Grande nouvelle : selon la CJUE, si vous achetez bio, vous devez pouvoir être sûr que ce n’est pas halal

Publié le 28 mai 2019 - par - 24 commentaires

Illustration : cette publicité sera-t-elle dorénavant impossible ? Tout dépend de la cour d’appel de Versailles.

.

Voici enfin la réponse de la Cour de Justice de l’UE à la question qui était en suspens devant nos juridictions.

Pour rappel, voir mon article de juillet 2017 à propos de l’action initiée par l’association OABA :

[…]

La cour d’appel s’est montrée attentive à la requête de cette association demandant que la viande halal ne puisse pas être certifiée « agriculture biologique ».

Si elle ne lui a pas encore donné raison, elle a renvoyé à la CJUE une question préjudicielle destinée à lui donner des indications quant à l’interprétation du droit européen avant de statuer définitivement.

« A la suite du recours introduit par l’OABA contre la commercialisation de viandes provenant d’abattages sans étourdissement et portant la mention « Agriculture biologique », la Cour administrative d’appel de Versailles, par arrêt du 6 juillet 2017, saisit la Cour de Justice de l’Union Européenne, estimant que la question posée par l’OABA présente « une difficulté sérieuse d’interprétation du droit de l’UE » indique le site de l’OABA.

Sous Hollande, le ministre de l’agriculture avait refusé d’empêcher que la viande halal puisse être certifiée bio, comme cela ressort de la décision éclairée par le communiqué.

http://oaba.fr/pdf/CP_CAA_Versailles.pdf

Si le recours en justice aboutit, il en résultera un progrès notable : nous saurons que la viande certifiée biologique ne peut pas être halal !
Affaire à suivre, donc.

http://resistancerepublicaine.com/2017/07/13/justice-la-viande-hallal-peut-elle-etre-certfiee-bio/

.

Compte tenu de certaines déceptions engendrées par ses précédentes décisions (on pense notamment au voile en entreprise), on aurait pu s’attendre à ce que la CJUE permette qu’une viande issue de l’abattage halal soit considérée comme bio.

Or, il ne faut jurer de rien, la Cour reconnaît que la souffrance animale causée par l’abattage halal est trop importante pour qu’il puisse être dit « biologique ».

.

Comment expliquer cette décision, les juges européens semblant habituellement ne pas vouloir froisser les musulmans ?

Il est possible qu’ils aient complètement dépolitisé le sujet et l’aient traité sur un plan purement technique. On sait bien que le marché halal se porte à merveille. L’étiquette bio n’y changerait rien.

« La croix » considère pourtant que cela va bouleverser les marchés alimentaires…  on voit mal pourquoi il en irait ainsi ! Comme si les musulmans allaient sacrifier leur halal pour manger bio…

https://www.la-croix.com/Economie/France/Halal-casher-labattage-rituel-sans-etourdissement-interdit-label-bio-2019-03-01-1201005920

.

En revanche, pour ceux qui ne veulent pas consommer halal, c’est une très réjouissante nouvelle. A défaut d’étiquetage et de certification halal, ils auront l’assurance que la viande bio qu’ils mangent n’est pas halal.

C’est une petite révolution pour nos papilles et estomacs, et la perspective de pouvoir à nouveau manger d’autres viandes que le porc ! Youpi !

Reste à savoir si la cour (CAA) de Versailles s’alignera sur ce jugement européen. Il y a fort à parier qu’elle ne fera pas de vague à ce sujet.

.

[…]

La justice européenne a estimé mardi que le label de production biologique européen ne peut pas être appliqué à des viandes issues de l’abattage rituel sans étourdissement préalable, au motif que cette méthode ne respecte pas les « normes les plus élevées de bien-être animal ».

Il s’agit d’un avis de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) sur le litige porté devant les tribunaux français par l’association Oeuvre d’assistance aux bêtes d’abattoir (OABA). Le jugement final sera rendu par la Cour d’appel administrative de Versailles (France), qui avait sollicité la CJUE.

