Elle a bon dos l’arthrogrypose !

L’abad a un problème à quatre de ses membres !

Mais le cinquième, lui, œuvrant dans l’antichambre…

l’empêche pas d’être ministre…

Et la borgne a choisi ce cuistre !

makron, ta renaissance, je crois qu’on va l’attendre…

PACO. Laka aller aux putes !

22/05/2022.

https://www.linternaute.com/actualite/biographie/2629087-damien-abad-face-aux-accusations-de-viol-il-invoque-son-handicap/

 792 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Pas encore jugé et déjà amnistié, il y en a qui ont de la chance.
    C’est de la discrimination positive en faveur des handicapés.

    Quoique, comme tu le fais si bien remarquer, il ne semble pas handicapé de son cinquième membre.
    Vaut mieux qu’il aille aux putes, parce qu’il n’est pas avantagé par la nature.
    Quand on sait que DSK, beaucoup moins moche, a eu besoin de violer une grosse noire, le nouveau ministre n’inspire pas la confiance sur ce plan.

    • En plus il y a des prostituées qui sont « spécialisées » pour les…cas extrèmes. Des sortes de saintes quoi !

  2. encore une nouvelle de la vipère mediapart qui a les croire, seraient dans les chambres à coucher des politiques de droite (jamais dans celles de gauche) : c’est la nouvelle arme des gauchistes : dénoncer de viol les hommes de l’autre bord !! car il en faudrait de la force au ministre pour « violer » les pauvres filles qui pleurnichent 10 ans après les soi disant faits, compte tenu de son état : preuve que le ridicule ne tue pas les pimprenelles et surtout mediapart la vipère

    • Bonjour,

      Bien d’accord avec vous Hello !

      Médiapart, qui ne fait pas de politique à ce qu’ils disent.

      Des dizaines de tweets de Plenel et sa clique sur Christchuch et Buffalo : deux attentats, cent morts.

      Silence complet de la clique sur les attentats musulmans : 48 000 attentats depuis 1979. Des CENTAINES de MILLIERS de morts (200 000 morts en fait).

      Plenel est l’une des pires crapules « françaises ».

  3. Voici ce qu’il répond:
    Ces accusations relatent des actes ou des gestes qui me sont tout simplement impossibles à raison de mon handicap. […] Je suis contraint aujourd’hui de préciser que, dans ma situation, l’acte sexuel ne peut survenir qu’avec l’assistance et la bienveillance de ma partenaire. Qu’il ne m’est nullement possible d’imposer telle ou telle pratique, tel ou tel geste. […]

    • Peut être ne peut il franchir l’huis, mais seulement tambouriner à la porte… Nous en sommes à un stade ou tous les coups bas sont permis !

      • Peut-être qu’à l’époque des faits, sa maladie n’était pas à ce point d’évolution. Il y a plusieurs hypothèses : où c’est vrai, et c’est gravissime, où c’est faux, et ces femmes ont commis une grave faute; accuser un handicapé ! Troisième hypothèse, il y a bien eu relations consenties, et n’ayant pas pu en retirer avantage, elles se sont vengées. Des années après, il est difficile d’apporter une preuve quelconque. Par contre Médiapart, que j’ai toujours traité de fouille-poubelles, ressort toujours ce type d’informations, comme c’est bizarre! à la veille d’une échéance et le lendemain de la composition d’un gouvernement. Plenel est un islamo-gauchiste, c’est à dire rien de bien reluisant.

    • Il peut répondre ce qu’il veut le gnome, pour essayer de se dédouaner….Il devrait savoir qu’un « viol » n’implique pas automatiquement un coït ! Qu’il ne nous fasse pas croire que ses 4 « membres » sont inopérants ! Il marche, mal c’est sûr ; il arrive à tenir des dossiers, surtout avec la main DROITE, etc…. donc il doit aussi avoir de l’imagination…. Je ne veux pas en dire + ce serait grossier…

  4. Ami Paco, j’ai bien ri, malgré la gravité du sujet, le cinquième membre ! Il y a eu un précédent, bien que la pathologie n’était pas la même, le poète Paul Scarron, premier époux de la Maintenon, alors demoiselle d’Aubigné. Le malheureux homme de lettres, à la suite d’un bain glacé, fut victime d’un rhumatisme invalidant, une spondylarthrite, certains disent que c’était une panarthrite engainante induite par la vérole. Toujours est-il qu’il épousa la future Maintenon et que le mariage ne fut pas blanc, malgré les « raideurs » du monsieur. Comme l’ont dit si joliment les contemporains du couple, en cet inimitable langage châtié de l’époque, la dame Scarron avait fort rôti le balai avec son pitoyable époux. Comme quoi… Peut-être que la Maintenon, contaminée par Scarron, a « poivré » Louis XIV par la suite, ce qui expliquerait les problèmes de santé du monarque, et sa gangrène terminale.

Les commentaires sont fermés.