Les épiciers du Conseil d’Etat ont peur de monsieur Carrefour mais pas de la révolte des Français

A ne pas manquer dictature sanitaire République et laïcité Publié le 20 juillet 2021 - par - 21 commentaires

Quel mépris…

Ils ont dû chercher longtemps ce qu’ils pourraient dire et faire sans mécontenter Macron tout en ayant l’air d’avoir étudié le dossier et s’être préoccupés de nos libertés fondamentales.

Il est vrai qu’en s’inquiétant de fait que des non vaccinés pourraient être refusés dans des centres commerciaux et que, de ce fait, ils pourraient mourir de faim faute d’autre commerces, ils ont soulevé un sacré problème !!!

Un jeu d’équilibriste pour l’exécutif. Le gouvernement veut maintenir l’obligation de présenter un pass sanitaire dans certains centres commerciaux, tout en tenant compte de l’avis du Conseil d’Etat qui juge que l’accès aux biens de première nécessité doit être garanti, a annoncé lundi 19 juillet le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

L’exécutif avait proposé dimanche de limiter l’obligation de présenter un pass sanitaire aux centres commerciaux de plus de 20 000 m2, à partir du début août. Mais dans son avis rendu lundi, le Conseil d’Etat a souligné que la présentation d’un pass sanitaire dans ces structures était « susceptible de concerner tout particulièrement l’acquisition de biens de première nécessité, notamment alimentaires ».

Or, la juridiction y voit « une atteinte disproportionnée aux libertés », notamment pour les personnes ne pouvant être vaccinées pour des raisons médicales et qui devront donc se faire « tester très régulièrement » pour accéder à ces centres. A l’issue du Conseil des ministres lundi soir, Gabriel Attal a annoncé qu’il avait été « décidé d’adapter la rédaction de cette mesure dans le projet de loi » du gouvernement qui étend l’obligation du pass sanitaire.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/pass-sanitaire/covid-19-le-gouvernement-veut-maintenir-le-pass-sanitaire-dans-certains-centres-commerciaux-en-tenant-compte-de-l-avis-du-conseil-d-etat_4708629.html

Les guignols… Les jocrisses… les traitres… les soumis…

Nous avions deviné que les salopards ne se soucieraient pas de nos libertés fondamentales; celle de se déplacer, de voyager, et surtout de travailler…

Depuis un an et demi, le Conseil d’Etat valide tout, masque obligatoire, confinement, vaccination… et rejette tous les recours ! Même ceux des soignants contraints de soigner les malades sans masque, vêtus de sacs poubelle… avec l’interdiction de soigner avec l’hydroxychloroquine.

https://resistancerepublicaine.com/2020/09/07/le-conseil-detat-approuve-en-grande-partie-limposition-du-masque-partout-les-tartuffe/

https://resistancerepublicaine.com/2020/03/29/les-vendus-du-conseil-detat-refusent-les-demandes-des-soignants-masques-tests-et-chloroquine/

Nous ne sommes pas étonnés, il faut dire que nous avons, depuis des années vu l’évolution catastrophique des juges du « Conseil d’Etat » qui ne roulent plus que pour ceux qui sont au pouvoir. Mis en place par des mondialistes immigrationnistes, ils valident la politique des mondialistes immigrationnistes islamophiles. Logique…

https://resistancerepublicaine.com/2018/10/07/conseil-detat-conseil-constitutionnel-csa-ont-participe-a-la-creation-dune-nation-islamique-en-france/

https://resistancerepublicaine.com/2017/08/02/terrifiant-le-conseil-detat-cede-au-ccif-sur-le-voile-en-ecole-dinfirmiers/

Rappelez-vous la fameuse affaire des burkinis autorisés sur nos plages par le conseil d’Etat… Arrêté du 26 août 2016…

https://resistancerepublicaine.com/2016/09/10/sisco-superbe-demonstration-dune-juriste-tres-critique-a-legard-de-la-decision-du-conseil-detat/

https://resistancerepublicaine.com/2016/08/30/burkini-hollande-est-alle-repecher-tuot-qui-netait-plus-juge-au-conseil-detat/

.

C’était il y a un siècle… Depuis les trahisons se suivent et s’amplifient.

En avril dernier, déjà, un vacciné de 83 ans s’était vu refuser le droit d’aller et venir à sa guise… Sont pas à une contradiction près, les juges pourris !

https://resistancerepublicaine.com/2021/04/03/florian-philippot-enfermes-a-vie-lincroyable-aveu-de-veran-et-du-conseil-detat/

.

