Christine, en te rencontrant, c’est toute la France de braves gens que j’ai découverte

Illustration, montage de C.Tasin à partir du livre de Camus, Les Justes.
.
Je me permets de publier ci-dessous, sans lui avoir demandé son accord, mais je la connais trop bien, mon âme soeur, je sais qu’elle aurait dit oui,  un extrait d’une superbe lettre que m’a envoyée mon amie israélienne Elisheva. Elle m’a fait monter les larmes aux yeux. Quel amour de la France, des Français, quelle lucidité sur la situation en France comme en Israël…
Que de valeurs portées par cette femme dont le peuple a été pourchassé, torturé, et si atrocement mutilé par la perte de tant des siens le 7 octobre, dans des conditions dignes des nazis que sont les militants du Hamas.
Mais, surtout, j’insiste, quelle lucidité sur ce qui se passe en Israël comme en France, comme en Italie, comme dans tout le monde occidental pourri par le wokisme et son paradoxal alter ego, l’islam. Paradoxal car  nous savons, Elisheva comme tous les patriotes de RR, que ceux qui luttent actuellement avec le Hamas contre nous, contre Israël, contre nos valeurs et notre histoire seront les premiers exterminés, pendus, jetés du haut des immeubles de 4 étages, les femmes voilées ou assassinées à défaut comme en Iran… Relire Le Camp des Saints…
Merci à Elisheva d’avoir si bien soulevé les paradoxes et les horreurs de notre temps tout en en rappelant les beautés, les émerveillements, les valeurs et l’héritage précieux dont nous sommes -encore- porteurs. Oui, quoi qu’il arrive, nous devons et devrons nous battre jusqu’à la mort pour préserver et transmettre à nos enfants l’âme du peuple français. 
Se battre à en mourir, sinon rien.
Christine Tasin
.
.
Christine, j’espère  que tu voudras bien reprendre le fil d’une amitié qui avait commencé sous de si heureux auspices puisque en te rencontrant, j’ai eu la joie de rencontrer une âme sœur! En te rencontrant, en vous rencontrant, c’est toute la France des braves gens comme mes parents et mon frère décédés que j’ai découverte.
Personne dans ma famille, ni paternelle ni maternelle, n’a jamais su incarner cette âme du peuple français .
Trop occupés à jouir de l’héritage que toutes les générations précédentes avaient transmis à deux générations qui n’ont pas souffert de la guerre, surtout lorsqu’ils ont délibérément choisi de vivre en touristes sur leur terre natale. Les miens, comme trop d’autres encore aujourd’hui, hélas, n’ont jamais vécu avec l’amour de leur peuple et de la patrie chevillée au corps. Certainement  Pierre et toi avant de nous alerter des dangers que vous combattez désormais, n’étiez pas encore des Gaulois réfractaires. Mais tout en aimant la vie, et en sachant vivre, vos activités ont toujours été l’expression d’un don de soi, d’une exigence  dépassant les intérêts individuels car naturellement  imprégnée par l’identité culturelle. Et lorsque je te lis rendant hommage à un ami disparu avec lequel tu as partagé tant de bons  moments, cela me rejouit de savoir que cette communauté d’âme  a vécu et qu’avec d’autres  elle vit encore avec ses franches rigolades, ses chansons, son goût du beau  et du bien fait, son amour du patrimoine.
.
Il y a beaucoup à dire sur ce qui se passe ici, en Galilée,  avec le Hezbollah sans compter quelques observations intéressantes  de la part de témoins directs de l’action de L’Armée israélienne à Gaza ou assurant la sécurite de la population civile à Jerusalem...  Et sur R.R -et R.L- tes collaborateurs et toi-même font preuve d’une rare honnêteté intellectuelle concernant le conflit et la guerre en cours. Mais il faut surtout  un grand courage même parmi les patriotes pour choisir délibérément de prendre fait et cause pour Israël, pour les bonnes raisons et non pas par parti pris. J’ai vu mon mari pleurer, frappé au cœur par la solitude d’Israël, le pays et la nation, noyés de chagrin sous la déferlante de haine nourrie de cynisme et d’ignorance.
