Plus d’un migrant sur deux infecté au Covid-19, mais on emmerde les Français !

Selon l’ONG « Médecins sans frontières », que l’on ne peut pas soupçonner d’être d’extrême droite, ni même de droite, plus d’un migrant clandestin sur deux serait infecté par la Covid-19, notamment dans la région Île-de-France. C’est le résultat d’une étude publiée ce mardi 6 octobre, réalisée sur un échantillon de 818 individus, testés par MSF, dans des centres d’hébergement, des foyers d’accueil et des réseaux de distribution alimentaire.

Les « étrangers », représentant 90 % de l’ensemble des « testés », affichaient un taux de positivité de 55 %, sans aucun doute à cause de la promiscuité, selon Corinne Torre, cheffe de la mission MSF/France.

Il est donc probable que des milliers de migrants clandestins, y compris de mineurs isolés, soient infectés par le Coronavirus, et qu’ils ne peuvent pas être isolés séparément et poursuivront la progression des cas infectés.

Mais également, combien de milliers de ces migrants clandestins, donc en situation irrégulière, y compris de mineurs isolés, se sont disséminés sur tout le territoire et ne peuvent pas être ni contrôlés, ni testés, ni soignés ?

La première mesure préventive serait d’éviter que de nouveaux migrants clandestins viennent grossir les centres et les foyers d’accueil… et les cas de « positivité ».

D’autant plus que, parmi les nouveaux migrants clandestins, nombreux sont ceux qui, probablement, seraient déjà infectés par la Covid.

Cette situation, extrêmement préoccupante, inquiète également les autorités espagnoles et c’est la commissaire européenne aux affaires intérieures, Ylva Johansson, qui l’affirme : « Les migrants arrivant clandestinement, notamment aux « Canaries » espagnoles, à un rythme insoutenable ».

« On constate une augmentation de 700 % par rapport à 2019 », selon le ministre de l’Intérieur espagnol. « Depuis le début de l’année, plus de 6 000 migrants clandestins ont débarqué de 225 « pateras » (embarcations de fortune).

Il est à déplorer qu’au moins une soixantaine de ces migrants, partis de Mauritanie vers les îles, sont morts lors d’un naufrage de l’une de ces « pateras ».

Depuis longtemps l’on soupçonne certaines ONG d’être les complices des réseaux mafieux de passeurs et cela est, à présent, une certitude (était-elle nécessaire ?).

En effet, la police grecque a démantelé un réseau international d’ONG, sous pavillons allemand, autrichien, norvégien, suisse, bulgare, et probablement d’autres pays, suspecté d’avoir, depuis le mois de juin, organisé au moins une quarantaine de traversées illégales et transporté plus de 3 000 clandestins, de la Turquie vers la Grèce, fournissant des renseignements sur la position des gardes-côtes (selon l’hebdo allemand « Junge Freiheit »).

35 employés de ces ONG ont été interpellés et sont accusés de « crimes organisés et d’espionnage ».

Selon « Frontex » (police européenne des frontières), 140 000 migrants clandestins ont rejoint illégalement l’Europe au cours de l’année 2019.

Combien depuis début 2020 ? Frontex nous en informera en 2021 et, comme le dicton populaire l’indique « cela nous fera une belle jambe ! ».

https://ripostelaique.com/plus-dun-migrant-sur-deux-infecte-au-covid-19-mais-on-emmerde-les-francais.html

 7 total views,  2 views today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


8 Commentaires

  1. et oui et nous en subissons les conséquences, l’on nous punit et les gouvernants en sont la cause, sans eux ces indésirables la covid serait éradiquée, nos libertés sont rognées de plus en plus et les autres sont libres, intouchables, « les pauvres »sont « persécutés » dans leurs pays qui ne sont pas en guerre pour la pluspart

  2. « Manel le Berger » – [Emmanuel]
    Macron à des soignants : «Ce n’est pas qu’une question de moyens, c’est une question d’organisation» 7 oct. 2020
    :::: https://francais.rt.com/france/79459-question-moyens-question-organisation-macron-interpelle-soignants-visite-hopital-paris-video
    Des soignants réclamant davantage de moyens en pleine crise du Covid-19,ont interpellé le chef de l’Etat. Ce dernier leur a opposé ne pouvoir «créer des postes et des lits» dans l’immédiat, soulignant aussi l’importance de l’«organisation».
    …/…