Le Conseil d’Etat, dhimmi de compétition, ouvre la voix des repas halal dans les cantines…

https://resistancerepublicaine.com/2020/12/13/gilles-platret-maire-de-chalon-sur-saone-le-conseil-detat-ouvre-la-voie-au-repas-halal-dans-les-cantines/

Et il ne voit pas de problème avec l’abattage halal…

https://resistancerepublicaine.com/2019/10/21/viol-en-reunion-de-la-laicite-par-le-conseil-detat-oui-a-labattage-sans-etourdissement/

.

Bref, Conseil d’Etat comme Cour de Cassation sont devenus des outils au service des dictateurs…

CF ce brillant échange entre Zemmour et Philippot en  mai dernier à propos de Napoléon,  du Conseil d’Etat et des libertés.

[…]

FP :  Il y a d’autres pays qui n’ont pas séquestré leur peuple…Ce qui m’étonne c’est la faiblesse des contre-pouvoirs, grands médias, Parlement et grands partis d’opposition qui sont absents., timorés, et le Conseil d’Etat, appelé aussi « juge des libertés » ! 
EZ : décidément il y a une cohérence dans vos questions, je me demande même si vous avez remarqué à quel point il y a une cohérence. Je vais vous dire pourquoi. Je trouve que dans cette affaire le Conseil d’Etat retrouve son rôle originel.Parce que Napoléon, c’est pas un grand libéral, il invente le Conseil d’Etat pour avoir les gens les plus brillants autour de lui  et pour le servir, pour renforcer l’Etat. Les conseillers d’Etat partaient chaque jour partout, jusqu’à Moscou, pour faire signer les parapheurs.  Là on peut en penser et dire ce que vous voulez, que c’est privatif de liberté et vous avez raison, le Conseil d’Etat retrouve là son rôle originel voulu par Napoléon de bras armé de l’Etat quand l’Etat a besoin  En vérité, le Conseil d’Etat se contredit lui-même, parce que depuis 50 ans il prétend ne plus avoir ce rôle-là et avoir un rôle de défenseur des libertés. En particulier pour tout ce qui a trait à l’immigration.
FP:  En effet, en janvier le gouvernement a voulu, pour des raisons sanitaires, suspendre le regroupement familial, le Conseil d’Etat a refusé. Le regroupement familial, vous n’y touchez pas. Et il l’a justifié par la jurisprudence européenne.
EZ : il n’avait pas besoin, rappelez-vous, en 78 l’arrêt Gisti, pour moi la mère de toutes les catastrophes, arrêt  de Raymond Barre
FP : un des arrêts Gisti il y en a eu plusieurs
EZ je ne savais pas, donc celui de 78. Barre avait compris que le regroupement familial allait transformer toute la population. IL a arrêté tout de suite et c’est le Conseil d’Etat qui a cassé ce décret…. et il continue, il y a quelques jours ou semaines il a recommencé, en imposant le regroupement des épouses des bi-nationaux. C’est vraiment la contradiction majeure du Conseil d’Etat. Pour l’immigration c’est le respect absolu de la liberté, là il n’y a plus de considération de l’intérêt de l’Etat ou de la France. En revanche sur la crise, on en pense ce qu’on en veut, on peut penser que c’est liberticide mais là il entend les arguments de l’Etat qui lui dit que c’est l’intérêt général. C’est pour l’Etat, c’est pour protéger l’Etat…ça peut nous agacer.
FP: ça nous agace parce qu’on n’a plus Napoléon à la tête de l’Etat, mais Macron…

 

Print Friendly, PDF & Email
21 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Et alors !
Et alors !
il y a 16 jours

Quand on voit qui fait parti du conseil « d’état » on ne peut s’étonner du résultat en consultation . Des tortionnaires au service de Macron et toute sa clique .
En 2022 ils vont dégager de gré ou de force et j’espère faire parti de cette force !

REGINA
REGINA
il y a 15 jours
Reply to  Et alors !

Bonsoir Et alors à mon avis soyez patient le jour va arrivé plus vite que vous le pensez, un confinement prévus pour le 17 septembre prévoyez des denrées riz pattes pomme de terre que l’essentiel

zipo
zipo
il y a 15 jours
Reply to  Et alors !

il va falloir rendre des comptes et pour trouver il suffit de voir qui comme véran a touché !
A leur place j’aurais donné ma démission depuis longtemps ,mais a chacun ses valeurs!

Charles Martel 02
Charles Martel 02
il y a 16 jours

Le conseil d’etat c’est quoi ? Une luxueuse planque réservée à d’anciens pourris issus du moule mondialiste et immigrationniste qui ne roule que pour les plus riches et les plus puissants.
On peut effectivement s’étonner que ces gras messieurs ne se soient pas offusqués de l’interdiction faite à ceux qui « ne sont rien » d’aller à l’hôpital s’ils ne sont pas vaccinés, mais de la part d’une bande de pourris qui pètent dans la soie, jouissent de privilèges dignes d’une monarchie et qui ne connaissent que les cliniques privées hors de prix ça ne m’étonne pas.

