Cagnes-sur-Mer : Amin nie avoir battu à mort Salomé qui lui disait ses 4 vérités, mais où était la police ?

.
Salomé a été retrouvée sur un tas d’ordures, après avoir reçu un tabassage mortel :
Selon le parquet, la jeune femme présentait « un traumatisme crano-facial, une plaie du crâne postérieure, un hématome de la face, des abrasions de la face, une déformation du nez, un traumatisme au niveau du cou avec ecchymoses et abrasions sur les membres et le dos. »
https://www.nicematin.com/faits-divers/femme-battue-a-mort-a-cagnes-le-suspect-reconnait-une-dispute-mais-conteste-etre-lauteur-des-violences-409537
.
Comment un être humain peut-il provoquer de telles lésions ?
L’auteur est un monstre.
Les caméras de la ville ont enregistré une scène violente entre Salomé et son compagnon Amin…
Mais, selon Amin, il serait parti après la dispute, et ce serait là que, pour une raison inconnue un inconnu aurait pris le relais et fini le travail…
Un témoin raconte :

.

On aimerait savoir si la mère du garçon a appelé la police dès le début des coups comme elle le prétend ou bien si elle a attendu… Pouvoir raconter dans tous les détails ces horreurs, assis sur son canapé semble surréaliste. On peut comprendre que le jeune ait eu peur d’intervenir, mais personne n’a eu l’idée de hurler, d’appeler les voisins, de détourner l’attention de l’assassin pour qu’il cesse les coups qui tuaient Salomé en attendant la police ? Elle est morte pas loin de la gare de Cagnes, dans une impasse près de la voie ferrée. La gare, un endroit isolé ?

C’est étrange.

Sauf à penser que le crime a eu lieu dans un endroit habité majoritairement par des gens trouvant normal qu’un homme batte sa femme et dans ce cas, hein, « c’est leurs affaires », non ?

Et le corps n’aurait été découvert que le lendemain…
.
Face aux enquêteurs, Amin M., 26 ans, nie donc les faits.
 

Selon le parquet, c’est l’exploitation de la vidéo surveillance de la ville qui a permis d’observer un homme et une femme se disputer samedi vers 1h50 du matin.

« Il était constaté que la femme partait en courant, poursuivie par l’homme en direction de la rue Carigliano. A 1h58, l’homme revenait seul et pénétrait dans la résidence du 53. »

Le lendemain, un témoin appellera les services de police après avoir découvert le corps, dissimulé.

.
Mais voilà que l’IGPN est saisie, car la police aurait mis très longtemps à intervenir, serait venue et repartie sans voir le corps à terre !

L’IGPN, la police des polices, a été saisie ce lundi pour déterminer les « conditions d’intervention des effectifs de police » à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), où a été retrouvé samedi le corps d’une jeune femme de 21 ans, Salomé, rouée de coups après une dispute avec son compagnon dans la nuit de vendredi à samedi.

« Il y a des écarts sur le déroulé des faits et de l’intervention policière qui méritent des éclaircissements », a indiqué ce lundi soir à l’AFP une source proche du dossier. « Le directeur général de la police nationale (DGPN) saisit l’IGPN aux fins d’établir avec précision les conditions d’intervention des effectifs de police », a de son côté déclaré un porte-parole de la police.

« Mais vous êtes où ? »

Une riveraine, qui dit avoir assisté au meurtre, a dénoncé la lenteur de l’intervention de la police auprès de France Bleu Azur. Cette mère de famille – qui a tenu à garder l’anonymat – affirme avoir dû appeler la police à deux reprises, alors qu’elle avait signalé que le massacre était en train de se dérouler sous ses yeux, en bas de son immeuble. « [L’agresseur] sautait sur elle comme sur un trampoline », se remémore-t-elle. « J’étais en contact avec la police, je leur expliquais tout, en leur disant : Mais là, c’est fini! Mais vous êtes où? Je la vois plus, elle est morte cette petite, elle est morte! »

Lorsque la police intervient, « plusieurs minutes plus tard » selon France Bleu, tout est redevenu calme. Après un coup d’œil rapide, les agents tournent les talons. « Ils sont partis en nous disant Non non, il n’y a rien. Il n’y a rien… », déplore la riveraine. Le corps de la victime sera retrouvé le lendemain, une vingtaine de mètres plus loin, dissimulé sous des ordures et des branchages.

