Enorme scandale : le professeur Fourtillan avait été mis en prison quand il a été enfermé en psychiatrie

A ne pas manquer République et laïcité Publié le 13 décembre 2020 - par - 32 commentaires

Nous sommes décidément revenus dans la défunte URSS de Staline… Et les tenants officiels de la médecine me font irrésistiblement penser à ceux qui ont condamné Galilée pour hérésie (il n’a échappé à la torture et au bûcher qu’après s’être rétracté… pas trop le choix ). Retour aux âges sombres, retour à l’Inquisition, à l’Obscurantisme, avec des mandarins refusant les avancées de la science si elle ne vient pas d’eux…

Je commence à comprendre le fond de l’affaire de l’internement en psychiatrie du très grand monsieur qu’est le Professeur Fourtillan. 

Il avait été arrêté et mis détention provisoire, à 77 ans, pour avoir inventé et testé un système de Patchs censés lutter contre Alzheimer et Parkinson (entre autres), maladies à cette heure incurable…   Accusé donc d’avoir organisé des « essais cliniques sauvages »…

Lors de détention (nécessaire quand un vieux scientifique essaie de sortir des malades de leur enfer, sans qu’ils ne courent quelque risque que ce soit !), un médecin a examiné le professeur et l’a fait interner par décision préfectorale. Il semble que le professeur n’ait pas contesté son enfermement parce que quand on refuse on est mis sous sédation, ce qui ne l’est pas dans la situation inverse. A vérifier…

En tout cas, j’ai le coeur serré et la révolte qui gronde en moi en voyant les racailles interpellées lors d’un énième cambriolage relâchées immédiatement quand un vieux professeur qui a consacré sa vie à la recherche et à soigner autrui est emprisonné puis interné. Ils vont très loin, ils sont en train de taper sur tout ce qui est contraire à la doxa et aux intérêts de Big Pharma. Très clairement.

`Je marche sur des oeufs en écrivant cet article, puisque je ne suis pas médecin, pas scientifique… je ne peux donc parler qu’au conditionnel en essayant de voir clair et d’utiliser le bon sens, chose du monde la moins bien partagée en un siècle où un traitement simple, quasi gratuit, l’hydroxychloroquine, a été interdit ! Et il y a un rapport étroit entre ce qui arrive à Fourtillan et ce qui arrive à Raoult (plainte du conseil de l’ordre, acharnement contre l’hydroxychloroquine), à Perronne à qui on arrache ses fonctions et à tous les autres qui sont intimidés, limogés, Sacré, Fouché…

.

Mon bon sens me dit que, lorsque la médecine officielle n’a pas de réponse à des maladies terribles comme Alzheimer et que la seule issue est la démence, recroquevillé dans un fauteuil en Ehpad, incapable de bouger, de parler, de comprendre, de reconnaître… si un pharmacien, professeur agrégé de chimie thérapeutique, expert en  toxico-cinétique,… qui a un CV impressionnant (400  publications  et 15 brevets entre 1994 et 2015), prétend avoir découvert une molécule peut-être efficace,  la Valentonine, la la logique est/serait de le laisser tester ses patchs totalement inoffensifs par ailleurs sur des VOLONTAIRES pour qui c’est la dernière chance ! Ce devrait même être non pas logique mais une priorité  nationale !

 

Je ne suis pas médecin mais, en sus de ma logique évoquée dans le paragraphe ci-dessus, il se trouve que je fais confiance au Docteur Joyeux, qui a lui aussi un CV plus qu’impressionnant, en qui j’ai toute confiance pour sa lutte contre les 11 vaccins infligés à nos pauvres enfants et son souci du rôle de l’alimentation dans les cancers et maladies dégénératives, qui a pris la peine d’écrire un long article sur le parcours de Fourtillan, ses découvertes, ses essais, son patch…. Il explique ce qu’est la Valentonine et comment se passent les tests et essais de patchs dans le centre de Poitiers que dirige le malheureux médecin enfermé.

https://www.famillessanteprevention.org/lettres/communique-a-propos-de-la-transparence-des-professeurs-jean-bernard-fourtillan-et-henri-joyeux-la-decouverte-de-la-valentonine-le-fonds-josefa-lessai-clinique-sa/

Joyeux raconte dans son article le parcours de Fourtillan et comment il a découvert la Valentonine, notamment en partant des travaux de chercheurs américains, Lerner et Isaac sur la mélatonine et une enzyme en  6-MH.

