Gilles Platret, maire de Chalon-sur-Saône : « le Conseil d’Etat ouvre la voie au repas halal dans les cantines »

A ne pas manquer Coup de gueule du jour Halal République et laïcité Publié le 13 décembre 2020 - par - 23 commentaires

 

Print Friendly, PDF & Email
23 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Christian Delamart
Christian Delamart
il y a 10 mois

Il ne serait pas un peu malade du ciboulot ce mec ? !!!

Christian Jour
Christian Jour
il y a 10 mois

Macron est pour les musulmans, le conseil d’état est pour les musulmans et détruit la laïcité car l’islam ne veut pas de la laïcité; Il n’y a pas de laïcité en islam. Donc macron et ces sinistres ordures veulent l’islamisation de la France.
Je le rabâche peut être, mais cette gauche est un panier de crabes tous traîtres à notre pays.

Semal
Semal
il y a 10 mois
Reply to  Christian Jour

Clair ! Des Traitres-collabos Criminels a Notre France ! ICI, c’ est la France eternelle et libre!🇫🇷🇫🇷🇫🇷

Marcher sur des Oeufs
Marcher sur des Oeufs
il y a 10 mois

Ça fera comme pour les abattoir et les boucherie, les distributeurs de viande et produits carnés :

TOUT y EST HALLAL parce que c’est plus commode !

Et pendant ce temps ; l’économie hallal prospère et une part de ses recettes financent la croisade moderne islamaique en France et dans le monde.

Merci les anti-fas, les anti-cathos, les anti-France et anti-Français ; merci l’oligarchie, merci les médias, merci les collabos de tout poil !

Rien à voir, mais tout de même . Merci le covid, aussi ce précieux collaborateur de cette politique inique.
Vous remarquerez que comme l’an dernier, le confinement, le plus fort confinement a cours aux alentours des fêtes de noël, période pendant laquelle beaucoup de commerce font le plus gros et parfois l’essentiel de leurs chiffre d’affaires. Combien ont encore eu le courage cette année de se préparer pour ce rendez-vous que le gouvernement a pris pour malin plaisir de leur faire manquer ?!
Combien ont coulé, combien vont couler, combien d’entre eux vont avoir la force et les moyens de survivre à ces coups politiques assassins ?

Par contre on a souhaité un bon et joyeux ramdam et on en a célébré officiellement l’ouverture et la fin.

denise
denise
il y a 10 mois

pourquoi, @Delamart serait il malade du ciboulot ? peut être pouvez-vous étayer votre interrogation !

HARGOTT
HARGOTT
il y a 10 mois

Le con-seil d’état: la république des juges pourris et puants !

HARGOTT
HARGOTT
il y a 10 mois

Dire « c’est la loi » pour imposer toutes les saloperies que nous subissons ! Il faut en finir avec les « lois » scélérates qui vérolent notre vie quotidienne.

Hollender
Hollender
il y a 10 mois

Je voterai avec plaisir pour un Jean Messiha ou un  » sale Juif »….. comme Eric Zemmour si par miracle ils se présenteraient. Malheureusement le Gaulois n’a plus la… gaule dans le froc, il a peur de tout et à viré la cuti…
On verra le désastre en MAI 2022 et beaucoup vont pleurer comme moi le 10 MAI 81 après l’élection de François Mitteux, l’ex Nazillon qui par la suite à fait
 » suicider  » ses amis.
Pauvre France, elle mérite mieux que ces méduses toxiques.

Bruno Fragé
Bruno Fragé
il y a 10 mois

Bonjour Mme Tasin, excellente analyse sur le fond comme toujours mais le rapporteur public, malgré une terminologie peut-être mal choisie, n’exprime pas le point de vue du gouvernement (en tout cas il ne doit pas le faire). Ce rapporteur a pour mission de proposer aux autres magistrats qui vont statuer sur l’affaire une solution juridiquement la meilleure ou la moins mauvaise possible. IL est désigné pour exercer ce rôle car il est considéré comme un juriste de très bon niveau. Cette fonction fait partie du cursus honorum des mieux sortis de l’ENA.

yvank
yvank
il y a 10 mois

Et plutôt que d’apprendre aux arabes en se comporter en homme libre, on décide d’apprendre aux français à devenir arabes. L’école de la république au service de la pire saloperie de « religion » mélange de mafia de sectes barbares. On peut dire que la France est servie avec cette merde qu’est LaREM, au lieu de protéger les citoyens elle les livre à l’égout musulman. Le poisson chrétien du vendredi remplacé par la déchéance hallal. La langue française remplacée par le borborygme des chameaux.

Bruno Fragé
Bruno Fragé
il y a 10 mois

Oui bien sûr, c’est même à un tel niveau de symbiose qu’il n’y a plus à demander ou à donner des instructions. Tout peut passer par le non-dit, d’autant plus que le même logiciel islamophile est installé dans tous les hauts lieux de pouvoir, qu’ils soient juridictionnels ou non.