Un voisinage passif

Sollicitée par la station, la police a expliqué que les délais d’arrivée sur place variaient en fonction du nombre d’interventions en cours, mais aussi du temps mis par la personne qui reçoit l’appel au secours pour joindre la patrouille la plus proche. En outre, les policiers ne pensaient pas tomber sur une scène de meurtre, mais sur une violente dispute.

La riveraine a également dénoncé la passivité des autres témoins, dans le voisinage. « Si moi j’ai entendu, tout le monde a entendu ! Surtout les voisins du dessous, qui donnent sur le trottoir… Tout le monde a les fenêtres ouvertes. Je n’arrive pas à m’expliquer que les gens ne soient pas intervenus », a-t-elle déploré. « Il y a eu aussi deux jeunes à moto qui sont passés, ils ont vu les premières actions… Personne n’a fait quoi que ce soit ! Il y a eu non-assistance à personne en danger. »

http://www.leparisien.fr/faits-divers/femme-tuee-a-cagnes-sur-mer-l-intervention-de-la-police-jugee-tardive-l-igpn-saisie-02-09-2019-8144265.php

 
Et l’on découvre dans le Parisien que personne n’aurait bougé….
.
Amin a-t-il eu le temps de rattraper Salomé, de la tabasser à mort en 8 minutes ? 
A la police de faire son boulot….
 
 
 

 253 total views,  1 views today

image_pdf

23 Commentaires

  1. Ne rendons pas la police coupable de la barbarie de ces muzz !
    Les policiers ont les mains liées par les politiques qui préfèrent caresser les muzz dans le sens du poil puisqu’ils sont leur réservoir électoral.
    Comment travailler correctement dans le contexte actuel ? Les délinquants sont systématiquement remis en liberté à peine arrêtés.
    Ce n’est pas vraiment stimulant…
    Sans compter qu’en cas de gros problème, ces mêmes policiers sont mis en accusation bien plus vite que les racailles…
    Merci à tous ces gens qui; malgré tout cela; continuent à faire leur travail du mieux qu’ils le peuvent. Personnellement je ne les envie pas, et je ne les blâme pas.
    Cette pauvre jeune a eu la malchance de se lier à ce triste individu et de vivre dans un tel milieu. Paix à son âme.
    Il y a fort à craindre qu’il y en aura d’autre tant qu’on tolèrera cette secte démoniaque.

  2. Une autre malheureuse victime assassinée par un lâche dégénéré sauvage , Faudra pas s’attendre de meilleurs résultat de la police, celle ci a trop été harcelée , insultée,méprisée, et maintenant on voudrais qu’elle soit meilleure ? Désolé nous avons ce que nous méritons ,le même mépris qu’ont leurs a réservé. Personnellement j’ai toujours soutenu les forces de ordre et je continuerais a le faire .,malheureusement il aura encore des morts , si on veut un meilleur résultat commençons par le mériter, et soutenir nos forces de ordre débordée et méprisée par leurs lâche hiérarchie et par les pourri médias , si on veut faire des reproches faut les adresser aux bâtards et lâches témoins qui ont tous entendus les cris et ne sont pas intervenus , hormis les seuls français de la résidences qui on fait appel aux secours, les autres étant des dégénérées Muss ayant
    préféré assister sans réagir , dans avenir soyez vigilants et n’hésitez pas a faire justice vous même vous étés désormais seuls. Contre envahisseur,

  3. Ah, mon Dieu, quelle mort, elle ne méritait sûrement pas de finir comme ça. À part les djihadistes. C pas un vrai homme qui ferait ça mais un lâche, faut être bas, s’attaquer à plus faible. Certains muzzs n’ont aucune valeur.

  4. Que la Police n’ait pas réagi très vite (si j’ai bien compris ce que j’ai lu), ne m’étonne pas vraiment.
    Il faut voir comme ils sont dérangés très souvent dans ce genre de quartier pour des disputes conjugales spectaculaires ou autres, le plus souvent sans gravité ou appelés pour des broutilles, et au bout du compte, malheureusement, il se passe une certaine banalisation des faits devenus très et trop répétitifs.
    Je me souviens il y a quelques années avoir été obligée quelques mois avant de trouver un autre logement, d’habiter dans ce genre de quartier. Au-dessus de chez moi il y avait un couple qui se battait toutes les nuits avec hurlements, femme la tête en sang mais elle n’était pas en reste non plus dans la violence. On dormait 4 h du coup à tout casser et j’étais épuisée. La Police se déplaçait à chaque fois et mon fils, petit à l’époque, croyait « que la Police habitait au-dessus »… c’est dire !
    Il faut travailler dans le rapport à ces milieux pour comprendre la saturation tout à fait humaine dans ce genre de contexte. Même chose pour l’entourage qui peut-être étaient habitués à ce genre d’altercations très violentes.
    Et si l’on bouge pour défendre, il y a assez de faits divers qui montrent que l’on prend d’énormes risques aussi.
    Ce n’est pas simple.
    Il ne faut pas se tromper de responsable. C’est une manie que je constate souvent de chercher des responsabilités autres que celle de l’agresseur actuellement, et il ne faut pas tomber dans ce piège ou le soutenir comme le font les politiques et consorts : le « seul » responsable est celui qui a tué.

