Alain Delon est le commissaire Franck Riva (série en 6 épisodes, 2003)

Frank Riva est une série télévisée franco-allemande en six épisodes de 90 minutes créée par Philippe Setbon, réalisée par Patrick Jamain et diffusée entre le 7 novembre 2003 et le 29 novembre 2004 sur France 2.

A ceux qui ne l’avaient  pas vue à l’époque où elle était diffusée à la télévision, voici une série qui leur  apportera du bon temps et leur fera oublier un peu les ennuis de la vie.

C’est un polar à l’ancienne, efficace, bien construit et de qualité. Et puis, Delon, fort bien entouré, est toujours aussi classe à l’écran.

Une très bonne distribution, avec un Alain Delon égal à lui même, taciturne, solitaire.

Synopsis
Après une longue disparition, l’ex-commissaire Frank Riva reprend du service pour régler des comptes avec la mafia et avec son propre passé.

Lieux de tournages : Paris, France et Portugal.

Distribution
Alain Delon : François Rezzoni dit Frank Riva
Jacques Perrin : Xavier Unger
Sophie von Kessel : commissaire Lydie Herzog
Cédric Chevalme : Hervé Sebastian
Mireille Darc : Catherine Sinclair
Elsa Kikoïne : Juliette Janssen
François Vincentelli : Guy ‘Guido’ Buscema
Matthieu Rozé : Jean-Luc Roth
Philippe Leroy : Norbert Loggia
Luis Marquès : Maxime Loggia

Tous les épisodes en ligne 

Première saison (2003)
L’Homme de nulle-part
La Croix étoilée
Le Dernier des trois
Deuxième saison (2004)
Les Loups
L’Ange rouge
L’Homme traqué

Episode 1

 

Episode 2

 

Episode 3

 

Episode 4

 

Episode 5

 

Episode 6

Alain Delon éternel






 

 4,596 total views,  2 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Merci pour ces vidéos, que je vais regarder tranquillement plus tard. (une autre époque assurément)

  2. Merci, j’ ai enregistré tout ça, je regarderai enroulé dans mon petit réchauffement climatique perso! mon plaid. C’ est vrai qu’ en ce moment,”ça caille pas chaud”!

  3. Je me souviens d’une réplique à un malhonnête de ce solitaire qui vivait dans un petite maison sur une falaise :
    ” Vous ne me faites pas peur !
    – Non mais je peux te faire mal !”

  4. Je ne doute pas de la qualité et cela fait toujours plaisir de voire la France telle qu’elle est dans son âme (je ne dirai pas était), cependant, je ne sais pas pourquoi, je n’ai jamais aimé cet acteur ni ressenti la beauté ni l’aspect viril qu’on lui prête.

  5. Rien à cirer d’Alain Delon et des démêlés familiaux!
    Bebel , lui c’était un grand acteur et un grand Monsieur, un homme proche de mes valeurs, il n’a jamais fait la une des journaux à scandales, je n’ai jamais compris pourquoi on comparait ces deux acteurs! C’est comme si on comparait un oignon et une orange, mis à part que ce sont des êtres humains.

  6. Merci Jules Ferry pour ce rappel et cet article. C’était encore le bon temps. Nous n’avions pas encore Macron.

Les commentaires sont fermés.