Marcel de l'Isère
Marcel de l'Isère
il y a 16 jours

Christine je pense il faut faire une enquête pour savoir qui sont les personnes qui font partie de ce Conseil d’Etat , selon Philippot un de ceux qui ont signé l’avis du Conseil d’Etat fait partie du parti politique du Führer Big Pharma Macron de LREM , donc ce Conseil d’Etat fait partie des copains de Macron comme les tribunaux de l’époque de Mussolini, Franco ou Hitler.

durandurand
durandurand
il y a 15 jours

En 2017, un membre du Conseil touche quelque 13 300 € nets mensuels.

https://www.conseil-etat.fr/le-conseil-d-etat/organisation/organigramme-du-conseil-d-etat
Que des hauts fonctionnaires la planque au service du pouvoir !

Argo
Argo
il y a 16 jours

Quand ce sont les épiciers qui râlent, Macron baisse la culotte! Quand ce sont les Français, mépris!

Rock n rott
Rock n rott
il y a 15 jours
Reply to  Argo

Oui Argo mais tes épiciers pointent à la Bourse et comme les hauts dirigeants de ces enseignes siègent dans les conseils d’administration d’autres très grosses entreprises … tu vois l’embrouille d’ici, le microscopique macron ne pèse pas lourd.

Argo
Argo
il y a 15 jours
Reply to  Rock n rott

C’est ce que j’insinuais! Macron ne pèse pas lourd devant la grande distribution.

Charles Martel 02
Charles Martel 02
il y a 15 jours
Reply to  Argo

Je suppose qu’il a dû y avoir quelques coups de fil des directions des grandes surfaces vers l’Élysée, je ne sais pas ce qui a bien pu se dire mais ça devait être du genre :
 » Mon petit choupinet si tu veux que ta campagne pour 2022 soit financée laisse nous faire notre fric sinon on financera la campagne d’un autre candidat. ».

Il n’y a plus que le fric qui compte pour cette oiligarchie de pourris, l’humain ils n’en ont rien à foutre. Macron ne roule que pour le fric il est le président du fric et des banquiers, les français qu’est ce qu’il en a à foutre!!, Les sans dents et ceux qui ne sont rien peuvent crever s’il ne sont pas vaccinés ils crèveront à la porte de l’hôpital pendant que les migrants eux seront pris en charge et soignés à nos frais qu’ils soient vaccinés ou pas!!

Rock n rott
Rock n rott
il y a 15 jours

Chez Rotschild le petit Macron était le larbin, bien payé mais larbin quand même de cette oligarchie. Il a été placé à l’Elysée toujours en tant que larbin officieux, donc il n’a pas trop intérêt à s’égarer sinon gare à la boite à claques.
Il risque une sortie aussi fulgurante que son entrée au 55 rue du fg st honoré et plus de placard doré dans la finance.
Ils ne le rateront pas.
Macron en immersion dans le monde des requins

michel revol
michel revol
il y a 15 jours

Comment s’étonner des décisions du Conseil d’Etat ? En effet, il a été créé par Bonaparte en 1799 ;

  • officiellement afin de régler les problèmes de l’administration avec les justiciables ;
  • officieusement afin de mater les tribunaux administratifs jugés trop permissifs avec le peuple, dans la droite ligne dictée par la franc-maçonnerie.

Le « glorieux » petit dictateur, idole de Zemmour et de Philippot nous a donc laissé en héritage ce « machin » (entre autres…)
Donc cet asservissement au pouvoir en place ne date pas de macronette, ni même de Giscard ou 2 gol. De tout temps, il a servi à avaliser les désirs des « monarques » qui se sont succédés depuis 1789 !
Idem pour les autres instances supérieures et notamment pour le Conseil constitutionnel créé par 2 gol,
-officiellement afin de contrôler la constitutionnalité des lois et…
-officieusement, ainsi de mieux faire passer la pilule des lois répressives imaginées par l’autre « grand » dictateur 2gol, idole également de Zemmour et de Philippot. Décidemment ces deux là ont des choix pertinents comme valeur de référence !
Quant à la CEDH, on connaît désormais ses sources ; Gates, Soros et consorts…
C’est d’ailleurs mon unique pierre d’achoppement que j’ai avec Philippot ; et en plus avec Zemmour, le fait qu’il soit européiste.
Comment dans ces conditions continuer à faire rêver le peuple d’une hypothétique justice démocratique avec des informations pareilles ; cela relève de l’escroquerie intellectuelle.

