Débat Louis Fouché versus Martin Blachier : confinement, vaccin, quelles réponses à la crise sanitaire ?

covid 19 Publié le 27 novembre 2020 - par - 2 commentaires

Brillantissime Louis Fouché, quel humanisme, quel pragmatisme ! Le gendre idéal, de la culture, de l’humour, brillant, amoureux de la vie, avec du bon sens…

En face, Blachier a été écrabouillé, il ne sait que crier sa haine de Toussaint et Raoult, qu’il traite carrément de charlatan… Fouché a su lui clouer le bec avec des références, des chiffres…

Il déglingue le vaccin, le confinement, l’incurie et le cynisme des labos les conflits d’intérêt… de manière magistrale.

Le vaccin, sans doute toxique et peu efficace, ça va trop vite et en plus vous ne savez pas comment l’ARN va marcher ! L’ARN plus rapide, moins cher, donc… c’est le patient lui-même qui va produire les particules immunisantes vous ne savez pas comment vous allez réagir si vous allez produire peu, assez ou trop de particules. Donc dangereux.

Effets indésirables du vaccin ?

C’est l’Etat qui finance les effets secondaires donc ne financera pas la recherche sur les effets secondaires….

Un régal !

Heureusement que Sud Radio existe…

Print Friendly, PDF & Email
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Anne-Marie G
Anne-Marie G
il y a 2 mois

Emission de Sud radio, radio qui n’a pas peur du débat contrairement à ses collègues tout à fait passionnante et instructive.
En effet, le jeune toubib Fouché est brillant, avec une culture étonnante pour quelqu’un de sa génération, on le sent passionné pour la connaissance, au contraire de son collègue, qui a besoin que la connaissance rapporte, même s’il ne l’avoue pas ainsi, c’est ce que l’on comprend. Blachier remarque que s’il travaille en effet avec les grands labos, c’est parce qu’ils offrent des moyens, ce qui n’est pas faux, mais on ne le sent pas brûler comme son collègue Fouché d’une passion d’autant plus intense qu’elle est désintéressée pour la science pure.
En plus le Dr Fouché a créé avec d’autres collègues un site de réinfo sur le covid, que je n’ai pas encore consulté mais dont je garde l’info dans un coin de mon cerveau.
Ce Dr Fouché incarne une sorte de Figaro, un esprit libre dont il a la pétillance et l’insolence, cette dernière refusant les facilités de l’argumentation ad hominem ainsi qu’il le précise lui-même.
Sur le fond, le Dr Blachier qui est un tenant de la gestion sanitaire de la crise covid explique et confirme que sa légitimité ne repose que sur le désir et le constat que la société ne tolérerait pas que l’Etat accepte que les personnes les plus vulnérables, personnes âgées ou plus jeunes, obèses et atteints de maladies chroniques soient sacrifiées. Mieux vaut sacrifier l’économie entière, désespérer la population, sacrifier l’avenir de la petite enfance, et à terme, en parfaits gribouilles, sacrifier des cancéreux, des insuffisants rénaux ou cardiaques, des cardiaques en les privant du suivi hospitalier indispensable, les patients covid étant privilégiés.
Mais que se passe-t-il chez nos têtes pensantes de toutes espèces ? Ont-elles elles aussi le cerveau lavé, mité par la propagande, sont-elles elles aussi sidérées, hypnotisées ? C’est à croire. Le jeune Dr Fouché semble avoir échappé à cette épidémie de gâtisme précoce qui a frappé les cerveaux les plus affutés, si on en croit leur grand silence.
En fait, la peur, la peur, explique tout cela. Et c’est pas beau une population toute entière qui a la trouille foireuse à ce point.
Cela explique son acceptation au coup d’Etat aux USA qui fait diversion pour tous ces cerveaux terrorisés.

Edgard de Larminat
Edgard de Larminat
il y a 1 mois

Même peur ! merci docteur 🙂

Lire Aussi