L’UE panique, mais Viktor Orban a sécurisé ses livraisons de gaz russe

La récession guette l’UE, mais Viktor Orban a sécurisé ses livraisons de gaz russe

Le trublion de l’Union européenne, le sage qui ne veut pas d’immigration musulmane et dénonce la décadence de l’Occident, qui se vautre dans le wokisme et l’idéologie LGBT, sera le grand gagnant du bras de fer entre Bruxelles et Moscou.

Cette guerre n’est pas celle de la Hongrie et Orban agit en conséquence.

Il est tout de même renversant de voir l’UE se réjouir du 7e train de sanctions contre la Russie et d’entendre Ursula von der Leyen pleurnicher et accuser Poutine de ne pas être un partenaire fiable.

Poutine ayant décidé de baisser le débit de gaz de Nord Stream 1 de 40% à 20% dès aujourd’hui, la présidente de la Commission ose déclarer :

« Cette annonce illustre une fois de plus le manque de fiabilité de la Russie en tant que fournisseur d’énergie. »

Non seulement Bruxelles a déclaré une guerre économique totale à la Russie, avec des sanctions jamais vues au cours de l’histoire, mais il faudrait que Poutine dise merci !

Quand on ne possède aucune matière première et qu’on dépend totalement du pétrole et du gaz étrangers, on ne déclare pas la guerre économique au pays qui possède le plus riche sous-sol de la planète. Mais Ursula von der Leyen n’en est pas à une ânerie près. Elle les collectionne.

Les stocks de gaz européens sont à 65% et doivent grimper au maximum des capacités avant l’hiver. Les stocks actuels représentent 46 jours de consommation gazière hivernale.

La baisse des livraisons de gaz russe, qui durera aussi longtemps que dureront les sanctions contre Moscou, douche les espoirs de remplir les stocks pour l’hiver.

La solution est pourtant simple : faire comme Viktor Orban et renoncer aux sanctions qui vont détruire notre économie sans pour autant sauver l’Ukraine, déjà condamnée à être dépecée.

Poutine sait très bien que cet Occident moralement faible ne résistera pas à une récession économique ni à la baisse de son petit confort matériel, contrairement au peuple russe prêt à tous les sacrifices par pur patriotisme. 

Les pays européens vont se diviser. La locomotive de l’UE, la puissante et arrogante Allemagne, très dépendante du gaz russe, devient le maillon faible de l’Union. Et elle se fait soudain plus mielleuse pour solliciter de Bruxelles l’aide de ses partenaires pour qu’ils partagent leur gaz avec elle.

Un pot commun énergétique en quelque sorte ! La fière Allemagne, qui dirige l’UE et même la BCE depuis toujours, se fait aujourd’hui plus humble.

Pour Moscou, les conséquences financières sont indolores, vu que les cours du gaz compensent largement la baisse des livraisons (Figaro).

L’UE a cru pouvoir saigner la Russie, alors qu’elle finance l’offensive russe avec ses importations de gaz et de pétrole dont les prix ont explosé et rempli les caisses de Moscou.

Depuis le 24 février, l’Union européenne a misé sur le mauvais cheval.

Et le pire est à venir, car l’Otan va subir une cuisante défaite qui va achever de diviser l’Europe et va donner naissance à un monde multipolaire, dans lequel l’Occident va se désintégrer.

Alors qu’il était si simple de laisser Poutine annexer le Donbass russophile comme il a récupéré la Crimée.

Il n’y aurait eu ni crise énergétique, ni inflation, ni pénurie alimentaire, ni récession économique, ni risques sociaux. La guerre serait déjà terminée et la croissance mondiale serait au rendez-vous. 

Notre lâche soumission à Washington va se payer au prix fort.

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/lue-panique-mais-viktor-orban-a-securise-ses-livraisons-de-gaz-russe.html

 633 total views,  2 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


10 Commentaires

  1. C’est çà : l’U€ ! La preuve encore des mensonges pour sa construction. Ne devait-elle pas être facteur de paix ; de prospérité… Ben ! Comment se fait-il qu’encore cette année elle ait remporté, dans les urnes, l’adhésion de millions d’U€ropéens ?
    – Non seulement elle nous saoûle avec son wokisme, genrisme, ant-racisme, pro-verdisme écolo et islamique, pro-charia, pro-immigration interminable, anti-Russie, pro-guerre, pro-mondialisme, pro-vaxxxARNM-passsanitaire, anti-nation, bulldozer des économies nationales… – Mais en plus ce pourquoi elle aurait été créée en plus c’était pour permettre le plein emploi par le moyen, entre autres, aux travailleurs détachés de la zone U€.
    – Alors que nous sommes l’un des pays fondateur, et pourvoyeur de fonds de l’U€ ; que nous avons un chômage mortifère ; que l’Espagne croule sous l’invasion violente des migrants : •► Manquant de main d’œuvre, l’Espagne assouplit ses règles d’immigration, le texte facilite notamment la régularisation des clandestins présents sur le territoire depuis plus de deux ans ◙ FdSouche.com : https://tinyurl.com/yc6uvhfb

