Sarthe : les élèves de 6ème bagués comme des poulets ! Et des parents cautionnent ça ???

J’ai emprunté le titre à un commentaire de NDA, comparant les enfants sous bracelet à des poulets bagués et rappelant que le but avoué des bracelets connectés imposés aux gosses c’est  pou « tester non seulement la forme physique des enfants, mais aussi la forme morale et sociale. Forme morale et sociale ». Oui vous avez bien lu, SOCIALE !

L’illustration est empruntée à un article de Ouest-France.

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/la-ferte-bernard-72400/la-sante-des-collegiens-evaluee-30-000-ados-de-sarthe-porteront-un-bracelet-connecte-bb876350-f2f0-11ec-aa92-a0c5552bd42a

.

Des élèves de 6ème participant à une « expérience » à grande échelle, munis d’un bracelet connecté qu’ils vont porter pendant 4 ans… Le dit bracelet va leur dire combien de pas ils ont fait chaque jour, et le dire à ceux qui les surveillent à distance via la technique.

Et tout cela afin de les pousser à faire du sport, à marcher… sous prétexte, évidemment, de santé ! Vous trouvez ça bien ??? Réfléchissez, bordel ! Les mêmes qui abolissent les barrières douanières pour nous noyer sous le boeuf aux hormones canadien,  les MAC do bien gras américains et les ONG interdits de culture chez nous mais qui nous arrivent de l’étranger  se soucieraient de la santé de nos enfants ?

De nos enfants que les mêmes, toujours, ont fait des pieds et des mains pour les vacciner ?

Faut-il rappeler que ce sont les mêmes qui ont confiné nos enfants, qui nous ont confinés, qui leur ont interdit de marcher, de courir, de faire du sport, qui leur ont interdit de faire des balades en montagne de peur qu’ils contaminent les marmottes, qui leur ont interdit de courir en forêt ou sur la plage afin qu’ils ne contaminent ni les mouettes  ni les écureuils !!!!  Et il faudrait les croire animés d’un amour fou du sport et de l’exercice physique, d’un amour fou de l’humanité et surtout de nos enfants ?

Réfléchissez, bordel !!!

De la mesure avant toutes choses

Horace, 65 av J.-C.
8 ap J.-C.

Je dois avoir des antennes, ou des dons de voyance.

Il y a quelques jours, je poussais un coup de gueule à propos d’une phrase tirée d’une émission de Arte qui, pour encourager les gens à marcher, comparait les non marcheurs à des adeptes du tabagisme, faisant des non marcheurs et des fumeurs de quasi délinquants.

https://resistancerepublicaine.com/2022/07/24/selon-arte-la-science-percoit-limmobilite-comme-une-nouvelle-forme-de-tabagisme/

Je crains depuis quelques années le nouvel eugénisme que écolos-dingos et autres apprentis staliniens imposent subrepticement. et qui me fait inexorablement penser à Hitler... et tout, depuis quelques années, le confirme. Il est évident que le Covid a aussi servi à cela. Ce qui montre que, comme le pensait le professeur Montagné, le virus a bien été créé de toutes pièces à Wuhan et pas par accident.

Encore une fois, je le répète, mon problème ici n’est pas de dénoncer la pratique individuelle du sport, de la marche et tutti quanti, mais de dénoncer le système totalitaire terrible qui va avec l’imposition du sport comme modèle, comme objectif,  à présent comme marchandage et demain comme obligation. Cela me donne la nausée et me met dans une colère noire. Cela suscite surtout en moi une peur atroce pour nos enfants, nos petits-enfants. Va-t-on vraiment leur laisser ce monde-là, ce monde totalitaire ?

Les Grecs et les Romains qui savaient,EUX, le bien et le raisonnable, et l’avaient appris à Montaigne comme à Rabelais  avaient un adage tiré d’un vers du poète latin Juvénal : mens sana in corpore sano, un esprit sain dans un corps sain. Rien de moins, rien de plus. Et tout cela loin de l’Ubris (la démesure).

