La petite était presque nue, son slip ensanglanté accroché à sa jambe droite

La petite était presque nue, son slip ensanglanté accroché à sa jambe droite.[vimeo url= »video_url » width= »560″ height= »315″

Sa jolie robe d’été en coton bio, achetée à la boutique Artisans du Monde, était relevée et cachait les marques de strangulation. Ses yeux et sa bouche, grands ouverts conservaient l’expression effrayante de la terreur et de l’indicible souffrance.

La petite avait été découverte ainsi, derrière un buisson du grand parc de la ville, non loin de la « city-beach » ludique et festive aménagée chaque année par la municipalité.

 

La ville avait été une des premières à se porter volontaire pour accueillir des « réfugiés », les dernières résistances vite balayées par une fulgurante bouffée émotionnelle prescrite par un quelconque Pujadas cathodique. La Mairie avait mis à leur disposition une ancienne caserne désaffectée mais, celle-ci n’étant pas assez confortable, certains hôtes avaient protesté, menaçant d’entamer une grève de la faim. Un conseil municipal extraordinaire fut alors organisé : ses membres, à l’unisson, mobilisèrent avec ferveur l’intarissable réserve de charité compassionnelle que chaque administré ne pouvait manquer de libérer, certains donnèrent l’exemple en s’engageant publiquement à loger un « migrant », d’autres, fiévreusement, criaient «  Accueillez l’ « Autre » chez vous, c’est un devoir! Hier certains l’ont fait avec joie dans la ville voisine. Allons-nous passer pour des égoïstes frileux, xénophobes et racistes, repliés sur eux-mêmes? Il faut s’ouvrir, ouvrez-vous! »

 

C’est ainsi que les parents de la petite accueillirent Abdelmomo dans la jolie chambre d’amis donnant sur le jardin. Pour le premier repas on mit les petits plats dans les grands : couscous bio, quinoa et agneau halal issu d’une ferme biologique furent préparés avec allégresse par la maîtresse de maison, toute à sa joie d’expliquer à sa petite comment être généreux et ouvert à l’Autre, comment mettre en pratique les principes si élevés du « Vivrensemble« qu’on trouve chez Marc Lavoine et dans les livres d’éducation civique et morale. « Tu pourras faire un exposé en classe, ma chérie, et tu expliqueras à tes camarades comme c’est enrichissant d’aider et d’écouter Abdelmomo », dit la maman à sa fille. La petite fit remarquer qu’il ne parlait pas français et il lui fut répondu que l’école allait bientôt dispenser des cours d’arabe et de bambara…Au dessert Abdelmomo reçu un cadeau de bienvenue : un joli tapis de prière avec boussole intégrée.
Zouina (1), zouina…disait Abdelmomo en regardant jouer la petite dans le jardin, si belle avec ses cheveux blonds sur les épaules, ses petits mollets et ses bras dorés par le soleil, sa tendre poitrine naissante tendant le fin coton…zouina, zouina…

 

Une marche blanche très émouvante fut organisée. Des tee-shirts imprimés avec la mention « Un petit ange parti trop tôt » ou « love pour toujours » furent portés par tous les participants, y compris le curé, le rabbin et l’imam. Des ballons-coeurs, des nounours, des bougies et des fleurs furent déposées devant le domicile de la petite et devant l’école. Au 20h, les Pujadas annoncèrent que le « présumé coupable » était vraisemblablement un déséquilibré qui, de source autorisée, aurait subi des sévices sexuels dans l’école coranique de son village natal. Des voisins témoignèrent qu’ils ne comprenaient pas car il était gentil et aidait volontiers à porter les cabas des anciens. Des experts furent conviés : ils commentèrent, expliquèrent, convainquirent et conclurent. La ministre de la Justice fit silence devant la souffrance et ne lâcha aucun twitt poétique.

 

Un nouveau conseil municipal extraordinaire fut convoqué. Le curé de la paroisse, le rabbin et l’imam de la mosquée furent conviés. Les conseillers divers droite demandèrent l’ouverture d’urgence d’une maison de tolérance à l’usage des réfugiés, avec un personnel offrant toutes les garanties d’une hygiène irréprochable. Une conseillère du Front de Gauche, militante à l’association« Osez l e Féminisme » (2), poussa des cris d’orfraie et une discussion très animée s’en suivit.
Tard dans la nuit, une proposition fit presque l’unanimité; ce fut l’imam qui trouva une solution au détour de quelque hadith authentique, à la fois laïquement acceptable pour la Ville et surtout conforme à la charia : le mariage temporaire. Il connaissait des « soeurs » généreuses, dévouées et islamiquement vêtues prêtes à accomplir leur devoir halal permettant ainsi à leurs « frères » de ne plus succomber au péché. Le curé et le rabbin levèrent les yeux au ciel, un membre de la Libre Pensée n’y trouva rien à redire,  le maire bafouilla qu’il fallait réfléchir, on évoqua cependant une incompatibilité avec le respect des droits de l’homme et une discrimination à l’embauche.