    • Bien vu @MSDO, c’est tout à fait ça l’UE, l’exact contraire de ce qu’on nous avait vendu.
      A noter que, même bien présentée à l’époque, le peuple français n’en avait pas voulue, et comme on ne l’avait pas achetée, on nous l’a fourguée de force.

  2. La soumise croyait pouvoir jouer sur les deux tableaux et avoir le beurre et l’argent du beurre.
    Mais on n’apprend pas au vieux singe à faire la grimace.

    Ainsi, a-t-elle cru pouvoir soutenir l’effort de guerre en Ukraine contre Poutine et en même temps recevoir le gaz de Poutine pour renforcer son effort de guerre, quelle petite tête de linotte !!
    Si Poutine n’a pas encore coupé le gaz à ces infantiles dirigeants, c’est qu’il doit avoir pitié des populations qui vont subir de plein fouet, ces décisions ridicules.
    Si Poutine se soucie de nous, par contre les zélites européennes se foutent de notre situation comme de leurs dernières chemises.

  3. Faudra bien qu’Orban se décide enfin à quitter cette désunion européenne pour se rapprocher de la Russie. Poutine va peut-être réussir à reformer le bloc de l’est.

  4. « Cette annonce illustre une fois de plus le manque de fiabilité de la Russie en tant que fournisseur d’énergie. » On devrait l’inviter à réécouter l’incohérence de ses propos. Certains députés européens avaient demandés sa démission…On attend toujours….Je pense qu’elle sera précurseur de la chute de L’UE, tout au moins actrice de la désolidarisation des états membres et c’est en cour …

  5. La HONGRIE : l’exemple du possible. L’exemple de ce qu’il faut être et faire dans l’U€, face à l’U€ et que la quasi totalité de états membres ne font pas, se foutant complètement du sort de leur population, de leur nation.

    C’est l’exemple de ce que devrait faire la France et qu’elle ne fait pas -prétextant, quelquefois : que « ce n’est pas possible, c’est l’U€… »-. C’est la preuve que nous sommes gouvernés par des bonimenteurs et des parlent-menteurs ; tous des racoleurs pour l’U€, les USA, le globalisme mondialiste.

    TOUS, donc, DES ANTI-RÉPUBLICAINS FRANÇAIS, DES ANTI-DÉMOCRATES, DES ANTI-FRANCE !

  6. L’UE maîtresse en sanctions ; va encore frapper prochainement la Hongrie de sanctions pour entente avec « l’ennemi » ; puis pour ne pas partager ses stocks de gaz avec l’UE ; le comble !

    Bientôt l’hypocrite U€ (morte),sera « enfin » ouvertement l’union américaine des pays d’Europe ; une serpillère qui n’aura plus rien que son territoire à céder ; …. mais pauvres de nous, aussi des peuples qu’elle a kidnappés.

    Nous sommes les ôtages de cette entité construite et basée sur les mensonges, la tromperie. Un truc qui n’existait pas, venu à l’existence par l’agrégat de nations grâce à des manigances plus ou moins honnêtes dans lesquelles la démocratie n’a pas eu son mot.

    L’U€, c’est l’histoire d’une maquerelle qui grossit, profite de nations prises au piège par des racoleurs et qui les maintient dans son bordel pour son bénéfice et celui du proxénète.

  7. Encore six mois et von der Leyen sera obligée de se prostituer pour du gaz. Elle vendra son cul pour quelques mégawatts. Si ses compatriotes ne l’ont pas zigouillée avant. Le changement politique et economique brutal va peut-être voir l’éclosion d’un quatrième Reich ? Cela s’est déjà vu par le passé.

    • Possible qu’elle se rapproche du divan d’erdogan… Il s’est bien placé pour les exportations de céréales d’Ukraine, il peut aussi se charger des exportations de pétrole et de gaz en direction de l’Allemagne moyennant une petite compensation…