Viol en réunion de la laïcité par le Conseil d’Etat : oui à l’abattage sans étourdissement !


Viol en réunion de la laïcité par le Conseil d’Etat : oui à l’abattage sans étourdissement !

.

Et ce sont les mêmes qui nous font du cinéma sur l’écologie, l’avenir de la planète, les pauvres animaux qu’il ne faudrait pas traire pour ne pas les exploiter, les animaux et même les oeufs qu’il ne faudrait plus manger !

.

Mais les musulmans et les juifs pratiquants auraient le droit, eux, d’exiger la mort sans étourdissement des animaux qu’ils mangent et que vous mangez puisque environ 80% de la viande consommée en notre pays est halal. On se focalisera sur le halal même si,  pour habiller leur décision, les « conseillers d’Etat » parlent à la fois du halal et du casher, parce que ce dernier ne concerne que quelque 150 000 Juifs pratiquants en France (les quantités sont donc infinitésimales). Mais dans tous les cas l’abattage sans étourdissement est barbare, concourt à l’islamisation de la France et fait courir un  risque sanitaire élevé à la population.

 

.

Ainsi égorger un animal sans l’avoir étourdi préalablement ne serait pas un mauvais traitement…

 

Et égorger un homme, ce n’est pas non plus un mauvais traitement ?

.

L’OABA (oeuvres d’assistance aux bêtes d’abattoir), avait fait un recours auprès du Conseil d’Etat, espérant fortement que la France pourrait rejoindre les 7 pays de l’UE qui ont interdit l’abattage sans étourdissement. En effet, la Cour de Justice européenne avait rendu récemment un arrêt précisant que l’abattage rituel était incompatible avec le label bio :

La Cour estime en effet que « les méthodes particulières d’abattage prescrites par des rites religieux, qui sont réalisées sans étourdissement préalable, n’équivalent pas, en termes de garantie d’un niveau élevé de bien-être de l’animal au moment de sa mise à mort, à la méthode d’abattage avec étourdissement préalable, en principe imposée par le droit de l’Union ».

http://www.oaba.fr/actu-310-labattage-sans-etourdissement-incompatible-avec-le-label-biologique.html

https://resistancerepublicaine.com/2019/05/28/grande-nouvelle-selon-la-cjue-si-vous-achetez-bio-vous-devez-pouvoir-etre-sur-que-ce-nest-pas-halal/

.

La CJUE avait été saisie par le tribunal de Versailles. On ignore encore si Versailles suivra ou pas les attendus européens… la réponse du Conseil d’Etat laisse dubitatif. On peut penser que les lobbies du halal se sont agités désespérément depuis 2 mois pour obtenir cet arrêt du Conseil d’Etat, contradictoire avec les conseils de la CJUE…

C’est que, en France,  le nombre de musulmans fait peur… On leur passe tout.

 

.

D’ailleurs les musulmans pavoisent sur Oumma et compagnie.

https://oumma.com/victoire-pour-labattage-rituel-musulmans-et-juifs-sont-en-droit-dabattre-les-animaux-sans-etourdissement-prealable/

.

Or, il découle de la décision du Conseil d’Etat que la liberté religieuse primerait sur les coutumes, lois, traditions d’un pays.

 

C’est gravissime. Un pas de plus pour que notre pays devienne le 58ème pays musulman.

.

Mais on s’y attendait, Maxime nous avait prévenus : si on veut interdire le halal, il faut sortir de l’UE. Je lui ai emprunté son titre d’alors : Halal : le viol en réunion de la laïcité par l’Union européenne…

https://resistancerepublicaine.com/2019/09/01/si-on-veut-interdire-le-halal-pas-le-choix-il-faut-sortir-de-lue/

.

Maxime y démontrait que le conseil d’Etat, déjà lui, qu’un arrêt du Conseil d’Etat pouvait amener à la remise en cause de la loi sur la burqa au nom des « traditions religieuses » importées ou pas, primant sur la laïcité et sur notre constitution !

