Histoire et produits de l’abbaye Notre-Dame de Triors

L’abbaye de Triors, au cœur de la campagne drômoise, vue de haut. – © Abbaye Notre-Dame de Triors

 

Aujourd’hui direction l’abbaye Notre-Dame de Triors, située dans la Drôme, et fondée en 1984. Dans cette abbaye vivent quarante moines bénédictins qui suivent la règle de saint Benoît : “Ora et labora”. Au fil des années, les frères ont développé toute une exploitation agricole. Pourtant, le bâtiment avait au départ une tout autre destinée : c’était le château d’un riche collectionneur ! Pour en savoir plus, Divine Box vous fait remonter le temps pour mieux découvrir l’abbaye et son histoire. C’est parti !

L’abbaye de Triors, au cœur de la campagne drômoise, vue de haut. – © Abbaye Notre-Dame de Triors

Au temps où l’abbaye n’était qu’un château

 

Le château de Triors, est construit à partir de 1667 par Charles de Lionne, collectionneur passionné, qui souhaite y entreposer ses œuvres artistiques. Charles était abbé commendataire d’une abbaye dans la Sarthe, et cette activité était plutôt lucrative…

 

Au XVIIIe siècle, le château est rénové et devient un emblème de la région ! Au fil des années, il passe entre les mains de plusieurs familles, jusqu’à être racheté par la famille du Bouchage au début du XXème siècle. Cette famille décide alors de faire du château de Triors une abbaye… Ça y est, on y arrive !

Une mission : trouver des moines

 

La famille du Bouchage part en quête de moines pour habiter cette future abbaye, et se tourne vers l’abbaye de Solesmes, dans la Sarthe, pour lui léguer le château et lui confier la mission d’y faire naître une communauté. Malheureusement, en 1948 la communauté de Solesmes ne peut pas s’engager car trop occupée à célébrer la création de sa huitième fondation : Fontgombault !

 

En 1976, Josepha du Bouchage relance le projet. Quelle ténacité ! Pour ça, elle se tourne directement vers l’abbaye de… Fontgombault ! C’est le moment parfait car la communauté cartonne, et ne tardera pas à s’exporter jusqu’en Amérique ! En 1983, l’évêque autorise la fondation, puis tout s’enchaîne. En 1984, quatorze moines de Fontgombault s’installent à Triors, et ni une ni deux, ils se mettent au boulot ! Un grand chantier d’agrandissement du prieuré débute pour être achevé en 1994. Cette même année le prieuré est érigé en abbaye ! C’est du rapide !

 

En 2014, les moines de l’abbaye Notre-Dame de Triors ont construit une hôtellerie pour mieux accueillir leurs visiteurs de plus en plus nombreux au fil des années. Il s’en est passé des choses en trente ans, chapeau !

Et aujourd’hui ?

 

Aujourd’hui, l’abbaye Notre-Dame de Triors compte quarante moines bénédictins qui suivent la règle de saint Benoît : “Ora et labora” (“Prie et travaille”). Les frères prient huit offices par jour (le premier est à 5h15 !) et certains sont même transmis à la radio ! À côté de ça, les moines étudient, s’occupent de l’hôtellerie et font des activités manuelles tels que la poterie, la menuiserie, l’atelier de reliure et l’agriculture etc…Ils tiennent aussi la grande libraire et le magasin de l’abbaye de Triors, où ils vendent leurs produits monastiques. Ça en fait du boulot ! Et bien sûr, chaque moine participe aux “tâches domestiques” (ménages, cuisine…) ; un incontournable de la vie en communauté !

À Trior, pas d’argent mais beaucoup de blés !

 

À l’abbaye Notre-Dame de Triors, les frères gèrent une très vaste exploitation agricole de quarante hectares, faite de champs de céréales, de prés pour leurs vaches, de vergers, d’un poulailler de 180 habitantes (ça en fait du monde !), de vingt ruches et d’une étable. Cela leur permet entre autres de confectionner des produits monastiques comme du miel, de l’huile de noix et … des fromages ! Mais pas n’importe lesquels ! Leurs fromages pèsent en effet 10kg et nécessitent 100L de lait chacun !

 

Les produits sont destinés à la communauté (exception faite pour les truffes, réservées exclusivement à la vente) qui est ainsi en mesure de subvenir en grande partie à ses besoins ! Pas mal, non ?

Et pour découvrir cette abbaye et ses savoureux produits ?

 

Pour acheter les produits de l’abbaye, le mieux est de vous rendre sur place : Abbaye Notre-Dame de Triors, 205 chemin des Carnets, 26750 Triors. Sinon, vous pouvez aussi commander leurs produits sur la boutique monastique en ligne de Divine Box. Vous pourrez aussi en apprendre plus sur l’abbaye de Triors.

 

 

 

 

 

 

 

 585 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Ce qui me gêne chez les moines, c’est qu’il n’y doit pas y avoir beaucoup de temps pour le repos. Mon rêve c’est de trouver un ordre comme les Bénédictins endormis, avec pour devise :orare et dormire. Je cherche, je cherche… Sinon, les produits monastiques sont d’excellente qualité. Rien à voir avec les produits industriels.

Les commentaires sont fermés.