La conseillère Front de Gauche hurla son refus au nom du droit des femmes et de l’égalité des chances, rien ne fut décidé et chacun rentra chez lui chouchouter son « réfugié ».
Une semaine plus tard, on retrouva sa petite presque nue, son slip ensanglanté accroché à sa jambe gauche.
Danielle Moulins

 

Fiction librement inspirée par la tragique histoire d’une fillette violée par un clandestin en Allemagne. Fort heureusement l’enfant n’a pas été tuée : http://www.fdesouche.com/644715-chemnitz-allemagne-une-petite-fille-de-7-ans-violee-par-un-migrant-de-type-nord-africain

Toute ressemblance avec des faits et des personnes connues ne saurait être que fortuite.

 

(1) Zouina signifie « belle »en arabe.

 

(2)http://www.osezlefeminisme.fr/article/la-campagne-osez-le-clito-cest-en-ce-moment
La conseillère FDG avait activement participé à la campagne « Osez le Clito », ce qui lui valut une méchante remarque d’un nauséabond militant FN, le dimanche précédant, jour de marché : « Alors maintenant, c’est « Osez le Clando »?

 

 

 297 total views,  1 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. Chère Christine, chère Danielle Moulins, lorsque Zola voulait frapper l’opinion en crise sur un sujet d’actualité, à chaud, il écrivait « J’accuse », pas une page de fiction du l’affaire Dreyfus.
    Si la fiction peut être une approche utile, je persiste à penser qu’il vaut mieux écrire des romans et nouvelles constituant des oeuvres en soi, clairement séparées de la vitrine d’information que constitue votre site (vous l’avez d’ailleurs fait).
    Vous avez la preuve , dans un des commentaires , que quelqu’un a cru , dans un premier temps, à une info et non à une fiction. De telles méprises sont, je crois, préjudiciables à la crédibilité globale du site.

  2. Petite remarque secondaire:

    « Zouina » en signifie pas « belle » en arabe.
    Belle veut dire « Jamila » en arabe classique.
    Dans les pays arabes du Golfe (Arabie, Koweit, Qatar…) on peut dire « Zeina » pour dire jolie, mais c’est uniquement dialectal, ça ne s’écrit pas.

    Donc « Zouina » est une déformation berbère de Zeina », et une occasion de plus pour moi de signaler que les Maghrébins ne parlent PAS l’arabe, mais des dialectes berbères, parfois mâtinés de mots arabes systématiquement déformés.
    Je le signale car j’entends souvent dire que les Nord-Africains veulent « arabiser » la France. Or les Maghrébins ne sont pas des Arabes, ils ne peuvent arabiser personne, et vont africaniser la France.
    Et le pire est qu’ils veulent l’islamiser.

  3. Juste dire que je suis d’accord avec numa. Je trouve ce genre de texte dangereux pour l’image de RR et (pardon…) malsain, un peu du genre de l’utilisation de la photo d’Aylan par les médias pour manipuler l’opinion et l’amener à penser puis faire ce que l’on veut. Ceux qui visitent ce site savent, hélas, que de telles horreurs et d’autres se produiront, ce n’est pas la peine de les écrire, comme une malédiction, par avance. Il nous faut plutôt œuvrer pour que le danger s’éloigne.

    • Sauf que, ma chère Jeanne, pour oeuvrer, il faut avoir du monde ; pour avoir du monde il faut convaincre… pour convaincre il faut utiliser plusieurs approches comme je l’ai expliqué dans ma réponse à Numa

  4. Merci à l’auteur de cette admirable fiction. En réalité c’est la pure réalité d’un certain nombre de ces muzz embrigadés, endoctrinés jusqu’à la moelle épinière par les commandements de Momo. Ce sont des frustrés sexuellement.la gent féminine n’est à leur yeux qu’un champ de labeur .la faute aux politicards de gauche comme ceux de droite qui ont vendu la France aux bédouins obscurantistes. Sifaw,un berbère du Maroc.

      • Merci également à vous chère Christine.je tiens aussi à saluer à travers vous Pierre Cassen. Vous faites vraiment un travail remarquable pour sauver votre Pays de la vermine islamiste et du Tsunami migratoire.la dernière fois que j’ai visité la France était en 1999 .Depuis beaucoup d’eau a coulé sous le pont. Je garderai toujours des souvenirs inoubliables de votre pays. Mais je vous le jure, la France actuelle n’est plus celle d’avant. Elle est complètent défigurée par une racaille qui ne mérite pas de mettre les pieds en terre de laïcité, de lumières, de libertés…Je me souviens encore des sifflements de cette racaille lors des matches amicaux de la sélection Française contre : Le Maroc, Algérie et Tunisie au stade Saint Denis quand le Public chantait la Marseillaise. C’est très inquiétant. La France est entre de mauvaises mains, cependant vous devrez résister, nous serons à vos cotés car vous incarnez le dernier rempart de la liberté et la démocratie dans le monde. Alors, Chantons aux armes citoyens….. Salut et courage.