.
J’avais, j’ai toujours, un ami italien, paysan qui cultive des poiriers palissés dans la région du Frioul. Nous avions sympathisé lors d’une rencontre fortuite entre deux avions à destination d’Israël alors que je l’avais très modestement aidé à échapper à la tyrannie du covid. Il est consternant que cet homme intelligent, généreux, sans préjugés, qui savait si bien discerner toutes les manipulations d’opinion alors se cantonne à une lecture sentimentale et morale concernant la guerre d’Israël contre le Hamas voire même le Hezbollah.
Comme les fanatiques covidistes qui se refusaient à tout débat  avec des experts ayant prouvé leur compétence, les faits et analyses de source variée et raisonnablement fiable  sur les mensonges,des contradictions, les manipulations, les lacunes, la mauvaise foi et les buts génocidaires avoués du Hamas et de ses partisans restent lettre morte. Celui qui ne croyait pas aux hécatombes dues au Covid croit aux “33000 civils, femmes et enfants massacrés par les bombes de la démocratie occidentale et, imbue de sa supériorité et jalouse de ses privilèges”. Et pourtant Alberto D. est un homme qui se défie de l’Union Europeenne comme de l’islam conquérant. Profondemment athée, cet Italien de souche, issu d’une veille famille de Terrente, ne célèbre rien de la tradition catholique ; même le sapin de Noel ne trouve pas grâce à ses yeux car “les religions sont à l’origine de tous les conflits”. Il est donc certain de ne plus avoir de préjugés.  D’ailleurs, chaque année, il accueille des jeunes gens du monde entier pour travailler volontairement sur ses terres, sans les exploiter aucunement.
.
Comparer la situation de la France avec celle d’Israël et donc devoir lui rappeler la gravité et l’ampleur de la nature de la guerre qui est menée contre tout l’Occident m’exaspère.
.
La vérité est bien cruelle. En l’occurrence, pour lui il est bien plus terrifiant de se savoir victime que de vouloir s’imaginer bourreau, mais à la condition de trouver une espèce d’état-nation pour être le bouc-émissaire de crise ; d’autres ajoutent à cette liste les résistants patriotes voire même leur propre peuple pour tenter de conjurer et d’exfiltrer les relents de la peste qui grouille.
Et puis, et ce n’est pas un paradoxe, puisqu’il pourrait être une victime, il lui faudrait s’apprêter à assumer une violence légitime. De cela non plus il n’a pas le courage, pas même en pensée. Il n’a d’ailleurs jamais repondu à mon invitation à assurer son autodéfense et celle de ses fils adultes. En attendant, l’envoi par cet ami, ce soir même alors que j’écris ces lignes, d’une vidéo d’un juif observant comparant le sort des civils à Gaza à l’extermination systématique des juifs  -et autres peuples inférieurs, tziganes, russes…- très probablement membre de la mouvance antisioniste  des Naturei Karta , très appreciée des Mollahs, confirme que suite à un pogrom fait par des terroristes corrompus et très souvent lâches et minables combattants, des Occidentaux justifient plus ou moins activement et consciemment l’effondrement de leurs nations et de leur civilisation.
.
Parmi tant d’excellents articles publiés sur R.R (-et sur R.L) , plusieurs ont abordé les contradictions de patriotes et souverainistes entendues entre autres sur TV.Libertés concernant leurs idées préconçues pro-palestiniennes  qui les aveuglent et mettent en danger la France et le peuple francais éternels…
Mais quand cela s’arrêtera-t-il ? Quand le dernier Juste sera mort ?
Elisheva Rochefort