 

[…]

Une précision à ma connaissance inédite, faite par le Conseil d’Etat, dans un arrêt récent, selon laquelle les « traditions religieuses » (incluant l’islam) auraient droit à un « égal respect » mérite et qu’on s’y arrête et qu’elle soit connue de tous. Si on suivait cet arrêt, la loi sur la burka et le niqab, importés d’Afghanistan et d’Arabie saoudite, serait illégale…

[…]

« Le principe de laïcité impose que la République garantisse le libre exercice des cultes. Les dispositions contestées ont été édictées dans le but de concilier les objectifs de police sanitaire et l’égal respect des croyances et traditions religieuses ».

Pourtant, ce n’est pas du tout ce qu’impose la laïcité. La laïcité impose que l’Etat, la puissance publique plus généralement (notamment les établissements publics, les collectivités locales, bref les établissements public et assimilés, la République en un mot) agisse conformément à des objectifs d’intérêt général, universalistes, que sont par excellence l’ordre public, la sécurité et la salubrité publiques, ce qui peut effectivement conduire à fixer des limites aux droits individuels en cas d’atteinte aux valeurs de la France et de menace contre les intérêts légitimes de la population ; en revanche, la République ne doit pas tenir compte des doctrines religieuses dans le cadre de cette action, ça lui est même interdit par la Constitution.

Et notamment, aucun texte constitutionnel ne déroge à la laïcité en décidant, implicitement ou explicitement, que soit dû un « égal respect des croyances et traditions religieuses ». Il n’existe aucune exigence d’égalité entre les traditions religieuses dans les textes constitutionnels.

L’article 10 de la Déclaration de 1789, le texte constitutionnel le plus ancien en vigueur en France, dispose que « nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi ». Ce texte a permis, par exemple, d’interdire la burqa et le niqab, considérés comme des « troubles à l’ordre public » par le législateur en 2010. Or, si toutes les traditions religieuses, même celles importées d’Afghanistan ou d’Arabie saoudite avaient droit au même respect en France, cette interdiction aurait été impossible.

On peut donc dire en conclusion que le Conseil d’Etat vient de créer, de toutes pièces, un principe, qui ne figure pas dans la Constitution, d’égalité entre les traditions religieuses quelles qu’elles soient, ce qui est inacceptable, puisque cet organe institué par la loi n’a pas le pouvoir constituant, qui appartient au peuple souverain. Or, seule une modification de la Constitution pourrait aller en ce sens.

[…]

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


14 thoughts on “Viol en réunion de la laïcité par le Conseil d’Etat : oui à l’abattage sans étourdissement !

  1. Charles Martel 02Charles Martel 02

    SI même les plus hautes instances juridiques de notre pays baissent la culotte devant les barbus cela ne laisse pas beaucoup d’espoir. Cette saloperie d’islam et la charia sont en train de devenir la référence légale en France. Je ne vois pas par quel moyen démocratique et légal on peut espérer rendre à notre pays son statut de « république » sinon une guerre civile vu que les plus hautes instances politiques et juridiques sont vendues à cette religion de merde et à ces barbares!
    Sombres heures pour la France, on se croirait revenu en 1940 quand la France, malgré elle, tombait sous le joug des nazis et trahissait ses propres enfants.

  2. AvatarChristian Jour

    La réaction des parasites on s’en branle, l’abattage barbare halal doit être interdite en France, Voilà tout et si les parasites bougent une oreille on les remet dans le droit chemin à coup de matraque, ou on expulse.
    La France n’a jamais et ne sera jamais un pays musulman. Musulman, vous nous faite chier. Dehors.

  3. Avatarclaude t.a.l

    Une fois de plus, on peut dire :  » c’était mieux avant  » .

