Darmanin, il y a 5 ans, démolissait Macron, aujourd’hui il est son exécuteur des basses oeuvres

 

 

Jamais, plus jamais

Non, je vous rassure, ce n’est pas un remake, de James Bond, simplement un coup de gueule :

Monsieur Darmanin,

En mars 2018, alors que vous étiez sinistre ministre du budget, vous vous êtes rendu sur l’île de Saint-Martin pour « faire un point » (je me demande bien lequel, soit-dit en passant), sur l’état des écoles à la suite de l’ouragan dévastateur Irma qui nous avait frappés le 6 septembre 2017. Vous étiez accompagné du ministre des Outre-Mer, Brigitte Girardin. Était également présent le préfet déléguée de l’époque, Anne Laubies. Et ma modeste personne était là aussi ; en tant que jeune retraité de l’Éducation Nationale, j’avais travaillé en collaboration avec Madame Laubies. Nous nous étions retrouvés devant l’école primaire de Sandy Ground.  Naturellement j’ai serré la main de la « préfète » qui en a profité pour demander de mes nouvelles. Madame Laubies a su gérer de main de maître le traumatisme Irma, certainement bien plus que votre mentor (dans mentor il y a « ment », comme dans « gouvernement ») je veux parler du cynique Emmanuel Macron, venu faire sa petite balade dans l’île trois jours après le cyclone. Cet apprenti président était confortablement installé alors que des centaines de personnes vivaient sans eau, sans électricité et protégés seulement des éléments par des bâches. Je me rappelle avoir discuté avec un gendarme, furieux de la présence du « poudré ». En effet il était là pour soulager les souffrances de la population et il était détourné de sa mission pour s’occuper de la sécurité de l’autre tache. Il faut croire que Saint-Martin plaisait à votre patron puisque qu’il y est retourné l’année suivante avec des images qui ont fait le tour du monde et qui ont été la honte de la nation.

Revenons à cette journée de mars 2018. J’ai aussi serré la main de Madame Girardin, que j’appréciais parce qu’elle avait un regard d’une grande douceur et que pour moi c’était une bonne personne ; c’est sans doute pour cela qu’on n’entend plus parler d’elle car « bonne personne » et membre du gouvernement sont des notions incompatibles. Et puis il y avait VOUS. J’ai hésité à vous serrer la main car votre regard fuyant, veule et chafouin me mettaient mal à l’aise. Mais voyez-vous je suis de la vieille école et donc je ne voyais pas pourquoi j’aurais salué deux personnes et pas votre grâce (ma femme continue à dire que je n’aurai pas dû).

Monsieur Darmanin, vous êtes d’abord un opportuniste, permettez-moi de vous rafraîchir la mémoire avec ces propos que vous avez tenus contre votre maître à penser fin janvier 2017 :

« Comme le caméléon, Emmanuel Macron change, se transforme sous nos yeux. De gauche, il l’est évidemment, par son histoire, ses actes, son créateur. Mais, ce qu’il est, surtout, c’est populiste. Et puis enfin, il y a le populisme light, nouveau, à visage humain, comme aurait dit l’autre : le bobopulisme de Monsieur Macron. (…) Un populisme chic, avec un beau sourire, de beaux costumes, une belle histoire. Il dit, comme dans le roman de George Orwell, le contraire de ce qu’il est (‘je suis contre le système’) alors qu’il est bien sûr le pur produit du système. On ne fait pas mieux : beaux quartiers, belles études, belle fortune, belles relations. (…)
Le bobopulisme c’est la version light, la version Canada Dry de tout ce que l’on connaissait déjà. Il s’intéresse aux citoyens de la mondialisation heureuse. Il est le candidat de ceux qui réussissent et de ceux qui vont réussir. Mais derrière ce populisme, se cache le drame de la France : celui de ne pas dire la vérité aux Français, de ne pas faire de réformes, de ne pas préciser ses intentions. C’est la fin de la Ve République telle qu’on la connaît : Emmanuel Macron n’aura pas de majorité, ou alors de circonstances, et cela durera ce que dure les amours de vacances. Loin d’être le remède d’un pays malade, il sera au contraire son poison définitif. Son élection, ce qu’au diable ne plaise, précipiterait la France dans l’instabilité institutionnelle et conduira à l’éclatement de notre vie politique. » 