Bruno Fragé
Bruno Fragé
il y a 10 mois

Oui bien sûr Mme Tasin. Le niveau de symbiose est tel qu’il n’est même pas nécessaire de demander ou de donner des instructions. Tout peut passer par le non-dit, d’autant plus que c’est le même logiciel islamophile qui est installé dans tous les hauts lieux de pouvoir, qu’ils soient juridictionnels ou non.

Marcher sur des Oeufs
Marcher sur des Oeufs
il y a 10 mois

Apparemment ils ont sorti, en 2014, sur ARTE, une série documentaire de Gérard Mordillat et Jérôme Prieur : JÉSUS et L’ISLAM ; dans un souci sans doute de familiariser et sensibiliser les Français à l’islam et dans le but non avoué probablement, d’accepter leur prochaine dhimmitude programmée, voire, leur conversion.
https://www.youtube.com/playlist?list=PLCwXWOyIR22ujghimSwFdj9qj-wyEYshe

yvank
yvank
il y a 10 mois

La traitrise de ce maire se comprend, la population arabe devenue majoritaire, au moins dans son électorat si ce n’est dans sa région, il fait marcher sa petite entreprise . Le gouvernement français, ayant renoncé à civiliser la oumma les maires, suivent l’arabisation du pays par la ripoublique bientôt islamique. Et de toute façon, les députés, comme les avocats, vont devenir bougnoules. Le français minoritaire dans son propre pays, le sera même si l’immigration en restait là. La démographie galopante de la charia est payée par la CAF.

Dorylée
Dorylée
il y a 10 mois

La loi de 1905 sur la laïcité précise bien que l’État NE RECONNAÎT AUCUN CULTE donc pas le culte musulman non plus. Or, le repas hallal est spécifiquement lié à l’islam. Qu’un organe de l’État l’impose dans un service de restauration public est bien une reconnaissance de facto de la religion qui l’impose. Il s’agit bien d’une décision contraire à une loi de l’État, celle du 9 décembre 1905.

calvo
calvo
il y a 10 mois

La colonisation et le nettoyage dans le sang sont en marche…

calvo
calvo
il y a 10 mois

Ca ne peut que prendre fin devant quelques marches……..
On attend quoi, vu qu’il a invité avec le « qu’ils viennent me chercher  » (Sous-entendu, ils ne me trouveront pas, je serai bien planqué)

LANGLOIS
LANGLOIS
il y a 10 mois

comment des FRANCAIS peuvent-ils être traîtres à ce point ??
Ce sont des ordures qui paieront un jour …..
Il faut instaurer un seul menu fait avec du …. jambon !!!!

Conan
Conan
il y a 10 mois

conseil d’état, conseil constitutionnel, machins dont les membres ne sont pas élus, et même le sénat et l’assemblée nationale aujourd’hui, ne représentent pas le peuple !
Le prochain Président devrait annoncer dans son programme électoral la dissolution des deux machins en question et le recours aux référendums sur tous les sujets qui engagent l’avenir du pays !
Allo MLP ?? sans quoi la France–qui est devenue un sacré bâton m….x — sera ingouvernable !

Bruno Fragé
Bruno Fragé
il y a 10 mois

Oui mais le considérant pivot (n°6) de la décision du Conseil d’Etat évoque très astucieusement les seules « convictions religieuses » comme certes ne pouvant fonder une demande à un traitement différencié, mais comme n’interdisant pas non plus à une cantine du service public de proposer des repas susceptibles de leur complaire. C’est distinct (très subtilement il est vrai) de la notion de culte en tant qu’organisation ou organisme qu’il est interdit à l’Etat (et par extension aux services publics y compris municipaux) de reconnaître aux termes de la loi de 1905. Bizarrement cela conduit donc en pratique à reconnaître l’existence de croyants mais non du culte dont procède cette croyance ! C’est d’une tartufferie gigantesque mais pas inédite dans la série des grandes décisions du Conseil d’Etat.

Maurice
Maurice
il y a 10 mois

Si les cantines font des repas à la demande des religions, comment vont-elles y arriver ?
Je demande des repas pour les catholiques tradi ! (ceux qui veulent du poisson le vendredi, même si Rome dit que ce n’est plus obligatoire)

Bruno Fragé
Bruno Fragé
il y a 10 mois

Oui Maurice, le problème est exactement de même nature et le Conseil d’Etat donnerait peut-être la même solution. Le différence est que les cathos tradis ne sont pas vingt millions en France et qu’ils font pas avancer leur cause à coup d’attentats et de violences quotidiennes. Quel maire de France serait obligé de raser les murs en croisant un catho tradi ? La scène est tellement invraisemblable qu’elle est en irrésistiblement comique. Par contre la même scène où un des protagonistes est afro-musulman devient beaucoup moins comique et est au contraire parfaitement réaliste. Ils font peur donc nous cédons, sur la plan physique pour les simples particuliers et sur le plan politique et électoral pour l’Etat et ses satellites.

Lire Aussi