Discrimination positive pour les Oscars : est-il encore temps pour sauver la France ?

République et laïcité Publié le 10 septembre 2020 - par - 11 commentaires

Cette fois, c’est la fin ?

Dans un premier temps, en commentaire à cet article de la rubrique cinéma de RR :

https://resistancerepublicaine.com/2020/09/06/dimanche-cinema-une-histoire-de-bruit-et-de-fureur-les-vikings-de-fleisher/

j’avais écrit le commentaire suivant :

 » Quand je vois les 10 films déjà présentés dans cette rubrique, je me dis qu’aucun de ces films n’obtiendrait la moindre récompense de nos jours.

Voilà les critères qui viennent d’être choisis par l’Académie des Oscars, aux USA, pour obtenir un Oscar.

Ce sera bientôt la même chose, en France, pour les César

Critères pour l’obtention d’un Oscar :

–  Le premier critère porte sur la représentation des minorités à l’écran et les  thématiques choisies. L’œuvre devra soit avoir comme acteur principal ou secondaire une personne issue d’une minorité ethnique sous-représentée ; soit avoir un casting composé à 30% de personnes issues de groupes sous-représentés (femmes, minorités ethniques, personnes LGBTQ+, personnes souffrant de handicaps) ; soit avoir au centre de son histoire une personne issue de groupes sous-représentés.  

–  Le deuxième critère porte sur l’équipe créative, qui doit être composée en partie de personnes issues de groupes sous-représentés.  

–  Le troisième critère porte sur l’égalité des chances et indique que des personnes issues de groupes sous-représentés doivent avoir accès à des stages rémunérés à toutes les étapes de création du film (préparation, tournage, post-production).  

–  Le quatrième critère concerne le marketing du film. Le studio et le distributeur du film doivent avoir des équipes dont les responsables sont issus de groupes sous-représentés.  

https://fr.news.yahoo.com/diversit%C3%A9-r%C3%A8gles-oscars-changent-meilleur-065335496.html

Les films qu’évoque Moktar plus haut….  terminé tout ça ! »

_______

Je me rends maintenant compte que j’avais pris cette décision de l’ Académie des Oscars un peu trop à la rigolade.

J’avais tort : maintenant, chaque geste ou acte de notre part devra suivre ces critères, sinon…

Nous sommes exactement dans  » l’ Empire du bien  » de Philippe Muray.

Il y disait :  » Depuis L’empire du bien, le Bien a empiré. « 

https://www.babelio.com/livres/Muray-LEmpire-du-bien/186782

Philippe Muray, il y a plus de 20 ans, avait tout prévu de ce qui allait nous arriver, et pas seulement sur ce sujet.

Est-il encore temps pour que la France s’en tire ?

Print Friendly, PDF & Email
11 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
J
J
il y a 9 mois

ça produira que des navets, ils perdront des milliards et ce sera bien fait pour eux. Il vaudra mieux regarder des films à petit budget, ou réalisés par des amateurs. Le monde du cinéma est totalement pourri de toute façon. Autant ne plus l’alimenter avec notre argent.

Cachou
cachou
il y a 9 mois

Non.

Luc
Luc
il y a 9 mois

Les handicapes homo, c’est nouveau ca manquait comme sous groupe de tir au flan
Pour avoir des films sur l’histoire de l’Europe c’est foutu. Et Alien 1 n’aurait pas eu de financement (1 noir 4 blancs)

Hagdik
Hagdik
il y a 9 mois

La solution c’est de n’aller voir aucun des navets qui cocheront les cases de cette ineptie !

Paul ter Gheist
Paul ter Gheist
il y a 9 mois

« des groupes sous représentés… ».donc pas d’Arabes et d’Africains dans les productions ?

Rinocero
Rinocero
il y a 9 mois

Etant donné que la France s’aligne sur tout ce qui se fait auxs USA, il n’est pas impossible que les Césars reprennent ses critères en les modifiant à la marge pour que cela ne passe pas pour un copié collé. Mais dans un pays comme la France où nos prétendus élites tirent à boulets blancs sur tout ce qui est franco-français ce n’est pas plus étonnant que ça.
En plus la fascination de beaucoup y compris dans le camp patriote, pour les films, séries, musique, mode et pour la langue anglo-américaine transposée sous forme de « franglais » , tout cela contribue à notre colonisation culturelle. Il ne faut pas s’étonner après qu’on adopte les TOC idéologiques américains.

alf
alf
il y a 9 mois

Même chose pour le films publicitaire , mixité obligatoire ou presque , placer un black ou un beur si plusieurs personnes . Ah , il y a quand même une exception , voir la pub pour la mauvaise haleine , 5 personnes et que des gaulois et gauloises , c’est bien connu les blacks et beurs ne puent pas de la gueule car il mange hallal .

Charles Martel 02
Charles Martel 02
il y a 9 mois

« …Est-il encore temps pour que la France s’en tire ?… »
à mon avis la réponse est NON

Aardvark
Aardvark
il y a 9 mois

Idem pour les « anti-fuites » féminines, ainsi que pour les programmes et produits minceur. On a pourtant tous vu des « doudous » et autres Fatimas gonflées aux loukoums, avec un Q d’éléphant !… Quand on parle de « choses sensibles, » ou trop intimes, pas tellement de « diversité » !… Même le jeune Sélim de la pub anti-covid du gouvernement aurait largement gagné à s’appeler Pierre… Moi, à mon humble échelon, et dans la mesure du possible, je boycotte tout produit ou service dont les pubs sont ainsi orientées. Les sociétés coupables de ces dérives publicitaires « racisées » finiront-elles peut-être par perdre ainsi de la clientèle et donc rétropédaler, ou péricliter… Le peuple oublie qu’il a ainsi d’énormes pouvoirs de changer les choses. Cela à bien fonctionné pour le « Nutriscore » pourquoi pas pour la pub ?…

pier
pier
il y a 9 mois

Vu les merdes qu’il y a maintenant , je ne vais plus au cinéma
ce qui me fait ch…. c ‘est qu’ils touchent des aides avec mes impôts & taxes

Dorylée
Dorylée
il y a 9 mois

Si ce genre de film idéologique fait 20 entrées à chaque projection, le problème va être vite réglé. Et si les seuls spectateurs sont du genre camp de Mikonos ou jungle de Calais, en plus du manque à gagner, les propriétaires de cinéma devront rénover la salle après chaque séance. Ça ne va pas durer longtemps !

Lire Aussi