« Islam dehors » sur les murs de la maison du Président de l’observatoire de l’islamophobie, par Mandalay

Abdellah Zekri
Les murs entourant la maison de Nîmes d’Abdallah Zekri, président de l’observatoire de l’islamophobie (dépendant du CFCM) ont été couverts de tags.
Initiative pas très futée, et le propriétaire des lieux ne décolère pas.
Les associations islamiques/droits de l’homme donnent de la voix… donc, rien de neuf.
A quand leur réactions outragées pour les tags et les dégradations d’églises, menaces contre des rassemblements d’opposants à l’islamisation RR/RL etc. ?
Mandalay 
Nota bene : La différence entre ceux qui taguent les églises et veulent interdire aux islamophobies le droit de parler et ceux qui taguent « islam dehors » c’est que dans le premier cas il s’agit de l’expression d’une haine, d’une intolérance vis-à -vis du christianisme qui, pourtant, est presque invisible dans la vie publique et ne gêne personne alors que dans le deuxième cas, il s’agit d’un ras-le-bol devant un système totalitaire qui veut s’imposer partout et à tous, et qui veut imposer à tous ses règles.  Qu’on se le dise. 
On ajoutera un bonnet d’âme au maire UMP dhimmi de Nîmes qui ose fustiger l‘islamophobie, renouant ainsi avec le délit de blasphème. 
Enfin, on rira bien de la langue de bois de tous les responsables politiques qui « font dans leur froc », disons-le clairement, et ont trouvé la parade « lancer un appel public à tous » pour que, en période électorale… le FN ne récupère pas le fruit de l’incompétence des PS, PC, UMP et compagnie.   Certes c’est moi qui ajoute la fin de la phrase, mais c’est tellement cela qu’ils n’osent pas dire… Et leurs rappels historiques pour nous faire croire que les musulmans seraient les juifs du XXIème siècle sont pitoyables. Et insultants pour tous les juifs morts à cause d’un système totalitaire aussi impitoyable et inacceptable que l’islam.  
Christine Tasin

 159 total views,  11 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. Abdallah Zekri n’avait pas fait parler de lui depuis trois mois.

    Il s’en était pris en juillet dernier dans Le Figaro à ses « frères » ( ?) musulmans et concurrents du CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France), d’où grande colère chez ces derniers, où Zekri est plutôt considéré comme un « islam de France », vendu à l’Etat français. D’où sacrée volée de bois vert sur internet.

    http://www.ajib.fr/wp-content/uploads/2011/03/abdallah-zekri.png

    L’unité de la « umma » (communauté islamique) c’est bien beau sur le papier, mais dans la réalité il y a toujours des musulmans qui se disent meilleurs musulmans que les autres musulmans, et de se déchirer la gueule à n’en plus finir…

    ALORS, DES TAGS SUR SES MURS, CE N’EST PAS UNE BONNE OCCASION, UNE TENTATIVE, POUR ZEKRI DE REDORER SON BLASON ?

    Humour, en passant : Adhérent UMP du Gard, Zekri avait déchiré sa carte de l’UMP en mars 2011 devant les caméras, en présence de ses potes Dalil Boubakeur etc…

    Demain si possible, autre commentaire sur « l’agitateur professionnel » (et vain) Zekri ; on reparlera de Genneviliers.

  2. Comme je l’ai lu sur un site résistant (oublié lequel) si on regarde bien les inscriptions, à mon avis ça sent l’entourloupe. 3 points (voire 4 points visibles sur la photo):

    – Les croix gammées sont inversées
    – Le sigle SS n’est pas calligraphié « correctement » c.a.d. le S est arrondi est non pas brisé
    – Heit Hitler au lieu de Heil Hitler
    – Le symbole de la croix est incongru pour un tag du genre « nazi »

    Qu’en pensez vous? A part ça, il fait quoi dans la vie Zekri, à part présider des machins subventionnés? Il semble posséder une belle maison nîmoise, ça rapporte les plaintes pour soi-disant islamophobie!

    • Le site en question est celui de Sami Aldeeb (savoir ou se faire avoir).
      Un intervenant de ce site, et se définissant comme ex-muzz, estimait qu’il ne serait pas étonnant qu’il s’agisse d’une manipulation pour accroitre la victimisation qui s’essouffle.
      Sur ce même site, Alain Jean-Mairet relevait les « erreurs » mentionnées par Philippe le breton.

      C’est du domaine du possible.
      Auquel cas se poserait alors la question du pourquoi – et je ne pense pas que ce soit en vue de plaintes éventuelles consécutives à une « auto-mutilation » des murs de la maison.
      Si tel était le cas, je pencherais alors pour une relance de la tactique de la victimisation/stigmatisation, qui semblerait usée ou marquant le pas.
      Car la victimisation/stigmatisation et les torrents de larmes à tout propos, … c’est fini, cela ne prend plus.

