Professeur Perronne : avec le vaccin ARN, il y a un risque de transformer nos gènes définitivement !

A ne pas manquer covid 19 Publié le 2 janvier 2021 - par - 39 commentaires

Voici encore un appel du Professeur Perronne à faire circuler  et à utiliser pour convaincre et sur les réseaux sociaux et vos proches de dire non au vaccin. 

On peut bien le taxer de complotiste, il fait ici son travail de médecin fidèle au serment d’Hippocrate, bien qu’il ait déjà payé plus que le prix fort pour avoir dit la vérité sur les manigances et mensonges du gouvernement. 

Ce texte est très important. Il dit tout de l’imposture et des criminels qui nous gouvernent.

Chapeau bas, docteur Perronne et un merci infini pour ce que vous faites pour nous.

-L’épidémie régresse.

-On a les moyens de se faire soigner, avec l’hydroxychloroqunie et l’azithromycine. Pas besoin de vaccins.

-Il suffit de protéger les personnes fragiles, on n’a pas besoin de vaccin. D’autant que la mortalité est de 0,05%…

-D’autant que le vaccin ARN est potentiellement dangereux,  un ARN étranger à notre corps pourrait coder pour de l’ADN  qui pourrait s’intégrer à nos chromosomes… Nous pourrions transférer ces modifications génétiques à nos enfants ! 

 

Q INFOS – URGENT ! Message du Pr. PERRONNE sur les vaccins !

Publié le 02.01.2021 par Christian PERRONNE

Chers amis,

La France, qui vit un cauchemar depuis des mois, se réveille.

Dans beaucoup de villes de notre beau pays, le peuple est en marche pour retrouver sa liberté, pour exiger le retour de la démocratie. En tant que médecin, spécialiste des maladies infectieuses et ayant été président de nombreuses instances ou conseils de santé publique, y compris sur les vaccins, je mesure chaque jour les incertitudes générant la peur et le désarroi croissant de nos concitoyens. Je prends le risque d’être à nouveau qualifié de « complotiste » ou mieux de « rassuriste », termes désignant ceux qui critiquent ou challengent la pensée unique.

Je finis par être fier de ces appellations, mes propos exprimant la vérité n’ayant jamais changé depuis le début de l’épidémie. Je considère donc qu’il est de ma responsabilité de m’exprimer à nouveau ce jour sur l’ensemble du volet médical de la Covid-19 et en particulier sur le sujet vaccinal, désormais l’élément central et quasiment unique de la politique de santé de l’État.

.
Beaucoup de Français ont été hypnotisés par la politique de la peur. Depuis septembre 2020, on nous avait annoncé une deuxième vague terrible de l’épidémie, pire que la première. Le Ministre de la Santé, le Dr Olivier Véran, le Président du Conseil scientifique de l’Élysée, le Pr Jean François Delfraissy, le Directeur général de la Santé, le Pr Jérôme Salomon, l’Institut Pasteur nous ont annoncé des chiffres catastrophiques avec une augmentation exponentielle du nombre de morts. Les hôpitaux devaient être saturés et débordés.

Même le Président de la République, lors d’une allocution télévisée récente annonçant le reconfinement, nous a prédit non moins de 400.000 morts, renchérissant sur les 200.000 morts estimés peu de temps auparavant par le Pr Arnaud Fontanet de Pasteur. Ces chiffres irréalistes n’avaient qu’un but, entretenir la peur pour nous faire rester confinés, sagement masqués. Pourtant l’usage généralisé des masques en population générale n’a aucun intérêt démontré scientifiquement pour enrayer l’épidémie de SARS-COV-2. L’utilisation des masques devrait être ciblée pour les malades, leur entourage (surtout les personnes à risque) et les soignants au contact.

.

Or l’épidémie régresse et n’a entraîné aucune apocalypse. La dynamique de la courbe montrait depuis des semaines le profil d’un rebond épidémique saisonnier qui s’observe avec certains virus, une fois la vague épidémique terminée. Cela témoigne de l’adaptation du virus à l’homme et est aussi le reflet de l’immunité collective qui progresse dans la population et qui nous protège naturellement. Les souches de virus qui circulent actuellement ont perdu de leur virulence. Les autorités ne pourront pas dire que c’est grâce au confinement car la tendance à la baisse avait commencé avant même sa mise en place. La régression de l’épidémie avait même commencé, dans certaines agglomérations, avant l’instauration du couvre-feu.