Il se trouve que Fourtillan est croyant et qu’il travaille depuis toujours dans une abbaye qu’il a transformée en centre d’accueil et où il propose les essais de ses patchs, l’abbaye de Sainte-Croix à Poitiers. Il a donc tenu des propos qui ont contribué à le discréditer en affirmant que ses découvertes lui auraient été intellectuellement révélées par les mânes d’une religieuse de la société du Sacré-coeur de Poitiers, décédée en 1923 à l’âge de 33 ans, soeur Josefa Menendez. Propos qui, en ces temps où les encreurs de mouche et les inquisiteurs prospèrent, ne pouvait pas lui faire que des amis.

.

Je ne peux pas vous dire ici que la Valentonine est un traitement d’avenir, que le professeur Fourtillan est complètement sain d’esprit… je n’en ai aucune preuve. Mais je sais qu’un homme capable de tenir le discours et la démonstration qu’il a faites dans Hold-Up n’est pas atteint d’Alzheimer.  Je ne sais si les brevets qu’il a montrés sont authentiques ou bien s’il les a fabriqués mais ce que je sais c’est que, si c’était le cas, un procès aurait suffi pour faire la lumière. Une mise en détention suivie d’un enfermement en HP d’un homme de 77 ans qui n’a jamais blessé ni tué personne, au contraire, c’est une honte, un scandale, un retour aux âges sombres. Et cela arrive après sa participation à Hold-Up… Pas besoin d’être complotiste pour y voir la main de Macron-Véran et toutes la clique au pouvoir payée par Big Pharma, avec l’appui du Conseil de l’Ordre…

.

Je vous renvoie en guise de conclusion à un édito de la très sérieuse revue Neo-Santé qui défend effectivement les médecines alternatives mais dont les articles sont rédigés par des gens bien plus sérieux que ceux qui ont écrit sur l »hydroxychloroquine dans le Lancet…

 

[…]

Si vous avez manqué ce nouvel épisode de la série « haro sur la santé naturelle »,  voici de quoi il s’agit : avec son grand ami Jean-Bernard Fourtillan, comme lui ancien professeur de médecine, Henri Joyeux a mis sur pied une expérimentation  consistant à administrer deux hormones à des patients  atteints de la maladie d’Alzheimer,  de la maladie de Parkinson ou d’autres pathologies neurologiques. Le but était de vérifier si l’association des molécules parvenait à réguler le sommeil des malades et, par ricochet, à améliorer leurs autres symptômes. Comme ce produit devait être diffusé sous forme de patchs pendant la nuit, les volontaires étaient priés de séjourner brièvement dans une abbaye et de participer aux frais de l’expérience, voire  de la financer généreusement si leurs moyens le permettaient. Informée de ce qu’elle assimile à un « essai clinique sauvage et illégal », l’Agence française du médicament (ANSM) y a mis fin immédiatement pour « atteinte grave au code pénal  et au code de la santé publique ».  Les 350 participants à cette  étude clandestine ont été sommésde ne plus utiliser les patchs, de consulter rapidement leur médecin traitant et de réaliser urgemment un bilan de santé. La Justice a été saisie et la ministre de la Santé Agnès Buzyn a déjà promis des « sanctions et des poursuites ». 
 
