Retour de Benzema en France ? Depuis 1970, le foot détruit le patriotisme français …

Comme Christine, j’ai toujours détesté le sport, le foot en particulier…

Mais personne ne peut rester indifférent à la place qu’il a pris dans la société française.

Avant les années 70, on n’en parlait guère.

C’était l’époque,  où les pères de Finkielkraut, de  Michéa… accompagnaient leurs fils au stade

C’était populaire,  c’était, oui,  émouvant.

Sans doute que le rugby ou le cyclisme ont préservé (pour combien de temps ?) ce caractère de spectacle national et populaire d’avant la mondialisation.

A ces époques reculées, les  élites  portaient un souverain mépris au foot.

Tout change dans les années 70 …

Les élites ont pris conscience de son   rôle potentiel  de vecteur de l’immigration, de la mondialisation et commencent à s’en réclamer et là commence le cauchemar…

Giscard :

Comme dit l’autre : qui imaginerait de Gaulle ou Pompidou  jouer au foot ?

Jusqu’aux grotesques pantins  actuels qui nous servent de Président de la République:Sans oublier  l’imposteur  de 2024:

Oui, ce délire de déments  autour du foot, désormais mondialisé, vise à liquider toute idée patriotique chez les Français.

J’en veux pour une nouvelle preuve les dernières crapuleries de Benzema.

On se souvient de ce sinistre musulman (mais qu’est-ce qui n’est pas sinistre en islam ? )

Ce sinistre musulman donc,  avait remigré en Arabie saoudite dans un club de foot de ce pays  :

 

Citation dudit remigré en Arabie Saoudite :

C’est important d’être dans un pays musulman où je sens déjà que les gens m’aiment, ça va me permettre d’avoir une nouvelle vie.

J’ai envie de parler couramment la langue arabe, pour moi c’est important.

Il y a plein d’autres choses.

J’ai la chance d’être en Arabie saoudite, La Mecque est proche. Je suis croyant donc c’est important pour moi. Je suis à ma place, c’est là où je vais me sentir le mieux.

Quand j’ai discuté avec ma famille, ils étaient tous très contents, ils vont tous venir.

Je sais que notre place est en Arabie saoudite.

Il joint même l’image à la parole :

 

On se  félicite, comme Français, d’être débarrassé de ce très sale type.

Mais non, mais non …

Comme on sait,  le foot  est un monde de mercenaires mondialisés à coup de centaines de millions et les états d’âme n’y ont pas de place.

Benzema, musulman ou pas,  se montrait nul en Arabie, coûtait fort cher aux Saoudiens et ne leur rapportait donc  rien : à dégager  illico  !

Alors le Benzema ne doutant de rien,  adepte du “en même temps” macronien, clame, désormais son intention de revenir en … Europe.

Et c’est là mon point principal, c’est là  où l’on voit que le foot mondialisé, cette calamité, cette peste, a détruit tout esprit national.

C’est que les supporters français du PSG, de l’OM, de l’OL se le  disputent, par milliers,   sur les réseaux sociaux.

Bien loin de lui cracher à la gueule, ils réclament à cor et à cri son retour en France.

@agathe_rdx

Rejoint le psg on t’accueille à bras ouvert.

Que des supporters musulmans se comportent ainsi n’étonne pas : leur loyauté va aux membres de leur Oumma criminelle, pas à notre France.

Et Benzema est l’une des incarnations de la malfaisance de cette Oumma, en France.

Mais que des supporters français les imitent dans leurs supplications  grotesques démontre, oui, que cinquante ans de promotion du  foot, par les “élites” mondialisées”, ont patiemment, sciemment détruit l’esprit patriotique français.

Benzema, crapule  mahométane, dégage de ma France !

 1,015 total views,  1 views today

image_pdf

27 Commentaires

  1. 1ère partie

    Il y a de nombreuses décennies, j’ai joué au foot chaque jour de mon long internat (10 ans en tout).

    D’abord dans un petit lycée de campagne marnais (pas loin de Valmy : Dom Pérignon, « le croisement » Drouet-Louis XVI, la fameuse recette cachée des Pieds de Cochon). Là où le grand Raymond Kopa – du Reims des années 50- venait souvent nous regarder jouer le jeudi, jour de sortie. (ce qui nous rendait fiers). Ensuite, une « prépa » dans un lycée parisien où les parties se jouaient dans sa grande cour avec portiques.

    C’était notre principal grand plaisir, d’abord parce ce que c’était le jeu et le sport en même temps et parce que nous n’avions pas alors la possibilité de nous consacrer à des sports plus “sophistiqués”.