Oui l’homme est fait d’esprit et de matière, mais, parce qu’il est homme, il se doit de développer/ préserver l’un et l’autre, dans la mesure. De la mesure avant toutes choses. Le corps au service de l’intelligence, du coeur, des relations sociales, doit forcément être en bonne santé, d’où l’importance de bien se nourrir, de prendre garde à son état de santé..

mais de là à ce que tout un peuple ne pense plus que nombre de pas, et obsession sportive, SURVEILLÉ A DISTANCE GRACE À LA TECHNIQUE !!!! C’EST UN AUTRE ASPECT DU CREDIT SOCIAL  A LA CHINOISE !

IL FAUT ÉCRIRE ET TÉLÉPHONER EN MASSE AUX ÉTABLISSEMENTS QUI ACCEPTENT CELA ET AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA SARTHE

.

Ci-dessous 2 articles pour vous présenter la chose. J’ai vraiment mal à l’estomac, mal à la France, mal à la vie en lisant cela.

Sarthe : le Département offre des bracelets connectés aux collégiens pour les pousser à faire du sport

Ils étaient une centaine de collégiens rassemblée dans le gymnase Olympe pour faire du sport. Le Département lance une phase de test sur le sport-santé dans le milieu scolaire.

« Le but est de promouvoir l’activité physique en tenant compte des contextes particuliers du moment », lance Véronique Rivron, la présidente de la commission sport.

Elle est complétée par Cédric Hayère, directeur de l’UNSS : « Il y a eu un avant et un après Covid. Nous avons vu une explosion de la sédentarité au collège. Cela s’accompagnait de vraies transformations physiques. »

Des bracelets offerts

Celui-ci en profite pour faire une présentation des neuf ateliers parcourus par les collégiens : un step test « pour mesurer l’endurance des élèves, à la fin de l’exercice, ils mesurent leurs battements cardiaques » ; le test de la chaise pour travailler la résistance ; mais aussi des exercices d’abdos, de gainage, d’équilibre avec la position du flamant rose à tenir. (Ben voyons ! Voici que nos petits, insouciants, pensant à rire vont devenir des apprentis athlètes apprenant dès l’enfance les obsessions, les privations… sans avoir l’objectif de gagner les JO !)

Dernier atelier, le flexomètre pour mesurer la souplesse des élèves. Hervé Lemesle, proviseur du collège Georges-Desnos, se prête même au jeu. Toutes les données récupérées par les professeurs sur les exercices sont anonymes. (Ben voyons ! Mesurer la souplesse de chacun ??? Etiqueté, obligé d’être dans des normes dès l’enfance ? Ils sont en train d’imposer une forme de normalité abominable, scandaleuse. Et ceux qui, par nature, par dysfonctionnement hormonal ne seront pas dans les normes officielles, ils devront se suicider ? )

En fin de matinée, tous les élèves de 6e ont reçu un bracelet connecté. « Attention, ce n’est pas une montre », précisent les conseillers départementaux.

Dessus, ils retrouveront des données telles que leur nombre de pas, leur battement cardiaque… Cet équipement les accompagnera pendant quatre ans tout au long du collège.

Les enfants paraissaient surpris, et heureux en même temps. « Les jeunes attendent ça aujourd’hui, qu’on les surprenne », continue Véronique Rivron, fière de son coup. (connasse en plus !)Avec le sport-santé, elle est persuadée que « le jeu permet de dépasser la contrainte du sport, et de faire ça avec joie ».

Bientôt dans les lycées ?

De son côté, Anthony Trifaut, président de la commission jeunesse, annonce « faire des envieux chez les départements voisins avec ce dispositif. Et même du côté de la Région qui se voit bien dupliquer le modèle dans les lycées ». (Plus on est de cons, plus on rit. Plus on est de briseurs de jeunesse plus on est contents, par chez vous.)

Dans les collèges, on attend que ça pour que la continuité soit totale pour les élèves.