Que penser de ce ramdam politico-médiatique ? Chacun son avis, mais je pense personnellement qu’il s’agit d’un ouragan dans une pipette d’eau. Certes, il semble bien que le test réalisé par le tandem Joyeux-Fourtillan puisse être qualifié d’étude clinique et que son protocole ait été établi au mépris des règles en vigueur. En dépit de leurs dénégations et de l’invocation d’une « erreur de langage », le chirurgien-cancérologue et son ami chimiste-phamacologue ont bel et bien tenté d’évaluer l’action d’une substance chez des « cobayes » humains, avec la circonstance aggravante que certains d’entre eux n’étaient peut-être pas pleinement conscients et consentants. Cependant, il y a tout lieu de penser que le « remède » en question – en l’occurrence deux hormones secrétées naturellement par l’organisme et que d’autres pays rangeraient probablement dans la catégorie des compléments alimentaires  – ne présente absolument aucun danger pour la santé. D’ailleurs, les autorités  se sont contentées d’affirmer qu’un « risque n’était pas exclu »  en se gardant bien de préciser quels effets néfastes pouvaient être redoutés. Interrogé en 2016 suite à un article où Henri Joyeux annonçait son projet,  le Pr Philippe Damier, vice-président du comité scientifique de l’Association France Parkinson, avait fait part de son scepticisme et de sa franche hostilité mais avait déclaré que le cocktail envisagé ne serait « vraisemblablement pas dangereux. » La valentonine et le 6-méthoxy-harmalan – ce sont les dénominations des deux composants – sont en effet des dérivés de la mélatonine, hormone présente dans tous les organismes vivants et déjà largement employée comme aide à l’endormissement. De toute évidence, les expérimentateurs n’ont donc pas joué avec le feu alors que l’enjeu – mieux traiter deux affreuses maladies incurables – en vaut incontestablement la chandelle. Quand bien même une fin honorable ne peut justifier des moyens qui le sont moins, la répression déclenchée par l’ANSM et la ministre de la Santé est totalement disproportionnée. Cette dernière s’est fendue d’une réaction où elle se disait « effondrée et horrifiée » alors même que s’ouvrait le procès du Médiator, médicament horriblement toxique celui-là et à l’origine de centaines de morts et de milliers d’hospitalisations. Par ses paroles indécemment excessives, Agnès Buzyn a quasiment craché sur les tombes de ces victimes pour lesquelles elle n’a jamais manifesté la moindre compassion. On peut reprocher beaucoup de choses au duo Joyeux-Fortillan, mais il est ignoble de réagir comme si on venait de découvrir deux émules de Joseph Mengele commettant des crimes épouvantables contre l’humanité. En tant que fille de déporté, Mme Buzyn aurait pu raison garder. 
 
Ce qui me choque encore plus que cette manœuvre de diversion permettant au gouvernement et  à l’Agence du médicament de se refaire une vertu (cette dernière est inculpée également pour blessures et homicides involontaires dans le dossier Médiator),  c’est que les cris d’orfraie et les appels à punition étouffent complètement les questions de fond soulevées par ce pseudo-scandale : oui ou non le professeur Fourtillan a-t-il fait une découverte majeure en décrivant la valentonine ? Est-il scientifiquement plausible que cette sécrétion émanant de la glande pinéale soit la vraie « hormone du sommeil » ? Et l’hypothèse selon laquelle une complémentation pourrait également soigner les maladies neurologiques tient-elle la route ?  Depuis de nombreuses années, la science soupçonne un lien entre le déficit en mélatonine et l’apparition de la maladie d’Alzheimer. Pas plus tard que la semaine dernière, une nouvelle méta-analyse a confirmé  que  la dégénérescence cérébrale  était synonyme de perturbation des rythmes biologiques. Mieux : plusieurs des études cliniques analysées  indiquent que la mélatonine améliore le sommeil des patients et peut constituer un outil thérapeutique intéressant pour les troubles cognitifs et les premiers stades de la démence. Puisque Jean-Bernard Fourtillan soutient que deux autres hormones auraient un effet positif beaucoup plus prononcé, ne serait-il pas  important de l’écouter et de se pencher sur ses travaux ? Ceux-ci n’ont pas été publiés dans des revues à comité de lecture mais ils ont fait l’objet, en 2015,  d’une communication à l’Académie française de Pharmacie. Dans une vidéo d’une heure tournée en 2016 et postée sur Youtube, Joyeux interroge Fourtillan qui expose en détail ses recherches et les fruits qu’il en attend. Je ne suis pas biochimiste,  mais ses explications me paraissent à la fois cohérentes et convaincantes. Le minimum, me semble-t-il, serait que les pouvoirs publics s’emparent du message et cherchent à le vérifier au lieu de fusiller les messagers ! 
 