Malheureusement, il y a encore des décès qui surviennent chez des personnes très âgées, des grands obèses ou des personnes souffrant d’un diabète sévère, d’hypertension artérielle grave,de maladies cardiorespiratoires ou rénales déjà invalidantes. Ces personnes à risque sont parfaitement identifiées. Les mesures sanitaires devraient donc être ciblées pour les protéger, les dépister et les traiter le plus tôt possible dès le début des symptômes par l’hydroxychloroquine et l’azithromycine dont l’efficacité et l’innocuité sont largement confirmées, si on donne le traitement précocement. Beaucoup de décès auraient pu être évités. Or, on a dissuadé les médecins généralistes et les gériatres de traiter. Dans ce contexte, continuer à persécuter nos enfants derrière des masques inutiles reste incompréhensible.

Toutes ces mesures sont faites pour que les Français réclament un vaccin. Or quel est l’intérêt d’un vaccin généralisé pour une maladie dont la mortalité est proche de 0,05 % ? Aucun. Cette vaccination de masse est inutile. De plus, les risques de la vaccination peuvent être plus importants que les bénéfices. Le plus inquiétant est que de nombreux pays, dont la France, se disent prêts à vacciner dans les semaines qui viennent, alors que la mise au point et l’évaluation de ces produits se sont faites à la va-vite et qu’aucun résultat de l’efficacité ou de la dangerosité de ces vaccins n’a été publié à ce jour. Nous n’avons eu le droit qu’à des communiqués de presse des industriels fabricants, permettant de faire flamber leurs actions en bourse. Le pire est que les premiers « vaccins » qu’on nous propose ne sont pas des vaccins, mais des produits de thérapie génique.

On va injecter des acides nucléiques qui provoqueront la fabrication d’éléments du virus par nos propres cellules. On ne connaît absolument pas les conséquences de cette injection, car c’est une première chez l’homme. Et si les cellules de certains « vaccinés » fabriquaient trop d’éléments viraux, entrainant des réactions incontrôlables dans notre corps ?

Les premières thérapies géniques seront à ARN, mais il existe des projets avec l’ADN. Normalement, dans nos cellules, le message se fait de l’ADN vers l’ARN, mais l’inverse est possible dans certaines circonstances, d’autant que nos cellules humaines contiennent depuis la nuit des temps des rétrovirus dits « endogènes » intégrés dans l’ADN de nos chromosomes. Ces rétrovirus « domestiqués » qui nous habitent sont habituellement inoffensifs (contrairement au VIH, rétrovirus du sida par exemple), mais ils peuvent produire une enzyme, la transcriptase inverse, capable de transcrire à l’envers, de l’ARN vers l’ADN. Ainsi un ARN étranger à notre corps et administré par injection pourrait coder pour de l’ADN, tout aussi étranger, qui peut alors s’intégrer dans nos chromosomes. Il existe donc un risque réel de transformer nos gènes définitivement. Il y a aussi la possibilité, par la modification des acides nucléiques de nos ovules ou spermatozoïdes, de transmettre ces modifications génétiques à nos enfants. Les personnes qui font la promotion de ces thérapies géniques, faussement appelées « vaccins » sont des apprentis sorciers et prennent les Français et plus généralement les citoyens du monde pour des cobayes.
Nous ne voulons pas devenir, comme les tomates ou le maïs transgéniques, des OGM (organismes génétiquement modifiés). Un responsable médical d’un des laboratoires pharmaceutiques fabricants a déclaré il y a quelques jours qu’il espérait un effet de protection individuelle, mais qu’il ne fallait pas trop espérer un impact sur la transmission du virus, donc sur la dynamique de l’épidémie.

C’est bien là un aveu déguisé qu’il ne s’agit pas d’un vaccin. Un comble.

