Passionnant entretien entre Zemmour et Philippot : déconstruction, Napoléon, crise Covid, nation…

A ne pas manquer Identité française République et laïcité Publié le 3 mai 2021 - par - 10 commentaires

Transcription de quelques passages essentiels des 4 grands thèmes sous la video, parce que les écrits restent et que c’est plus facile à retrouver, ensuite, que sur une video… Il s’est dit tant de choses passionnantes, édifiantes entre ces 2 hommes cultivés et amoureux de la France et de son histoire qu’il faudra lire et relire cet entretien.

DECONSTRUCTION DE L’HISTOIRE
FP : Quand Macron, à une question d’une journaliste américaine sur la lutte contre le racisme et les discriminations, a répondu qu’il fallait déconstruire notre histoire. J’ai immédiatement pensé à Eric Zemmour. Qu’en pensez-vous ? Est-ce que ça vous a surpris ? Est-ce le rôle attendu d’un Président de la République ?
EZ  :  pour votre première question il faut bien expliquer ce que ça signifie et vous avez raison de penser à moi parce qu’en fait dans mon livre Suicide français, j’ai essayé de raconter et d’expliquer comment on avait désconstruit le pays,  la France et l’histoire de France.  Déconstruire l’histoire de France ça veut dire en vérité la détruire mais d’abord on la déconstruit, c’est le préalable c’est-à -ire qu’on montre qu’en fait la grande idée, la déconstruction,  c’est  « rien de réel n’est jamais vraiment arrivé,  on a inventé tout ça,  on a fabriqué tout ça,  c’est factice, pour soutenir des gens qui vous ont dominés. Il ya des dominants et des dominés,  les hommes blancs sont les dominants et puis les femmes, les gens de couleur, les gens des colonies, les homosexuels.. sont des dominés et il faut absolument montrer que toute l’histoire de France a été inventée, montrer que tout est faux pour permettre aux dominants d’imposer leur domination sur les dominés.  C’est ça l’idée profonde de la déconstruction  qui est une idée folle en réalité mais bon ça c’est une autre discussion.
Mais quand Emmanuel Macron reprend cette terminologie ça veut dire qu’il se place dans le cadre de cette volonté et de cette idéologie qui dit l’histoire de France n’a jamais existé,  elle est inventée pour les raisons que je vous ai dit et donc il faut en inventer une autre qui va plaire à toutes les minorités,  
Est ce qu’on attend ça du rôle de président ? De Gaulle vient dire  on a été un grand peuple et souvenez-vous des croisades et souvenez-vous des maréchaux d’Empiré…  Malraux était le spécialiste de ça oui c’est exactement l’inverse,  le Président comme grand prêtre du roman national pour redonner de l’orgueil à la France et là lui, Macron, lui, fait l’inverse, c’est à dire le grand déconstructeur national pour humilier les Français et pour leur dire  elle est inventée, ça n’a jamais existé, tout ça c’est du baratin , voyez c’est un mythe..
Tout ça dans un pays comme la France qui s’est forgée au fur et à mesure des siècles avec les rois, on a pris une province, trois provinces.. on a dit à tous ces gens qui n’étaient pas ensemble « voilà, vous avez un histoire glorieuse ensemble, donc vous restez ensemble » et à présent on leur dit « vous n’avez pas d’histoire glorieuse et même à la vérité vous n’avez pas d’histoire du tout, tout ça a été inventé… on retrouve le « il n’y a pas de culture françaises ». 
BICENTENAIRE DE LA MORT DE NAPOLEON
FP : C’était le 5 mai 1821, alors, il faut déconstruire Napoléon ou il faut célébrer ce bi-centenaire ? 
EZ : C’est exactement la même discussion. Stendhal disait dans une biographe de Napoléon quelque chose d’extraordinaire : « les Français du temps de Napoléon avaient un complexe de supériorité, ils se prenaient pour des gens supérieurs au reste de l’humanité. On n’a connu ça que deux fois dans l’histoire, les Romains de l’Empire romain et les Espagnols du Grand Empire de Charles Quint.« 
Les Français s’étaient émancipés des rois et ils avaient le plus Grand homme du monde à leur tête et il dominait l’Europe.
FP : la ministre de l’Egalité a dit en mars « c’était un misogyne ».