        • Merci cher Sifaw, en effet la France a énormément changé, nous qui y vivons ne la reconnaissons pas… nous comptons sur vous, nous résistons et résisterons encore. Aux armes citoyens…. Amitiés à vous

  5. après avoir pris connaissance de l article déposé par notre amie
    DANIELLE MOULINS….je voudrai ici écrire quelque chose….
    sur le coup,j ai cru que c était un fait divers réel…la haine montait en moi derrière mon écran…fort heureusement….de la fiction!!!!!.
    je sais pas si c est bien de marqué des trucs pareils si c est pas vrai!!!
    n en parlons plus!!!!!
    dans ma période pre-adolescente…j ai fais trois serments….qui reste entièrement valables aujourdhuie quarante ans après….
    il y en a deux que je ne dirai pas….mais il y en a un que j écrirai ici…
    QUAND J ETAIS ENFANT……J AI FAIS LE SERMENT DE TUER N IMPORTE QUEL HOMME QUI FERAIT DU MAL A N IMPORTE QUEL ENFANT SURTOUT DES SEVICES SEXUELS ENTRAINANT LA MORT OU PAS….
    CE SERMANT RESTERA AVEC LES DEUX AUTRES…..VALABLES JUSQU A MON DERNIER SOUFLE…..JE N EXPLIQUERAI PAS ICI LES RAISONS …..
    J AI UNE HAINE TERRIBLE DE CES HOMMES…..
    https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=O9PdL7nQ31A#t=0
    JE VOUS LAISSE DECOUVRIR CETTE VIDEO…..

  6. Bonjour, je compte sur l’intelligence de Christine et sur celle de l’auteur pour recevoir ce qui suit comme une marque de l’intérêt que je porte au succès de ce site.
    Comme je viens de l’écrire sur le site voisin de Riposte laïque, je voudrais attirer votre attention sur le risque qu’il y a à publier des articles de fiction comme celui-ci. Vos lecteurs, surtout ceux qui ne sont encore à convaincre, ont besoin d’articles dont le contenu porte sur la réalité qu’ils ignorent et que d’autres leur dissimulent. Il me paraît donc impératif de consacrer la moindre ligne à des faits avérés.
    En effet, les lecteurs d’aujourd’hui sont pressés, ils pourraient ne pas saisir du premier coup que de tels textes -comme la fausse interview de Valls publiée précédemment- ne prétendent pas relater des faits authentiques. Ensuite, se rendant compte qu’il n’en est rien, ils pourraient en tirer la conclusion -hâtive,certes, mais ils sont pressés !- que toutes les informations qui sont diffusées ici sont du même tonneau.
    Comptez alors sur nos adversaires pour y voir la preuve que nous n’hésitons pas à « attiser la haine » à l’aide des « hoax » racistes les plus pernicieux.

    • Merci Numa pour votre intérêt. Je ne partage pas votre analyse, sinon je n’aurais pas publié ce très beau texte, mais nous pouvons avoir des désaccords, nous pouvons faire des erreurs.. En l’occurrence je ne crois pas que cela en soit une. J’ai appris la vie, j’ai appris l’engagement et la révolte dans les livres. Pas dans les livres de politique, pas dans les journaux. Dans la littérature. Dans les Misérables, dans Germinal… Cela reste pour moi la meilleure façon de faire ressentir, convaincre, parce qu’avec de l’info on fait passer de l’émotion. Ils ne s’y trompent pas, en face, qui incitent les enseignants à pourrir la tête de nos enfants de bouquins sur l’esclavage et le racisme… littérature (sic !) de jeunesse. Publier de temps en temps sur nos sites, à côté de textes d’analyse, d’argumentations, de coups de gueule, de documents concrets… de la beauté et de la fiction c’est non seulement utile mais indispensable.

      • Je me demande si ce n’est pas plutôt de l’anticipation que de la fiction, ce texte de Danielle Mougins ! Et doit-on sous prétexte que certains lisent « trop pressés » refuser de leur ouvrir les yeux à d’autres ! Ce texte est tellement plausible qu’on pourrait le prendre pour une réalité !
        Il faut aussi, sur le site, se projeter pour que les gens qui viennent s’informer puissent également apprécier les risques à long ( et même moyen ou court ? ) terme.

