Comment embaucher des bras cassés promus par la discrimination positive ? Par Philippe Le Routier

Ceux qui me lisent ici savent que je suis co-gérant d’une petite entreprise de transports et que j’ai eu des soucis de santé, mais, si le corps est diminué, le cerveau lui marche plutôt bien.
Et comme un Ami, concurrent mais Ami avait seulement besoin du cerveau, je lui ai offert 15 jours de mon temps.

Le but ? Recruter du personnel pour sa boîte ; comme nous travaillons souvent ensemble il sait pouvoir me faire confiance pour ne pas retenir les « bras cassés » et au final de toute façon la décision d’embaucher, ou pas…va lui échoir à lui seul.

MAIS, conditions économiques obligent, il a décidé d’accepter les offres de notre « gouvernement », discrimination positive et tutti-quanti, contrat première embauche etc.
Moi, ces offres, j’avoue ne pas les connaître, mais lui a estimé que certaines d’entres elles pouvaient lui permettre de respirer un peu mieux côté financier. A moi de séparer le bon grain de l’ivraie.

Les offres sont mises en lignes, pôle emploi est prévenu, ce coup-ci les « d’jeunes » des quartiers ont toutes les chances puisque les aides de toutes façons ne s’adressent qu’à eux.
Postes à pourvoir, secrétaire en bureau d’affrètement, plus deux chauffeurs 40T ! Stage de six mois pour passer le permis payé par la maison.

Quelle catastrophe !
Les candidats, je le répète, sont ciblés côté banlieues mais pas sur des origines ethniques, cela n’empêche pas que la proportion de sub-méditerranéens doit être de 70% au bas mot mais passons, il n’y a pas remplacement de la population, le « gouvernement » l’affirme.

Les lettres de motivation (j’ai failli mettre des guillemets tant la motivation première semble être d’obéir aux injonctions de pôle emploi, PAS de décrocher un travail !) : entre les feuilles arrachées de cahiers à spirales et griffonnées à la va vite et les feuilles à peu près présentables, un point commun à quasiment TOUTES… LES FAUTES !
Oh, j’en fais aussi, il y en en déjà sûrement plusieurs au dessus, il y en aura ensuite, mais pas autant que j’ai pu en voir dans ces « lettres » (pas possible de ne pas mettre de guillemets finalement) mais certaines de ces « lettres » étaient envoyées par des titulaires du bac ! (j’ai pas le bac).
Fautes, écriture illisible, abréviations mode sms, absence de formule de politesse finale…la poubelle était TRÈS tentante croyez moi ! MAIS, je fais front et je sélectionne les cas les moins graves.

Prise de rendez vous.
Rare, très rare celui ou celle qui décroche à 8h du matin avec un ton alerte, je m’y attendais, je note les heures ou les candidats ont ENFIN allumé leur téléphone.
J’alterne entre téléphoner à ceux qui ne m’inspirent pas trop et ceux qui ont fait des efforts, si je n’avais gardé que les seconds j’aurais eu environ dix coups de fils à passer, guère plus, problème, je n’aurai presque contacté que des jeunes filles pour le poste de secrétaire… je me suis fait violence j’ai retenu trente candidates pour ce poste et CINQUANTE pour les chauffeurs. Certains ne répondront JAMAIS ! Mais ouf, les rendez vous sont pris.

Le premier est une agréable surprise. Rendez vous à huit heures il est ponctuel à la minute près, un solide jeune homme, noir, 23 ans, bien vêtu, bien rasé, j’ai oublié sa formulation exacte mais il a réussi d’entrée de jeu à me remercier de l’avoir appelé malgré ses lacunes en orthographe (c’est pas lui pourtant qui avait fait le plus des fautes).
Son CV (que j’ai vérifié au mieux) est impressionnant. QUE de l’intérim certes, mais quasiment pas d’inactivité, il en veut le bougre et je l’en félicite, sa réponse, dite comme une confession car je dois lui inspirer confiance me laisse sur le cul…
Petit un, il est catholique et veut fuir la cité (« de plus en plus de musulmans mais ne le dites pas svp monsieur « )
Petit deux, un de ses jeunes frères semble prometteur et avoir un CDI lui permettrait de lui payer ses études.
(lui, je l’ai recommandé ! C’est curieux d’ailleurs quand on y pense puisque je suis classé raciste et que lui est noir.)