EZ : (éclat de rire) vous avez tout compris ! Normalement on se moque totalement qu’il était misogyne ou pas, on s’en moque pour l’histoire, pour sa politique, on peut critiquer sa politique, d’abord., ses choix, il a fait des erreurs… Mais la misogynie c’est le terrain privé !
Napoléon est vraiment la quintessence de ce que l’époque (l’idéologie dominante) déteste : c’est un homme, effectivement misogyne, un guerrier, un conquérant, quelqu’un qui veut dominer (il dit « si la France ne domine pas, elle sera dominée »)., il ne donne pas le choix, il ne dit pas « on va tous être gentils ».. il incarne tout ce que l’époque déteste.  C’est pour cela qu’on lui cherche des poux dans la tête. Personne ne veut savoir pourquoi il agissait, dans le cadre de la lutte mondiale contre l’Angleterre…
FP : il n’y a plus de contexte historique, on juge… on simplifie…
EZ : exactement. Et pire que ça, on théorise ! On lui reproche d’avoir rétabli l’esclavage, je suis persuadé qu’il a pris cette décision au milieu de 1000 autres dans une journée et que ça ne l’a pas empêché de dormir. On veut faire croire qu’il voulait l’extermination des Noirs, il était à mille lieues de tout ça ! Cf le petit bouquin de Elie Faure sur Napoléon : il n’était pas méchant, ce n’est pas par gentillesse, c’est qu’il n’avait pas le temps. Est-ce que quelqu’un qui marche vite et qui se cogne à une pierre en veut à la pierre ?
CRISE COVID (A partir de la minute  11)
FP :  Il y a d’autres pays qui n’ont pas séquestré leur peuple…Ce qui m’étonne c’est la faiblesse des contre-pouvoirs, grands médias, Parlement et grands partis d’opposition qui sont absents., timorés, et le Conseil d’Etat, appelé aussi « juge des libertés » ! 
EZ : décidément il y a une cohérence dans vos questions, je me demande même si vous avez remarqué à quel point il y a une cohérence. Je vais vous dire pourquoi. Je trouve que dans cette affaire le Conseil d’Etat retrouve son rôle originel.Parce que Napoléon, c’est pas un grand libéral, il invente le Conseil d’Etat pour avoir les gens les plus brillants autour de lui  et pour le servir, pour renforcer l’Etat. Les conseillers d’Etat partaient chaque jour partout, jusqu’à Moscou, pour faire signer les parapheurs.  Là on peut en penser et dire ce que vous voulez, que c’est privatif de liberté et vous avez raison, le Conseil d’Etat retrouve là son rôle originel voulu par Napoléon de bras armé de l’Etat quand l’Etat a besoin  En vérité, le Conseil d’Etat se contredit lui-même, parce que depuis 50 ans il prétend ne plus avoir ce rôle-là et avoir un rôle de défenseur des libertés. En particulier pour tout ce qui a trait à l’immigration.
FP:  En effet, en janvier le gouvernement a voulu, pour des raisons sanitaires, suspendre le regroupement familial, le Conseil d’Etat a refusé. Le regroupement familial, vous n’y touchez pas. Et il l’a justifié par la jurisprudence européenne.
EZ : il n’avait pas besoin, rappelez-vous, en 78 l’arrêt Gisti, pour moi la mère de toutes les catastrophes, arrêt  de Raymond Barre
FP : un des arrêts Gisti il y en a eu plusieurs
EZ je ne savais pas, donc celui de 78. Barre avait compris que le regroupement familial allait transformer toute la population. IL a arrêté tout de suite et c’est le Conseil d’Etat qui a cassé ce décret…. et il continue, il y a quelques jours ou semaines il a recommencé, en imposant le regroupement des épouses des bi-nationaux. C’est vraiment la contradiction majeure du Conseil d’Etat. Pour l’immigration c’est le respect absolu de la liberté, là il n’y a plus de considération de l’intérêt de l’Etat ou de la France. En revanche sur la crise, on en pense ce qu’on en veut, on peut penser que c’est liberticide mais là il entend les arguments de l’Etat qui lui dit que c’est l’intérêt général. C’est pour l’Etat, c’est pour protéger l’Etat…ça peut nous agacer.
FP: ça nous agace parce qu’on n’a plus Napoléon à la tête de l’Etat, mais Macron…
EZ : vous avez tout dit….
Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notifier de
guest
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
bouillot
bouillot
il y a 5 jours