[…]

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/pas-de-label-bio-pour-les-viandes-halal-sans-etourdissement-prealable-20190226

Print Friendly, PDF & Email

24 réponses à “Grande nouvelle : selon la CJUE, si vous achetez bio, vous devez pouvoir être sûr que ce n’est pas halal”

  1. Avatar frejusien dit :

    Les viandes bio, sont très rares et très chères,
    par principe, on peut néanmoins se réjouir de cette décision,

    on pourra exceptionnellement s’offrir un tartare sans crainte, et les steaks hachés pour les petits seront exempts d’EColi

  2. Avatar Karl der Hammer dit :

    Le fait que les autorités françaises permettent le « h’lal » est en soi une abomination incompréhensible.
    Personnellement, je n’achète en supermarché que des barquettes de volaille « bio » – mais je m’inquiète de la présence de la mention « à consommer cuit à cœur »…

  3. Avatar Celtilos dit :

    une nouvelle qui me réjouit moi qui suis privé de steak tartare depuis pas mal d’années, sauf quant je retourne dans mon Auvergne natale car la c’est un véritable abattage qui a lieu dans certains coins, et la viande est certifiée saine et non halal, mais qui réjouit moi mon porte monnaie!

  4. Avatar Jolly Rodgers dit :

    oui mais la plupart des gens qui mages bio sont souvent des bobos , qui prônent le vivre ensemble(pour les autres , pas pour eux) et l’invasion!
    hé oui faite ce que je dit , mais ne faites pas ce que je fait (cet adage leurs vas très bien ) .
    PS:j’ essais de manger le mieux possible , je fait le marcher ,je vais au producteur locaux , et en grande surface je prend des produits bios (infusions, pattes, riz, lentilles,oeufs, chocolat,fruit sec…) mais ça chiffre vite .je vous conseille inter marché , ils ont des produits en bios pas trop cher .éviter les biocop et autres temples bobios du même genres , car là ça coute cher .

  5. Olivia Blanche Olivia Blanche dit :

    Je me permets de rappeler en passant que le combat pour le BIO est mené depuis des décennies par des citoyens de conviction écologiste, souvent apolitiques, uniquement préoccupés par le bien-être animal et le respect des consommateurs.

    Alors, quand j’entends quotidiennement les horreurs dont on abreuve ceux qui se battent pour un mieux être de noter société, en général, je suis vraiment écoeurée. Et que d’idées fausses sur le bio et l’écologie !!!

  6. Avatar Gromago dit :

    Jordan Bardella face à Cohen à C à vous /la Cinq ce mardi .
    Etonnant jeune homme qui répond à une petite meute dopée à la rancoeur de ces élections européennes saumâtres pour les En Place .

    Une meute de petits prédateurs shootée au mépris et à la suffisance .
    Il se bat bien ,Le Jeune Homme – l’homme tout neuf ,le jeune tribun , ravi à juste titre de sa victoire – doit faire face à tous les fronts .Mais c’est bien organisé das sa tête .
    Il n’arrive pas à finir une phrase ,coupé sans cesse par l’accusateur public de plus en plus minable .

    Abjection de la part du journaleux Cohen .On parle des super tankers qui émettent des partticules fines .Bardella dir que c’est l’équivalent du parc automobile français tout entier .

    Cohen cherche le coup bas .Il rétorque pour voir si l’argument de Bardella est à la hauteur de son auto – science infuse : » Alors pour vous c’est la même chose l’émission de particules fines en plein océan qu’en ville ?  »
    Minable .
    Il ne viendrait pas à cet esprit faible l’idée que océan ou ville ,c’est la même planète .
    J’espère que Jordan Bardella continuera à ne pas ramasser les questions qui volent si bas que la gourde de service qui présente l’émission ,anne elizabeth ,est obligée de voler au secours de cohen : » mais c’est une question,on vous pose une question ,ici on pose des questions ,toute question est intéressante  »

    Echec et mat à c à vous pour cohen contre la terre entière .Car c’est de la terre qu’il s’agit ,pas des humeurs politiques d’ un roquet du paf .

    Cela suffit ,messieurs dames des merdias d’injurier les hommes jeunes venus du peuple ,ce peuple qui se pose des questions ,les vraies questions cette fois . .

  7. Maxime Maxime dit :

    @ Jolly Rogers.
    Je ne vois pas de contradiction entre le fait de chercher à manger sainement et le fait de chercher à VIVRE sainement en votant bien… au contraire !
    @ Fréjusien : on peut trouver désormais souvent de la viande bio à des prix de même niveau que la viande non bio. Les différences de prix ne sont pas aussi importantes qu’on le dit.

