Les Pieds Nickelés (9) : après le discours de Macron, l’hémorragie de ses fidèles devrait s’amplifier

.

MACRON VOULAIT ÊTRE ENJÔLEUR…  IL N’EST QU’ENGEÔLEUR !

La barre était placée assez haut pour notre Clemenceau en culottes courtes.

Avant son discours, seulement 38% des Français lui faisaient confiance. Je m’étonne encore d’ailleurs de ce chiffre incroyablement élevé quand on constate l’avalanche d’incompétences et de mauvaises décisions du gouvernement.

Faut-il y voir le fruit du concert de louanges incessantes d’une presse invariablement flagorneuse ?
Faut-il y voir le soutien de gens qui n’ont pas d’autre choix ?
En effet, en période de crise, le Président bénéficie d’un capital de confiance car il incarne l’autorité même s’il en est totalement dépourvu. C’est ce même phénomène qui avait fait bondir Hollande dans les sondages après les attentats. Cependant, une fois la crise passée, cet artifice s’efface.
En quelque sorte, beaucoup ne veulent pas changer d’âne au milieu du gué…

La vraie question est désormais de savoir si, après sa prestation, Macron aura fait grossir le rang de ses inconditionnels frappés de panurgisme ou si le mouvement de désertion se poursuivra.
Pour les médias, il ne faut pas se leurrer : ils encenseront le président pour son intervention.

.

Cependant, après avoir écouté la prestation de Macron, j’ai tout lieu de croire que l’hémorragie de ses fidèles va s’amplifier.

En effet, comment ne pas voir que tout ceci n’est que comédie ?
Voici 26 ans qu’il suit des cours particuliers de théâtre avec Brigitte. Il était déjà doué à 16 ans, et il n’a cessé de progresser.

Mais Macron a été mauvais, pardon, franchement minable. Ce n’était pas une comédie, mais carrément une bouffonnerie.

Certes, il a quitté l’uniforme du chef de guerre qui ne lui allait pas du tout. Il a dû se rendre compte du ridicule d’un déguisement qui lui messied totalement. Il a donc quitté le registre guerrier.

Il n’a pas eu l’humilité de reconnaître le fiasco intégral de son gouvernement.

Il prolonge le confinement d’un mois.
Au moment où les pays qui ont bien géré la crise commencent à déconfiner, lui, il prolonge résolument.
C’est caractéristique de l’incompétence de nos dirigeants : toujours un train de retard.

Enfin, la sortie du confinement le 11 mai ne sera que très partielle. Comme il fallait s’y attendre, toute réunion sera interdite jusqu’au 15 juillet, tant le président craint la réaction des Français pour « le jour d’après ».

Macron et sa clique paniquent visiblement. En repoussant à mi-juillet les libertés essentielles, il s’est acheté un délai supplémentaire.
Il passe ainsi la ligne d’arrivée sur le ventre et espère que la trêve estivale aura raison de la fureur populaire.

À mon sens, c’est une erreur grossière. Repousser la confrontation ne fera que l’amplifier.

En revanche, on est en droit de se poser la question de savoir si l’on est encore en démocratie.

Et j’attends impatiemment les réactions de l’opposition, s’il en existe encore une dans ce pays. Va-t-elle laisser une dictature se mettre en place sous le fallacieux prétexte de l’union sacrée ?

Les Pieds Nickelés Saisons 1  2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

 6 total views,  1 views today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


5 Commentaires

  1. Il est très fort le loustic!! À quoi ça sert de dépister les gens avec symptômes ? Au final sans être dans un état grave les gens doivent se confiner (avec leur famille?) et le traitement est interdit. J y vois là l occasion de faire des test afin de dire ‘nous faisons des test…)
    Ce qui comme par hasard :
    – nous coûte de l’argent
    – nous empêche d avoir suffisamment de stock pour un dépistage massif, général.
    – nous maintient confiné le plus longtemps possible
    Si ce put** de trou du c** de sa mère la pu** n’est pas un traître …..(haha je parle comme les copains à choupinet!)(je n ai rien contre sa pauvre mère)
    Bref quitte à être confiné sa aurait pu servir à voir le bout du tunnel ce qui ne semble pas l’intéresser…

  2. L’hémorragie de ses fidèles ??

    Je n’y crois guère. Parmi les 20 à 30% de macronistes, c’est-à-dire ceux qui profitent à gogo du système général qu’il défend (et qu’il veut même continuer à développer dans le cadre de l’Union Européenne), une forte majorité lui restera , je ne dirai pas fidèle (en termes de pure adhésion politique), mais très attachée, par pur intérêt matériel.

    Quant aux réactions de l’opposition, je pense que le RN, qui l’a bien compris, peut, très justement (dans le sens du droit et du devoir) devenir le seul parti crédible et audible. Les dernières déclaration de Marine Le Pen et de Bardella me poussent à y croire.

    Reste à espérer que les Français, à l’issue de cette crise, sauront en tirer les leçons sur le plan politique et la nécessité de revenir à une politique recentrée autour des valeurs nationales.

  3. Et j’attends impatiemment les réactions de l’opposition, s’il en existe encore une dans ce pays. Va-t-elle laisser une dictature se mettre en place sous le fallacieux prétexte de l’union sacrée ?
    Une opposition ? Laquelle ? Des LR aux LFI, ils sont tous macro-compatibles !

  4. Le RN ne fera rien mais il n est pas impossible qu il soit trahit par ses propres amis. Finira t il comme l Empereur Neron qui c est suicide grâce a un de ces esclaves en clamant: « Qualis artifex pereo », « Quel artiste meurt avec moi ! ».

    A voir …