Je suis d’autant plus horrifié que j’ai toujours été en faveur des vaccins et que j’ai présidé pendant des années des instances élaborant la politique vaccinale. Aujourd’hui, il faut dire stop à ce plan extrêmement inquiétant. Louis Pasteur doit se retourner dans sa tombe. La science, l’éthique médicale et par-dessus tout le bon sens doivent reprendre le dessus.

Christian PERRONNE

https://qactus.fr/2021/01/02/q-infos-urgent-message-du-pr-perronne-sur-les-vaccins/

Print Friendly, PDF & Email
39 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
zoé
zoé
il y a 9 mois

Merci Mr Péronne, mille fois merci pour votre point de vue que j’ai toujours approuvé depuis le début. Nous sommes des millions à penser comme vous mais comment peut-on mettre en péril la vie et l’avenir de nos enfants avec ce »vaccin » OGM qui comme vous le dites peut avoir des conséquences catastrophiques sur notre descendance. C’est peut-être la raison pour laquelle le gouvernement y va pas à pas car ils ne doivent pas avoir leur conscience en paix.

Charles Martel 02
Charles Martel 02
il y a 9 mois

C’est exactement ce que j’ai eu l’occasion d’écrire dans mes commentaires sur ce site. Big Phama et ses complices, les politicards surpourris jouent aux apprentis sorciers et se foutent royalement de la santé de leurs concitoyens, leur seul objectif est de gonfler les bénéfices de Big Pharma, action pour laquelle ils seront largement « récompensés ». Macron et sa clique de scientifiques et de médecins de salons corrompus qui ne méritent plus d’être qualifiés de « médecins » ou de « scientifiques » font parties de cette bande de salopards et ne pensent qu’au profit des grand labos et à leur portefeuilles, ce sont des criminels qui doivent être jugés pour crime contre l’humanité!! La France qui se dit pays des droits de l’homme et des libertés est devenue un cloaque pire que ce qu’était ‘l’URSS, Macron n’a rien à envier à un Kim Jong-un

Frejusien
frejusien
il y a 9 mois

ah oui, nouveau sobriquet pour la macronette
kim jong 2

Porcinet & Cochonou
Porcinet & Cochonou
il y a 9 mois

la prochaine ce sera le port de la muselière et de l’oeillère
ensuite ce sera la lobotomie et après la castration mentale et physique !

kranken
kranken
il y a 9 mois

Bonsoir à tous,

Je ne pense pas que la première raison de nous faire vacciner soit l’aspect pécuniaire pour les labos et leurs actionnaires d’état.

Il est souvent répété que l’un des effets néfaste de cet ARN Messager ( et non vaccin, voir la définition ) soit la stérilité future.
Actuellement, seuls les pays occidentaux veulent vacciner en masse, pourquoi ?
Je vous laisse vous faire votre opinion …

Fomalo
Fomalo
il y a 9 mois
Reply to  kranken

Je suis plutôt d’accord avec vous, kranken. L’objectif d’abord dans les pays occidentaux étant probablement la stérilisation insidieuse collective -plus simple que la vasectomie ou l’usage obligatoire régulier de la contraception pilulière dans nos sociétés « évoluées » cf.l’avortement désormais possible jusqu’à terme de la grossesse- en une ou deux piquouses (avec rappel obligatoire par précaution…) Les pays non évolués peuvent se soigner à l’hydroxychloroquine ou, façon rustique, à l’artemise quand les usines fabricantes de la première ne sautent pas et quand les semences de la deuxième ne sont pas interdites par lois et décrets européens depuis 2020…J’ai appris en 1960 à Marseille par le médecin de mes parents, que l’on ne vaccinait pas durant les périodes d’épidémies (POLIO),et qui l’a interdit pour moi et ma fratrie. Ca a changé? Parce que nous avons été indemnes, mais pas cerrtains de nos camarades de classe locaux..

