Les migrants se palestinisent, ils creusent des tunnels sous la frontière de la Hongrie pour venir chez nous

La méthode palestinienne pour entrer en UE par la Hongrie qui a fermé ses frontières…

Oui, c’est bien ce qui nous guette, nous les différents peuples d’Europe, le statut d’Israël, menacé de toutes parts par des ennemis, des envahisseurs dont certains veulent même notre disparition via le Grand Remplacement voire notre mort…

 

Les autorités découvrent plusieurs tunnels sous la clôture frontalière

Les autorités hongroises ont découvert trois tunnels séparés sous la clôture à la frontière sud de la Hongrie en l’espace de quelques heures seulement, a annoncé mercredi la police sur son site Internet. Les tunnels qui semblent avoir été creusés du côté serbe ont été découverts dans les villes frontalières de Katymár, Csikéria et Kelebia, a indiqué la police locale dans […] Continuer la lecture

Deux autres tunnels illégaux ont été découverts sous la clôture le long de la frontière serbe dans le sud de la Hongrie, a annoncé dimanche la police locale.

Un tunnel partant du territoire serbe sous la barrière frontalière hongroise a été découvert lors d’une perquisition sur le terrain dans la région de Csikéria, dans le comté de Bács-Kiskun. Les policiers effectueront une inspection sur place à l’ouverture et la garderont jusqu’à ce que le tunnel soit rempli.

Il y a un contrôle permanent le long de la frontière parce que les migrants ont tenté plus fréquemment d’entrer illégalement dans le pays au cours de la période récente.

Un autre tunnel menant sous la barrière frontalière a été découvert dimanche par la police dans la banlieue de Mórahalom, dans le comté de Csongrád-Csanád, a indiqué la police locale au MTI.

Un porte-parole de la police a déclaré que des policiers qui servaient à la barrière frontalière avaient arrêté dimanche après-midi vingt-six hommes qui se déclaraient citoyens afghans et syriens.

Les policiers ont alors mené une perquisition et découvert un tunnel d’environ 16 mètres de long, menant au territoire serbe sous la barrière frontalière. Les migrants capturés sont entrés sur le territoire hongrois par le tunnel.

Après avoir enquêté sur l’affaire en coopération avec les partenaires serbes, les autorités remettront le site dans son état d’origine.

En août, la police de Bácsalmás a trouvé un tunnel près de la barrière frontalière. A cette époque, 25 immigrés clandestins ont été arrêtés à la périphérie de Kunbaja et l’ouverture a été découverte à quelques kilomètres de là lors d’une perquisition.

La police hongroise affirme avoir découvert au moins 16 tunnels utilisés par des trafiquants d’êtres humains pour faire passer clandestinement des migrants en provenance de la Serbie voisine.

Ces petits tunnels, d’une centaine de mètres de long, sont situés près du village de Csikeria et de la ville de Morahalom. La découverte de ces tunnels aurait eu lieu après que la police a réussi à capturer 26 migrants clandestins d’Afghanistan et de Syrie près de la frontière.

Les tunnels sont devenus le moyen privilégié de se faufiler en Hongrie, car la clôture frontalière du pays a considérablement réduit le nombre de migrants entrant dans le pays depuis sa construction fin 2015.

La porte-parole de la police du comté de Csongràd, Szilvia Szab, a déclaré aux médias locaux que les tunnels étaient cachés sous les broussailles.

(…)

https://hungarytoday.hu/tunnels-border-illegal-immigrants-hungary/

 
.

La police hongroise a déclaré avoir découvert au moins 16 tunnels utilisés par des trafiquants de personnes pour faire passer des migrants à travers la frontière depuis la Serbie voisine.

Les petits tunnels, d’une centaine de mètres de long, sont situés près du village de Csikeria et de la ville de Morahalom. La découverte des tunnels aurait eu lieu après que la police a réussi à capturer 26 migrants illégaux d’Afghanistan et de Syrie près de la frontière.

Selon un rapport du journal italien Il Giornale, les trafiquants de personnes facturent aux migrants jusqu’à 3 500 € pour entrer en Hongrie, et donc dans l’Union européenne.

Les tunnels sont devenus le moyen privilégié de se faufiler en Hongrie, car la barrière frontalière du pays a considérablement réduit le nombre de migrants entrant dans le pays depuis sa construction à la fin de 2015.