  5. En réponse j’ai été fonctionnaire de Police pendant 30 Ans ,suis loin d’être inculte et ai 20 ans de BAC . J’aurai pu mourir plus de 20 fois ,seul mon expérience et la valeur de mon équiper fait que je suis encore de ce monde.
    Il m’est même arrivé d’intervenir seul sur plusieurs individus .En ce qui concerne
    les gros culs :bien qu’âgé maintenant de 62 Ans j’invite ce fréjusien à m’accompagner pour un semi marathon suivi de’un entrainement de sport de combat à son choix ,boxe anglaise ,française ,thailandaise ; krav maga ou penchaksilat .Dans toute les professions il y a des brebis galeuses.A bon entendeurs salut

    • Avec tous ces entraînements il est sûr que vous ne pouviez pas être sur le terrain.
      Mais a quoi bon. De toutes les façons vous n’aviez pas le droit de cabosser la racaille.
      Tout cet étalage me fait plutôt penser à une frustration refoulée, prêt à en découdre avec des FDS sachant qu’il n’y a aucun risques plutôt que d’aller
      Niquer du moulouds. Chose que vous n’avez certainement jamais fait.
      Pôvre joker…

  6. Terrible article. Le film « Orange mécanique » est sorti en France fin 1971. L’essai de L.Obertone « La France orange mécanique »il y a six ans, en 2013. Plus de quarante ans séparent le film qui est un constat du livre, également un constat. Le choc de la vision du film a été tellement grand au moment de sa sortie que je n’ai jamais voulu le revoir (dévoiement de la musique de Beethoven,malgré un remarquable musicien Walter Carlos, images insoutenables, orientation vers la pathologie plutôt que vers la prise de décision politique et juridique..etc..).L’affaire Charlie Manson et l’assassinat de Sharon Tate en 1969 introduisent l’avènement total des drogues en Europe, avènement dopé si l’on peut dire par la fin de la guerre du Vietnam et Eurabia (1973 ) cf : https://ripostelaique.com/suicide-de-france-de-leurope-seul-coupable-eurabia-1.html). Donc quarante ans. Quand je vois depuis onze ans les moukères de mon quartier s’affubler exponentiellement de semaine en semaine de voiles, de robes longues, converser à plusieurs en arabe en occupant les trottoirs et en glapissant avec leurs ch…rds , et leurs maris bloquer les rue pendant une à deux heures voitures portes ouvertes, je pense quitter mon sol climatologique de naissance, et chercher un lieu maritime, surtout non socialiste, pour aller vers un peu plus d’air sain près de l’océan de l’Homme libre que chantait Baudelaire! Ecouté en route ce matin sur la station « Europe » Schiappa, et ses mesquines petites propositions. Apprenons d’abord à nos filles de souche à se battre, et à nos fils à les appuyer manu militari. Je ne vois pas d’autre solution, à moins de rétablir en urgence la peine de mort pour les violeurs, criminels, « féminicides » et dealers.

  7. Elle a été désobéissante. Il a appliqué la charia…. Et en bons musulmans les voisins ne sont pas intervenus.

  8. voila elle est belle la France de ces ordures encore un illuminé islamique mais naturellement on va dire qu’il est derangé mais derangé par qui ? tres certainement encore derangé par les dingues islamique

  9. Les voisins n’ont pas bougé, ils ont dû entendre les cris avec l’accent typique des racailles et leurs insultes habituelles,
    ils savaient qu’en intervenant, en prenant par exemple un objet contondant pour assommer le fou islamique, ils se retrouveraient une heure après en garde à vue, car la police arrive trop tard pour sauver la victime, mais elle finit bien par arriver pour interpeller l’éventuel héros salvateur et lui faire payer cher son intervention,
    c’est ainsi que les choses se passent en l’actuel royaume de France

    • Très juste remarque ..malheureusement, notre justice de merde condamne très facilement et très durement tout citoyen qui essaie de faire respecter la loi par les poooovres CPF protégés de la macronie