  2. 2ème partie

    Également parce que nous étions « entre nous », petits potaches blancs, sans savoir que des années plus tard, tout allait être chamboulé par deux montages ignobles, vicieux, que je considère être d’ailleurs les prémisses des grands remplacements qui allaient suivre (déchristianisation, déculturation, perte des valeurs, immigration imposée et forcenée ).
    Et qui font que depuis, ce sport est devenu plutôt mal considéré, comme je peux le constater dans les échanges qui précèdent.
    D’abord : la marchandisation mondialisée du foot professionnel, de la part de grands prédateurs richissimes, souvent étrangers, qui en ont fait, non seulement un bisness immonde, tant en ce qui concerne les tractations financières (les ventes en boucle -j’ai failli ajouter : de type « n….re – de joueurs exogènes, supposés, à leurs yeux, meilleurs que les « de-souche »), ainsi que la captation de clubs nationaux par des rapaces immondes, toujours étrangers , et à qui on a tout bradé.

  3. 3ème partie

    En second lieu : le Premier Grand Remplacement, de fait ; insidieux d’abord, puis de plus en plus forcé, devenu totalitaire en finale, envers des jeunes joueurs blancs et en faveur de gens de couleur. Il est indubitablement vérifiable et donc véridique, que dans les grands clubs la majorité des footballeurs sont de provenance nord et sud-africaine. Relégation manifeste des Blancs , menée dès le jeune âge.
    Changement radical mené bien sournoisement, de sorte que cela semble plutôt être maintenant sinon bien ancré, du moins accepté par force, dans l’esprit de la plupart des gens sensés. Pas pour moi bien sûr et certainement pas pour d’autres “de souche”, mais qui ne peuvent rien y faire, sinon de rager quand nous subissons la vision, révulsive, sur des affiches publicitaires de 3m sur 4m placardées par de grandes marques, d’un nombre excessif de gens de couleur et de très très peu de joueurs blancs.

  4. Il n’a rien à faire dans l’équipe de France, ni en France tout court. C’est comme l’autre, “le petit ange est parti trop tôt”
    qui était qu’un délinquant bien connu des services de police, mercedes de PDG à 17 ans, et les centaines de millions de dégâts, parce que le petit ange a été abattu par la police en tentant de s’enfuir !

  5. Il devrait rester chez eux, avec tout ce temps ils l’ont conditionné à faire la promotion de l’islam, vu l’influence qu’il a en France sur les jeunes, il est un danger à présent pour nos valeurs, et notre liberté d’expression…

    Si on veut préserver l’Humanité, il faut faire stopper ce type de croyance, de pratiques dites religieuses, visant à se perpétuer depuis 1500 ans avec les mêmes règles sociétales de répression, de mise en soumission des masses muzz…

    Si nous voulons sauver l’Humanité, il faut stopper toutes les religions et imposer les véritables droits de l’homme partout sur Terre, en stoppant les lois religieuses archaïques, inquisiteurs…. qui conditionnent nos jeunes, les masses que les muzz répandent partout sur Terre…

    Il n’y a rien d’autres à faire car laisser les religions dicter des lois, c’est que de la violence, des guerres, que des malheurs… A bon entendeur

  6. Consignes ont été données dans les années 70 pour africaniser le foot à tout prix.

  7. Je me trouve actuellement dans un café et sur un grand écran il y’a un match de foot justement; Sénégal contre Cameroun, dans les tribunes et sur la pelouse que des noirs .

  8. Né en 1970, j’ai été élevé dans la même idée du caractère secondaire voire dérisoire du sport, particulièrement du football. Bon élève, j’ai également remarqué rapidement que les plus enthousiastes y étaient les cancres, qui n’ hésitaient pas à donner des ordres aux autres. Cons intellectuellement, et con moralement, mon opinion était faite. Et j’ai aussi noté la démagogie commerciale puis plus tard dans les années 80, politique. Aujourd’hui, nous en sommes à un autre stade. Là aussi le grand remplacement est achevé. Dès les clubs enfantins de foute, les occupants benzemesques font pression pour y rendre la vie impossible aux seuls enfants légitimes dans ce pays et sur ce continent. Ils savent instinctivement et jalousement leur illégitimité CHEZ NOUS.
    Je mesure l’involution dans ce sport anodin aussi quand je vois des calibres intellectuels comme Zemmour s’y (être) intéresser.
    Voilà le genre de débilités publicitaires avec lesquelles on essayait de nous acheter. Je me sentais insulté et trouvais ça incompréhensible de la part d’adultes. Moi, mon idéal, c’était d’être premier de la classe.

  9. Du pain et des jeux , un adage bien connu . En tant que nationaliste et nhiliste le sport ne m’intéresse pas , bien que je pratique les altères,les pompes et les arts martiaux ,mais pas dans un but de compétition , dans le but d’être d’attaque si je dois me défendre ou défendre une personne qui se fait agresser par exemple. Mais le sport par procuration don raffole homofestivus très peux pour moi .de toute façon aujourd’hui plus rien ne me plaît cinéma, musique … Ramassis de bobos , métissé…. La vie c’était mieux avent .