La porte-parole de la police du comté de Csongràd, Szilvia Szab, a déclaré aux médias locaux que les tunnels étaient cachés sous les broussailles et qu’une nouvelle activité montrait que les passeurs intensifiaient leurs activités après les verrouillages du coronavirus de Wuhan.

En août, les autorités hongroises ont d’abord alerté le public sur le développement de tunnels le long de la frontière. Ils ont déclaré qu’en 2020, au moins 18000 migrants avaient tenté de pénétrer dans le pays, le nombre le plus élevé depuis le sommet de la crise des migrants en 2015.

La Hongrie a vu un grand nombre de migrants en janvier se rassembler à la frontière de Röszke et demander à être admis. Le gouvernement hongrois a ensuite publié des images d’un groupe de 50 à 70 migrants tentant de prendre d’assaut le passage de la frontière.

Si la Hongrie a réussi à réduire considérablement l’immigration illégale au cours des dernières années, elle a été durement touchée en juillet lorsque la Cour de justice européenne a statué que la Hongrie ne pouvait pas garder les migrants dans des zones dites de transit à la frontière.

 
Traduction google
https://www.breitbart.com/europe/2020/09/27/hungarian-police-discover-16-tunnels-used-migrants-cross-border/
1°).- Hongrie : la police hongroise découvre 16 tunnels utilisés par des trafiquants pour faire passer les migrants, 26 Syriens et Afghans arrêtés
:::: https://www.fdesouche.com/2020/09/27/hongrie-la-police-hongroise-decouvre-16-tunnels-utilises-par-des-trafiquants-pour-faire-passer-clandestinement-les-migrants-26-syriens-et-afghans-arretes/
________________

 47 total views,  2 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Moi je mettrais quelques mines anti personnel et pas de frais enterrés sur place !Avec les envahisseurs Mr Poutine lui ,aurait déjà résolu ce problème ,d’ailleurs je vous signale qu’ils n’envahissent pas la Russie ,alors messieurs les élus allez donc vous inspirer de ce qui se passe ailleurs et ou cela fonctionne !Comme a priori vous étes débordés par les évènements !

  2. question grosses tapettes on en a en rabe, suffira de les expedier a Orban

  3. Voui, idée pratique de couler du béton de chaque côté, mais alors injecter d’abord( par humanitarisme), un gaz chloropicrinesque à effet rapide. Cela éviterait aux transiteurs d’être dévorés par les rats?

  4. Houla ! Il y a des gros rats en Hongrie !
    Va falloir y mettre des grosses tapettes !

  5. il y a la chloropicrine qui tue les braves renards
    finalement le mieux, pour eliminer ces rats fouisseurs reste le beton a couler par toupies entières
    et se dire que dans dix mille ans on se demandera pourquoi ces fossiles se sont retrouvés dans des gangues en forme d’ énormes vers de terre…

  6. Tant que la France en particulier ne fermera pas ses frontières, ne délivrera plus de visa pour les pays du tiers monde et que surtout elle stoppe toutes les aides sociales pour les étrangers légaux ou illégaux sur son sol, rien absolument rien ne les arrêtera car tous les crèves la dalle du monde entier tenteront leur chance c’est une certitude.
    📯⚔️🇫🇷⚰️🧳

  7. Il y aurait bien aussi le napalm, oh, pardon, le « carburant gélifié »… Un peu expéditif, mais ça calmerait les « prétendants » suivants !… Comme au Vietnam, effectivement…

  8. En cas de pénurie de béton, utiliser des grenades ou 10 kgs d’explosif simultanément, comme au VietNam.
    Pour attraper les passeurs, surveiller les alentours avec des drones à haute altitude, équipés de détecteurs de sources infra rouge. Les gauler VIVANTS , les anesthésier et leur implanter des traceurs GPS dans le ventre !! Ils n’iront pas les chercher là.
    Bonne chasse amis Hongrois

  9. Balancer dans l’ouverture une toupie de béton de chaque côté…………… avant de vider la galerie!

  10. On devrait pouvoir compter sur Orban pour reboucher les tunnels. Vides ou occupés d’ailleurs

  11. Quand on les chope, mettre contre un mur et fusiller. Les autres comprendront très vite.

Les commentaires sont fermés.