  8. Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

    @Olivia Blanche

    « …les horreurs dont on abreuve ceux qui se battent pour un mieux être de noter société »

    Olivia, le problème c’est que beaucoup de l’écologie qui sont dans l’excès produisent souvent au contraire un « malêtre » dont il n’ont pas conscience et qui en plus, non réfléchi, à long terme s’avère inutile.

    Il y a des totalitaristes de l’Ecologie qui souvent n’ont pas le recul suffisant et ne mettent pas les choses en perspective ce qui permettrait de relativiser certains effets soi-disant délétères.

    Pour le bio…. j’ai acheté de la viande en promotion car sinon c’est trop cher selon les porte-monnaie et la viande avait une odeur inquiétante… Alors, le bio ce n’est pas toujours parfait non plus.

    Les critiques ont justifiées dans certains cas,

  9. Avatar Rochefortaise dit :

    Oui, grande nouvelle ! Il y a quelques semaines, pour la première fois, j’ai trouvé la mention :

    « viande de boeuf issue de l’agriculture biologique. Type d’abattage : traditionnel »

    sur l’étiquette de la barquette de viande sous vide d’une petite surface bio, qui n’avait pas un rayon boucherie particulier.

    Ceci dit, restons vigilants. Dans une grande surface bio, avec un vrai rayon boucherie, j’ai demandé au boucher, pas très jeune, très accueillant par ailleurs, des précisions sur l’abattage. Il a été très ferme sur le fait que la viande était « française ». Hors sujet …. Mais, il n’était pas si convaincu que la mention « abattage traditionnel » est un plus nécessaire. Quant au halal, il avait de vagues notions seulement ….

    Quant au grandes surfaces généralistes, si l’on trouve de plus en plus de viande bio en barquette, je n’ai pas vu la mention « abattage traditionnel ». Charal qui fait du bio, je suis méfiante …. A vérifier.

    Un bon point : quand j’entreprends sur le halal les jeunes bouchers (ou vendeurs en boucherie, je ne leur demande pas leur pedigree), je remarque que la question, ils connaissent et ils pensent « bien »…. l’islamisation de la France, ça fait tilt souvent.

  10. Avatar Rochefortaise dit :

    @ Maxime
    Pour les prix, vous avez raison, ils sont presque identiques.

  11. Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

    Pour les prix s’ils sont identiques je ne sais pas où car par chez moi ils sont beaucoup plus élevés, donc pas partout.

  12. Avatar Flupke dit :

    Franchement je ne vois pas le rapport entre le mode d’abattage et le fait que la viande soit bio, cad exempte de pesticides et autres poisons…??

  13. Maxime Maxime dit :

    le bien être animal est un aspect du respect de la nature tout simplement. Le bio c’est avant tout le respect de la nature.

  14. Olivia Blanche Olivia Blanche dit :

    Réponse à AMELIE POULAIN
    Bonjour,
    Merci pour votre réponse – j’espère qu’il n’est pas trop tard pour que vous me lisiez.
    J’entends vos arguments, qui sonnent justes, si je m’en tiens aux réactions suscités par les discours sur les plateaux de radiodiffusion ou à la TV.

    Pour ma part, si je m’en tiens aux pétitions que je signe pour le respect de l’environnement, le bien-être animal, la défense de la Biodiversité, il n’y a nulle agressivité nulle part, seulement du bon sens et de la logique.

    Mais, je vous avoue que je peux comprendre certains débordements de la part des défenseurs de la cause écologique. En effet, leurs adversaires emploient des méthodes de déstabilisation, de provocation, de mauvaise foi, et il est compréhensible qu’ils arrivent à s’énerver face à eux.

    Par ailleurs, chaque fois que j’entends parler de « Terrorisme Vert » je m’énerve aussi car en la matière les « anti-écologistes » depuis la fin de la dernière guerre, en matière d’agriculture pour ne citer que cet exemple, n’ont appliqué d’autres méthodes que celle d’une dictature. J’en veux pour preuve que les puissants producteurs de graines veulent interdire aux paysans et aux citoyens qui cultivent leur jardin, de s’approvisionner en semences naturelles et anciennes. Monsanto et autres grainetiers connus ont fait la guerre à Korcopelli, pour l’empêcher de vendre ses graines. Korcopelli oeuvre à conserver un patrimoine ancien de nos graines pour la diversification des légumes : vieilles tomates, etc… Ce modeste producteur a failli disparaître sous les assauts de ces géants de l’agronomie qui ne veulent que des légumes calibrés sortant de leurs usines…

    Ceci n’est qu’un exemple parmi des milliers du terrorisme anti-écologique. Le sujet est immense, des plantes aux animaux. Et j’ai beaucoup de mal à comprendre que tout le monde ne soit pas pour la préservation de la Nature, dans son ensemble et que les écologistes qui luttent pour laisser une planète plus viable à leurs enfants soient traiter plus bas que terre.