Gérard Darmanin, janvier 2017

https://www.lopinion.fr/politique/gerald-darmanin-lr-le-bobopopulisme-de-monsieur-macron

Alors vous faites quoi dans ce gouvernement ? Mais comme vos congénères, vous n’avez aucun sens de l’honneur à l’instar de ce sale type nommé Bruno Lemaire, qui avait déclaré qu’Emmanuel Macron était inapte à diriger le pays ! Et c’est ce Lemaire qui ne sait même pas convertir un hectare en mètres carrés, qui souhaitait détruire l’économie de la Russie (alors que c’est la nôtre qui va être mise à terre) qui nous parle d’économie ? Et que dire du garde des sots, parfois nommé le yéti (relisez « Tintin au Tibet », la ressemblance est étonnante), qui avait juré que jamais il ne serait ministre de la justice ?

De plus, Monsieur Darmanin, vous êtes un menteur pathologique. C’est comme cela, cela doit être inscrit dans vos gênes. Avoir accusé les supporters de Liverpool d’être à l’origine des « incivilités » (aujourd’hui c’est comme ça qu’on dit) au Stade de France, avoir affirmé qu’il y avait 40 000 faux billets ce qui est techniquement impossible, mais non vous ne regrettez rien. Dans un pays normal, vous auriez été viré illico. Mais la France est devenue une « Ripoublique » bananière où les menteurs et autres psychopathes peuvent tout se permettre, et c’est même à ça qu’on les reconnaît.

Vous êtes aussi un être dépourvu d’empathie, vous me faites penser à un cyborg, genre Terminator.  Le moindre incident dans une mosquée et vous arrivez dare-dare. Mais lorsqu’un médecin militaire se fait égorger à la sortie d’une école devant ses enfants, vous êtes aux abonnés absents.

Ainsi vous êtes monté en grade ? Non seulement vous êtes sinistre ministre, mais en plus vous êtes chargé des Outre-Mer ? Je ne vous reconnais pas ce titre. Vous avez déjà pollué le site de Sandy Ground par votre seule présence, alors j’espère que vous ne reviendrez jamais à Saint-Martin. Je n’ai pas envie de respirer un air fétide pendant une semaine au moins.

En définitive, à quoi ont servi les législatives ? À RIEN ! Pour cette raison, je vous renvoie ma carte d’électeur avec la mention « VENDU » comme sur une carte grise car, tous autant que vous êtes, c’est tout ce que vous valez. Depuis 1974 je n’ai jamais raté une élection, mais tant que vous…et vos congénères serez encore là à détruire ce beau pays qu’était la France, plus jamais je ne remettrai les pieds dans un bureau de vote. Et vous avez le toupet d’être étonné parce que les abstentionnistes sont de plus en plus en plus nombreux ? Commencez par faire votre mea-culpa, oui je sais que vous en êtes incapable, mais faites un effort, en espérant vous voir très vite passer de l’Intérieur vers l’Extérieur et que votre nom soit jeté aux poubelles de l’Histoire.

Et cette fois je ne vous salue pas, j’ai compris !

 

 

 775 total views,  4 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. A l’instar de Bruno Lemaire, Darmanin a préféré l’argent ; tous ces gens accumulent des fortunes, salaires 11000 euros par mois pendant des années auxquels s’ajoutent tous les avantages de retraite, etc. Mais où cachent-ils tout cet argent ( 132000 euros par an) ? Je rappelle que Bruno Lemaire a employé sa femme comme assistante parlementaire et qu’il n’y a eu à ce sujet, aucune vague…https://www.salaire-mensuel.com/salaire-gerald-darmanin-11000.php
    https://www.lescasseroles.fr/les-politiques/bruno-le-maire/soupconne-demploi-fictif

  2. Finalement le nain Moussa avait bien jugé son maitre, avant d’en devenir son obligé.
    Un beau retournement de veste, de plus en plus fréquent chez les polichinelles, par ces temps de grande décadence.