  10. qu’il retourne dans son pays, car on se demande pourquoi il ne reste pas dans une contrée qui lui correspond tout à fait

  11. Cet adepte de Mahomet se rend compte que l’Arabie Saoudite n’est pas un endroit pour lui alors qu’il est en terre sainte et très grassement payé.
    Allez comprendre …, ben non, nous on ne comprend pas.

  12. Le fait que les Français se comportent en hystériques devant des matchs de foot qui sont pourtant réputés n’être rien de plus que des pièces de théâtre… c’est ça, qui est VRAIMENT honteux.

    On a des gens qui ne connaissent rien à la politique… qui n’ont RIEN d’intéressant dans la tête – pas même une opinion qui leur est propre -, MAIS qui connaissent pourtant les joueurs de foot de (presque?) chaque équipe sur le bout des doigts…
    Et le pire, c’est qu’ils n’ont même pas honte?!

    A côté de ça, moi qui ne connais rien de plus au foot que ce que j’en ai appris GAMINE : je SAVAIS que l’Argentine gagnerait la Coupe du Monde.
    Je savais que ce serait soit l’Argentine, soit la France; avec une plus grande chance que ce soit l’Argentine, car… quoi de mieux pour le Qatar que de faire gagner Messi?

    J’avais raison, et je me fiche pourtant du foot à un point… et je n’y connais vraiment RIEN que le MINIMUM!
    Si ça, ce n’est pas un signe que les matchs, ou DES matchs importants du moins, sont truqués…

    Quand les Français arrêteront de baver devant le truc qui est censé être du foot, la France se portera déjà mieux…

  13. De retour en France, va-t-il investir dans la fabrication des BENNES? Les Bennes Zéma. C’est bon, je sors.

  14. Définition du supporter français de football: chômeur ou smicard qui va applaudir des milliardaires. Combien de neurones dans le crâne d’un supporter français de football? Réponse: autant que dans un ballon de foot.

  15. “Comme Christine, j’ai toujours détesté le sport, le foot en particulier…

    xx

    c ‘est réjouissant et rassurant de ne pas se sentir seul..
    je demandais au gamin de mes voisins, roumains parfaitement intégrés,ce qu il aimerait plus tard comme job,réponse: footballeur 👿

    • Bonjour,

      Oui, nous sommes au moins trois !

      Quand j’ai lu Christine, il y a peu, sur le sujet, moi aussi, j’ai été rassuré …

      Un reportage, tourné à Lampédusa, montrait récemment des paquets de gars qui disaient être attirés par la France, pour une seule raison : “le foot” …

      C’est à mourir de désespoir …

      • Avec moi, ça fera quatre, on pourra se faire une belote ! Quand je vois le cinéma répugnant que fait un joueur de foot parce qu’il a marqué un but, c’est à vomir, c’est son boulot après tout et il est (très bien) payé pour ça. Imaginez un prof de maths faisant le tour de sa classe en gesticulant parce que les élèves ont compris le théorème de Thalès !

  16. Oui qu’il dégage de ma France. Il doit bien y avoir des pays musulman qui pourrait prendre ce cassos, il y en a 57. Mais surtout revient pas ordure.

  17. Ils le foutent (foot) dehors parce qu’il voulait transformer les vestiaires en mosquée.
    Chose très courante en France, mais il n’a pas compris que là-bas, c’est tout le pays qui est une mosquée.
    Espérons que ce crachat ambulant ne revienne pas chez nous, sa place est dans son bled en Algérie.

  18. Ben Eczéma revient. Triste nouvelle. Un imam de plus dans notre pays. Pour compléter, le match de foot de Giscard était truqué. Quelle différence de musculature entre Giscard l’échassier et celle sculpturale de notre bibendum hollandouille dit Flanby. Quelle bande de guignols.

    • Le Giscard, je le trouve maigrichon, mais avec de petites mamelles, comme c’est bizarre !

  19. Ces suppliques sont en effet répugnantes, c’est une manifestation de dhimmitude avancée. Quintuple dhimmitude en fait : soumission aux musulmans, à la religion du foot, au culte du pognon roi, à la mondialisation, et à l’immigrationnisme (“créolisation” ou “métissage” comme disent les neuneus qui la célèbrent stupidement).

    Cet article m’a rappelé une anecdote qui m’avait écoeuré, concernant le joueur égyptien Mohammed Salah, qui officie à Liverpool, c’est son buteur attitré et il en fait les beaux jours. L’adulation est telle là-bas qu’on avait pu voir deux gamins anglais, bien blancs, dans les 13-14 ans, se prosterner devant lui à la mode mahométane comme s’ils étaient à la mosquée devant Allah… Pauvres gosses, déjà le cerveau lessivé et même détruit par les propagandes.

  20. Comme toujours avec ces musulmans arrogants c’ est toujours mieux chez les kouffars qu’ ils haïssent. Il quitte le paradis islamique ,ben voyons, il n a pas supporté la dure réalité de sa secte .

Les commentaires sont fermés.