Chaque entretien est programmée sur 45 minutes et je m’octroie 15 minutes de pause pour préparer le suivant en relisant ce que j’ai sur elle ou lui…de neuf heures à midi… personne ne viendra !
13h et VINGT MINUTES (de retard) arrive un « white » comme dirait Manuel Valls, sa lettre était un cauchemar, son look aussi…il parle la « téci » il pue la « téci » (et le cannabis également)…
…écarté !

Les filles, jeunes femmes, black ou white (coucou manu) peu importe, la moitié de celles qui daignent venir sont voilées, je reste courtois mais j’écarte au final car même en faisant abstraction du voile, la cité transpire dessous avec cette nonchalance de m**** que je ne supporte pas. D’ailleurs le minimum syndical dans les cités semble être quinze minutes de retard, et au delà de cinq je perds patience sans compter qu’une secrétaire qui répondrait au téléphone en mode cité, avec l’accent cité ça semble juste impossible. Celles qui sont ponctuelles, celles qui n’ont pas opté pour le look « embauche canapé » doivent être cinq mais trois ont indiqué Allemand et Anglais en langues étrangères sans en parler un mot…recalées les deux étant indispensables.
Deux ont passé le tamis mais le frère de celle qui avait ma préférence débarquera le lendemain avec quatre de ses potes pour « expliquer » que sa soeur ne travaillera PAS pour cette entreprise car… …elle partagerait le même bureau qu’un HOMME et ça c’est INTOLÉRABLE (sûrement un catholique intégriste) j’ai bien pensé leur faire avaler leurs dents malgré mes béquilles, mais ce coup de main étant devenu un enfer, une plongée dans la lie sociale, j’en ai marre, suis triste pour cette jeune fille mais tant pis, je présume que mon Ami préfère ne pas voir son entrepôt et ses camions prendre feu…

Mais catastrophe, j’ai raté mon coup ! Celle qui sera embauchée ne vient pas d’une cité et n’appartient à aucune minorité visible…tant pis, pôle emploi n’avait qu’à pas m’envoyer les références d’une jeune campagnarde au chômage depuis 18 mois.

Au final, à part mon jeune noir du début j’ai aucun autre candidat ou candidate à qui on aurait envie de payer un permis SPL, la formation durant six mois étant fort chère ça fait hésiter.

MAIS, j’ai joué le jeu.
Sincèrement j’estime que 45 minutes c’est quarante de plus qu’il n’en faut pour convaincre un recruteur.

9,54€ de l’heure plus les primes, plus les majorations heures de nuit, pénibilité, panier repas… ça permet de vivre bien pour celui ou celle qui ne compte pas ses heures, je plaide non coupable car ce n’est pas MOI qui ai fait de ces jeunes CE QU’ILS OU ELLES SONT !

« wesch wesch » tout les dix mots…navré, j’ai pas fait martien en troisième langue.
Venir en survêtement avec un des bas de pantalon replié jusqu’au genou c’est peut-être tendance dehors pour ces jeunes pour moi c’est juste clownesque.
La petite frappe de 50kg avec capuche PAR DESSUS la casquette, qui roule des mécaniques et s’affale sur son siège, navré, il est venu pour tuer le temps PAS pour chercher un emploi.
La voilée qui me dit bonjour mais refuse de me serrer la main…je me censure.
Le barbu dont les vêtements indiquent à qui sait regarder la province Afghane d’où il se réclame…il s’est trompé de pays, ici c’est pas Kaboul !
Le jeune Picard qui a eu le malheur de grandir dans ce merdier et qui a du faire siennes les habitudes et simagrées des exogènes que nos élus ont fait venir… lui il est carrément perdu car à vouloir être tout en même temps on fini par n’être plus rien !