    Avant :

     » Le pistolet d’abattage, aussi appelé pistolet à projectile captif ou pistolet à tige perforante captive, est un outil d’étourdissement utilisé dans les abattoirs, destiné à assommer les gros animaux de boucherie (porcs, bovins, chevaux) avant l’égorgement, lors du processus de l’abattage. Créé en 1928, il a commencé à être utilisé systématiquement dès les années 1930 et depuis le décret du 16 avril 1964 en France, est la règle pour étourdir bovins et équidés » .

    ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Pistolet_d%27abattage )

    ________

     » Depuis le décret n° 64-334 du 16 avril 1964 relatif à la protection de certains animaux domestiques et aux conditions d’abattage, la règle est que l’animal soit inconscient au moment de sa mise à mort …..
    ….. il faut veiller à épargner aux animaux toute excitation, douleur ou souffrance évitable pendant l’acheminement, l’hébergement, l’immobilisation, l’étourdissement, l’abattage et la mise à mort « ..

    ( https://www.senat.fr/questions/base/2016/qSEQ160622209.html )

    C’était quand même mieux avant leur putain de bouffe halal !

  4. AvatarChristian

    Vous avez un réseau important, nous sommes de plus en plus nombreux à en avoir assez de l’Islam et de tout le tsointsoin qui va autour (voile, Halal, …)
    Ce sont les vendeurs de couteaux céramiques qui vont être content puisque dans le coran il est dit que les mécréants ne valent pas plus chère qu’un troupeau d’animaux cf : Dans le verset 25:44 du Coran, Allah dit que les infidèles sont pires que des bestiaux.
    Donc une pétition pour commencer avec une « belle » vidéo des massacres de moutons lors de la fête de l’Aid. Je signe et je ferai signer tout mon entourage

  5. AvatarHollender

    Athéisme pour TOUS, OBLIGATOIRE !
    Les religions, croyances et autre divinités inventées par les hommes,
    Barbus ou non, sont à mettre dans les chiottes sans oublier de tirer la chasse d’eau.
    Ces conneriess ont causé d’innombrables conflits, massacres. Destructions de civilisations etc.
    Toujours au nom d’un DIEU IMAGINAIRE.
    Il serait grand temps de  » redescendre sur terre » et de passer à autre chose.
    Les religions, ce sont les béquilles des cagneux. Ça les aide à se tenir debout.

    1. AvatarVictoire de Tourtour

      L’être humain étant un animal religieux, chassez la religion, elle revient au galop .Religions de compensation, religions de substitution: on peut en constater les effets chaque jour dans notre société, qui ne se revendique  » athée » que pour mieux remplir le vide avec les préceptes et rituels de la secte barbare qu’est l’islam.
      Pour nous, Européens, il est trois piliers de notre civilisation : Jérusalem, Athènes , Rome. On ne peut faire l’économie de l’un des trois.

  6. AvatarMachinchose

    à Hollender

    mille fois d’accord avec toi !!

    je pense à ceux qui ont inventé le « paradis » pour rassérener leurs ouailles (chrétiens, juifs, musulmans)

    j’ y ai déjà gouté à quelques reprises à Beaujeu, au moment des vendanges en beaujolais
    un vrai nectar première pression d’une cuvée, et on en revient ou plutôt on Y revient

    rien a voir avec ces conneries du genre «  » »tu es poussière et tu retourneras a l’ aspirateur universel… »

    un petit tiers des juifs consomment cette viande, au pretexte , justifiéa l’ époque de saigner la bête, sous ces climats de la Judée, le sang corrompait trés vite la bête abattue, et fallait vite la consommer, en la debarrassant des toxines

    a présent, on sait comment abattre une bête sans l’ égorger , et en l’ étourdissant
    ce qui n’ empêche pas de la vider a postériori, quelques secondes, de son sang,

    et les plus de 15 millions de musulmans, n’ accepteront jamais d’ y renoncer…

    chez tous ces gens, la bête (bovins) abattue est toujours du Charolais, mais qui ne vient pas de Chrolles, ça vient de Belgique, Allemagne, Hollande…

