Ecolo, Macron, qui arrête le nucléaire et redémarre les centrales à charbon ?

La centrale à charbon Emile-Huchet de Saint-Avold (Moselle), qui avait fermé en mars dernier, a recommencé à produire de l’électricité ce 28 novembre, a indiqué le directeur du site, Philippe Lenglart.

Confirmant des informations de plusieurs médias, le directeur de la centrale à charbon Emile-Huchet de Saint-Avold en Moselle, Philippe Lenglart, a annoncé à l’AFP que le site avait été appelé à produire depuis 9h ce 28 novembre, les températures – jusqu’alors relativement douces – étant désormais «de saison».

Très émettrice de CO2, la centrale Emile-Huchet, l’une des dernières du parc français à fonctionner au charbon, devait fermer ses portes définitivement fin mars, mais le gouvernement n’excluait déjà pas de la redémarrer «à titre conservatoire» pour sécuriser l’approvisionnement du pays en électricité, compte tenu de la politique du gouvernement vis-à-vis du conflit en Ukraine et des déboires rencontrés par le parc nucléaire d’EDF.

Fin juin, le gouvernement avait ainsi annoncé sa volonté de la rouvrir en hiver. Un redémarrage qui «s’inscrit dans le plan de fermeture», avait alors souligné le ministère de la Transition énergétique. Le ministère avait insisté sur le fait que l’engagement d’Emmanuel Macron de fermer l’ensemble des centrales à charbon en France demeurait «inchangé».(C.Tasin : j’en pleure de rire, même si tout cela est tragique)

La loi pour le pouvoir d’achat votée début août incluait par ailleurs une mesure permettant à GazelEnergie de réembaucher les salariés cet hiver. Plus de la moitié devaient partir à la retraite et les plus jeunes devaient être reclassés au sein des nouveaux projets de l’entreprise. GazelEnergie prévoit entre autres de construire une chaudière biomasse à la place de la centrale à charbon.

Au total, il faudra plus de 500 000 tonnes de charbon pour faire tourner jusqu’à fin mars le site. Celui-ci, lorsqu’il fonctionne à pleine capacité, produit jusqu’à 600 mégawattheures et peut alimenter un tiers des foyers de la région Grand Est.

Il n’y a qu’une seule autre centrale à charbon, à Cordemais (Loire-Atlantique), encore ouverte en France. ( C.T. ça en fait juste 2 de trop, mais comme Macron refile aux Allemands une partie de l’électricité dont on va manquer…) Dans l’Hexagone, plus de 67% de l’électricité produite est d’origine nucléaire, la part des combustibles fossiles ayant été en 2020 de 7,5%, dont 0,3% de charbon et 6,9% de gaz.

https://francais.rt.com/france/102676-crise-energetique-electricite-centrale-charbon-saint-avold-redemarra

 942 total views,  3 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. A noter que ce charbon est acheté à l’étranger, parfois fort loin, puisque nos mines à charbon sont fermées depuis longtemps.
    Donc doublement polluant. Merci les écolos qui ont voulu stopper le nucléaire.
    Faut rouvrir FESSENHEIM .

  2. Les Ecolo Nazis nous emmerdent avec la voiture électrique , les éoliennes qui polluent nos côtes et Macronor Terminator Merdator a choisi de fermer les centrales nucléaires avec l’épisode de Fessenheim pour ouvrir des centrales à charbon notamment celle de Saint Avold en Moselle pour produire de l’électricité polluante . On a imiter les Boches qui eux par leur délire Ecolo avec l’énergie renouvable se casse la figure et ils se retrouvent obliger d’ouvrir des centrales au charbon pour produire leur électricité . Bravo Macronor pour ta connerie !

    • Nos politicards sont bien plus cons que les chleus : eux extraient leur  » propre  » combustible alors que nous avons fermé toutes nos mines. Nous sommes obligés d’acheter le charbon à l’étranger…

  3. une industrie polluante qui remplace une non polluante : voilà à quoi aboutit l’imposture des corrompus de l’extrême gauche déguisée en vert dont les élucubrations sont suivies à la lettre par le paltoquet de l’élysée : on supprime nos voitures, nos chauffages au nom d’une mascarade de transition énergétique, tartufferie qui nous mène droit dans le mur – si cela n’indigne la population de voir comme elle est manipulée par des menteurs, des corrompus et leur constante désinformation c’est à désespérer

  4. Avec la grisaille du temps, le solaire ne produit rien, en plus pas de vent, donc pas d’électricité non plus. Alors, vos bagnoles électriques, vous les rechargerez avec quoi? Plus, le chauffage, et tout le reste? Les centrales nucléaires, à charbon ont encore de beaux jours devant elles.

  5. En dépit de nombreux avertissements sur le lobby de la transition énergétique et de son impact environnemental et économique on pourrait largement le souligner risque sur bénéfice on en voit maintenant les résultats de leurs décisions ils savent que l’on va directement au mur , redémarrer les centrales aux charbons qui devaient être réformées , c’est qu’ils n’ont aucunes solutions pérennes j’aime assez leur narratif risque sur bénéfice

  6. L’engagement d’Emmanuel Macron de fermer l’ensemble des centrales à charbon en France demeurait «inchangé».
    Celui de fermer 12 autres centrales nucléaires également.

Les commentaires sont fermés.