Alors que nos élus se débrouillent ! Nous on trouvera notre deuxième futur routier, garçon ou fille qu’importe, on a l’expérience pour ça, MAIS, le CFP poids-lourds c’est intensif comme formation car la réglementation européenne de transports à apprendre en six mois PLUS la conduite…c’est pas si simple et j’affirme que les chouchous de nos cités sensibles lâcheraient avant la fin, nos politiques leur offrent déjà tellement, pourquoi iraient-t-ils faire des efforts eux qui sont incapables de sortir de leur cité sans la porter sur eux ?

Messieurs dames z’elus zélés, c’est VOUS qui par vos décisions et culture de l’excuse perpétuelle avaient créé ces inadaptés à tout, alors un conseil, faites en des ministres c’est le seul « emploi » adapté à celles et ceux qui ne savent rien faire mais exigent des avantages de dingues.

Oups, vous vouliez réserver les places à vos rejetons ? Ben alors il va vous falloir trouver un moyen de payer du chômage perpétuel à ces « d’jeunes » que vous aimez tant et aux 200 000 « migrants » que vous faites venir chaque année car NOUS, les patrons, vous voulez qu’on en fasse quoi ? ILS NE VEULENT NI NE SAVENT RIEN FAIRE !

Europe de merde…
Mondialisation de merde…
Ouverture des frontières de merde…
Quarante ans de politiques de merde…

« BRAVO » pour le résultat.

Philippe Le Routier 

 68 total views,  2 views today

image_pdf

26 Commentaires

  1. Vous êtes vraiment mauvaise langue hein!

    Ces d’jeuns sont l’avenir de la France on vous le dit et redit à longueur de journée. C’est pas croyable çà, s’ils le disent à la Tv c’est que c’est vrai quand-même non? Non non et non! C’est l’avenir de la France! Si si ! soyez-en convaincus!
    Bon! quel avenir? ils le disent pas aussi….

    Je dois avoir une branche sur mon arbre gynéco-logique où je suis assis, vais voir si j’peux pas la scier pour retomber à une autre époque, celle de mon grand-père par-exemple, c’était plus dur au taf’ mais au-moins avec juste le certif’ en poche les jeunes avaient l’air moins « cons » que nos pépites de banlieues. Parce-que là on touche le fond mes amis!
    Wesh wesh! ( je me met à la wesh-attitude) Faut qu’on se ressaisise vite! Faut bien voter! Parce-que c’est pas l’envie qui me manque de me révolter, mais je veux pas devenir délinquant, rester un homme libre et honnête, alors oui il ne reste que le vote pour changer tout çà. Et encore c’est truqué d’avance il me semble que tout est fait pour que le Fn n’arrive jamais au pouvoir. Alors quoi c’est la désespérance qui nous fera sortir du bois? Ou alors peut-être on va s’habituer à vivre comme des étrangers sur notre propre sol au rytme de l’appel à se sentir les fesses plusieurs fois par jour à la prière.( Prière que mon voisin devant moi n’ait surtout pas d’aérophagie) Bref! La désespérance me gagne, et Philippe le routier ne me donne pas l’espoir que çà s’arrange tout çà. Dans mon enfance, l’étranger était déjà celui qui venait d’ailleurs mais pas de bien loin, il était juste d’une autre région de France. Parfois on croisait un Maghrébin ou un noir, mais c’était exceptionnel et ils ne voulaient pas encore changer notre pays. Les voiles, c’était juste quelques vieilles femmes qui portaient un foulard sur les cheveux façon Grâce kelly mais en moins fantasmatique si vous voyez ce que je veux dire.
    Alors on nous dit que la France a changé, que le Monde change, mais nous on ne nous a jamais demandé notre avis, voulait-on que çà change comme çà? C’est bien joué le truc: D’un côté on nous impose l’immigration depuis Giscard et de l’autre on nous dit que la France a changé et qu’il faut faire avec. Si j’étais pas aussi frileux j’irais bien vivre en Laponie moi, ils vont pas immigrer là-bas quand-même?

    • Bonjour Conophobe,
      « …j’irais bien vivre en Laponie moi, ils vont pas immigrer là-bas quand-même? ». Je ne voudrais surtout pas vous faire de peine mais j’ai l’impression d’en avoir vu quelques-un en 2006 en Finlande, en plein mois de février.
      C’est résistant, ces bestiaux-là !

