Les ”petits” paysans ont-ils été les invités d’un dîner de cons?

“Tout ça, c’est téléguidé ?”

Les ”petits” paysans ont-ils été les invités d’un dîner de cons?

La révolte des paysans est naturelle, compréhensible, nécessaire, mais ont-ils été récupérés, pour des intérêts qui les dépassent, par des groupes industriels agroalimentaires mondiaux ?

La très forte progression des partis dit d’extrême droite et particulièrement en France met en danger la politique mondialiste industrielle comme agricole, dans une Europe ”sociale démocratique” soumise aux lobbys. Les élections européennes approchant, est-ce que les pouvoirs en danger ont décidé une contre-offensive ? C’est une possibilité.

Les paysans ont-ils été les acteurs inconscients d’une mise en scène, d’un programme caché, visant un autre objectif ? Pour que tout change et au final rien ne change ?Pour comprendre, voici une des vidéos dénonçant la mainmise des millionnaires de la FNSEA sur les manifs de pauvres travailleurs a plus ou moins 500 euros,

Protestations agricoles  : “Tout ça, c’est téléguidé”  http://echelledejacob.blogspot.com/2024/01/protestations-agricoles-tout-ca-cest.html

Philippe Grégoire est un agriculteur de la ”République Souveraine” qui a pour programme la souveraineté. Dans cette vidéo d’une heure impossible à totalement résumer, il dit dès le départ que la FNSEA qui négocie avec le gouvernement ne représente que 25,8% des agriculteurs. Le GNR (Gazole Non Routier) a été la goutte qui a fait déborder, et il ne s’y attendait pas, il venait de signer un accord pour sa disparition progressive jusqu’en 2030.

La FNSEA a la main sur tout le business industriel agro-alimentaire, qui tient les agriculteurs par les cou.  Selon l’INSEE, 20% des 389 000 agriculteurs sont au dessus de 1776€ brut et 42 % des 80% sont au RSA ( 579 E), Ils sont tenus de vendre à des coopératives qui revendent à 4 plates-formes de vente aux distributeurs. Ces plateformes sont tenues par des administrateurs de la FNSEA,

Rousseau (président de la FNSEA) et président du groupe Avril, nourrit les animaux du Brésil et de Nouvelle Zélande qui sont vendus en Europe et organise à travers le monde des structures de plateformes de vente et achat.

Rousseau, qui congestionne la FNSEA avec l’Etat, (subventionnée 10 millions) se dit pour la libre circulation des marchandises et des capitaux, 1/4 des entreprises agroalimentaires dont il fait partie contrôlent 85% des emplois et bénéfices.

La FNSEA était à Davos avec le regroupement des grosses coopératives, INVIVO, représentées par Xavier Niel, Mathieu Bigard (le Monde) et des sociétés de 10 a 13 milliards, Un Système en accord avec la gauche, Renaissance et LR, où les industriels de l’agro-alimentaire qui décident des prix d’achats aux agriculteurs sont les plus grosses fortunes de France.

Une autre vidéo

Au cœur de cette bataille se trouve la figure d‘Arnaud Rousseau, président de la FNSEA, qui prétend représenter les agriculteurs dans les négociations avec le gouvernement. Cependant, il est loin d’être un agriculteur traditionnel. Rousseau est le dirigeant de plusieurs grandes entreprises, dont la multinationale Avril, impliquée dans l’agrobusiness. Son influence s’étend également à d’autres secteurs, tels que la méthanisation et la transformation en huile végétale. Il incarne ces « seigneurs de l’agriculture » qui exploitent la profession pour leur propre profit.https://lemediaen442.fr/la-revolte-agricole-en-france-un-appel-a-laction-contre-les-seigneurs-de-lagrobusiness/

A si peu des Européennes, quel traquenard se prépare-t-il  avec des milliardaires européistes, meneurs de paysans ruinés par l’Europe ?

Et bien regardons en Allemagne

Il y a eu d’abord une montée extraordinaire de l’AFD, due à la situation économique et migratoire.

Puis des grandes manifestations d’agriculteurs se sont organisées, les agriculteurs allemands étant dans la même situation que les nôtres, appauvris par leur gouvernement, une association de criminels, de Vert foncés, de gauche vert cramoisi, et vert clair de droite. Les Allemands ont compris qu’ils ont été trompé par les Verts, l’écologie les a ruinés. L’Allemagne est tombée en récession, conséquence, beaucoup d’Allemands sont tombés dans la pauvreté extrême.