Napoléon a cré en 15 ans plus de lois que nos politicards en 200 ans.

Daudet
Daudet
il y a 5 jours
Reply to  bouillot

Et des lois utiles! Pas comme celles d’aujourd’hui qui s’empilent sans être appliquées!

Yves Morcet
Yves Morcet
il y a 5 jours

Philippot pressentit comme ministre des affaires étrangères dans un gouvernement avec Pierre de Villiers président

Paul ter Gheist
Paul ter Gheist
il y a 5 jours

En fait, Macron et consorts nous font du révisionisme et le révisionisme a toujours été présenté comme vilain, justiciable, alors que faire avec çà !?

Paul ter Gheist
Paul ter Gheist
il y a 5 jours

Le grand ennemi de Napoléon aura été la City de Londres.
Sa France n’aurait du aller plus qu’il n’a fait, les 130 départements, la Confédération du Rhin, l’Italie, la Hollande et la Westphalie, la Duché de Varsovie c’était déjà bien et il ne fallait pas aller en Espagne ni en Russie. D’autant plus que c’était plus ou moins copain avec Vienne et Berlin filait doux. ( Ach, la Reine de Prusse, j’aime et Napoléon aurait bien aimé aussi…)

ALEXIS
ALEXIS
il y a 5 jours

Franchement a part avoir voulu soit disant rouler quelques pelles, a des journaleuses prêtes à tout pour exister dans le milieu, on ne peut qu’acquiescer les analyses de l’un des seuls a exprimer à partir de faits avérés la réalité du présent.

Eric ZEMMOUR 1.63m selon son profil Wikipédia, agressant brutalement une femme ne pouvant résister à la surpuissance de la bête, admettons.

Ces victimes présumées aurait peut être pu en parler soit à leur papa soit à leur mari, ces derniers venant s’expliquer avec le monstre l’aurait certainement dissuadé d’un simple regard de réitérer l’immonde crime, j’ai même vu que l’une des ses victimes s’était plaint d’un regard insistant dans son décolleté plongeant. Merde j’ai découvert en lisant cela que j’étais un prédateur sexuel, je suis actuellement une thérapie pour me libérer du mal absolu qui m’incite à regarder les nichons des femmes. Pauvre de moi je suis un pervers profond irrécupérable, je me dégoute a l’idée de reluquer discrètement un derrière féminin moulé dans un jean serré.

Au secours, à l’aide, je suis perdu, j’aime les femmes.

partie-libre56
partie-libre56
il y a 5 jours
Reply to  ALEXIS

hou,nous sommes plusieurs,la nature nous donne la vue c’est pour regarder !!

Romain Roguozinsky
Romain Roguozinsky
il y a 5 jours

Macron est d’un ridicule grotesque et la risée du monde entier.

François des Groux
Administrateur
François des Groux
il y a 5 jours

Merci Christine pour cette retranscription qui a dû prendre des heures !

Je rejoins Pierre Cassen : c’est un plaisir d’écouter Zemmour; à chaque fois, on apprend plein de choses. J’adore !

Merci aussi à Florian Philippot pour cet entretien.

Dorylée
Dorylée
il y a 5 jours

Une discussion entre personnes intelligentes et cultivées est toujours agréable à suivre. Ça nous change des Vérâneries et autres Macronneries…

Lire Aussi