AllerGo
AllerGo
il y a 15 jours

Plus les jours passent plus on ne peut que constater une défiance totale vis à vis de tous les hommes politiques (y compris locaux maintenant),et organismes politico-juridiques inutiles qui ne sont que de la poudre aux yeux mais coûtent un fric de dingue..
Autrement dit l’installation croissante et continue du discrédit des structures démocratiques de l’état.
Les dernières élections constituent un désaveu franc et massif, dernier avertissement totalement ignoré.

Dans l’histoire et quel que soit le pays il n’y a pas d’exemple, au niveau atteint, qu’une détérioration croissante de ce type ait bien fini.
Pour le moment le pouvoir tient grâce aux FDO qu’il cherche à ménager;
Combien de temps cela pourra-t-il durer

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 15 jours

Conseil d’Etat, conseil constitutionnel et autres qui ont perdu leur indépendance au profit d’un pouvoir central dictatorial, ils n’existent plus que pour un semblant de démocratie et pour servir d’excuse quand une décision du gouvernement n’arrive pas à passer, on se tourne alors vers les Français pour se dédouaner en prétextant que telle ou telle autorité a refusé cette ordonnance mais en réalité il s’agit d’un accord, d’un arrangement pour ne pas perdre la face.

jojo
jojo
il y a 15 jours

il faudra faire le forcing et prendre des risques…….mais rien ne vaut sa liberté d’aller et venir…..

Ani Ae
Ani Ae
il y a 15 jours

On sentait que les gros de la grande distribution bavaient et écumaient de rage depuis que ce gouvernement de branquignoles avait décrété un pass pour leurs temples de la consommation de plus de 20000m2. C’était une bévue de la part de ce gouvernement de vendus. Heureusement d’autres nuisibles du conseil d’état ont rectifié : nos libertés fondamentales, rien à cirer mais les milliards de le grande distribution, on les préserve.
J’ai des envies d’ERADICATION de cette classe politique, de ces rats ! Boycotter les grandes surfaces, les banques (cartes, etc.), et tout ce système qui est à deux doigts maintenant de nous réduire en esclavage est maintenant un devoir absolu. Il faut faire vivre les petits et surtout ceux qui se signalent anti dictature sanitaire et patriotes.

G H
G H
il y a 15 jours

Bonjour, Cela ne m’étonne pas, il faut être des naïfs pour croire quant France ,il pourrait y avoir une révolte armée pour neutraliser le régime au pouvoir, n’oublions pas que la grande majorité de Français ne sont que des lâches eunuques dont la plus part ont élus le tyran , se ne sont pas les inutiles manifs du samedi qui changeront avenir de ce pays, désormais il ne reste que deux choix , renoncer aux loisirs , où se soumettre au vaccin pour y prétendre , nous on a fait notre choix et il ne changera pas , on refusera toujours cette vaccination quelque soit les sanctions, on assume ce choix et on ripostera a toutes atteinte forcée ,

Wizzardoz
Wizzardoz
il y a 15 jours

Madame Tassin

URGENT…URGENT…URGENT…

L’HEURE EST TRAGIQUE ET GRAVE…

OÙ SONT, EN CET INSTANT, LES ZEMMOUR, KELLY, BERKOFF, PRAUD, ETC…

ILS DEVRAIENT ÊTRES SUR LES PLATEAUX TV ET PAS EN VACANCES NOM DE DIEU!

ILS SONT COMPLICES AUTANT QUE LA CGT, NPA, ET TOUS LEW ROUGES BORDEL!

ALARMES…AMI ENTENDS TU?

BlueMan
BlueMan
il y a 15 jours

Le Conseil d’Éta est un outil du régime de la république des juges, une assemblée prodondément antidémocratique, qui s’est autonomisée avc le temps (Auto = référence à soi-même – Nomos = loi).
Dissoudre le Conseil d’État est la première mesure (avec la dissoultion du Conseil Constitutionnel, du Défenseur des droits, etc.) que devra mener tout gouvernement nationale du peuple, pour le peuple, et par le peuple.

Frejusien
frejusien
il y a 14 jours
Reply to  BlueMan

tout à fait d’accord ! dissolution de ces goinfreurs qui monopolisent le pouvoir au détriment du peuple,
chacun d’entre eux, gagne 10 fois le salaire de base d’un honnête travailleur, et tout ça pour quoi ???
Pour nous imposer leurs lois liberticides et contraignantes, étouffantes et injustes,
en gros , on s’est mis sur le dos des dizaines de Louis XVI, qu’il va falloir virer à coups de pompe dans le cul

Xavier
Xavier
il y a 14 jours

Le Conseil d’Etat

Lire Aussi