Le gouvernement profondément européiste, tenu par le dogme sans frontière et la circulation des hommes et des capitaux n’avait pas de solution, sauf à faire croire à un soulèvement d’extrême droite.

Ces 3 partis de gouvernement, ont monté une cabale, faisant croire que les paysans étaient le bras armé de l’extrême droite, forcement nazie, mais ça n’a pas marché, Il leur a fallu trouver autre chose.

Bien opportunément un activiste Autrichien a déclaré, à la “réunion de la honte”, comme l’ont qualifiée certains médias, se trouvaient une figure de la mouvance identitaire radicale, l’Autrichien Martin Sellner, et des membres de l’AfD. Martin Sellner y a présenté un projet pour renvoyer vers l’Afrique du Nord jusqu’à deux millions de personnes  demandeurs d’asile, étrangers et citoyens allemands qui ne seraient pas assimilés .

Cette révélation a secoué l’Allemagne alors que l’AfD ne cesse de progresser dans les sondages, à quelques mois de trois importantes élections régionales dans l’est du pays.

La réaction a été immédiate une première manif a rassemblé 250 000 anti AFD , puis une deuxième  1400 000 personnes

Depuis, en Allemagne, on ne parle plus des agriculteurs, la lutte contre l’AFD est la priorité. Lisez ci-dessous l’article d’un site ami allemand.

Lisez ci-dessous l’article d’un site ami allemand.

Les attrape-pions

Les protestations des agriculteurs appartiennent au passé, car la « lutte contre la droite » orchestrée l’emporte sur les critiques légitimes du gouvernement.

As-tu remarqué? Tout va bien à nouveau dans le pays. Les protestations des agriculteurs et des transporteurs routiers se sont apaisées ou ne font plus la une des journaux. Plus personne ne critique le gouvernement car il a su se positionner comme le fer de lance de la lutte contre la « droite ». À l’heure où « notre démocratie » est menacée, les gens honnêtes se serrent les coudes. Qui se soucie de banalités comme le déclin des exploitations agricoles, la pénurie de logements, un système de santé délabré, la menace de guerre et la désindustrialisation ? Les protestations des agriculteurs ont été « encadrées » dès le départ par la droite. Cependant, comme cette stratégie n’a pas rencontré l’adhésion populaire souhaitée, le gouvernement d’après-guerre le plus impopulaire de tous les temps a lancé la deuxième étape de sa campagne de propagande : la diffamation de pratiquement toutes les forces critiques à l’égard du gouvernement en les qualifiant de « radicaux de droite ». ». Il existe un risque que les élans sains d’affirmation de soi de nombreux citoyens soient étouffés par la peur d’être socialement ostracisés. Aucun des problèmes virulents de l’Allemagne ne serait plus proche d’une solution ; au contraire, les crises dont sont responsables les feux de circulation ( la coalition des 3 partis de gouvernement) s’aggraveraient. Comme toujours, l’auteur analyse avec précision les développements politiques nationaux depuis le début de l’année.

https://www-manova-news.translate.goog/artikel/die-bauernfanger?_x_tr_sl=de&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=sc

 

Est-ce-que Macron, Attal, Darmanin, nous préparent un coup de Jarnac identique ?

 508 total views,  2 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Merci pour votre article fouillé et très détaillé. J’ai lu la traduction de l’article allemand (=> situation compliquée en Allemagne) mais malgré le coup de Jarnac de leur gouvernment à eux, je n’arrive pas à comprendre si malgré l’occultation médiatique des manifestations paysannes au profit de l’habituelle cabale “C’est des nazis !”, cette cabale sans originalité prend et fait baisser l’AFD dans, au moins, les intentions de vote.

  2. Quoi qu’il en soit, le pouvoir à peur, puisqu’il a sorti les blindés. Et pourquoi Le fourbe darmanin pour les trois jours d’émeutes de fin juin, début juillet, ou les racailles avaient tout cassé n’a pas sorti les blindés ? , par contre pour les agriculteurs alors là pas de problème, on sort l’artillerie lourde, alors que le mouvement est pacifique. Ce pouvoir est un pouvoir de péteux.

    • Et ils n’ont pas hésité un instant à casser les gueules des gilets jaunes !

  3. Si les agriculteurs sont dans le ruisseau, c’est la faute aux Rousseau, dont Sardine et ses écolos avec leurs normes et leur écologie punitive. Quant à monsieur Avril, les agriculteurs devraient s’en débarrasser avant le printemps. Tout cela pue l’arnaque, pour ne pas dire les fumiers qui tirent les ficelles.

Les commentaires sont fermés.