Merci pour ce moment, Général…

Ce que j’ai toujours appris : « L’Armée dans ses casernes ».

Que ce Monsieur respectable pour ses états de service et l’uniforme qu’il a porté vienne vers le Peuple dont il est issu pour partager ses inquiétudes et son désir de changement est une chose ; qu’il reste en qualité de civile l’homme qu’il a été. Mais nous ne devons voir en ces gens dans le respect qu’ils nous imposent que ce que Lafontaine avait fait de l’âne portant les Reliques.

La France n’a pas besoin de putchistes, mais de gens compétents et sincères pour la diriger, pas de régime de Colonnels, ni d’Adjudants à la Bokassa.n Les élections sont faites pour nous les désigner. La France a besoin de bon professionnels, de l’Armée comme du Civile, mais chacun à sa place, et elle sera bien gardée.

Ravi qu’il ait eu le bon goût de choisir et rejoindre dans une pulsion (méfions nous des élans du coeur, ce sont les plus désastreux) notre combat. Maintenant, il a peut-être senti que son béret et ses médailles et son prestige il les devaient à cette unité d’élite que l’on appelle la Légion …Etrangère… précisément. Et on pouvait lire le paradoxe dans maints commentaires de la Légion Etrangère et de la xénophobie dont quoi qu’on fasse nous sommes suspectés.

Plus profondément, il a 75 piges, et comme disait déjà De Gaulle de sa propre personne « Croyez-vous qu’à 69 ans je veuille devenir dictateur »… Lui qui avait déjà des états de désobéissance autrement plus patents.

Nous nous inquiétons déja de sa santé ! Certains craignant l’AVC, à moins qu’il n’ait flanché sous la torture, ou encore pire, la folie, à moins que ce ne fut qu’un vague à l’âme… Je viens de lire même vieille baderne ! De Gaulle, toujours lui parlait plus élégamment de traîneurs de sabres.

Non, les militaires, et qui plus est en retraite, ne sont pas des porte-drapeaux, ils ne doivent servir – encore une fois – que dans le domaine qui leur est propre, si la situation insurrectionnelle exige qu’ils apportent leurs lumières dans la direction du guidon de leur choix en cet ultime recours qui doit faire la décision.

Merci pour ce moment, Général.

 155 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Si possible pas de jugement hâtifs, comme dit justement armor, nous étions pas là, voyez le comportement du Général comme une personne qui avait quand même mouillé sa chemise pour la cause en risquant ses médailles et son honneur, que nos ennemis, qui se croient malins, n’ont fait que des erreurs de comportement de plus, qui nous renseignent sur leurs états, tirons à notre avantages.
    Des peuples qui se méfient de leurs dirigeants aux pouvoirs, ne sont jamais bon pour eux et le début de leurs fin, ce n’est plus qu’une question de temps, car les peuples européens ne peuvent rester dans cet état de persécutions permanentes.

  2. Le titre est sympa, mais veut-il dire qu’à l’instar de Valérie Trieweiller on s’est un peu fait b…. puis on a été éconduit après en avoir redemandé ?

  3. l autre jour sur beaucoup de réseaux , articles ect
    certain l ‘enscensait c’était des bravos mon Général , à vos ordres mon général ect
    aujourd’ hui on le qualifie de traitre , de ceci ou de cela ………….
    Je ne le connaissait même pas de nom avant sa prise de position
    je l ‘ai trouvé brave à 75 ans d’ oser monter en premiére ligne comme un soldat qu ‘il fut , qu ‘il est toujours . ,
    que c’est t -il passé ??? nous n ‘étions pas la ,
    je n ‘en tire aucune conclusions…
    ( il est vrai que parfois on peut regretter ses actes )
    mais je l ‘ai dit je lit tout
    bel article
    kénavo

  4. L’armée dans ses casernes… Et les musulmans dans nos rues ?
    Et vous dans votre fauteuil…
    MERCI pour votre article, monsieur Maxime Duval, et pour le point de vue qu’il exprime, brillant d’originalité et d’intelligence.
    Heureusement qu’il y a encore des gens capables de relever le gant devant les problèmes.

Les commentaires sont fermés.