Selon lui, « encourager à bouger les élèves, ce n’est pas forcément vers la performance, mais simplement dans le but d’améliorer leur état de forme. Les sensibiliser à ce qu’ils se prennent en main. »

Mathias Bouvier, directeur académique, se satisfait lui que « ce projet soit initié par les forces vives du terrain ».

Véronique Rivron conclut cette matinée en sourires avec ce message : « En plus, j’ai besoin de sportifs pour mes clubs sarthois ». (Tiens donc ! Quel hasard !)

https://actu.fr/pays-de-la-loire/la-ferte-bernard_72132/sarthe-le-departement-offre-des-bracelets-connectes-aux-collegiens-pour-les-pousser-a-faire-du-sport_52177646.html

.

Le quotidien sarthois « Le Maine-Libre » titrait à la Une du 28 juin 2022 :

« Un bracelet suivra 30 000 collégiens »

Le département de la Sarthe va financer et fournir des bracelets connectés pour les élèves de 6ème, avec comme objectif de « tester leur forme physique, morale et sociale ».
Dès la rentrée un bracelet électronique suivra chacun de nos enfants en Sarthe : c’est une première !

Ce nouveau projet est applaudi car, comme toute nouvelle action, il part d’une bonne intention, celle du constat des problèmes de santé chez les enfants et adolescents dus notamment à la sédentarité.

Nous devons néanmoins être vigilants.
Le port de ces bracelets est-il obligatoire ?
Dans quelle mesure ces tests sont anonymes ?
N’y a t-il pas un risque de stigmatisation ? Puis de harcèlement ?

Mais surtout nous sommes particulièrement inquiets sur l’objectif du port de ces bracelets car il est bien précisé qu’il s’agit de tester non seulement la forme physique des enfants, mais aussi la forme morale et sociale. Forme morale et sociale impliquent en conséquence un regard sur la sphère familiale et donc privée de l’enfant.

On peut donc se poser la question de la légitimité de cette action « programme sport-santé » initiée par le département de la Sarthe.

Notre Liberté, sous des prétextes sanitaires, a déjà été mise à mal lors de ces deux dernières années.
Prenons conscience que nous devons rester maîtres de la vie que nous voulons pour nous et notre famille.
N’oublions pas que nos parents se sont battus pour la devise de la République Française :

« Liberté, égalité, fraternité »

Le 17 juillet 2022
Cécile Bayle de Jessé
Vice Présidente de Debout le France
Déléguée nationale à l’épanouissement familial

https://www.debout-la-france.fr/actualite/nos-enfants-sont-ils-des-cobayes-en-vue-dune-atteinte-notre-liberte

 1,223 total views,  11 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


37 Commentaires

  1. Normal un poulet c’est con. Ben ces parents là sont des veaux et leurs gamins des pilets. MAis ils sont content, ils ont un beau bracelet qui va leur dire combien ils ont fait de pas ans la journée, youppiiii !
    C’es bien fait pour eux, ils ont voulus merdacron, ils ont voulus l’europe be ils ont les deux, alors qu’ils se démerdent. Moi je m’en fou il ne me reste plus beacup de temps à vivre, alors je ne verrai pas la décadence et la chute de l’humanité. Vivement que poutine leur envoie tout son arsenal nucléaire et que cela éradique cette putain de race humaine

  2. Lien Ouest France transféré à (si le coeur vous en dit, faites de même, merci) :
    SOS Éducation
    Association Loi 1901 à but non lucratif, reconnue d’intérêt général
    25 rue de Ponthieu, 75008 Paris, France
    https://soseducation.org
    01 45 81 22 67 – contact@soseducation

    Tout xe que vous dites chère @ Christine Tasin, je le partage. Rien à ajouter, rien à retrancher.

  3. J’ai peut être lu l’article trop vite, mais les questions à se poser sont:
    Le bracelet est il obligatoire?
    suite à quelle loi?
    Des parents (s’ils ont encore des droits et un cerveau ont ils refusé que leur enfant le porte)?
    En fait là comme ailleurs la connerie et la perte de droits et de liberté ne vient que du fait du laxisme absolu du citoyen.

