion d’immigrés jamais vue dans l’histoire. Ainsi, ces poupées représentent les petits enfants d’origine africaine qui vont progressivement peupler la France  et nous remplacer.

Tout est bon pour nous faire comprendre, en évitant toute opposition de notre part, que nous allons devoir vivre dans une société occidentale de plus en plus métissée.

On formate nos cerveaux sur le « multiculturalisme » pour nous faire avaler le Remplacement.

On remarquera que ces poupées sont habilement dotées d’une peau foncée mais pas noire car il faut y aller en douceur sinon la fillette blanche qui la reçoit risque de pleurer.

Les chiffres de la démographie sont implacables , le grand métissage est en cours

Didier Leschi qui sort  un « essai choc » relayé par la presse ces derniers jours parle lui aussi de « cultures » qui « doivent se mélanger », devant le constat qu’ « il n’y a jamais eu autant d’immigrés en France, en pourcentage de la population » Mariane

Dans l’Obs, voici la conclusion explicite de l’entretien avec Didier Leschi :

 

 178 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Les PUB ne cessent de diffuser un message de mixité ! Depuis je ne les regarde plus
    et je m’en porte bien mieux …Par contre notre armée est mal en point, le ver est dans le fruit et je doute que nos gouvernants soient à la hauteur d’un désastre annoncé . Seul un militaire digne d’un de Gaulle et de son envergure pourrait peut être sauver la France et son peuple si se dernier prend conscience du danger !

  2. Jouer à la poupée est une invention Des blancs, fait partie de la culture des blancs. Dans les villages africains les enfants n’ont pas de poupée ou autres jeux de blancs.

  3. En effet ces poupées soi-disant multiculturelles, pour ne pas dire métisses sont le modèle que les élites veulent imposer aux peuples autochtones occidentaux. C’est ce que cache la sollicitude de Macron, le plus zélé des dirigeants mondialistes qui se sont succédé depuis Mitterrand, à l’égard des Africains subsahariens. Il faut marier au plus vite l’Afrique à l’Europe, tel est leur plan qu’ils cachent au peuple pour ne pas avoir l’air de ressembler à de vulgaires boute-en-train des campagnes d’autrefois. Il faut mélanger, brasser les peuples pour en faire au final un seul, indispensable au bon fonctionnement de leur gouvernement mondial qui les fait saliver, surtout les fonctios de volée internationale qui trépignent d’impatience, devenus les valets bien rémunérés de la finance internationale, alléchés par le gain et les avantages de pouvoir et d' »importance » afférents. Tout cela nous est présenté depuis Mitterrand comme un combat pour la paix perpétuelle car voyez-vous, la nation c’est la guerre, ce mantra probablement soufflé avec insistance dans l’oreille de Mitterrand par Attali, âme damnée à la Soros mais en version plus sournoise tout aussi déterminé à métisser l’humanité entière (excepté sa propre communauté qui disparaîtrait en une shoah pire que la première ainsi qu’il le confiait en une conférence face à sa communauté qu’il exhortait à ne pas s’assimiler sous peine de provoquer une « shoah douce » ). Cette vidéo a disparu d’internet, trop souvent citée sur fdesouche.
    Si comme le disait Attali dans cette vidéo détruite les peuples d’origine européennes veulent conserver leur civilisation et leur histoire vivante, ils doivent préserver le lien charnel qui les relie aux générations passées. Le métissage c’est la remise à plat de l’humanité dans sa variété extrême telle que des millions d’années l’ont forgé pour en faire une seule propice à quelques-uns qui se voient déjà à sa tête pour la gouverner en vulgaire « parc humain ». Ainsi, c’est toute la mémoire vivante de l’humanité qui est détruite et remise à zéro. Tout cela au nom de l’égalité qu’ils disent et du droit à migrer partout sur la terre – sauf par exemple dans les îles privées des milliardaires !

  4. meri Jules d’avoir sorti de l’ oubli les Caduveo…quand au centenaire, il est au bord d’ un de ces fleuves immenses en train de pecher le repas de midi
    j’ avoue avoir été plus fasciné par ce qu il bouffait au cours de ses explo, et rencontres de tribus différentes
    parce que je ne sais toujours pas ce que je mangerais entre un gros lézard, une enorme araignée poilue…peut etre vaut mieux un piranha…loin d’ etre le PIR de l’ hystérique ménopausée algérienne dite Boute elle jacte
    bons revenons au sujet de l’ article, il y a 50 ans un parent offrait a notre fille ainée un baigneur tout noir, elle s’ est mise a pleurer .. normal, elle même est blanche, et la différence l’ a choquée (pas besoin d’ avoir fait Sociologie pour comprendre ça
    hier soir j’ ai entr’apperçu une pub ou une jolie blonde bien blanche echangeait un bizou avec un noir africain en se jetant amoureusement dans ses bras
    ras le bol! saturé de ces visions imposées pour convaincre que la femelle blanche a besoin des spermatozoides de noir, puisque il parait que ceux du blanc sont en fin de course, et que grace a l’ importation massive, la démographie européenne devrait remonter
    mais sous forme de métis au taux de mélanine trés augmenté
    et ainsi l’ homme du futur pourra faire face victorieusement au méchant réchauffement climatique prévu….
    et tout ça comme si des extra terrestres etaient venus prévenir l’ humanité de la future catastrophe planétaire
    je plains les Chinois, chez qui un Noir est sujet d’ étonnement distant…
    j’ ai parfois vu de ces mulâtres, résultat des unions entre nos Sénégalais au Viet Nam dans les années 50, et les paysannes viet namiennes…curieux et déconcertant ..
    allez , buvons a la santé de cette descendance humaine future en disant « Léhaïm »

  5. Depuis l’arrivée de macron au pouvoir,les blancs doivent être remplacés par des métis;raison pour laquelle,tous les migrants qu’il fait venir à nos frais,ne sont que des hommes jeunes,et noirs;car ils feront des métis aux jeunes Françaises.

  6. Bravo 👋 très bon article, il va falloir mettre le projet remigration rapidement pour pouvoir passer à autre chose, pour cela il faut recréer du lien donc se communautariser entre européens.. je sais ce n’est pas facile et surtout en France ou la majorité des Autochtones sont endoctrinés à gauche 😵 😷 🤫 🤥
    📯 ⚔️ 🇫🇷

  7. Le grand remplacement, toujours un peu plus, toujours un peu plus et à la fin nous serons une minorité dans notre propre pays qui ne sera plus notre pays, mais une africafrance avec une autre culture, une autre religion, de nouveaux moeurs, une nouvelle éducation, avec nos églises transformées en mosquées avec des minarets ou carrément brûlées etc…..
    J’ai même vu des barbies voilées pour faire plaisir à ceux qui cherchent à nous remplacer et qui nous haïssent. Ah elle est pas belle la France …………pour les autres.
    Et après on s’étonne que je sois en colère.

Les commentaires sont fermés.