    C’est pour moi d’autant moins compréhensible que les patriotes ont ce souci permanent de se battre non seulement pour leur pays mais aussi pour que leurs enfants évoluent et vivent en sécurité. C’est louable de combattre l’islamisation mais en admettant que nous gagnions cette bataille, que la France reste la France, expurgée de l’islam, que sera le pays si la biodiversité fait défaut ?

    Voulez-vous vraiment d’un monde sans oiseaux, réduit aux seules productions humaines motorisées ? Déjà, alors que dans mon enfance le ciel du Midi était animé, du début du printemps à la fin de l’été, de milliers de martinets, je n’en dénombre plus que quelques uns… Je ne m’en console pas. Leur course dans le ciel était un spectacle magnifique. Et beaucoup de générations, désormais, seront privées, sans le savoir, de ce qui contribue à la beauté de la vie.

  15. Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

    Bonsoir Olivia,

    Rassurez-vous, je viens de lire votre commentaire et je ne vois pas un seul mot contre lequel je serais. Comme vous je suis soucieuse de la nature et de sa préservation et je pense que la plupart des Français aussi, je n’ai jamais rencontré de discours contraires dans mon entourage.

    J’ai noté aussi des disparitions qui sont dommageables comme par ex les papillons et d’autres insectes qui se font rares où j’habite notamment.

    J’ai du mal à accepter aussi de manger des légumes bien imprégnés de pesticides et justement, je confirme quand même ce que j’ai dit, le bio est bien trop cher pour pouvoir ne se nourrir que de cela surtout pour une famille.

    Je me fais toujours d’ailleurs à ce sujet la réflexion de me dire qu’auparavant les légumes et fruits étaient sains et personne n’aurait eu l’idée de dire qu’il fallait les payer plus chers pour cette raison… Je sais on va me dire que la production est moindre, etc…. Je me souviens pourtant d’un documentaire concernant un éleveur de porcs qui respectait la nature dans le sud-ouest étant dans la qualité et non dans la quantité qui disait s’en tirer mieux que lorsqu’il faisait l’inverse…

    Mais comment faisait-on avant ? Il y a des logiques de marchés que je ne comprends pas et qui sont abusives, les exemples que vous donnez concernant les « anti-bio » le confirme et j’en suis moi-même révoltée. Je ne pense pas qu’ils soient anti d’ailleurs mais ils ont peur de gagner moins d’argent.

    Je ne connais pas les tenants et les aboutissants mais derrière, c’est bien une question d’argent et c’est une guerre injuste, vous avez raison, je pense comme vous.

    Je persiste à dire quand même aussi que certains dans l’écologie en deviennent obsessionnels (j’en connais), et surtout imposent des décisions sans vraiment se soucier des retombées sur le quotidien des usagers (je pense, juste un exemple, au ramassage des déchets, la gestion des déchetteries, où plus l’on paie moins on a de service et cela devient limite scandaleux, sans donner de détails ce serait trop long).

    Il y a bien d’autres exemples que l’on pourrait citer où l’on s’aperçoit que finalement, la réflexion générale était superficielle et ne résiste pas à une analyse approfondie et à une mise en perspective plus élaborée (le diesel, le soit-disant réchauffement climatique qui soulève bien des polémiques au niveau des scientifiques, etc…).

