Les USA ne veulent pas reconnaître la région fédérale kurde

Les Usa annoncent qu’ils ne reconnaîtront pas la région fédérale dans le Nord de la Syrie : Pourquoi ? A cause des Turcs.

________________________________________

Syrie: les Kurdes annoncent l’établissement d’une région fédérale dans le nord

Les Kurdes de Syrie ont annoncé jeudi l’établissement d’une région fédérale dans les zones sous leur contrôle dans le nord du pays. Les USA ont prévenu qu’ils ne reconnaîtraient pas la création d’une région unifiée et autonome.
Le régime de Bachar al-Assad et l’opposition ont chacun rejeté jeudi l’établissement d’une région fédérale annoncé par les Kurdes de Syrie dans le nord du pays.
Une source au ministère des Affaires étrangères à Damas a « mis en garde toute partie ayant l’intention de porter atteinte à l’unité du territoire et du peuple syrien », tandis que la Coalition de l’opposition s’est insurgée dans un communiqué contre « toute tentative de former des entités, des régions ou des administrations qui confisquent la volonté du peuple syrien ».

Les Kurdes de Syrie ont annoncé jeudi l’établissement d’une région fédérale dans les zones sous leur contrôle dans le nord du pays, ont annoncé des responsables à l’AFP.

« Le système fédéral a été approuvé pour la région Rojava (Kurdistan syrien) – Nord de la Syrie », a affirmé Sihanouk Dibo, un responsable du PYD, principal parti kurde en Syrie, à l’issue d’une réunion à Rmeilane dans le nord-est de la Syrie.
« Nous donnons notre bénédiction au projet du système fédéral Rojava-Nord de la Syrie », a indiqué de son côté Aldar Xelil, du comité préparatoire de ce projet.
Des conseils dont la mission sera de définir les coutours de cette région et la nature de ce système seront formés dans la journée, ont précisé ces responsables.

L’unification des trois « cantons » kurdes (Afrine, Kobané et Jaziré) –en plus des régions récemment conquises par les forces kurdes dans le nord syrien– représenterait un pas de plus vers l’auto-détermination.

Mais les Kurdes font valoir que leur projet est fondé sur une base « territoriale » et non « ethnique », avec des représentants de la population arabe et d’autres minorités dans ces zones.

Les Etats-Unis ont prévenu mercredi qu’ils ne reconnaîtraient pas la création d’une région unifiée et autonome kurde en Syrie, qui rencontre aussi l’hostilité de la Turquie voisine.
Les Kurdes de Syrie se prononcaient ce jeudi sur l’unification des régions sous leur contrôle dans le nord syrien, un projet qui s’inscrit dans le cadre d’un modèle fédéral pour toute la Syrie.
Plus de 150 représentants de partis kurdes, arabes et assyriens se sont réunis mercredi à Rmeilane (nord-est) et devraient conclure leur rassemblement jeudi par l’annonce de cette décision, selon un journaliste de l’AFP présent sur place.
« Cette réunion doit (permettre de) développer un nouveau système de gouvernement pour le nord de la Syrie et les participants penchent pour le fédéralisme », avait indiqué Sihanuk Dibo, consultant pour le principal parti politique kurde syrien (PYD).
Selon un projet de déclaration consulté par l’AFP, les délégués affirment qu’ »une fédération démocratique (est) la seule façon de garantir les droits de tous les individus ». « Nous allons définir les limites de ces régions et leurs prérogatives », disent-ils.
Concrètement, cette décision élargira la zone d’ »administration autonome » que les Kurdes syriens ont mise en place depuis le début du conflit.
Elle ne constitue pas un premier pas vers l’indépendance, ont prévenu des responsables, mais elle doit servir de modèle au reste de la Syrie.