PASCAL LEVEQUE
PASCAL LEVEQUE
il y a 9 mois

Non seulement ce vaccin est inutile et dangereux mais le refuser est un très bon moyen de résistance.

quiditvrai
quiditvrai
il y a 9 mois

Il est toujours sage et logique de consulter d’autres sources fiables :

==> “…est-ce que l’ARNm peut changer notre code génétique? La réponse est : absolument pas. Nos cellules sont bien équipées pour distinguer l’ADN et l’ARN, et celui-ci n’est pas intégré au noyau cellulaire. En outre, qu’il soit humain ou viral, l’ARNm est rapidement dégradé par l’organisme. À tel point, d’ailleurs, que la «livraison» de l’ARNm jusqu’à nos cellules a longtemps été un problème important pour les vaccins. Ce type de matériel génétique est détruit tellement vite dans l’organisme qu’il n’avait pas le temps d’arriver jusqu’à nos cellules — on a depuis trouvé des manières de le stabiliser.”
https://www.lesoleil.com/actualite/verification-faite/verification-faite-le-vaccin-contre-la-covid-19-peut-il-changer-notre-adn-973d17917930c57b09d47e4380882d02

==> ou en plus détaillé à partir de 16:38 de cette vidéo qui dit que les vaccins ARN ne peuvent absolument pas changer l’intégrité de nos gènes. :
Covid19 & vaccins – Entretien avec Odile LAUNAY – YouTube

kranken
kranken
il y a 9 mois
Reply to  quiditvrai

Le but de Big pharma n’est pas de nous soigner efficacement, mais superficiellement sinon nous serions de mauvais malades pour eux.
le serment d’Hypocrate, ils l’ont prêté et mis dans un fond de tiroir depuis des lustres.
La médecine, dans son ensemble, n’est pas une science exacte et personne sur terre ne peux dire ce qu’il adviendra à moyen et long terme.

Last edited il y a 9 mois by Armand Lanlignel
victoire
victoire
il y a 9 mois
Reply to  quiditvrai

Odile Launay a touché 60000 euros comme consultante auprès des industriels du vaccin comme consultante ;elle est affiliée à différents labos.

Patrice Ducloux
Patrice Ducloux
il y a 9 mois
Reply to  quiditvrai

A priori 2 théories scientifiques s’affrontent. Si les medias grand public avaient le sens de l’information ils organiseraient un débat à une heure de grande écoute afin que les citoyens se fassent une opinion par eux mêmes.

Charles Martel 02
Charles Martel 02
il y a 9 mois
Reply to  quiditvrai

Effectivement l’ARN n’ira pas changer notre génome et il est vrai qu’il est très fragile à l’état naturel. Ce que l’on ne nous dit pas c’est que
1) pour le rendre moins fragile il est très probable qu’il ait été modifié et rendu plus stable
2) L’ARn ne peut pas rentrer dans une cellule vu ses caractéristiques biochimiques, il a fallu donc le modifier pour lui permettre de passer la membrane cellulaire quid de cette modification?
3) Cet ARN une fois entré dans les cellules peut rencontrer une reverse transcriptase qui va en faire des copies mais d’ADN qui lui pourra être adressé au noyau cellulaire et se retrouver intégré dans notre ADN. Est ce que les labos ont traité ce problème? Si oui comment?
Je pense que vu la vitesse à laquelle ce vaccin est arrivé sur le marché ,l’évaluation de ce problème, ainsi que de tous ses effets secondaires, est passée à la trappe.
Maintenant ceux qui veulent se faire injecter cette saloperie sont libres de le faire…

denise
denise
il y a 9 mois

peut être la question peut être posée à « lesoleil.com  » ..

denise
denise
il y a 9 mois
Reply to  quiditvrai

Mais vous avez raison, ce qui me permet de dire que , encore une fois , les citoyens ne sont pas informés et n’ont pas leur libre arbitre pour agir ! et cela aucun gouvernement ne le voit, ne veut rendre adulte, le peuple ! ( comme je les comprends !!!) . Ex de Philippe et sa réduction de vitesse qui n’a jamais donné les chiffres des départements qui se prêtaient à une expérimentation sur la vitesse, et d’autres éléments .., et a « imposé  » sa loi , qui elle, a vu des radars détruits en nombre !! Quand vont ils comprendre que nous ne sommes pas des enfants surtout après TOUT CE QU ILS ONT FAIT : les labos voraces, les études foireuses, les médecins  » médiatiques « manipulés et manipulateurs ..etc etc. Impossible aujourd’hui d’avoir confiance !
Merci de nous avoir donné ces liens .

