Trump dénonce le canular du réchauffement climatique : « la moitié du bétail doit disparaître, ensuite ce sera vous »

Y a-t-il un seul dirigeant ou ancien dirigeant lucide aux Etats-Unis ? Comment ce que dit Trump, si évident, si limpide, n’est-il pas évident pour le commun des Américains ?

La farce de la crise climatique entraîne un risque de famine et de privations.
Pendant que nous discutons, les fermiers aux Pays-Bas, entre tous les pays imaginables, s’opposent courageusement à la tyrannie climatique imposée par le gouvernement néerlandais ! C’est à peine croyable ! Celui-ci veut réduire de façon spectaculaire la production en dépit de la pénurie de produits alimentaires.
On leur dit qu’ils ne peuvent cultiver leurs terres, on ne va pas les fournir en fertilisants, on leur dit qu’il leur faut se débarrasser de leur bétail. Vous savez pourquoi, n’est-ce pas ? Je ne vous le dirai pas, parce que vous savez, ils diront que j’ai dit quelque chose de terrible. Ils veulent se débarrasser du bétail à cause de ce que cela fait à la Terre.
La moitié du bétail doit disparaitre, et ensuite, ce sera vous !

Traduction de Rochefortaise pour Résistance républicaine

 

En complément, écoutez cette agricultrice bretonne

 912 total views,  1 views today

image_pdf

25 Commentaires

  1. Tout ça c’est la commission européenne, la Ursula. Punaise, elle est autoritaire cette femme là. A la limite de la dictatrice. La brutalité de ses décisions. Pour elle le peuple, c’est les manants, les gueux. Je ne suis pas certain, qu’elle soit totalement intègre.

    • Totalement intègre ??? tu veux rire, c’est une vendue à Bourla, aux lobbies, et aux délires écolos .
      Mais elle n’oublie pas de remplir sa gamelle au passage; les restrictions, les emmerdes, c’est pour les autres.
      Faudrait voir comment elle vit la Leyen, avec ses 30 000€ volés sur les contribuables en plus des juteuses rétro-commissions.

  2. On regrette TRUMP et son bon sens de self-made-man.
    Il y a eu beaucoup de journalopes français et américains qui se sont moqués de lui, car c’est un homme droit qui dit ce qu’il pense sans fioritures inutiles, son langage est clair et près du peuple.

  3. Le premier domino vacille de plus en plus. Quand il va tomber, toutes les merdes qui nous gouvernent et celles qui tirent les ficelles mondialement, vont se faire laminer. La question est, auront nous le temppour faite tomber ce premier domino ? INSURRECTION !

  4. 1ère partie :
    Il est tout à fait évident qu’en période de crise économique, où la reproduction du taux de profil ou du capital n’est plus possible, que celui-ci essaye de se réformer et de se débarrasser de ses anciens outils de production qui ne lui permettent plus sa propre reproduction. C’est une question de survie pour lui.
    Du point de vue strictement de l’économie, nous ne sommes plus à ce moment-là que des déchets industriels.
    Ce raisonnement est peut-être un peu tiré par les cheveux, mais comme chacun sait toute chose est soumise à l’impératif économique, c’est-à-dire avoir un bilan positif… Sinon à terme, c’est la clef sous la porte et la disparition.

    C’est pourquoi l’économie ne doit pas faire la loi en y soumettant tous les aspects de l’existence. Mais malheureusement, je crois qu’en dernière instance, c’est toujours elle qui tranche.

    Elle est de ce point de vue le moteur qui fait avancer le monde, le moteur inhumain de notre humanité : de notre histoire.

  5. 2ème partie :
    Sans économie, pas de profits et sans profits rien à réinvestir, et par conséquences pas d’évolution possible de la société.
    L’économie est une force qui emporte tout, même les hommes.
    Ce ne sont pas les hommes qui font l’économie, mais l’économie qui fait les hommes… Ou qui les défont.

    Trump a raison.
    La vie des hommes dépend de la vie des animaux que nous élevons et tous deux dépendent aussi de la même nécessité économique (avoir un bilan positif), ils sont donc liés entre eux à différents niveaux.
    Il vaut mieux savoir ce que l’on fait avec, car ce ne sont pas eux qui vont réfléchir à notre place.

    Si la transition écologique est de fait une transition alimentaire, il vaut mieux ne pas se tromper pour avoir toujours quelque chose dans l’assiette, et la suppression d’une partie de nos animaux domestiques pourrait bien se traduire par une suppression d’une partie d’entre nous. Tout ce qui n’est pas viable, économiquement ou écologiquement, serait ainsi voué à disparaître ou à être réformé. L’écologie est le prétexte de la régulation de l’économique.

  6. Ils veulent réduire le pays à un tas de cendres truffé d’islamopithèques !

  7. Merci pour cet article.

    Trump a raison : c’est NOUS qui sommes visés depuis le tout début…
    Nos élites veulent notre disparition et ne s’en cachent même pas…

    Les écolos? Des nuisibles, que dire de plus… pour notre bien, il serait bon d’établir des lois contre ceux qui sont responsables des feux de forêts (et les responsables ne sont pas QUE les pyromanes!!).
    D’ailleurs, première loi à établir : si pas d’aide des associations « écolos » lors des feux de forêts, alors on interdit ces associations, coupe les subventions, exige le remboursement des précédentes subventions… AU MOINS – c’est bien le MINIMUM!!!