 
Un  passage de l’interview me semble particulièrement interpellant : celui où les deux comparses forment le vœuque leur patch fasse beaucoup mieux que les benzodiazépines en procurant un sommeil réparateur. À les entendre, cette classe de  somnifères anxiolytiques, surconsommés malgré leurs graves effets secondaires, pourrait   être avantageusement remplacée par un produit naturel, inoffensif et peu coûteux. C’est  un espoir énorme et c’est une perspective encore plus enthousiasmante que celle de mieux soigner les dysfonctions neuronales. Mais c’est aussi, vous l’aurez compris, une immense menace pour une des plus grosses poules aux œufs d’or de Big Pharma. Si elle veut prouver  que la « nouvelle affaire Joyeux » n’est pas montée en épingle, voire montée de toutes pièces,  pour protéger les intérêts de son industrie pharmaceutique, la France sait ce qui lui reste à faire : la lumière sur l’existence et les vertus réelles  de la valentonine. Au lieu de lyncher les dissidents  que leur désignent les instances étatiques, les médias pourraient également mener l’enquête et susciter le débat médico-scientifique.   Dès lors que la controverse sera tranchée, on saura si l’ « essai clinique sauvage » valait la peine d’être tenté et si les foudres de la justice se seront abattues injustement. En tout état de cause, je trouve indigne que des instances censées promouvoir la santé torpillent, par leur légalisme intransigeant et sous le prétexte d’une improbable dangerosité, une initiative potentiellement porteuse d’un grand progrès sanitaire. Ce n’est pas demain la veille que pareille sévérité sera appliquée aux firmes  pharmafieuses parvenant à commercialiser légalement de nombreuses drogues délétères …

Lisez l’article en entier ici :

https://www.neosante.eu/quid-de-la-nouvelle-affaire-joyeux/

Quoi qu’il en soit, une manifestation de soutien au professeur Fourtillan a eu lieu hier devant l’hôpital psychiatrique, il faut continuer la mobilisation. Ne permettons à pas à l’URSS de renaître de ses cendres en France sous Macron.

 

Lien de téléchargement :

https://odysee.com/$/download/soutien-au-professeur-Fourtillan/a22af8f0fd8243cdfcf799120020fcb8ac8f695a

Print Friendly, PDF & Email
32 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Frejusien
frejusien
il y a 9 mois

Il y a obligatoirement un juge qui a décidé cet internement, et cela sans autre forme de procès,

qui a déposé la plainte ? le Conseil de l’Ordre ? le ministre de la santé ? l’ANSM ?
Qui a réalisé l’expertise psychiatrique avant internement ?
On nage dans les heures les plus sombres, à quand le goulag pour les dissidents à Bigpharma ?
Ce Conseil de l’ordre qui date de l’époque du nazisme aurait dû être dissous depuis longtemps.

Christian Delamart
Christian Delamart
il y a 9 mois

Ça me rappelle vaguement un truc il y a un moment nous n’avions pas publié sur une loi visant à l’internement des gens contre leur grès ?
Cela fait parti de leur plan ordurier.
C’était du temps de ce c…rd de Holland et c’est Valls qui avait sortie cette loi
Ce qui prouve bien que Macron est belle et bien un socialiste=communiste pur et ils font tous belle et bien partis de l’Etat Profond de basse classes obscure

durandurand
durandurand
il y a 9 mois

Depuis l’arrivé de foutriqué dans les hautes sphères avant sa pseudo élection , que c’est un pervers narcissique et qu’un psychiatre italien avait dit qu’il était dangereux , nous savons que ce psychiatre avait raison quand il le dénoncé ,nous avons un fou au pouvoir entourer par d’autres salopards de fous .La France est devenue un ripoublique psychiatrique , et la grande majorité des veaux , de moutons de Panurge continue de soutenir le gros taré de l’Elysée ! Je vais peut être être interner parce que je dénonce que freluquet est un fou .