  3. Je lis sur les T-shirts brandis par le cacochyme Bedos et l’autre naufragé (ils ont ça en commun, Bedos étant un naufragé de la vieillesse) « Partageons le monde ».
    Un « magnifique » slogan qui résume à lui seul la pensée gauchiste! Au 19e siècle, les paysans appelaient déjà les socialistes les « partageux », ils avaient tout compris. Et nous, nous avons oublié cette sagesses des anciens, ce bon sens paysan.
    La pensée, et la mentalité gauchiste : car quand il dit « partageons », il faut bien sûr comprendre que c’est toi qui doit partager tes biens, lui étant bien entendu en bon pique-assiette venu les mains vides : « partageons » ensemble TES biens avec moi! Et si tu refuses, tu es un sale égoïste (technique manipulatoire de la culpabilisation morale) La logique du parasite, du profiteur, de la sangsue…
    Et évidemment quand tu lui demandes de partager aussi ses biens, tu déchaines sa colère : pas question! Pour le gauchiste, ce qui est à toi est lui, et ce qui est à lui est à lui (rappelez-vous la réaction de Merlancon quand on l’a interrogé sur son appartement acheté avec l’argent du Parlement). C’est l’esprit Robin des Bois : prendre aux « riches » (les autres) pour le donner au « pauvre » (lui).
    Moi je dis: dehors les partageux!

  4. Les preuves que les prétendues « ONG » sont en réalité des officines de passeurs et donc des criminels, on les a depuis longtemps.
    Il y a cette vidéo sortie pendant l’été où l’on voit des immigrants illégaux passer d’un grand bateau neuf parfaitement navigable (sans doute fourni par une ONG immigrationniste) dans un canot pneumatique juste à l’entrée des eaux internationales (quelques km de la côté libyenne), et appeler le « secours » d’un autre bateau cossu d’ONG parfaitement informé qui fait semblant de voler à la rescousse, le bateau-mère restant à proximité jusqu’à la conclusion du transfert. A aucun moment les « pauvres naufragés » ne sont en danger, c’est une honteuse mise en scène. Le canot est même sans doute récupéré ensuite pour resservir.
    Les seuls quoi se noient, ce sont les naïfs chrétiens jetés par-dessus bord par les musulmans (clandos et passeurs), après leur avoir soutiré leur argent.

  5. nombre de maladies qui avaient disparues (comme la tuberculose qui cause 2 fois plus de morts en France que le Covid )grace aux progrès de l’hygiène en Europe ;out a l’égout ,eau traitées etc,reviennent grace aux immigrés et ces souches résistent a nos antibiotiques !et le covid n’a pas fait plus de morts en France qu’en 2018 et 2019!Oui en effet l’on fait chier les Français pour rien!Si ce n’est plus de manif ni de gilets jaunes !

  6. Cher Gomez ,mon Dieu pas ça , attention a la discrimination , les valeureux migrants la nouvelle richesse de France ne sont pas porteurs du virus ,comme ils ne sont pas voleurs ,violeurs ,assassins, les vrais coupables sont uniquement les Gaulois Français , comme moi. J’ai le covid , je vole ,je viole et bientôt je neutraliserai ceux qu’ils le méritent . allé courage heure du jugement dernier et proche , là nous verrons le vrais courage de nos ennemis.

  7. Dans ce contexte, je me posais la question de savoir quelle est l’évolution du nombre de candidats à l’A.M.E. entrés en France depuis le début de la pandémie ? et/ou pourquoi serait-il honteux d’essayer de se renseigner à ce sujet ?
    Pourquoi n’en parle-t-on pas ? Le budget qui y est consacré tourne-t-il toujours autour de 990.000€/an chiffre officiel qui nous est rabaché depuis des années …
    Quel est l’organisme susceptible de nous renseigner à ce sujet ?
    Si quelqu’un a des lumières à ce sujet, qu’il veuille bien nous en faire profiter … Merci !