  10. Une partie de la ville de Cagnes-sur-mer (ville qui touche Nice) est très islamisée.
    J’avais prévenu des amis qui y habitent que ça craignait selon moi d’après le nombre d’enturbannné et de musulmans au mètre carré et que si j’étais eux je ne laisserais en aucun cas ma fille aller au collège toute seule à pied.
    Le coin de la Gare est ultra-glauque par endroits avec des zones d’ombre et des replis. La Gare est bordée par tout un quartier pas mal islamisé.
    Ce drame ne m’étonne pas du tout.
    Salomé est un prénom juif. Si la fille était vraiment juive, faut encore moins s’étonner du comportement pro-palestinien d’Amin.

    • Qu’est ce que la Palestine vient faire dans cette galère ? Est ce que le meurtrier criait  » A bas Israel « ? Les Palestiniens ne sont même pas des Nord Africains, ils vivent en Asie et n’émigrent pas en France.

      • Justement, les Palestiniens ne sont pas des Africains du Nord, et pourtant, en Algérie, le drapeau palestinien est brandi pour un oui, pour un non. Cherchez l’erreur, d’autant plus que le drapeau amazigh, lui, n’a pas le droit de cité.

  11. A ce stade là on peut imaginer que le voisinage, comme il est dit dans l’article, trouvait normal qu’un homme tabasse une femme; on devine aisément de quelle faune peut être alors constitué le voisinage.
    On peut aussi imaginer que personne n’ait bougé devant ce drame comme c’est malheureusement de plus en plus le cas. Viols, agressions dans le train devant tous les passasgers sans que personne ne bouge. On peut alors blâmer un voisinage sans cou***es mais on peut aussi blâmer une justice de merde très prompte à condamner celui qui serait intervenu et aurait blessé le pooovre voyou dont les actes auraient eu toutes les chance de rester impunis.
    Quant à la police, elle ne peut pas être partout bien sûr, et dans le cas d’un appel comme ça il faut trouver une patrouille disponible pour intervenir et si les effectifs sont affectés en priorité à rester planqués derrière un radar ou des caméras à foutre des PV à de pauvres couillons parce que ça rapporte, bien sûr les temps d’intervention sont trop longs…
    On constate encore que les acteurs de tout ce bordel sont encore des CPF, et l’assassin si c’est bien une CPF sera très probablement considéré comme un déséquilibré qui a eu une enfance tourmentée…

  12. Ou est la police ?
    Bonne question !
    La police est un mélange de fonctionnaires désabusés et de jeanfoutres incultes.
    Fruits de notre époque.
    Les rares qui ont une conscience démissionnent ou pire se suicident.

    • « mélange de fonctionnaires désabusés et de jeanfoutre incultes, fruits de notre époque », bonne définition, mais incomplète,
      il faut ajouter, personnel irascible, ne supportant pas la contradiction, n’admettant aucune remarque, très lent à la détente, car détenteur du pouvoir omniscient, omnipotent et infaillible, tous les droits et aucun devoir,
      avant de bouger leurs gros culs, il faut les secouer, tout doucement le matin et pas trop vite le soir, les rapports sont les plus importants et surtout qu’on ne vienne pas les solliciter, toute demande entraîne une réaction disproportionnée ou une indifférence affichée, cela dépend du caractère du bonhomme

      • En réponse j’ai été fonctionnaire de Police pendant 30 Ans ,suis loin d’être inculte et ai 20 ans de BAC . J’aurai pu mourir plus de 20 fois ,seul mon expérience et la valeur de mon équiper fait que je suis encore de ce monde.
        Il m’est même arrivé d’intervenir seul sur plusieurs individus .En ce qui concerne
        les gros culs :bien qu’âgé maintenant de 62 Ans j’invite ce fréjusien à m’accompagner pour un semi marathon suivi de’un entrainement de sport de combat à son choix ,boxe anglaise ,française ,thailandaise ; krav maga ou penchaksilat .Dans toute les professions il y a des brebis galeuses.A bon entendeurs salut

  13. Voilà le genre de personnages qu’on veut nous imposer à toute force !
    Est-ce ce genre de France que nous voulons ?

    • Pourquoi???
      On vous a demandé votre avis????
      On ne m’a jamais demandé le mien…
      De plus avec le Pacte de Marrakech signé en décembre dernier… il en arrive tous les jours…
      On n’en veut pas….
      Mais jamais on nous a demandé notre avis, car en plus, c’est nous qui payons pour tout…
      Quand est-ce qu’on se réveille????

Les commentaires sont fermés.