GAVIVA
GAVIVA
il y a 9 mois

Un peu HS mais peut -être pas tant que ça.
Souvenez vous de l’affaire Dutroux, des suicidés de deux balles derrière la tête….
https://www.fawkes-news.com/2020/12/reseau-pedophile-le-fils-de-fourniret.html
Parler c’est se mettre en danger parce que ça déplait à certains. Quand je disais que les masques tombent…

racine
racine
il y a 9 mois

Dans tout ce déroulement, j’aurais aimé avoir des dates. Savoir à quand remontait cette affaire et pourquoi son internement maintenant, juste après Hold-up. Tester sur des volontaires hébergé en abbaye me semble normal, bien plus que tester le vaccin du covid sur les résidants Ephad comme c’est le cas à partir de la semaine prochaine, sans leur consentement puisque là c’est obligatoire, et sur des résidents pour la plupart bourrés de médicaments dont on ne connaît pas l’interaction avec le vaccin ….

Charles Martel 02
Charles Martel 02
il y a 9 mois

Extrêmement inquiétant tout ça, bientôt Macron et sa bande de salauds corrompus vont nous ouvrir des camps de rééducation tels que ceux que l’on trouvait en Russie Soviétique.. Et on ose encore appeler la France « terre de liberté ». Comment a-t-on pu tomber si bas

Michel Lapaix
Michel Lapaix
il y a 9 mois

Il va y avoir du sport , le système de santé est très vraiment très perturbé….par les hauts salaires et les hauts rendements des actionnaires qui ne veulent pas lâcher leurs privilèges à bon compte, sur le dos de la patientelle…
Tout craque, l’abandon du Christ au coeur du coeur de la France en est la conséquence, c’est l’évidence pour moi et d’autres, probablement pas pour vous, mais ça viendra peut être….

Laurent P
Laurent P
il y a 9 mois

Agir immédiatement et individuellement pour soutenir le Professeur Jean-Bernard Fourtillan, c’est possible, sans aucun risque, et très simple.
Vous trouverez le mode d’emploi concret sur
https://resistancerepublicaine.com/2020/12/11/ils-ont-interne-en-psychiatrie-le-professeur-fourtillan-qui-a-temoigne-dans-hold-up-et-a-accuse-pasteur/#comment-870522

Marcher sur des Oeufs
Marcher sur des Oeufs
il y a 9 mois

Ça ne date pas d’aujourd’hui ni d’hier, mais d’avant-hier.
Quelques exemples :

SAVANTS MAUDITS, CHERCHEURS EXCLUS de Pierre Lance
https://www.delitdimages.org/savant-maudits/

https://duckduckgo.com/?t=ffsb&q=Pierre%2BLance%3A+%22savants+maudits%2C+chercheurs+exclus%22&ia=web

Pierre Lance raconte : Savants Maudits, chercheurs exclus
https://www.youtube.com./watch?v=2AHdelkSZmo
—->René Quinton 1 de 2 https://www.youtube.com./watch?v=wtXGeaOiqvM
—->René Quinton 2 de 2 https://www.youtube.com./watch?v=ldWfQpyKURU

– Présentation René Quinton : https://www.youtube.com./watch?v=5jJSVz17f9U
Nous vous présentons René Quinton. Un scientifique avancé à son temps, qui nous montra une conception de santé grâce à ses recherches sur les bénefices de l’eau de mer.

