La prison, royaume des caïds musulmans et les matons doivent faire profil bas…

Publié le 31 août 2015 - par - 7 commentaires

Quelques extraits :

La MA de Varces regroupe environ 80% de prévenus (en attente de jugement) et 20% de condamnés attendant d’être transférés dans un « établissement pour peine » (Centre de Détention ou Maison Centrale). Dans ces 100% de détenus, sont plus de 80% de détenus se réclamant de l’islam. Simple à voir, puisque nous proposons des menus « hallal », il suffit de compter donc les détenus le réclamant.

Tout le monde sait bien qu’en prison, ce sont les surveillants qui font régner la discipline. C’est du moins ce que je croyais. Eh bien non ! A Varces, ce sont les caïds musulmans qui font régner leur ordre. Nous, matons, devons nous plier à leurs décisions, et TOUTE décision que NOUS prenons sans leur aval ne sera pas exécutée. Nos Brigadiers négocient quasiment chaque jour avec les caïds musulmans pour décider s’il est possible d’inscrire X ou Y aux activités sportives, si X ou Y est « autorisé » à travailler aux ateliers, etc. J’ai même vu de mes yeux un Brigadier négocier avec un caïd musulman le « droit » pour un détenu d’aller au parloir quand il avait une visite, pour s’assurer qu’il ne serait pas attaqué par les détenus musulmans (Ce détenu particulier était accusé de faire partie d’un groupe « raciste »).

Le téléphone en maison d’arrêt est interdit. Et pourtant tout le monde peut téléphoner, puisque les téléphones mobiles sont très nombreux. Et là aussi, l’autorisation des caïds musulmans est de fait, et se paye en produits alimentaires… ou en « services ».

Ces « services »… Un détenu ayant des visites familiales fréquentes sera mis à contribution pour introduire de la drogue dans la prison, lors de ses visites. C’est simple : Sur le parking ou attendent les familles, les trafiquants remettent quelques doses de drogue aux visiteurs, qui les donneront ensuite aux détenus. Celui-ci les cachera où il peut (dans l’anus souvent… dans ses vêtements…) et s’il se fait prendre à la fouille après la visite, sera bien sûr le seul à en payer les conséquences ; Il sait que s’il parle, il sera tabassé par ses co-détenus. Et s’il ne se fait pas prendre, il donnera la drogue aux caïds qui la revendront aux autres détenus, et qui seront payés en produits alimentaires… ou en services. La boucle est bouclée !

Le business comme ils disent : Les caïds continuent bien sûr de diriger leurs réseaux depuis la prison. Les réseaux à l’extérieur se reconstruisent à l’intérieur, et sont à l’origine de la plupart des règlements de comptes ayant lieu à l’intérieur de la maison d’arrêt.

Et ce qui m’a décidé à vous écrire… Le jour où ce français de la région lyonnaise a été décapité par un musulman, ça a été des explosions de joie. Des hurlements de sauvages. Des déchaînements d’insultes et de menaces contre nous (« on va te faire pareil à toi et ta famille »). Les caïds musulmans ont même exigé ET OBTENU de prolonger la promenade dans la cours de plus de 2 heures pour célébrer ce crime.

Le reste ici :

http://miledeux.over-blog.com/2015/08/le-courrier-d-un-maton.html

Print Friendly, PDF & Email

7 réponses à “La prison, royaume des caïds musulmans et les matons doivent faire profil bas…”

  1. Diogène Diogène dit :

    L’article met en lumière le choc de la réalité : celle de cette saloperie humaine avec ses hiérarchies dans des milieux confinés…

    Baisser son froc est devenu la spécialité du Français…
    Mais toute l’Europe est très mal barrée…
    Les civilisations sont mortelles.

    Diogène

  2. Avatar Rudolph dit :

    Témoignage édifiant ! Appelé à me rendre plusieurs fois par an dans un Centre de Détention ( que je désigne en aparté Centre de Détente ) je ne peux que confirmer la dictature que les caïds (tiens, kaïd, un terme de quelle origine ? ) y font régner. Les matons et travailleurs sociaux rasent les murs ! Révoltant.Les lascars ( étymologie douteuse ) condamnés pour des agressions passent leur temps dans des salles de muscu à faire pâlir d’envie n’importe quelle commune, et ressortent de là gonflés à bloc.

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Merci Rudolph pour ce témoignage qui confirme qu’en sus des territoires perdus de la République que l’on connaît la prison est aussi une zone de non droit !

  3. Avatar AlainBis dit :

    Putain c’est vomir… enfin à leur vomir dans la bouche à tous ces caïds musulmans de merde qui font régner la charia en prison…
    Quel gouvernements de merde on a eu depuis 30 ans…
    Et le valls, ce trouduc, qui nous refait ses mimiques nazi et sa gestuelle de psychopathe hier à son congrès de dégénérés socialo aveugle et soumis…
    Putain vivement 2017 c’est le seul espoir…

  4. Avatar martin dit :

    Tout ces dégénérés incapables de respecter ce qui ne les domines pas par la force brutale, devraient êtres expédiés dans des camps de travail en Guyane afin d’apprendre à mériter leurs pitance quotidienne, c’est à dire dans ce que la France nommait autrefois le BAGNE !

    Hélas en l’espace d’un siècle, nous sommes passés d’un extrême à l’autre !

  5. Avatar Surveillante dit :

    Deja je n’aime pas ce terme de maton

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Merci madame pour ce témoignage, je le confisque pour publication demain. Avec vous de tout coeur dans ce métier qui devient chaque jour plus difficile

Lire Aussi