  2. moi je vais vous raconter le systeme mafieux qui se passe dans les citées pour les entreprises réaménagement des quartiers intérieures des batiments et extérieure voirie et espaces verts si vous ne voulez pas de casse il faut intéger les jeunes des citées et meme la nuit quand des roms débarquent pour voler du fuel ou de la ferraille ils sont la pas besoin de la police ,mais quand ils quittent leurs poste ou qu’ils discutent avec d’autres jeunes de la citée il faut surtout ne rien dire ,sa se passe à luneville petite commune de 19 000 habitants .

  3. La France est devenue une poubelle , tous ces petits cons qui ce prennent pour des intouchables et qui mangent sur notre dos avec la bénédiction du gouvernement. Gouvernement qui par ailleurs ne sait plus quoi en faire , et baisse les yeux face aux faux frères pétrodollars . Notre france est a remettre en route et a l’endroit en 2014 . Monsieur, Vous avez beaucoup de patience avec ces djeuns des cites , moi ça n’aurait pas durée aussi longtemps. Ce qui me surprend est de voir au moyen orient comment tous ce petit monde ferme ça bouche et marche droit , surtout les étrangers la bas , les locaux c’est une autre chose
    aussi il faut parler de ces autres immigrés de l’est , la aussi chez eux le clapet est fermé et ils ont peur de ce faire ramasser par la police. Donc, la seule chose a faire est : voter contre le chariot en feu UMPS , sortir de l’Europe , de l’euro, remettre nos frontières en service et notre police – justice pour appliquer la loi. virer tous ces parasites qui ne respectent pas la loi, dans d’autres pays , un etranger qui commet un delit est expulser, chez on accuse les autres de le rendre deliquants . Que vas t’on laisser à nos enfants et petits enfants si personne ne bouge ?

  4. Bon sang Philippe, quelle patience vous avez eue ! Moi je n’aurais pas frôlé le politiquement incorrect, j’aurais sauté dedans à pieds joints et me serais retrouvée vite fait devant un tribunal ou victime d’un cassage de gu….
    Tous ces jeunes que vous décrivez, je les croise régulièrement. Et je ne peux malheureusement plus les sentir. J’ai beau savoir que nos politiques imbéciles sont responsables, il m’est impossible d’éprouver la moindre compassion pour ces « djeunes ».
    Bon courage pour la suite.

  5. « ces inadaptés à tout … faites en des ministres c’est le seul « emploi » adapté à celles et ceux qui ne savent rien faire mais exigent des avantages de dingues. »

    Raison pour laquelle de notre côté, si nous voulons nous aussi être ministres, nous devons nous mettre au niveau et suivre ce conseil de notre plus grand philosophe contemporain, un visionnaire, qui fut le disciple préféré de Pierre DAC :
    « Faut qu’on arrête de s’instruire, on ne sera bientôt plus capable d’être ministre » (Laurent C sur RR le 04/05/2013).

      • Un petit extrait…De circonstance, pour les « anciens » (et les autres, l’humour n’a pas d’age !!

        • OUi de circonstance je confisque puor la pause dominicale prochaine

    • Bonjour à tous je viens de me former (ou déformer) à Farcebouque afin d’y envoyer les appels pour le 8 du 15brumaire et des invitations à lire RR. Pas mal répondent présents.

      Du coup je me paie des centaines de messages à vérifier et je m’interroge pour savoir si la présidente du club RR ne triche pas un peu! Aurait-elle quatre mains ?
      Elle a du lire Guynemer: « Tant qu’on n’a pas tout donné on a rien donné  »
      Je me suis arrêté à R Devos « Fumer c’est mauvais à la santé, mais vieillir aussi ».

      Je viens de vous lire tous.

      Bravo Philippe pour tes travaux de relance (et de patience) de la compétitivité. On ose espérer que les CPF auront appris que le travail en entreprise est plus dure que la garde des chameaux à l’ombre des palmiers, les doigts de pied dans une marre en égrenant un chapelet toute la journée.