– René QUINRON sur Gallica-bnf.fr
https://tinyurl.com/GALL-QUINTON
________________________________________
Savants Maudits Chercheurs Exclus – Guérisons Interdites au Pays des « Droits de l’Homme » INTÉGRAL ! de Pierre Lance.
https://tinyurl.com/P-LANCE-Odysee

denise
denise
il y a 9 mois

Je ne crois pas @racine que la vaccination dans les Ehpad soit obligatoire, il faut un consentement éclairé, impossible parfois selon l’état psychique du résident.. il est alors demandé à la famille, qui elle peut ne pas l’autoriser …idem pour les personnel

d
d
il y a 9 mois

@michel lapaix, ce que vous dites m’intéresse grandement : l’abandon du Christ est la conséquence …ne serait ce pas aussi la cause ? j’entendais un interview long et intime de P. Poivre d’Arvor , notamment , car ce n’est pas le sujet , (mais je peux en trouver un autre : les chrétiens d’Orient massacrés ) , qui disait qu’il avait eu la foi, qu’il ne l’a plus après avoir perdu 3 filles !! il a pourtant été aidé par un homme d’église dont il reconnait que cela lui a été bénéfique ..

Marcher sur des Oeufs
Marcher sur des Oeufs
il y a 9 mois

Pfizer Begins Shipping COVID-19 Vaccines | Sunday TODAY
https://www.youtube.com/watch?v=LwZG3aLDXTQ

Les premières doses de vaccin contre les coronavirus aux États-Unis sortent d’une usine de Pfizer dans le Michigan. Les premiers envois devraient être livrés à plus de 600 hôpitaux et cliniques d’ici mercredi. Gabe Gutierrez de NBC fait un reportage pour dimanche AUJOURD’HUI.
« Abonnez-vous à TODAY : http://on.today.com/SubscribeToTODAY
« Regardez les dernières nouvelles d’AUJOURD’HUI : http://bit.ly/LatestTODAY

Racine
Racine
il y a 9 mois

Denise, je tiens cette information d’une personne de ma famille, une personne très proche, qui vient d’être placée en Ephad en province il y a 2 mois. Tous les résidents de l’Ephad seront vaccinés la semaine prochaine. Impossible de refuser, sauf à aller dans un autre Ephad et ce sera pareil dans un autre Ephad apparemment.

Brigitte
Brigitte
il y a 9 mois

j’espère que c’est pour protéger le professeur Fourtillan qu’ils l’ont interné en psychiatrie et pas pour lui faire du mal à ce véritable humain.

Malou30
Malou30
il y a 9 mois

Il n’y a pas qu’aux USA qu’il faut l’état d’urgence , en France aussi ! Et très vite même !

Malou30
Malou30
il y a 9 mois

Racine , vôtre et les autres familles devrez invoquer le Code de Nuremberg, nul ne peut vous vacciner si vous ne le voulez pas , et puisque BigPharma c’est mis à l’abri de poursuites , se sera à l’état de payer les pots cassés ! Donc macron et vèran en tôle !

zipo
zipo
il y a 9 mois

Big-Pharma ne cherche plus a guérir ce n’est pas rentable ,un traitement a vie est bien plus rémunérateur!D’ailleurs le vaccin contre la grippe saisonnière en est un exemple ,la grippe débute aprés la campagne de vaccination et comme d’habitude est inefficace car la virus a muté!Aussi il faut attendre le deuxième vaccin qui aura les bonnes souches celles qui ont été cultivées en labo et faisant partie du premier vaccin!Daprés les virologues le ‘Covid 19″ a été fabriqué dans un labo!

Dorylée
Dorylée
il y a 9 mois

Alors qu’on a laissé vendre pendant des dizaines d’années des  » remèdes  » homéopathiques dont aucune efficacité n’a jamais été démontrée mais remboursés par la sécu quand même. Ils ne présentaient eux non plus aucun danger, comme la valentonine, mais sans doute, le patron des laboratoires BOIRON avait-il des amis bien placés qu’il n’a plus puisque ses billes de sucre ne sont plus remboursées. Sic transit gloria mundi..