 694 total views,  5 views today

image_pdf

23 Commentaires

  1. Le problème vient de l’ignorance et de l’inculture des jeunes Français.
    Voir le tissu incohérent et politisé de l’Histoire apprise dans nos écoles.
    Si on ne s’informe pas individuellement, on est entrainé par la propagande gauchiste et pro-arabe inculquée depuis l’enfance.

  2. Oui très émouvant – j’ai un site d’histoire crée lors de ma prison volontaire (3 ans) pour soigner ma mère victime d’alzeihmer – je lisais la nuit et je tapais des articles – le plus grand soutien que j’ai eu est celui d’un monsieur de Haifa – alsacien par ses parents – on a eu un litige à cause de zinzin (j’ai pas insisté) mais je dis toujours un mot gentil sur son profil – Donc, oui l’amour est grand – merci christine – pour les palestiniens, je ne sais que penser mais je sais que les machinations et la propagande sont utilisées depuis des siècles par les fanatiques de I – alors, j’aimerai avoir l’autre version mais les médias de chez nous s’en gardent bien …

  3. Deux mots déjà anciens de Maurice Clavel, qui vous feront du bien. Visitant Israël peu après la guerre des Six-Jours, il disait avoir trouvé dans ce pays une “densité civique” qu’il n’avait vue nulle part ailleurs. Et comme les premières colonies commençaient à s’installer dans les territoires nouvellement (re)conquis, suscitant les critiques des bien-pensants, il répondait: “Quel scandale, en effet ! Les Juifs judaïsent la Judée !”

    • FAux ce sont des endroits où les Palestiniens ont enterré leurs morts et des otages c’est une énorme manipulation. L’antisémitisme de Delawarde est connu et tout ce qu’il dit sur Israël est à prendre avec des pincettes

      • Chère christine, c’est ce que je pense aussi. Je doute que beaucoup d’otages soient encore en vie mais leur mort a dû être douloureuse vu les cinglés en face – MANIPULATION, depuis Muhamad, relayée par le grand mufti et d’autres – MACHINATION

        • Nous sommes bien d’accord, chère Odile, c’est aussi pour cela que les autres font monter les enchères, ils ne peuvent rendre que des corps et encore… c’est abominable et c’est aux juifs qu’on fait des procès, ce monde est fou.

  4. Israël s’en sortira.Un peintre juif venu faire des travaux chez nous avait dit :”nous,juifs avons de la patience depuis des siècles,nous nous en sortons toujours”.

  5. Passionnant article de femmes extraordinaires par leur pensée et leur courage. Un immense merci à Elisheva ainsi qu’à mon amie Christine dont je suis séparé par des kilomètres d’océan et avec qui je n’aurai sans doute jamais l’occasion de bavarder en tête à tête. De mon côté également, de nombreuses femmes courageuses crient la vérité, pour certaines malgré les menaces.

  6. Deux dames d’une qualité rare… Ajoutons les courageuses Mila, Marion Maréchal, Malika Sorel, Dora Moutot et Marguerite Stern, Alice Cordier, Florence Bergeaud-Blackler et tant d’autres, et on se prend à penser que le salut nous viendra pour une bonne part des femmes françaises. Et nous, simples hommes anonymes, contribuons-y de notre mieux en préparant l’autodéfense et en soutenant les organisations de résistance.

  7. Oui Elisheva Rochefort. Et je voudrais préciser qu’il n’y a pas seulement les idées préconçues pro-palestiniennes qui aveuglent et mettent en danger la France et le peuple Français éternels mais bien d’autres choses comme par exemple aussi la politique actuelle de nos Gouvernants qui casse le Pays !

  8. En tant que contributeur de RR, je voudrais souligner que l’amour que je porte à Israël n’est pas seulement dans mes écrits. Israël coule dans mon sang. Ouvrez mon cœur et vous êtes à l’aéroport Ben Gourion.

    • Bien dit cher Messin Issa. Je pense exactement la même chose. Israël vivra!

  9. Très émouvant, magnifique et si justement analysé.
    Longue vie à ce symbole d’amitié sincère, pure et fidèle incarné par Elisheva et Chrisine !

    • Je m’y associe également de tout mon cœur, et comme le dit mon ami Antiislam “Merci Elisheva, merci Christine”.
      Je rejoins également mon ami gigobleu qui confirme les postes de Baba et Messin Issa en nous rappelant qu’Israël est biblique, au cœur de la vie du Christ, et qu’elle ne mourra absolument jamais.

Les commentaires sont fermés.