“Townhall” : scandaleux accord signé à Sciences Po par les autorités !

Le gouvernement n’est même pas capable de faire sien le slogan de l’UNI :

Aucune évacuation de faite par la police, ne touchez pas aux Insoumis, ne touchez pas aux Palestiniens et pro-palestiniens. L’occupation de Sciences Po doit disparaître… elle disparaîtra, mais à une condition, une seule, que l’administration devienne aussi raciste et terroriste avec Israël et les étudiants juifs que les pro-palestiniens.

Bref,  à la condition de voir Sciences Po devenir officiellement un soutien du Hamas, sans discussion possible, et refuser tout partenariat avec Israël, les dégénérés acceptent de lever en partie le camp. Et la direction d’accepter “le débat”, c’est-à-dire la reddition de la direction prête à tout.

Par contre les manifestants pro-Israël venus  hier faire le travail que la direction refuse d’exécuter ont été évacués/exfiltrés par la police. Eux ne font pas peur...

Par contre, que les quelques étudiants juifs qui demeurent à Sciences Po soient soumis à chantage et terreur ne dérange personne ! Ce sont les violents qui font la loi, en fac comme dans la rue et ceux qui respectent la loi sont invités à filer doux.

 

La mobilisation pro-palestinienne à Sciences Po n’aura finalement pas débouché sur une évacuation par la police, mais sur un accord annoncé dans la soirée du vendredi 26 avril. L’administrateur provisoire Jean Bassères s’est engagé à “organiser un townhall avec la direction et d’autres membres de l’institution ouvert à toutes les communautés de Sciences Po d’ici jeudi prochain”. La remise en cause des “partenariats de l’école avec les universités et organisations soutenant l’Etat d’Israël” – l’une des revendications du mouvement – pourra notamment y être discutée.

Pour Gilles Kepel, longtemps professeur à Sciences Po et auteur du récent Holocaustes (Plon), la direction a capitulé devant les revendications idéologiques portées par les militants pro-palestiniens et La France insoumise. “La prise en otage d’une institution censée former les élites de la République me semble marquer un jour noir dans l’université française” estime-t’il. Le spécialiste du Moyen-Orient explique également comment Sciences Po, à l’instar des grandes universités américaines, est devenu le terrain d’expression privilégié de ceux qui rêvent d’opposer le Sud global à un Nord jugé coupable de tous les crimes.

C’est une victoire terrible du wokisme, ce que résume Gilles KepelC’est un texte de capitulation signé par la direction, et rédigé dans une novlangue woke traduite de l’anglais. J’y ai découvert le néologisme “townhall” qui vient tout droit des Etats-Unis. C’est hallucinant quand on sait que Sciences Po a été, de tout temps, l’école rhétorique des dirigeants de la République. Source

.

Ainsi les occupants de Sciences Po ont-ils gagné : un accord a été signé, honteux, promettant que les fauteurs de trouble ne seraient plus suspendus et que la direction marcherait au pas ou plus exactement entre les fourches caudines des exigences des wokistes pro-palestiniens et insoumis. Parce que, d’évidence, ce “townhall” qui permettra à chacun d’avoir le même poids dans la discussion et les votes, directeur, prof, étudiant palestinien, étudiant gauchiste… ne fera que confirmer la démission de l’Etat et la prise de pouvoir des gauchos. Il est bien évident que, lors de la discussion, la plupart des étudiants juifs et/ou pro-Israël, minoritaires, pas agressifs, eux, se tairont, de peur des représailles… On connaît sur le bout des doigts le fonctionnement gauchiste, le plus liberticide qui soit.

Bref, Sciences Po qui était déjà bien perdu pour la France et l’Etat de droit poursuit son évolution, école de l’excellence républicaine lors de sa conception, elle devient une école de sélection des pires traîtres à la France, chargés d’imposer le djihad et l’horreur islamique à notre pays.

 835 total views,  2 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. il y a eu un numérus closus pour les médecins le résultat est alarmant sachant que la population augmente ainsi que la durée de vie enfin avant la cirque corona . Sciences po déversent chaque année des inutiles qui remplaceront d’autres inutiles imbus ; ils font quoi en attendant le départ des retraités ils traversent et retraversent la rue !!!

  2. c’est une mise en place identique à celle qui a prévalu dans les années 30, en allemagne, et qui a abouti à l’horreur que l’on connait

  3. La comédie a duré toute la journée, et à aucun moment les casqués n’ont eu l’ordre de foncer, comme ils l’ont fait pour les GJ, et disperser ces petits merdeux enfoulardés.
    Aucune interpellation, aucune garde à vue musclée ou non, comme pour les innocents GJ.
    Il est évident que le POUVOIR est pro-Hamas.
    C’est à vomir, vomir, vomir…..
    Les années sombres sont en train de rejouer les prémices, avec en toile de fond la guerre stupide en Ukraine.

  4. Je crois vraiment qu’il n’est pas possible d’avoir pire gouvernement, surtout plus lâche, que celui-ci et les ennemis internes des Français, les collabos de l’Islam (LFI) l’ont bien compris.

  5. premier point , il n’ y a pas de ” sciences politiques ” .
    ceci n’existe pas ,est impossible .
    déjà , toute cette école , c’est du pipeau !
    donc , ne pas être surpris.

  6. Bientôt,toutes les étudiantes de Sciences Po porteront le voile,par solidarité,aux Palestiniens,comme elles l’ont fait,au cours de leur manifestation;et c’est ainsi que se répendra,pour toutes les jeunes femmes de notre pays,la nouvelle mode de porter le voile islamique. L’islam s’impose,de façon très étrange;le gauchisme,étant à l’origine de cette progression.