  8. Nous sommes déjà considérés comme du bétail. QR codés, avec des dossiers , médicaux, Judex ou autres dossiers policiers, et nous sommes les vaches à lait du Maghreb et de l’Afrique.

  9. Ca ressemble beaucoup à une manipulation mondiale contre la population, principalement pour les occidentaux.

  10. Bizn que fervent supporter de Trump, je m’interroge encore sur le fait que si peu de critiques s’élèvent sur le feu vert qu’il a accordé aux laboratoires pharma et leurs expériences géniques, sur Faucille dans son gouvernement, sur sa promotion du vaxxx. Ne surtout pas tout gober car au final , il risquerait de n’être qu’une diversion qui conduira à renouveler la main mise démocrate en 2024. En france nous avons aussi des énergumènes aveuglés qui ne servent qu’a avancer l’agenda: le mètre Division et Flore enfile les pots. Une sérieuse critique à leur égard les aiderait à se recentrer.

    • « le mètre Division et Flore enfile les pots ». Bravo pour les jeux de mots! admirateur de Bobby Lapointe j’apprécie 😀

    • Bonjour, Ebw.
      (Plusieurs commentaires, pardon.)

      C’est simplement une stratégie de Trump. « Sacrifier la moitié du monde plutôt que la totalité. »
      (Pas le choix : il fallait faire tomber le Nouvel Ordre Mondial définitivement ET réveiller les gens du monde entier sur ce qu’il est réellement en train de se passer…)

      1 – Trump a obligé les labos à sortir le « vaccin » Covid de suite… ce qui a eu deux avantages : non seulement il n’y a pas eu d’obligation vaccinale pour le monde entier de possible – vu que les « vaccins » sont toujours en phase expérimentale -, mais en plus, au vu de tous les GRAVES effets secondaires provoqués par les « vaccins » ET observés par une partie du monde… l’obligation vaccinale (ou « vaccination forcée »!) ne pourra jamais se faire sans soulèvement des peuples (qui protègeront leurs enfants, car ils ne pourront alors ignorer les dangers des « vaccins »).

    • 2 – Trump n’a eu de cesse de dire que le « vaccin », c’était « grâce à lui »… c’était aussi une stratégie de sa part, car « nos ennemis » n’ont eu de cesse de dire que ce n’était pas vrai et que les « vaccins », c’était « eux »… et ainsi, Trump peut mettre les dégâts des « vaccins » Covid sur le dos des vrais responsables (qui assument ces « vaccins » comme les leurs!) : nos ennemis. (Ca ne peut PAS lui retomber dessus, du coup… donc, pas de « crimes contre l’Humanité » pour lui!!)

      3 – Trump n’a eu de cesse de dire que PERSONNE n’est en droit de nous forcer à nous faire « vacciner », et que si on ne voulait pas du vaccin, alors on ne devrait pas le faire… c’était (probablement) un message de sa part pour nous dire « Méfiez-vous, et ne vous faîtes pas vacciner. »

    • 4 – Trump a gardé ses ennemis près de lui. Tout était prévu : suite à son « départ », TOUS les rats sont sortis de leurs trous (nos ennemis sont donc, pour la première fois, entièrement désignés)… et, Jack Maxey, quoi : https://gettr.com/user/jack_maxey
      (Hunter Biden…? Merci Trump et son équipe. Tout était prévu – il y a TOUT sur cet ordinateur -, et tout est en route pour faire complètement tomber nos ennemis.)

      Trump avait le choix entre une reprise de pouvoir rapide (militaire) et une reprise de pouvoir lente (juridique)…
      Il a choisi la LENTE, pour plusieurs raisons… la plus importante étant que c’était essentiel de faire souffrir les gens – tout en présentant les informations au goutte-à-goutte pour éviter une « surcharge » et un pétage de câble – pour que les gens se réveillent… et ça marche. Le monde est en train de changer pour le meilleur…

      (Pardon. D’autres expliquent mieux que moi. Mais en gros, c’est ça : Trump n’a jamais cessé d’être de NOTRE côté, et il est en train de reprendre les Etats-Unis ET de TOUS nous sauver grâce à sa collaboration avec Poutine NOTAMMENT…!)

      • Merci Emilie, c’est intéressant, je vais essayer de garder ça en tête. Si je vous comprends bien ca va être un carnage. Il faudrait être aveugle en effet pour ne pas voir que les peuples sont globalement cassés en deux et désunis.

  11. Kill Gates qui achète des terres à tout va et qui investit dans la viande synthétique. De plus en plus de pub ou documentaires pour vanter les bienfaits de la nutrition aux insectes. Voilà notre avenir si on laisse faire. Mais les « élites » continueront de se gaver de poulet, de boeuf, de homard, de bons fruits et légumes.

2 Rétroliens / Pings

  1. Trump dénonce le canular du réchauffement climatique : « la moitié du bétail doit disparaître, ensuite ce sera vous » | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation
  2. Donald Trump dénonce le canular du réchauffement climatique – Riposte Laique

Les commentaires sont fermés.