  4. pendant qu’ils nous amusent avec les bracelets connectés pour les enfants (divertir la main gauche pour qu’elle ne voit pas ce que fait la main droite)les ordures qui nous gouvernent nous préparent encore des saloperies dont ils ont le secret pour nous nuire !

  5. C’est vraiment de la surveillance, et quasiment entrer dans l’intimité des foyers.
    Cela rejoint le confinement et toutes les mesures absurdes imposées, assorties d’ amendes exorbitantes de la période covid.

    On va y arriver à ce N.O.M. que les journalopes ne voulaient pas voir venir, car complices du pouvoir ou particulièrement abrutis.

    • ben je dirai les deux. Ils sont tellement bien subventionnés par le pouvoir qu’ils ne peuvent pas faire autrement

  6. Personnellement, en qualité de mauvais père, dès que mon gamin arrive à la maison, je coupe le bracelet espion et je l’écrase dans l’étau. Et le premier  » éducateur  » qui vient me faire la leçon, je lui fout un coup de bâton dans gueule !

  7. Celui qui refusera ce bracelet sera considéré comme un paria…
    Après la main, le bras…
    Après le bracelet, la puce…

  8. Il suffit de dire que ces bracelets font aussi GPS et que le moindre déplacement sera enregistré, qui ils fréquentent dès lors que c’est avec un « autre bagué » en mot, leur dire que c’est de la « surveillance 24/24 » façon communiste. On verra si les « ado » sont toujours contents de ne plus avoir de vie privée pendant 4 ans ferme ?

  9. Le mondialisme, le nouvel esclavagisme des populations. Comme d’habitude. Je dis depuis 40 ans qu’en France, toute science-fiction devient systématiquement réalité un jour. Les exemples sont par milliers. Mais à chaque fois que je le dis, comme ça n’est pas encore arrivée, on me rit au nez. et ainsi de suite.
    Les tireurs de ficelles le savent bien : le peuple français est, très majoritairement, un peuple de dégénérés profonds. Tout passe, il suffit de dire que ce sera pour leur bien et leur santé.
    Y compris de bouffer leur propre merde et celles de tous les habitants du village. Il suffira de leur dire que les merdes ont des propriétés extraordinaire pour leurs santés.

  10. Bonjour Christine, qui un minimum censé avec autre chose que de la bouillie entre les oreilles pourrait accepter une pareille ignominie ? Alors, oui une énorme colère comme vous. Belle fin de journée.

    • Il est temps que nous nous bougions les fesses et d’aller cravater ces salopards de sénateurs fantoches qui sont nuisibles au peuple ,et de les pendre haut et court aux réverbères !

  11. Je reste sans voix avec tout ce qui est décidé maintenant… Où est l' »éthique » dans tout cela ? Justement c’est devenu un gros mot, donc il n’y en a pas, facile, pas de réflexion sur le sens de ce que l’on fait et l’Humain passe à la trappe sans le moindre respect…

    Je dis oui : réveillez-vous !

  12. Que les parents coupent ces putains de bracelets connectés et les jettent dans les chiottes ! marre de leurs conneries monstres , il y a des torgnoles qui se perdent !

  13. J’ai le souvenir que dans certaines entreprises, chinoise sans doute, on obligeait les ouvriers à faire du sport dans l’entreprise avant la prise du poste !! on y est : une surveillance physique mais aussi sociale donc, dites vous !

  14. Bonjour.

    Si je me souviens bien, c’est bien à cause de « montres connectées » que des soldats occidentaux se faisaient espionner – en Syrie – par des Djihadistes (mettant ainsi leurs missions et leurs vies en danger)… non?