    • Tout à fait Philippe, j’ai aussi vu ça et pour être honnête, on peut en général du premier coup d’œil vite se faire une idée de qui est derrière ce genre de soit-disant tags et dégradations et quoi que ce soit d’autre qu’ils appellent ce genre de truc. Ils sont notoires pour faire ce genre de gribouillis eux-mêmes pour les raisons diverses que nous leur connaissons : attention, provocation, chialer leurs « racisme et phobie », et ne parlons même pas des fraudes à l’assurance. Je ne me rappelle plus exactement du ou et quand, mais il n’y a pas longtemps, ils avaient mis le feu à un de leur centre d’endoctrinement qu’ils avaient préalablement couverts de gribouillages, prenant vraiment tout le monde pour des cons et bien évidement, hurlant à tout va. Manque de peau, des policiers étant loin d’être des cons ont preuves à l’appui exposé leur arnaque.

      Universel est le fait que très grande partie de ce genre de trucs sont « fait maison », et franchement, même quand/si des nôtres peuvent être responsables, je m’en fout royalement. Non seulement parce que eux, je n’en ai strictement rien à faire, mais lorsque l’on voit les dégradations, profanations, destructions et le reste de NOS lieux et monuments etc et qui eux sont bien réels mais qui ne rencontre que silence étourdissant de la part des merdias et politicards véreux, mes seules priorité et préoccupation sont ce qui est NOTRE et notre uniquement, jamais leur.

    • Battu par le Breton ! (quel concurrent redoutable 😉 ) j’avais pas vu le heiT au lien du heiL , honte à moi ! Bon j’avais repéré tous les autres indices qui laissent à penser que, en effet, il ne devait pas y avoir UN néo nazi parmi ces connards (j’imagine mal un néo nazi tracé la croix gammée dans le mauvais sens et mettre plus loin une Croix chrétienne…)

      Mais ça me rappelle une anecdote.
      Un vieux Juif s’était installé dans notre village. Personne ne savait qu’il était Juif jusqu’au jour où, par hasard, il fut vu sortant d’une Synagogue.
      LE VILLAGE TOUT ENTIER…
      …N’EN EU RIEN À FAIRE !
      MAIS…quelques jours après, un de ses murs fut tagué (je ne rapporterais pas ici les injures mais c’était violent, et franchement antisémite)
      Le voisin de ce vieux Juif lui demanda,
      « qu’allez vous faire maintenant ? »
      La réponse fut très simple,
      « repeindre mon mur »
      Aucun désir chez lui de se victimiser, il n’a ni porté plainte ni prévenu la presse…il resta digne.

      [bon, au final ce vieil homme n’eut pas à repeindre son mur. Quelques jeunes imbéciles s’étant vanté d’être les auteurs de ces immondes saloperies, ils furent ramenés manu-militari par leurs pères respectifs et « condamnés » à réparer leur connerie, après des excuses bien évidemment.]

    • Mais oui, Alexander, c’est reparti, le FN montent et ils sont verts de frousse et au lieu de changer de politique ils essaient de diaboliser ceux qui proposent autre chose, lamentable !

  3. A quand une appli contre les actes anti-français…francophobe?

    ARTICLE SUR UN PORTAIL INTERNET

    Une appli pour recenser les actes islamophobes
    LUNDI 04 NOVEMBRE 2013, 12:03

    Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) a lancé lundi une application pour smartphones et tablettes permettant de dénoncer des actes islamophobes. « Le but principal c’est d’avoir des signalements de manière instantanée, que ce soit des inscriptions sur une mosquée ou une agression », a expliqué Babacar Sene, en charge de la communication au sein du CCIF.

    Les utilisateurs pourront dénoncer des faits en postant des photos et des vidéos. « La photo, la vidéo fait office de preuve et nous permet de communiquer sur l’acte islamophobe », souligne Babacar Sene, qui précise que tous les éléments seront vérifiés. L’application, gratuite et disponible sur appli.islamophobie.net, permet aussi de consulter des articles, des vidéos et des fiches pratiques élaborées par le service juridique du Collectif.

    Le CCIF a recensé 469 actes islamophobes en France en 2012, une augmentation de 57 % par rapport à 2011. Des chiffres supérieurs à ceux récoltés par l’Observatoire contre l’islamophobie, composante du Conseil français du culte musulman, qui a relevé 201 actes anti-musulmans en 2012, une hausse de 28 % par rapport à 2011.

    • Ben voyons, histoire d’arriver encore plus vite en meute pour se faire « justice » soi-même et instaurer un climat de terreur interdisant la critique de l’islam… Oui une application contre les actes anti franiçais mais elle sera vite interdite c ar décrite comme raciste, elle !

  4. Cinéma, provocation, victimisation, on connait leur méthode pour faire pleurer dans les chaumières. Mais ça ne marche plus! On sait très bien que les tags auraient pu etre écrits en arabe!

  5. Christine, totalement HS ici mais ne veut pourrir ta messagerie mail qui doit être bien pleine, et j’ai vu un article hier sur un site US sur les saoudiennes rejetant en majorité la levée du ban sur la conduite, et je suis parti en plein délire. Cela pourra peut-être t’intéresser et/ou te faire marrer, sinon, balance à la poubelle !

    Bises

    • Parfait Alain, pas si HS que ça ! Je publie mercredi sans doute. Bises itou

1 Rétrolien / Ping

  1. "Islam dehors" sur les murs de la mai...

Les commentaires sont fermés.