manu de linares
manu de linares
il y a 9 mois

Le peuple Français doit se réveiller et surtout de ne pas accepter ce poison « mortel nommé vaccin » … il devient urgent de reprendre notre destin en main et notre liberté

denise
denise
il y a 9 mois

je ne me ferais pas vacciner par principe de précaution , mais tout de même je ne comprends pas quel serait le but de faire ce qui est décrit par le Prof Perronne sachant que ceux qui prennent de telles décisions prennent le risque d’aller en justice comme pour le sang contaminé ( ce qui n’a rien changé pour leur plan de carrière d’ailleurs, )

Charles Martel 02
Charles Martel 02
il y a 9 mois
Reply to  denise

Regardez Denise, dans l’affaire du sang contaminé les responsables pourris ont bien été poursuivis mais s’en sont tous très bien sortis car « responsables mais pas coupables » et aujourd’hui un des principaux « responsables mais pas coupables », Laurent Fabius, est même président du conseil constitutionnel. Les politicards ne courent aucun risque même poursuivi ils auront à faire à la justice pour les riches et puissants et en ressortiront blancs comme neige. Les labos pharma ont prévu le coup et on fait signer aux états une décharge de responsabilité, ce qui veut dire que les pauvres couillons qui auront des problèmes se retrouveront face aux états et à la justice des « sans dents », ils pourront toujours attendre des indemnités et une condamnation des salopards qui jouent avec notre santé, ils attendront probablement éternellement..

denise
denise
il y a 9 mois

c’est ce que je disais sur leur plan de carrière inchangée, on a laissé faire pour Fabius ..par contre j’ai appris qu’une femme impliquée et connue comme responsable mais pas coupable , dont je ne sais plus le nom, est entrée dans les ordres , après ! quand on pense aux homards qui n’ont pas fait un pli pour l’ex Président de l’AN , la différence de traitement est édifiante ! la machine à broyer se met en marche on ne sait comment parfois !

Charles Martel 02
Charles Martel 02
il y a 9 mois
Reply to  denise

Mais vous savez même si on n’entend plus parler de François de Rugy, il n’y a aucun souci à se faire pour lui, les salopards ne se mangent pas entre eux, et si on fouille un peu on verra que ce monsieur est dans un planque bien à l’abride tout souci.

https://www.ladepeche.fr/2020/12/12/separatisme-francois-de-rugy-de-retour-pour-presider-la-commission-speciale-de-deputes-9255275.php

PETIT
PETIT
il y a 9 mois

il y a quelques jours je suis allé rendre visite à un couple (73ans) de « nouveaux amis » nous avons parlé bien entendu de cette dictature sanitaire, bon ben laisse tomber, de gros moutons qui ne prêchent que pour BFMerde et donne entière confiance à leur toubib …
(oui c’est vrai, des vieux vivant dans un bled perdu à la campagne, n’utilisant pas internet)
c’était inutile de continuer la conversation même en leur démontrant des faits inquiétants, faux, contradictoires, je leur montrai leur incohérence avec ce satané masque et précaution, qu’eux mêmes ne respectaient pas en m’accueillant sans masque, en buvant un coup ensemble, nous postillonnons l’un sur l’autre,( bon ok pas de bisous ni de serrage de main mais de bon coup de coude (mdr) ) n’attendant que la décision de leur toubbib pour ce fameux vaccin, ils m’ont également bien signaler qu’une de leur connaissance à choppé le virus il y a plusieurs mois et à beaucoup de mal à s’en remettre, ayant perdu l’odorat et blabla et blabla … oui il est bien la le virus ou il a été bien la mais ce n est pas non plus la peste, le collera ou la fin du monde … c’est marrant à chaque personne « pro-virus » ils connaissent tous un cas grave du covid, ben moi pour le moment jamais rencontré … purée la bataille est drôlement difficile mais on va y arriver vu le peu de gens qui veulent se faire vacciner malheureusement ce n est pas fini car ils vont bien nous « obliger » par tous moyens cachés de le faire, moi ils ne m’auront pas …