    Les parents de ces gosses feraient bien de se demander si des « individus dangereux » ne pourraient pas espionner leurs gosses à leur insu GRÂCE à ces outils connectés…
    (Sait-on jamais, que si des gosses étaient repérés et visés…)

    « Mais surtout nous sommes particulièrement inquiets sur l’objectif du port de ces bracelets car il est bien précisé qu’il s’agit de tester non seulement la forme physique des enfants, mais aussi la forme morale et sociale. »

    Ouais, bien sûr…
    …parce qu’ils veulent prétendre se soucier de l’état physique et psychologique des gosses qu’ils ont muselés, séquestrés chez eux, stigmatisés et pointés du doigt… culpabilisés… et on parle des ces produits en phase expérimentale avec lesquelles ils ont inoculé une partie de ces gosses, sans se soucier le MOINDRE instant des conséquences de leur actes et des risques encourus pour la santé de leurs « petits cobayes »?!

    • oui aujourd’hui ma belle sœur ,mais chez moi , a été consulter un site de recettes ,,,une fenêtre c’est ouverte ,,, vous n’utilisez pas votre ordinateur habituel ,,,ils savent déjà tout sur nous, avec un mini micro incorporé ils connaitront les racistes . Du boulot pour les commissaires politiques

  15. C’est exactement « le meilleur des mondes  » de Huxley « . Chaque individu porte une bague qu’il doit utiliser constamment et qui permet de le situer à chaque instant

  16. Bientôt pour les adultes, combien de fois êtes-vous allés aux chiottes, combien d’apéros avez-vous bu aujourd’hui, de cigarettes fumées, combien de fois avez-vous eu des rapports intimes ? Pardonnez ma vulgarité, Christine, mais j’en ai ras le bol de cette société de dingues. On bague les enfants et demain ce sera les adultes. On pourrait ajouter, combien de fois avez-vous crié : Macron est un c. Pour moi, c’est dix fois par jour minimum. Pauvres gamins, à qui on fait prendre des vessies pour des lanterne!

    • Si jamais c’est vrai que les « bracelets connectés » savent même quand ceux qui les portent se masturbent… 😉

      (Parfois, je lis trop vite. Pas sûre où j’ai lu l’info’ ou même si c’est vrai, mais j’ai retenu, parce que je trouve très GRAVE d’espionner les actes les plus intimes des gens sans les informer sur ce que les informations collectées disent sur eux…
      …Du coup, se poser des questions là-dessus devraient quand même AU MOINS faire passer l’envie aux ados d’avoir « l’air cools » en portant des outils connectés… non?)

    • t »as remarqué que c’est dans la sarthe, et quelle ministre est de la sarthe ? C’est pas la grosse lubrique , celle qui n’avale pas ou pas beaucoup parce qu’elle se prend pour une femme bien ??

  17. ou comment apprendre aux enfants à être fliqué sans rien dire. Pour leur bien ça va de soit. Moi qui suis déjà contre les montres connectées……..

  18. Si j’habitais la sarthe et parent d’un élève en âge d’être « bagué », j’ai bien une petite idée où finirait leur »espion connecté »…. sur le collier du chien surtout si toutou est jeune, en pleine forme et un brin remuant.
    Rappelez-vous que sous hollande, la vallaud-belkacem avait déjà dans l’idée de retirer les enfants de parents qui n’entraient pas dans les cases… et sous prétexte de s’occuper de la santé physique des enfants … vu les tordus auxquels on a affaire, on peut tout supposer.

    • On pourrait aussi accrocher le bracelet connecté sur le véhicule d’une personne « haut placée » sur lesquelles nous avons des doutes quand à ses activités…
      …quelques temps après, on prétends avoir perdu le bracelet; et… qui sait ce que les informations collectées diront des habitudes de celui ou celle qu’on aura voulu se faire « espionner » à notre place histoire de pouvoir – peut-être – lever quelques doutes à son sujet…?

      Enfin… moi, je dis ça comme ça. 🙂

1 Rétrolien / Ping

  1. Expérimentation en Sarthe : les élèves de 6e bagués comme des poulets ! – Riposte Laique