  16. Avatar frejusien dit :

    @Maxime, ça dépend des endroits sans doute,

    j’ai acheté une côte de porc à 5,70 € dans une biocoop, le pire c’est que , gustativement, elle ne valait pas celle de Leclerc , qui propose une barquette de HUit côtes pour le même prix,

    il faut dire que la mentalité des biocoop depuis toujours, ne cherche pas la qualité du produit, mais seulement la mention  » bio »

  17. Avatar frejusien dit :

    @Amélie,
    les réflexions qui semblent s’opposer à l’écologie, sont principalement dirigées contre les faux écolos, ceux qui font croire qu’ils veulent faire qq chose pour la planète, et qui ,en ce qui les concerne agissent à l’encontre du respect de l’environnement,

    je vais citer le cas des chasses d’eau, qui est un véritable scandale écologique, et une tromperie gigantesque,

    les chasses d’eau ont été réduites en volume, pour soi-disant économiser l’eau potable, cela semble cohérent, pourquoi devrions-nous utiliser de l’eau potable, qui a été traitée et purifiée, qui a subi des transformations qui coutent un certain prix, afin d’être jetée dans les wc, c’est stupide, pas écolo, pas économe , etc…

    mais pour ce faire, il aurait fallu prévoir une arrivée d’eau indépendante, de l’eau non traitée, limitée à l’usage des wc,
    solution trop couteuse en nouvelles infrastructures,
    alors, le choix a été fait d’une solution bâtarde, on a réduit le volume des chasses d’eau, ce qui a fait le bonheur des industriels des produits ménagers, les cuvettes s’entartrant trois fois plus qu’autrefois, il faut utiliser trois fois plus de produit , et surtout des produits de plus en plus puissants, de vrais décapants !!
    les publicités fleurissent à la télé sur les décapants « CINQ fois plus efficaces », et comme ça on pollue cinq fois plus, sans compter le nombre de fois où la chasse est tirée,
    l’enfer est pavé de bonnes intentions, on se demande si certains décideurs n’avaient pas des actions dans l’industrie du produit d’entretien, on multiplie par le nombre de foyers, ça fait des millions d’euros de bénéfices

  18. Olivia Blanche Olivia Blanche dit :

    Merci Amélie pour votre réponse. Je reconnais que le bio est onéreux. Mais, des boutiques comme La Vie Claire, qui ont une charte très sévère sur la production bio, font des promos très intéressantes, toute l’année. Je vous encourage à faire des recherches dans votre ville pour voir si l’une de leurs enseignes n’y est pas implantée. Vous pourriez avoir de bonnes surprises !

    Pour ce qui est des déchetteries je ne suis au courant de rien… Oui, pourriez-vous nous en dire plus sur le sujet ? Merci.

    Personnellement, je fais le tri sélectif : bouteilles plastiques et verre et papiers. Mais, j’observe que ce sont les séniors les plus assidus et non les jeunes qui viennent déposer aux containers….

    Le pire étant que dans mon quartier, beaucoup de jeunes sont de l’origine que vous savez et qu’ils se font un plaisir d’incendier, régulièrement, ces containers…

  19. Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

    @frejusien,

    Merci pour votre commentaire qui donne effectivement un éclairage intéressant. Je n’avais pas réfléchi à cela mais grâce à vous je comprends maintenant pourquoi je n’arrive plus à obtenir des W.C. impeccables comme avant malgré les produits mis, je me demandais pourquoi.

    Oui dans cette écologie que l’on nous impose, il y a beaucoup de faux, malheureusement, on s’interroge dans le quotidien mais la plupart ne sait vraiment pas ce qu’il y a derrière.

    Bien sûr, une question d’argent encore, on le voit dans moult domaines.

    Cela n’a rien à voir, quoique quand on voit les résidus de médicaments que l’on trouve dans l’environnement…., actuellement il y a une velléité d’arrêter le remboursement de l’homéopathie, pourtant, je pourrais prouver que cela marche vraiment, ceci objectivé par des examens biologiques concernant un problème que j’avais eu et réglé grâce à l’homéopathie et avec trois fois rien en plus. Et j’aurais bien d’autres exemples pour confirmer cela.

    Donc, encore une question d’argent…. Homéopathie pas bon pour les laboratoires pharmaceutiques et les pharmaciens (un m’a dit un jour que ça ne rapportait rien).

    Le Docteur Antoine Demonceaux médecin homéopathe reconnu à Reims qui a écrit un livre : « La Santé Autrement – L’homéopathie pour tous » doit d’ailleurs faire une conférence via internet le 11 juin et je ne pense pas que de tels spécialistes avec une expérience bien étayée de cas probants, se risqueraient à dire n’importe quoi.

    Dans la médecine aussi donc il y a du pouvoir avec des gens en plus qui, bien souvent, ne connaissent que superficiellement le sujet.