      Un adhérent de Facebook m’a fait penser à nos joutes spirituelles avec Philippe Le Routier et Phil Jallade j’ai suivi le lien ci-après, à conseiller aux nouveaux lecteurs. Encore un apport CULTUREL:

      http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2013/10/12/hygiene-et-sodomie-dans-le-mariage-chiite-musulman/

      Hygiène et sodomie dans le mariage CHITE musulman. c’est le titre, mais j’ai loupé un mot à cause de mes lunettes et l’heure tardive.
      je vous transmet le premier paragraphe;
      8. Il n’est pas permis d’absorber les excréments d’animaux ou leurs sécrétions nasales. Mais mélangés dans une proportion infime aux autres aliments leur consommation n’est pas défendue.

      – j’ai encore dit une connerie- en voulant conseiller les futures touristes en camping. Il leur faudra trouver sur place un « docteur de l’islam » pour leur expliquer la « proportion infime  » de goutelettes tombées dans leur gamelle suite à l’éternuement du chameau. Pour les excréments, avouez que c’est plus facile, il suffit de repérer les brindilles de foin tombées dans votre couscous.

      12. Il est recommandé de ne pas se retenir d’uriner ou de déféquer, surtout si ça peut faire mal.
      Vous ne l’auriez pas deviné Hein?
      Important pour les nouveaux lecteurs futurs touristes. Dans ce document, il ne précise pas que l’on peut s’essuyer avec des cailloux mais qu’ils ne doivent pas être coupants.
      Décidément, les barbus sont restés enfants, c’est pour cela qu’ils dénigrent les femmes, pour se donner l’impression qu’ils sont mieux qu’elles!

      27. Si l’homme sodomise le fils, le frère, ou le père de sa femme après son mariage, ce mariage reste valide. (…)
      Ouf ça me rassure pour mes petits-fils!

      Bon je ne suis pas encore levé, je vais me coucher et vous souhaite bon réveil 😉

      • Je ne suis pas encore couchée, mon expédition à Belfort et la réalisation de la petite video qui va avec m’ayant pris tout mon temps, mais je te remercie Claude pour ce fou rire homérique !

      • Bonjour Claude….;

        Encore trois citations, pour compléter…..

        « Vieillir, c’est encore le meilleur moyen de vivre longtemps » (Audiard)

        « Le lit est l’endroit le plus dangereux du monde, 99 % des gens y meurent » (Mark Twain)

        « C’est comme les rhumatismes, faut attendre d’être vieux pour en profiter » (??)

        Amitiés Daniel.

  6. lu ce matin la démograhie galopante des cplf plombe le pib…qu’elle découverte. ce dans le figaro…bon autrement philippe j’aimerai que tu nous dises ton humour du jour ou de demain sur l’éco.taxe appliquée aux transporteurs et agriculteurs qui empruntent les réseaux secondaires.pour giscard merci au regroupement familial…

  7. Bonjour Philippe Monsieur de Préférence

    J’ai lu votre lettre que je vais transmettre car elle est pleine de vérité, ancienne chef d’entreprise, j’ai rencontré ces problèmes , les candidates se présentaient avoir le voile, même à l’essai certains se permettaient de ne pas être à l’heure, d’autres arrivaient le matin, pour terminer leur nuit. Nous n’habitons certainement pas la même région (EST)
    mais le wesh wesh a franchi les frontières. Certains comme vous le dites ne veulent rien faire, et notre gouvernement actuel veut leur attribuer un RSA , alors là CHÔMEUR GARANTI A VIE. Un autre  » jeune apprenti « boulanger » se lève à 4 h du matin pour gagner la première environ 580 euros, alors vous pensez que pour 180 euros de différence , c’est tout bénéfice. Je vous souhaite un excellent rétablissement et du courage pour le recrutement de vos futures perles

  8. Il y a déjà de nombreuses années j’étais transitaire , et j’ai connu à cette époque là , les mêmes problèmes que l’on rencontre maintenant.Mais c’était à Marseille, ceci pouvant peut être expliqué cela. Lorsque je voulais embaucher une secrétaire bilingue et sténo , je vous dis pas le folklore que j’ai vu passer devant moi. Quant aux commis en douane , c’est exactement la description de Philippe …C’était dans les années 70-80 , depuis rien à changé oh si , peut être en pire…..Merci Giscard grand initiateur, de toutes ces C…… d’aides par ci ou par là , voilà le résultat.