Des Kurdes et membres du PKK manifestent durant les funérailles de deux Kurdes à Hakkari, au Kurdistan irakien le 7 décembre 2013
« Le système fédéral dans le nord de la Syrie s’inscrit dans ce que nous considérons comme une nécessité, l’adoption du fédéralisme à l’échelle de toute la Syrie », a indiqué Ibrahim Ibrahim, un responsable kurde pour les médias.
« Une nouvelle Constitution déterminera la relation entre le centre à Damas et les districts fédéraux », a-t-il ajouté.
« Nous prenons cette initiative en espérant qu’elle s’imposera dans toute la Syrie », a déclaré à l’AFP Cheikh Hamad Chehade, leader d’une tribu arabe du Kurdistan syrien (Rojava).
La manoeuvre kurde risque de rencontrer l’hostilité de la Turquie, qui voit d’un mauvais oeil l’établissement d’une zone d’influence kurde à sa frontière avec la Syrie et a bombardé ces dernières semaines des positions kurdes en Syrie.
Selon Mutlu Civiroglu, un expert basé à Washington interrogé par l’AFP, cette annonce kurde constitue un « message politique » adressé « aux Nations unies, aux Etats-Unis, à la Russie et plus spécialement (aux négociateurs réunis) à Genève », pour les prévenir : « Si vous nous ignorez, nous allons déterminer nous-mêmes notre avenir ».
Les Kurdes de Syrie sont en effet exclus des négociations intersyriennes indirectes qui se déroulent actuellement à Genève sous l’égide de l’ONU dans le but de trouver une solution politique à un conflit ayant fait plus de 270.000 morts en cinq ans.

http://www.europe-israel.org/2016/03/syrie-les-kurdes-annoncent-letablissement-dune-region-federale-dans-le-nord/

 215 total views,  2 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Personne à priori ne souhaite un Kurdistan en Syrie, donc Bachar, la Turquie et les occidentaux dénoncent, mais…
    les occidentaux ont besoin des Kurdes pour les batailles sur le terrain; pareil pour Bachar et son allié russe, contre Daesh et la Turquie.
    J’en déduis que les Kurdes ont une chance réelle d’imposer à tous leurs propres solutions, surtout qu’en ne réclamant pas la partition de la Syrie mais un fédéralisme, ils se gardent une porte de sortie du côté de Bachar.
    Affaire à suivre de près.

  2. Il faut non seulement reconnaître OFFICIELLEMENT le KURDISTAN, il faut également que la Communauté Yézidie ait, elle aussi, un territoire autonome, ou ils pourront vivre tranquille en sécurité, SANS le voisinage détestable des Islamopithèques de toutes origines, Kurdes y compris!

  3. Décidément, cet ignoble Barrack HUSSEIN Obama aura TOUT FAIT pour TRAHIR l’OCCIDENT, et donner une image CATASTROPHIQUE des Etats-Unis, par ses actions ODIEUSES et ouvertement pro-islamique!! Il faut le flanquer DEHORS de la Maison Blanche, et en vitesse! J’espère que Donald TRUMP, si il est élu, changera radicalement, et pour le mieux, la politique Américaine! Je n’oublies pas mes origines demi-Américaines, et n’oublies pas non plus que la population Blanche des USA représente encore au moins 200 millions de personnes. Ce sera dur à accomplir, mais il FAUT IMPERATIVEMENT que TOUS les Peuples de Race Blanche surmontent leurs différences, et fasse enfin UNE GRANDE UNION SACREE à l’échelle de la Planète! Notre pure et simple SURVIE en dépend!!…

  4. les usa mare de leur gueulle et le bordel qui mete par tous, pour leur interets personel le seul qui a compris ces POUTINE et il leur a mis bien profond et a notre gouvernement de toutous aussi ces plus la france qui gouverne mes bruxelle notre pantin et tous ces guignol qui l entoure serve a rien juste a pillé les caisse de la FRANCE remplis par nos impots et taxe diverse

  5. c’est normal si Obama est musulman et fricote avec Daech et aussi avec la Turquie.La turquie aura beaucoup a perdre si les Kurdes obtienne leurs pays et territoire et c’est normal vu qu’ils ont été toujours maltraiter par les Trucs .Mais je pense que papa Poutine ira leur faire comprendre a obama et au trucs que les kurdes ont aussi droit à leur pays et c’est normal ,mais vu le pétrole qui s’y trouve Obama et la Turquie ne veulent surtout pas que ce territoire est dans les mains des Kurdes ,n’oublions pas que c’est grâce à obama que tout ces muzzs viennent chez nous et pas à cause de Poutine ! Obama à tout organiser d’avance pour que tout ces migrants viennent en Europe pour qu’il y a une guerre et ça il le savez ce F.Cs ,n’oubliez pas que c’est un musulman et cela mentent tous ils apprennent cela du cor-an qu’ils doivent appliquer la Taqqya  » le mensonge » pour que les musulmans arrivent à prendre le pouvoir en Europe et Angela Merkel avec le toutou Hollande ont reçu ordre de ce musulman Obama pour accueillir ces gentils migrants et maintenant vous voyez tous le résultat ,la guerre est proche ! Roland l’Alsacien.

Les commentaires sont fermés.