  7. l’université du nazislamiste : Hitler peut être fier de sa descendance

  8. Tout ça est parfaitement organisé par des cerveaux occidentaux (pas du travail d’arbre):
    1/Se livrer à un pogrom immonde le 7/10, dans l’unique but de faire réagir Israël qui ne pouvait pas ne pas contre attaquer.
    2/ se livrer à une véritable guerre de l’information en inversant les rôles: les Israéliens sont les méchants, les génocidaires du pooooooovre peuple Palos.
    3/ les supplétifs sont des pourris qui savent parfaitement ce qu’ils font (LFI) et leurs potes woke, elgébété, et une floppée de crétins “idéalistes” et incultes au QI de moule mais tous dans la haine du juif, rendu responsable de leur propre nullité intrinsèque.
    Retour aux années 30 et 40 mais comme ces abrutis n’ont plus les codes culturels et historiques pour déjouer la manipulation énorme, on rejoue le même scénario.
    Pour moi c’est le retour des nazis: leurs cibles sont sans équivoque. La Russie et les juifs. Tiens donc.

    • Bonjour,

      D’accord avec votre analyse, sauf pour le premier point.

      Vous sous-estimez la force de frappe (financière) de la Oumma.

      La Oumma est bien l’organisatrice de ce délire mondial.

      Qu’elle corrompe très, très largement les Occidentaux est un fait.

      J’ai été, comme lecteur du “Figaro”, témoin de la corruption de ce journal par l’argent musulman en plusieurs occasions.

      Mais nous sommes là, face à des corrompus, pas au cerveau, la Oumma, du délire mondial.

  9. Fermeture pendant plusieurs mois de ce qui fut sciences PO et qui est devenu un des symboles des maladies mentales de notre société véhiculées par cette “gauche” collaborationniste a l’instar de leurs prédécesseurs tels entre autres la SFIO.

    • Bonjour,

      Le PC, beaucoup plus, beaucoup plus “méchamment”, que la SFIO.

      Le PC a collaboré pendant plus du tiers de la Guerre.

  10. Une constante : la manipulation. A l’échelon planétaire.
    Poursuivant “l’agenda” satanique de destruction-remplacement mondial
    ce n’est pas le ressort de la peur de la maladie qui est aiguillonné ici. Depuis l’organisation de la récupération du massacre du 7 octobre 2024, c’est le ressort de la haine ancestrale, éternelle, jubilatoire, biblique contre Israël.
    Coïncidence ? Les événements qui s’enchaînent s’inscrivent dans la présente semaine de célébration juive de “Pessa’h” marquant l’amblematique libération des Hébreux de l’asservissement au Pharaon.
    Voyez ce professeur juif de l’université de Columbia appelant à se défendre contre l’interdiction qui lui est faite par la Direction d’entrer dans l’établissement où il exerce, son badge d’accès ayant été désactivé. Les islamo-gauchistes, là-bas comme ici mènent leur danse macabre.

    https://youtu.be/v3bHaXk8oXA?si=ThxFYxSTb9CPgYyi

  11. On dirait le 4ème Reich,mais en plus grave :l’islam sévit aussi aux Etats – Unis et les Marines US ne débarqueront plus sur les plages de Normandie…..Aux Armes….

  12. Une école , un collège , un lycée , une université ça se ferme quand il y a des problèmes , et à science popo cul cul wookisme ,il y a bien un sérieux problème d’autorité et de sécurité ! Allo dard à la main tu fais quoi ? Tu te couches aussi , ha oui c’est plus facile de faire la chasse aux patriotes ,de faire fermer les sites de réinformations ,de plumer les automobilistes (surtout blancs de souche et travailleurs ) . Bref encore une fois nous avons la preuve de la lâcheté de “les tas” félon et traître! Science pot pot est à fermé définitivement et renvoyé tous les fouteurs de merdes avec interdiction de s’inscrire dans d’autres universités , ben quoi c’est la logique ,non !

  13. Faut dire que depuis qu’on entre à Sciences Pol Pot au faciès c’est la décadence.
    Le pouvoir macronien est dans le caniveau, prêt à toutes les reculades pour garder ses prébendes. Malheur aux faibles.

  14. Sciences ? Déjà que le mot me fait rire. La politique serait une science ? Comment enfler les français sans qu’ils s’en aperçoivent ? Faire du mal à la France en soutenant que c’est pour notre bien c’est de la politique ? Sciences PO de merde oui. En tous cas c’était prévisible que le wokisme et les supporters du Ché (du Chié?) gagnent.

  15. Décidément c’est bien Sciences Popo : l’école qui un enseignement d’égout et une haute Direction de merde !

  16. Il fallait tout simplement fermer sciences Po pendant deux ans et virer tout le monde ,nous sommes saturés
    de fonctionnaires et de politiciens et l’absence de nouveaux aurait passé inaperçu avec des économie a la clé .

  17. Science po n’a jamais été l’élite de la nation. C’est un vivier d’où sortent des dirigeants politiques et administratifs qui nous ont menés à la ruine. C’est accessoirement aussi un lieu par où sont passés des gens qui étaient déjà brillants parce qu’on leur a recommandé d’y passer pour faire une ligne dans leur CV qui impressionne les gens impressionnables. Il y a des élites dans le métier du bâtiment, dans la restauration, dans les petits métiers, des gens dont on a besoin et qui font un travail d’orfèvre sans se la péter. Il y a aussi plein de scientifiques qui depuis des siècles permettent un progrès technique et technologique d’une bien plus grande utilité que les diplômés de sciences po qui ne sauraient même pas se servir d’un karsher ou d’une perceuse.

  18. Bientôt, Sciences Po transformée en école coranique avec mosquée. Sciences PO de chambre.

Les commentaires sont fermés.