    • Oui historiquement l’ère Giscard est bien le début de la fin !

      • Sous l insistante demande de Francis Bouygues qui a construit la plupart des mosquées dans le monde , le marché était naissant à l’epoque aprés le 1er choc pétrolier de 1974 et l’apparition en abondance des pétro dollars.. Bouygues a financé la campagne de Giscard

  9. Bonjour Philippe…..

    Oui, Bravo…..

    Et encore, on ne soulignera pas que rien qu’en faisant le « chouf » on peut gagner bien mieux sa vie qu’avec un vrai métier….à part faire partie des « frères » et « cousins » wesh-wesh ça ne demande d’ailleurs pas de compétences particulières. Un certain don pour la course à pieds peut-être, mais je doute qu’on puisse un jour voir ça sur un stade……Quand à pouvoir utiliser professionnellement ces « compétences »…..
    D’ailleurs, jusqu’à quel point ne laisse t-« on » pas faire ? éradiquer cette économie souterraine (qu’on ne nous dise pas que c’est impossible, ou alors ce que coûtent la police et l’armée est versé directement au compte du roi de Prusse !!) priverait toute une population de ses ressources. Que ne ferait-on pas pour garder la « paix sociale »…..
    J’ai eu aussi affaire à ce genre de loustics, en tant qu’employeur. La première chose demandée étant le coup de tampon pour valider la « recherche d’emploi ». C’est ensuite que ça devenait drôle….entre la présentation approximative (survet’ avec capuche, baskets sales!!), la pose affalée (manquait que le canapé, la télé et la PS) la langue typée (une trentaine de mots, avec une faute par mot !!) et pour certains un « inch allah » ou « allah akbar » tous les 3 mots, avec vérification que les chiottes étaient dans le « bon » sens, et des « informaticiens » très troublés par le nombre de touches d’un clavier (beaucoup trop pour un seul doigt….) La seule embauchée fut une FDS qui ayant remarqué de la poussière sur les machines en présentation me demanda où elle pouvait trouver un chiffon. C’est évident, je suis un affreux raciste discriminateur…..
    Dernières nouvelles : à Brignoles l’UMP s’est pris une bâche. la marée monte, Champagne….
    Et à Marseille c’est la CPF (celle qui voulait utiliser l’armée) qui est arrivée en tête aux primaires (on ne rigole pas !!) socialistes. La ministre concurrente est très beaucoup pas contente, fait pipi par terre et se roule dedans en hurlant à la triche.au point que le pingouin agite encore ses moignons d’ailes…..Si aux « vraies  » élections le RBM fait un score ça promet !!

    Bonne journée Amitiés Daniel.

    • Oui ce qui s’est passé ce week-end est fort important et savoureux !

    • « avec vérification que les chiottes étaient dans le « bon » sens »

      Ils se trompent, ils ne connaissent rien de ce qui leur sert de religion.
      L’orientation des chiottes n’a d’importance qu’en pleine nature, et encore, on peut très bien pisser, par exemple, en direction de La Mecque, en se mettant derrière un chameau, qui fait alors office d’écran avec la direction « sacrée ».
      Dans un bâtiment, le sens des chiottes n’a pas d’importance car les murs masquent la direction « sacrée », font écran. Faudra bientôt leur faire des cours là-dessus à Pôle Emploi… ?

      • Oui je pense que tu devrais proposer un cycle de conférences dans ce sens

        • Bonjour Jallade….

          De toute manière ils ne connaissent pas grand chose à pas grand chose…..
          Le seul neurone disponible étant déjà occupé par une sourate prise au hasard. Et la beuh n’a strictement aucun effet sur la capacité intellectuelle, au contraire.
          à pôle emploi on leur apprend plutôt (!!) à faire des lettres de motivation et des CV qui mériteraient un bouquin de Jean Charles, il y a au moins une perle par phrase (voire par mot !!)

          Wesh Wesh Daniel.

  10. Merci Philippe, j’ai été tenue en haleine du début jusqu’à la fin !

    • Oui Caroline nous avons tous eu ce sentiment et vous allez vous régaler du texte de Philippe que nous publions demain….

Les commentaires sont fermés.