L’Armée des Maures devient « Frères Lumière »… Bizarre, ça me fait penser à « Frères musulmans »

http://resistancerepublicaine.com/2015/la-tres-douteuse-compagnie-des-maures-officie-dorenavant-sous-le-nom-de-freres-lumiere-gonfles/

Moi non plus, je n’ai pas vu ce … « spectacle », et n’en ai a priori aucune envie.
Sauf qu’avec un certain nombre de mes camarades, il serait peut-être bon d’y assister et d’y manifester notre vision des choses (comprendre : notre ferme désapprobation).

Mais il est vrai que n’ayant pas vu le spectacle, je devrais bien me garder de toute critique : l’art, c’est l’art. Et je ne dois pas y être très sensible.

En attendant :
Sur le site, réactualisé puisqu’il y a une redirection sur le nouveau site http://www.frereslumiere.fr et que les photos les montrent dans leur nouvelle tenue et à visage découvert, ils s’intitulent bien : « L’armée des maures » (j’omets volontairement les majuscules), ce qui constitue sans conteste une carte de visite : ils se présentent bien comme des combattants, puisqu’ils se déclarent ou représentent une armée. D’ailleurs, l’affirmation «nous ne sommes pas des artistes mais des soldats» ne laisse planer aucun doute.

Mais il est vrai que n’ayant pas vu le spectacle, je ne puis comprendre le sens profond de cette affirmation.

Dans leur texte de présentation, on peut lire :
« L’objectif de la compagnie, transporter les spectateurs dans un univers onirique, percutant, dynamique et extraordinaire. »
Est-elle vraiment onirique cette vision de défroques et de défilés si proches de ceux de ces brutes sanguinaires de DAECH ?

Mais il est vrai que n’ayant pas vu le spectacle, je ne puis être que mauvais juge. Nous pourrions plutôt demander leur avis aux chrétiens d’orient.

De quel apport culturel pouvaient-ils se glorifier ? Si ce n’était que la promotion de l’art musical, celui du feu manipulé, projeté et craché, alors pour quelle raison cette allusion si marquée à cet ennemi déclaré de l’Occident, de la civilisation, de la culture, en un mot, de tout ce qui n’est pas musulman ?
Peut-être vont-ils répondre qu’il fallait bien trouver un vêtement, un style, et que celui-ci en valait bien un autre.
Taqyia !
Certains n’y verraient-ils pas – très certainement à tort – le désir, ou plus exactement le dessein, d’habituer nos compatriotes à la vision des soldats vêtus de noir maintenant bien connus, qui viendraient nous dire un petit bonjour, en saine fraternité, cette vision associée à celle du feu, des incendies, des explosions ? Un message subliminal destiné à émousser les réactions de rejet, de colère et de révolte à venir de la population française ?

Mais il est vrai que n’ayant pas vu le spectacle, je dois avoir la vision faussée par des a priori négatifs. J’en ai presque honte.

Quant au nouveau nom « Les frères lumière », j’ai sûrement tort, aveuglé que je suis par une non hypothétique islamophobie viscérale, mais cela me fait tout de même penser aux « frères musulmans » de sinistre réputation …
Mais je dois voir le mal là où il n’est pas, c’est sûr ! Voilà où cela mène de se laisser influencer par certains sites de ré-information !

En tout état de cause, tout ceci est plus que troublant, pour le moins …

Parachutiste

 101 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. les frères lumières et pourtant ils ne l’ont pas inventaient la lumière mais aussi ils ne l’ont pas à tous les étages ;et en plus les frères LUMIERE ont déjà existaient ils étaient moins cons!

  2. Ce qui serait bien, c’est d’aller avec une bande de copains pour assister à leur spectacle, et dès qu’ils commenceront leurs simagrées avec danseuses du ventre et charmeurs de serpents, on pourrait réclamer tous en choeur:

    « On veut voir des égorgements ! Des lapidations ! Montrez-nous des crucifiements ! On veut du vrai art musulman ! »

    Je peux vous assurer que ça jettera un froid dans l’assemblée, et que les gauchos tiers-mondistes présents sur les lieux vous moraliseront jusque tard dans la nuit.

  3. Qu’ils continuent leurs provocations.
    Qu’ils attendent les renforts promis par l’état islamique.

    Plus ils provoquent et plus ils provoqueront la défiance de la population.

    La propagande de « touche pas à mon pote » est morte depuis longtemps (sinon, sos-racisme-à-sens-unique aurait des adhérents, et pas des subventions.

    Nous sommes encore tenus derrière la lourde herse du politiquement correct, mais, elle se lève, lentement mais elle se lève.

    Qu’ils attaquent…
    … Et, l’armée des MORTS, ce sera la leur !

    Patria Nostra Camarade.

Les commentaires sont fermés.