Jean-Paul Saint-Marc
Administrateur
Jean-Paul Saint-Marc
il y a 9 mois
Reply to  Dorylée

Etant particulièrement attaché à l’homéopathie dont j’ai bénéficié des années durant et dont je bénéficie encore, je peux vous dire que l’on peut en évaluer son efficacité !
On prend deux populations égales, l’une non-soignée par homéopathie, l’autre soignée par homéopathie, et là les résultats seront visible sur nombre de pathologies !
Je pourrais encore conter les bénéfices que j’en ai eu depuis 1984 où durant cet hiver j’ai fait une 10aine d’angines couché 3 fois et avec moult antibiotiques.
Un an après, je me baignais dans les torrents !
Depuis 86, je n’ai pratiquement pas utilisé d’antibios, sauf avec des praticiens qui n’étaient pas homéopathes (un dentiste, un chirurgien). Je ne suis pas un opposant aux antibios lors que cela est nécessaire (comme actuellement pour éviter les surinfections avec le COVID).
Vieillissant, j’ai développé une allergie respiratoire ces dernières années, je n’avais plus de médecin homéopathe véritable ==> traitement habituel des allergies avec antihistaminique et corticoïdes. Résultat des crises d’une semaine récurrentes, 2 nuits à passer assis sur le lit !
Je me suis trouvé un rare homéopathe ==> traitement de fond et en moins de 3 ou 4 mois, les crises ont disparues !
C’est le dernier gros exploit de l’homéopathie à mon endroit, merci à elle !
Je peux même dire qu’elle m’a changé la vie depuis 1984 !!!
Alors, j’espère que vous allez oser me dire que c’est psy, que c’est l’effet placebo !

Vieux bidasse
Vieux bidasse
il y a 9 mois

Je crois que l’idéal serait de reprendre la culture du chanvre, et la fabrication du saindoux…

moustache et trotinette
moustache et trotinette
il y a 9 mois

Et vouloir à toute force vacciner…. ça n’est pas des « essais sauvages »? Visiblement pas, car c’est en fonction des sauvages qui décident…
Le véreux ne supporte visiblement aucune contradiction, comme son mééémaître…

Vieux bidasse
Vieux bidasse
il y a 9 mois

Vous allez découvrir qu’en fin de compte Staline était un apprenti… même s’il a plus de victimes à son actif que l’Adolphe…

Pelé
Pelé
il y a 9 mois

Je ne comprends pas pourquoi Jean-Bernard ne porte pas plainte devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour faire valoir sa recherche essentielle à la guérison de beaucoup de malade.
Cette injustice prouve que nous ne sommes plus du tout en démocratie mais dans une réelle dictature.

theriaque34
theriaque34
il y a 9 mois

Quelle tristesse que de voir ces commentaires si élogieux sur ce pauvre professeur en retraite et son comparse et ami de 40 ans, le Pr Joyeux !
Tous deux auteurs d’une énorme escroquerie intellectuelle (pour ne pas dire plus), ils ont suffisamment abusé de la crédulité des gens pour qu’ on signe la fin de leur sombre histoire.

theriaque34
theriaque34
il y a 9 mois

Si je me suis permis d’intervenir c’est qu’ayant été un collègue du Pr Fourtillan, j’ai eu beaucoup d’estime pour lui (et sans aucun conflit de quelle sorte que ce soit) durant notre vie active mais hélas ses prises de position et ses expériences aventureuses encouragées par le Pr Joyeux ont mis en danger la vie de dizaines de personnes, et cela c’est intolérable.

theriaque34
theriaque34
il y a 9 mois

Sans évoquer la mise en danger d’autrui, mener un essai clinique sans autorisation, ce qu’il a fait (sans être d’ailleurs médecin) constitue une infraction, au titre de l’article L.1121-1 du code de santé publique, qui suffit à le rendre passible de 15 000 euros d’amende et d’un an de prison.
Quant à son internement (auquel il ne serait pas opposé) , cela peut être en relation avec les épisodes dépressifs qu’il a hélas connu il y a déjà plusieurs années et qui ne sont plus un secret médical…tout cela n’a rien à voir ni avec les virus, ni avec la chloroquine.

Sarisse
Sarisse
il y a 9 mois

Vladimir Boukovsky fut interné lui aussi, dix ans dans un hôpital psychiatrique, comme aujourd’hui le Professeur Jean-Bernard Fourtillan.
Souvenons-nous de son avertissement sur cette saleté d’entité antidémocratique appelé UE-RSS!

Sarisse
Sarisse
il y a 9 mois

Lire Aussi