R.E.D.
R.E.D.
il y a 9 mois

Et encore des conneries… peut être ces risques avec de jeunes personnes mais vacciner des personnes du troisième âge ne peut en aucun cas avoir des conséquences négatives sur la transmission génétique . Continuez de faire peur avec ce vaccin ARN et nous ne sortirons s pas de cette crise avant des années . Je suis entièrement d’accord avec vous sur les chiffres, environ une bonne quinzaine de milliers de nouveaux cas testés positifs tous les jours alors que le nombre de malades et en réanimation commençait a baisser ?; plutôt une bonne nouvelle cela signifie que l’immunité progresse . Cela dit il semble que cela reparte a la hausse suite aux fiestas de fin d’année . la fin du mois de janvier va être
une réalité concernant la pandémie .

Charles Martel 02
Charles Martel 02
il y a 9 mois
Reply to  R.E.D.

Allez faisons abstraction de la problématique de l’ARN et de la vaccination des vieux, bien qu’on pourrait en parler longuement.

Cependant le virus de par sa nature de rétrovirus, donc à ARN, est un virus qui a une très forte capacité de mutation, ce qui veut dire que chaque fois qu’il infecte quelqu’un les virus que cette personne transmettra seront mutés (voir la nouvelle souche venue d’Angleterre). La plupart des mutations seront sans conséquences mais il y en aura nécessairement qui feront apparaitre une souche de virus dont le vaccin ne vous protégera pas, c’est un peu comme pour la grippe où il faut chaque année se revacciner. La différence c’est que pour la grippe on a des décennies de recul et on arrive a composer un vaccin dirigé contre plusieurs souches et qui donne entre 50 et 70% de protection, pour le Covid le vaccin, dans l’état actuel des choses, ne vous donnera qu’un très faible protection. Et ça nos grands sachants ne peuvent pas ne pas le savoir. Je pense qu’au lieu de foutre du fric dans un vaccin qui, outre les effets secondaires qu’il peut engendrer, ne confèrera qu’une faible protection, il vaudrait mieux consacrer le fric à ajuster les capacités de nos hôpitaux à soigner cette nouvelle catégorie de patient qui seront là en permanence sans oublier que sa mortalité est de 0.05%. (ce n’est pas EBOLA heureusement). Il ne faut pas se leurrer le SARS cov2 est là désormais et ne disparaitra pas, il faudra vivre avec à l’avenir.

Frejusien
frejusien
il y a 9 mois

j’ai entendu un toubib dire à la télé que le vaccin contre la grippe protège à 37%, ( on s’en aperçoit chaque année, par rapport aux décès dans les EHPAD, bien vaccinés)
et le vaccin contre la covid soi disant protègerait à 95%, ce qui est énorme !

Charles Martel 02
Charles Martel 02
il y a 9 mois
Reply to  frejusien

En fait ce vaccin peut protéger à 95% contre le variant du virus qui contient la forme de l’antigène (la protéine Spike) contre lequel le vaccin va induire la production d’anticorps, mais comme le virus mute très rapidement, il suffit qu’apparaisse une souche dont l’antigène est muté et ne soit pas reconnu par les anticorps induits par le vaccin et ce virus contaminera les gens vaccinés sans aucun problème, c’est pour ça que les fameuses « seconde vagues » et autres futures vagues dont on parle déjà ne sont pas des rebonds de l’épidémie initiale mais de nouvelles épidémies dues à des variants du covid qui ne sont pas reconnus par le système immunitaire des gens ayant été infectés et pourtant immunisés contre le variant précédent

Jean-Paul Saint-Marc
Jean-Paul Saint-Marc
il y a 9 mois

Il y a quand même une grosse aberration « la mortalité est de 0,05% ».

Le 7 décembre nous étions à 47000 décès de plus qu’en 2019, à 49000 de plus que 2018.
Pour simplifier, 50000 pour la fin de l’année.
https://www.insee.fr/fr/statistiques/4931039?sommaire=4487854#consulter-sommaire

Rien que cela signifierait que 100 millions de français ont été atteint par le covid !
J’ai beaucoup de considération pour qui s’oppose à ce qui est la pensée unique, l’idéologie officielle, mais il faut le faire avec des arguments qui ne se retournent pas contre celui qui les émet !