  20. Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

    @christine,

    « Amélie pourquoi ne pas nous faire un article sur le scandale des déchetteries, justement ? »

    J’hésite car malheureusement, je ne connais rien du sujet de fond et quand je dis cela, je pense plutôt à des anecdotes vécues qui me semblent scandaleuses ainsi que des questions concernant le ramassage des ordures ménagères qui me semblent soulever, là aussi, d’autres intérêts que l’environnement.

    J’y réfléchirai quand même et si j’arrive à écrire quelque chose de potable sur le sujet, je vous le proposerai en article.

  21. Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

    Merci Olivia pour la Vie Claire mais il faudrait que je prenne mon véhicule pour y aller (assez loin), mais à l’occasion je regarderai.

    Pour le verre :

    un exemple concernant une personne de ma famille qui a beaucoup de difficultés à marcher, je ne vois pas comment elle pourrait se rendre dans un container situé assez loin en plus. Pour moi, qui en utilise très peu, j’en ai entreposé (pénible aussi) dans mon garage, malheureusement j’ai eu des fourmis….

    Laver les contenants en verre ? Si vous saviez le prix de l’eau par chez moi (là aussi il y aurait tellement à en dire mais il y a beaucoup de « mystères » autour, les réponses concernant le prix étant toujours justifiées par les services), donc à la longue ça compte dans la facture et pour l’environnement.

    Voilà un exemple qui agace un peu le quotidien et je ne suis pas certaine de l’intérêt si on compte tout.

    Auparavant toutes ces contraintes n’existaient pas et pourtant l’environnement était sain avec des ramassages de poubelles même deux fois par jour ! Maintenant, c’est tous les quinze jours et je ne vous dis pas l’odeur l’été (je plains ceux qui ont des bébés) et le côté « esthétique » des poubelles dans le jardin…

    Mais il parait aussi que pour les poubelles et les containers, ce sont des sociétés « privées » qui gèrent cela et pas gratuitement bien sûr…

    Plus de ramassage d’encombrants maintenant non plus… et Emmaüs ne prend que ce qui est en « bon état » et qu’ils peuvent vendre (là aussi de l’abus).

    Eh oui, il faut payer tout cela… pour un résultat donc je voudrais bien voir…. le résultat dans sa réalité.

    A ce sujet, je pourrais aussi vous parler :

    – du nombre trop important de stimuli sur les routes et en ville avec les trop nombreux panneaux, pas toujours cohérents en plus (quatre stop à un croisement chez moi, qui est responsable ?), qui rendent difficiles cognitivement et émotionnellement (et donc jouent sur l’attention) la conduite automobiliste,

    Au niveau pollution :

    – des nombreux rond-points, ralentissements obligatoires vu les ralentisseurs (trop hauts et même pas réglementaires qui abîment les véhicules),

    – les arrêts obligés avec attente vu la multitude de feux tricolores, des véhicules, parfois même tous les deux mètres (enfin, je n’ai pas le sens des distances mais cela s’en rapproche),

    – les tours infinis qu’il faut faire en voiture en raison des sens-interdit parfois même incohérents, et aussi si l’on veut éviter des parc-mètres qui fleurissent de plus en plus (au fait, on fait payer un espace « public » là, non ?).

    Nous sommes dans une société hyper-réglementée et psychologiquement stressante à vivre sur beaucoup (énormément) de plans.

    Je pense qu’à travers les revendications des Gilets Jaunes, il y avait de ça inconsciemment aussi, pour traduire un ressenti des Français

  22. Avatar Jolly Rodgers dit :

    @ olivia blanche et @ amélie poulain ,
    bonjour , La vie Claire ils ont de bons articles certes , mais évitées les fruits secs . en effet une foie j’ai acheté des figues sèches et il y’avais des asticots , c’est arrivé a un ami aussi . regardez bien les fruits secs surtout . sinon ça vas ils restent correct , mais comme je le dis plus haut , a inter ils ont des produits bio correct aussi . surtout faites le marché , et allez voir les stands des paysans locaux , là les fruits et légumes , les fromages et autres charcuterie vous pouvez êtres sures que c’est de la qualité .
    bien a vous

  23. Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

    @Jolly Rodgers

    Merci beaucoup pour l’info pour les fruits secs…..

    Sinon, Intermarché près de chez moi est au contraire assez cher, même plus cher que Carrefour. a dépend des endroits certainement.

Lire Aussi