  7. C’est vraiment le reniement total de soi obligatoire, l’effacement de toute une civilisation complète déjà programmé pour l’autre aveuglément, à la démesure total à en vomir, sans se soucier du mal immense qu’ils font à leur propre peuple, pour la petite fibre compassionnel, aux prix de dizaine de million de pauvre en Europe et de violences gratuites pour notre bonheur du vivre ensemble obligatoire et par la force.
    Comme vous l’avez si bien dit Madame Tasin, la télé-vision fait énormément du mal aux peuples Européens, et je suis certain et comme disait Jean Yve Le Gallou, ils utilisent les images subliminaux à fond pour notre grand bien, le fluor dans l’eau potable et dentifrices pour des peuples trop bien obéissant, voir les OGM et autre saloperies, comme les vaccins obligatoires, que nous n’avons même pas le droit de refuser!, en Belgique c’est 3000 euro d’amende en cas de refus, encore et toujours pour notre bien obligatoire, cela fait beaucoup d’obligatoire par ici et par là imposé tout çà.
    Je me méfie de ces pouvoirs d’escrocs et très dangereux, déjà attrapé plusieurs fois dans des magouilles, avec leurs excuses malhonnêtes et ce sont les mêmes qui font ces guerres en Orient.
    La petite avait juste sa petite culotte pour se défendre, là nous pouvoir la haine de nos dirigeants, oh bien sûr, elle n’était pas le petit garçon Turc n’est pas, elle n’avait pas droit à tant d’égare n’est pas.
    C’est grâce à résistance républicaine que je connais les renseignements, pas un mot bien sur RTL-TVI et autres poste évidement, comme disait Juvin ; » Nous ne sommes rien « .
    Mais pas pour nous et nous allons leur montrer à ces ordure de ces pouvoirs totalitaires qui nous sommes.

  8. S ils suivent le modèle de mahomet ce sont des pédophiles en puissance, c’est dans leurs moeurs, un certain nombre de ces individus sont dangereux, pas de générosité avec ces gens-là, ce n’est pas la peine après de pleurer, la plus grande méfiance s’impose.

  9. L’avenir de nos enfants de souche indo-européene, repose entièrement sur nos épaules, nous n’avons plus le droit à la moindre erreur !

    Faire preuve de FAIBLESSE face à des barbares dissimulant leurs véritable nature lorsqu’ils sont minoritaires, mais qui en réalité incapables de respecter ce qui ne les domines pas par la force brutale, est un CRIME impardonnable !

    Voici ce que disait ce grand « monarque » républicain qu’était le Général Degaulle, de tout ces gauchistes inconscients qui aujourd’hui encore sacrifient abondamment le sang du peuple Français, et pire encore l’avenir de nos enfants :

    « Les gens de gauche ont rarement de grands projets. Ils font de la démagogie et se servent des mouvements d’opinion. la gauche tire le haut de la société vers le bas, par idéal d’égalitarisme. C’est comme ça que l’on a fini dans l’abîme en 1940 … Les socialistes sont d’éternels utopistes, des déphasés, des apatrides mentaux. Ils gaspillent toujours la plus grande partie des crédits. On ne les a jamais vu dépenser efficacement les crédits … Je n’aime pas les socialistes, car ils ne sont pas socialistes … parce qu’il sont incapables, ils sont dangereux. » – De Gaulle.

    « ..Il n’y a qu’une fatalité, celle des peuples qui n’ont plus assez de force pour se tenir debout et qui se couchent pour mourir. Le destin d’une Nation se gagne chaque jour contre les causes internes et externes de destruction.. »

    Charles de Gaulle

    ————————————————————————————————-

    Si le Général Degaulle tout comme tant d’autres Chefs d’Etat qui durant plus de milles ans participèrent à la Grandeur de la France, n’ont pas abolis la peine de mort c’est avant tout parce que leurs conscience morale demeurait ancrée dans cette vallée de larmes, qu’est le RÉEL vécu et non fantasmé. Un monde réel dans lequel la sécurité et la stabilité sont de véritables MIRACLES réclamants d’incessantes prières et d’incessants combats.

    C’est seulement et uniquement lorsque la VIOLENCE se met au service de l’innocence tel un bouclier face à la barbarie, qu’elle devient JUSTICE.

    • « Le socialisme intégral n’est pas une attaque contre des abus spécifiques du capitalisme,mais contre la réalité.C’est une tentative pour abroger le monde réel, tentative condamnée à long terme mais qui ,sur une certaine période,réussit à créer un monde surréel défini par ce paradoxe : l’inefficacité,la pénurie et la violence y sont présentées comme le souverain bien ».
      (Martin Malia, historien, cité par Emmanuel Carrère, dans son ouvrage « Limonov », Folio, 2011, p.245).

  10. Heureusement … une fiction ! Hélas, elle n’est faite que d’une suite d’éléments réels ou tout à fait plausibles…Je la termine : le grand-père abattit Abdelmomo et fut condamné – ou acquitté – suivant la période de référence de la fiction..

Les commentaires sont fermés.