  3. C’est à se demander si Macron est aujourd’hui apte à diriger la France, car il est obligé de composer avec Darmanin, qui fait que des boulettes, il est obligé de composer avec ses ennemis (ce sont les propos de Darmanin) pour passer les lois futures au parlement, il est obligé de composer avec Bruxelles qui en prônant l’unité de UE pour sanctionner les russes, créé en réalité un désastre économique et énergétique en France et en Europe, juste pour être solidaire de la guerre en Ukraine…

  4. Dard Malin est un crevard, une pute prêt à toutes les bassesses pour avoir sa gamelle. Pas de couilles, pas d’honneur, faux-cul, menteur et tripoteur à l’occasion. Il disait pis que pendre de Morveux d’Énarque comme son équivalent des finances, le demeuré LE MAIRE et tous deux le lèchent aujourd’hui sans honte. Comment les Français ont-ils pu reconduire ces baltringues reste pour moi une énigme.

  5. Darmanin et ses complices ex LR, renégats même, étaient ENCORE en foiridon il y a 10 jours chez Lecornu (dit Lecorniau dans sa ville de Vernon) avec Lemaire, le mec de Neuilly qui fût élu de l’Eure entre les champs de blé et de patates alors qu’il ne sait pas ce que représente un hectare.
    Je me répète : « Ah le con! » comme aurait dit mon vieux pote des années 80.
    Que ces 3 pitres nous parlent de leurs soirées au Paris-Plage il y a quelques années !!!
    J’avais sympathisé brièvement avec Lecorniau en 2013, je me suis lavé les mains depuis.
    J’ai connu leur garde du corps il est ecoeuré.

    Ils étaient donc à Giverny pour remettre une breloque. 3 ministres qui ont dû finir au restaurant étoilé de Giverny.
    3 ministres dont 2 ex groupies de Fillon et 1 qui ne se maîtrise pas.

    Source: actu27.fr

  6. Cher Monsieur, revendiquer son prénom étranger (Moussa) et en être fier, sans porter la moindre attention à son prénom français (Gérard), ni même le citer à défaut d’en être également fier, mais l’occulter totalement dans une discussion sur ce sujet, montre la veulerie du personnage, uniquement motivé par l’intérêt et le paraître !
    Le scandale du stade de France a révélé au monde entier -hélas pour la France- un personnage menteur et cynique, pas du tout préoccupé par la sécurité des personnes -dont il a pourtant la charge en sa qualité de Ministre de la Police-, mais prompt à stigmatiser d’innocents civils anglais et espagnols, victimes de l’œuvre de ses cousins maghrébins : agression, vol, viol.
    Malheureusement, la France de Macron se confond avec ce petit président psychopathe et inverti, et son équipe de clowns et de délinquants qui , tel ce Moussa, se font plaisir en tabassant les français !

  7. Excellent résumé de la pourriture qu’est le père Moussa, une ordure de plus dans l’ignoble tableau macronien, une pourriture qui n’a que pour seul but son intérêt, son enrichissement et le démantèlement de la France et qui ne reculera devant aucune ignominie pour y parvenir

  8. Bonjour,

    Merci pour cet article.

    On est pris de vertige à la lecture du texte de Darmanin.

    Tant de lucidité pour parvenir à un tel degré de trahison.

    Et c’est le cas d’une majorité de nos politiques.

    • Le pire, c’est qu’il est devenu un des meilleurs ingrédients du poison europo-mondialiste.

  9. Je note quand même que Darmanin était visionnaire dans ses prévisions concernant Macron en janvier 2017…., je ne l’aurais pas cru capable d’une analyse aussi fine vu ce qu’il a montré par la suite. Enfin cela prouve qu’il est bien plus finaud qu’il n’y parait.

  10. Comment avoir confiance en DARMANIN alors qu’il a renié son Grand-Père Harkis ? Comment avoir confiance en MACRON alors qu’il fait confiance à un renégat qui l’a critiqué en son temps ? Comment faire confiance à ce panier de crabes qui soi disant nous gouverne ???

Les commentaires sont fermés.