    un peu comme le pseudo boeuf de Kobé qui est elevé en Espagne ou en Italie, mais qui est interdit a l’ exportation de son pays d’ origine ( Kobé est au Japon)

    résultat si tu es juif ou muz pratiquant, tu n’ auras jamais acçés a de la viande de Salers, ni a de la Blonde d’ aquitaine ou de la Aubrac…………

    exclusivement de la viande de « charolaise » d’ importation -moins chère que la blanche de Charolles-

    pareil pour le pseudo (agneau) que te vendent les boucheries dites « casher »
    en fait c’ un un « agneau » qui a fait sa bar mitzva depuis quelques années dejà…disons un mouton ado …………….
    tu ne trouveras jamais chez eux ni du pré salé, ni de l’ allaiton, ni de veritable agneau de moins de 10 kgs
    mais casher rimant avec tréscher, on te vend ces cotelettes a 30 euros le kilog…ou du collier d’agneau a 19 euros……….

    Alors entre aller au paradis et se faire encu toute une vie, j’ ai choisi 😆

    le boucher « casher » de mon domicile, il sait que je refuse de lui payer les deux rétros de son nouveau 4X4 mercedes a 50.000 euros…EN ME FAISANT PIGEONNER !!

    de nos jours les deux tiers des juifs en France ont pris leurs distances avec ces brigands culpabilisateurs………..
    saviez vous qu en israel, la viande la plus chère et qui se vend « sous la kippa » c’est la viande de cochon ?? et que les amateurs se procurent chez les bouchers des villages arabes chrétiens de Galilée ??

    rigolo, non ??

    1. AvatarRochefortaise

      @ Machinchose
      Si vous n’existiez pas, il faudrait vous inventer … Vous me rappelez nos chers Zemmour, Messiha ….
      A une époque (je parle d’il y a plus de cinquante ans), le fameux boeuf de Kobé était des buffles que les cargos venaient charger à Bangkok pour les transporter jusqu’au Japon dans leurs soutes. Et au Japon, on disait qu’ils étaient nourris avec de la bière. Comment je sais ? expérience personnelle ….

  7. Avatarclairement

    Si on est complet, plein, on ne parle plus.
    Il faut toujours du manque pour fonctionner, comme dans le jeu du taquin ou il y a un vide.
    Ce vide ce manque permet le moteur du désir car si il n’y a que du plein, on la boucle et on est mort.
    Et si Dieu était ce vide ce manque nécessaire, ce symbole créé par les hommes pour les structurer.
    La belle histoire se déroule et toutes les parties du TOUT ou du UN se montrent
    Face à la barbarie de l’origine une structure se donne et se prend ou pas
    Le problème c’est son contenu et ses visées

  8. AvatarLe Cloirec

    HONTE à vous mrs les politiciens, vous êtes à vomir 🤮
    Nous sommes trompés en permanence, quelle ignoble hypocrisie, vous faites voter des lois contre la souffrance animale et a contrario vous autorisez de telles pratiques dignes d un autre âge, le moyen-âge est révolu.
    Puisque c est sans état d âme que vous validez ces horreurs, ayez au moins le courage d aller assister à ces massacres, imprégnez vous du sang de ces pauvres bêtes qui agonisent dans des souffrances insoutenables, c est indigne de la France qui se rabaisse devant un islamisme de plus en plus invasif .

  9. AvatarPierre Malak

    Les Français sont cuits, comme la grenouille de la légende…

    Cuits et même surcuits, et c’est seulement de leur faute, par la voie des urnes…

    1. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

      Sur l’Islam, n’est pas opposé !
      N’est pas opposé à l’immigration !
      Asselineau n’est assurément pas la solution, il ne suffit de quitter l’UE, en tout cas une UE fédéraliste qui gouverne tous les peuples !

Comments are closed.