La mortalité du au covid est en réalité proche de 1%, ce qui est loin de bien des épidémies passées et même de la grippe espagnole qui a fait 400 000 morts dans une France de 40 millions d’habitants, période (1918) où bien des organismes devaient être affaiblis par les privations.

Frejusien
frejusien
il y a 9 mois

en réalité Raoult a donné la mortalité à l’IHU de Marseille, 0,1% et comparée à la mortalité sur la France 0,5%

Jean-Paul Saint-Marc
Administrateur
Jean-Paul Saint-Marc
il y a 9 mois
Reply to  frejusien

Difficile de dire avec précision quelle est la mortalité réelle.
La surmortalité due au COVID atteint pratiquement les 50000, difficile de contester les chiffres insee, on ne va pas quand même supposer que l’insee les bidonne.

Il faudrait ajouter la réduction des pertes dues à la grippe, peuvent être retiré les excès de mortalité dues à certaines affections maltraitées, etc…

Globalement, les 65000 morts affichés réellement dus au covid n’est pas très loin de la réalité, mais 60000 fort probable…

De même combien de personnes ont été les contaminées ?
Les extrapolations des tests sérologiques laissent supposer entre 6 millions et 7 millions… Donc on est à pratiquement une mortalité de 1%.

0,5% de Raoult laisserait supposer que 12 à 14 millions de français auraient été atteints à un moment ou un autre par le covid même sans symptôme, c’est à dire 20% de la population, ce qui semble beaucoup !

Jean-Paul Saint-Marc
Administrateur
Jean-Paul Saint-Marc
il y a 9 mois
Reply to  frejusien

A compléter par la mortalité au niveau des cas certifiés connus, 2,6 millions de personnes, ce qui donne un taux de mortalité sur cette catégorie de plus de 2,2%.

Si Raoult affirme 0,1% pour l’IHU, ses résultats seraient alors plus de 20 fois meilleurs que la France prise dans son ensemble !

GAVIVA
GAVIVA
il y a 9 mois

https://www.aubedigitale.com/des-centaines-disraeliens-infectes-par-le-covid-apres-avoir-ete-vaccines-avec-la-version-de-pfizer-dans-le-cadre-dune-campagne-de-vaccination-frenetique/
eh ben on peut dire que ça ne leur réussit pas.
Pour une fois que macron va dans le bon sens , c’est le coup de l’horloge cassée en fait. Invonlontaire

gourio
gourio
il y a 9 mois

Ben d’abord , cet ARN m code la proteine spike qui permet au virus d’entrer dans les cellules epitheliales , l’ARN m est capté par les TLR de surfaces des cellules voisines qui synthetisent et secretent le copier coller de la spike , des lors , 1- secretion de cytokynes par les Ly t et anti corps par les Ly b , puis mise à la cave dans les tissus lymphoides de l’organisation de defense , et quand le cov 2 se presente ,  » on le choppe au coin du bois  » comme dirait l’autre

Peronne a evidemment raison sur le plaquenil , on sait depuis longtemps que cette molecule modifie le PH » Plaquenil works by increasing the pH of the subcellular compartments where the virus enters to the cell » effectivemment , de la meme façon , le Zytromax est actif sur les germes intracellulaires , et largement prescrit dans pneumopthies dites atypiques , pour ma part , j’en ai prescrit en avril associé à de la cortisone , n’en ayant rien à foutre de l’avis de mes « con » freres …

maintenant quand je lis ce forum , je me pose des questions !

Que la cov dicture existe .. oui , mais que la connerie reponde à la connerie … NON , Perronne , ni Raoult n’ont soignez les ecrouelles Zoé ! et Moderna et Pfizer font ce qu’ils peuvent pour faire fasse à une DEMANDE …

je recherche un peu de serenite … et c’est mal parti … jerome Marty dont je fus tres proche , jp Hamont itout , qui ce sont brulé les ailes à frequenter les studios de radio et les plateaux de telé du Prince …

Machinchose
Machinchose
il y a 9 mois
Reply to  gourio

Moderna et Pfizer font ce qu’ils peuvent pour faire fasse à une DEMANDE …

xxxxxxxxxxx

grand bien leur face 😆

Phoenix
Phoenix
il y a 9 mois

Excellent avis.
Pour prendre conscience du pouvoir de Big Pharma sur les politiciens qui veulent vacciner tout le monde, je vous suggère la lecture de REMÈDES MORTELS ET CRIME ORGANISÉ de Peter Gotzche.
Si vous lisez l’anglais il est préférable de se procurer l’édition originale car la traduction des éditions À propos est catastrophique.

LANGLOIS
LANGLOIS
il y a 9 mois

Merci au Professeur PERRONNE de nous donner des informations plus fiables que les mensonges diffusés par le toutou de macron (véran) et ses autres acolytes.
Il est en effet plus sérieux de croire les professeurs PERRONNE,RAOULT, JOYEUX qui respectent le serment d’Hippocrate alors que les autres qui bourdonnent au ministère de la Santé restent inefficaces et nocifs ……
Je ne peux plus diffuser sur FACEBOOK du fait d’avoir exprimé des opinions contrariant la bien-pensance !!!!!!!

Laurent P
Laurent P
il y a 9 mois

Diffusez viralement 😉 l’appel du professeur Perronne à NE surtout PAS se faire vacciner contre la (psychose) COVID-19 :
https://resistancerepublicaine.com/2020/12/10/diffusion-virale-de-lappel-du-professeur-perronne-a-ne-pas-se-faire-vacciner-contre-le-covid-19/

zeudd
zeudd
il y a 9 mois

Je suis jeune ( 89 ans bientôt) !Je ne suis pas médecin,mais grouillot ! Je ne comprend plus rien à rien ! Par contre,pour sortir ce vaccin aussi vite, je suppose que ces labos ont un peu étudié leur coup !……et la logistique pour le mettre en place ? Ca pue ! Chez nous, il y a pas que des idiots dans ce domaine. Pourquoi SANOFI, qu’on qualifie de grand mondial n’est pas au rendez-vous ? Silence radio ! Un sage sans doute ? Moi, j’ai le temps de crever et je vais, avec toutes les précautions que je m’impose, attendre le rendez-vous que va nous donner SANOFI, car je crois ,que, quand il fera une annonce, celle-ci sera du sérieux ! Je suis optimiste et arrêtons de geindre. Il nous manque vraiment de grands personnages comme j’en ai connu…………………… Courage et ARV

Charles Martel 02
Charles Martel 02
il y a 9 mois
Reply to  zeudd

SANOFI développe un vaccin plus classique, à protéines recombinante, ce vaccin n’a pas recours a nos cellules pour fabriquer l’antigène immunisant. Et pour faire un vaccin avec une évaluation correcte des effets secondaires il faut au minimum 2 ans,quand c’est pas 5 ou plus. Donc
1) le vaccin SANOFI ne risquera pas d’avoir des effets secondaires au niveau génétique
2) Il sera certainement plus abouti
3) par contre on ne ne peut préjuger de son niveau de protection et ça c’est vrai pour tous les types de vaccins car on a à faire à un rétrovirus qui mute très rapidement et comme pour le virus de la grippe il faudra probablement faire des vaccins composés de plusieurs souches de virus chaque année en espérant un niveau de protection au mieux de l’ordre de 70%

leroux
leroux
il y a 9 mois

Pour info, et à toutes fins utiles, les effets secondaires du vaccin sont répertoriés sur un document de la FDA américaine (page 17 ) : https://www.fda.gov/media/143557/download

Dominique
Dominique
il y a 9 mois

Il faut que partout en Europe des plaintes soient déposées contre ces « vaccins » de thérapie génique. En Suisse, au nom de DU-Die Unabhängigen (les indépendants) Peter Eberhart, Président, a déposé fin décembre une plainte de 14 pages au Tribunal fédéral contre Swissmedic, la FDA suisse qui a autorisé le « vaccin » covid-19 de Pfizer.

Lire Aussi