Pieds Nickelés saison 3 : Kolmi Hopen, n’engagez jamais Macron comme chef magasinier !


Pieds Nickelés saison 3 : Kolmi Hopen, n’engagez jamais Macron comme chef magasinier !

.

Pieds Nickelés : saison 3.

(Saisons 1 et 2)

.

L’actualité nous dévoile la stratégie de communication du gouvernement dans la récente crise :

-Étouffer toute velléité de critique de son action en prônant l’union sacrée, l’unité nationale.

-Réécrire l’histoire de la crise.

-Présenter Macron comme le sauveur, le chef de guerre qui terrassera le virus à lui tout seul.

-Lui assurer une franche réélection en 2022.

Prenez toutes les informations délivrées par les médias, et passez-les dans cette grille d’analyse, vous verrez que tout y est.

.

 

Quant à l’action, c’est une autre affaire, totalement secondaire.

Prenons d’abord la fable du sauveur étayée par la visite de Macron à l’usine de masques.

Cette visite était grotesque, et ne visait en fait qu’à montrer un président donnant l’illusion d’agir.

Car il fait tout, le président : il organise les appros, gère la production, planifie les livraisons :

Nous allons monter en volume, embaucher, créer de nouvelles capacités de production

Pour ce qui est du gel hydroalcoolique « qui fait aujourd’hui partie de notre quotidien », « nous avons décuplé notre production de 40 000 litres jour à 500 000 litres jour ».

« La production en quelques semaines ici a d’ores et déjà doublé. Et nous allons aller plus loin tous ensemble. »

« Fin avril, nous serons à plus de 10 millions. Nous aurons plus que triplé en quelques semaines et nous continuerons cet effort pour continuer la multiplication de nos capacités de production. »

.

Quand il aura été viré de l’Élysée, il n’aura aucun mal à se faire recruter comme chef magasinier à l’usine Kolmi Hopen où, là, il pourrait faire un excellent travail (Ne pas lui faire totalement confiance cependant pour le stock initial…)

.

Soyons sérieux ! La production de masques de cette usine ne représente que quelques pour cent de nos besoins, et même si la production a été doublée, c’est une goutte d’eau dans la mer. L’enjeu est bien ailleurs.

.

Cette visite, c’est pour mieux faire oublier que la production de masques en France s’est tout doucettement éteinte car devenue non compétitive dans un contexte de la mondialisation qu’il a jusqu’à présent défendue bec et ongle.

C’est pour promettre que demain tout va changer. « On produira de nouveau tous les masques en France !». Vous avez le droit de le croire…

De plus, cette visite médiatique a obligatoirement été contre-productive. J’aimerais savoir de combien la production de masques a diminué le jour de la visite du président. Pour avoir déjà reçu des « huiles » dans une usine que je dirigeais, je sais que les perturbations induites ont obligatoirement une incidence négative sur la production.

Bref, une fois de plus, on est purement dans la com’.

Je ne peux m’empêcher de penser à la fable de La Fontaine « Le Coche et la Mouche » :

Ainsi certaines gens, faisant les empressés,
S’introduisent dans les affaires :
Ils font partout les nécessaires,
Et, partout importuns, devraient être chassés.

.

-La semaine passée c’était la visite d’un hôpital de campagne à Mulhouse, capable d’héberger 30 patients ! Mazette !

Là encore, poudre aux yeux. Toute la presse étrangère se gausse de ce non-événement : l’armée française, réputée être la 5ème du monde se jette dans la bataille en temps de guerre. Et tout ce qu’elle est capable de faire, c’est un hôpital de 30 lits. En cas de vrai conflit, je n’ose imaginer le nombre de blessés qu’on devrait laisser agoniser…

.

Quel sera le prochain épisode de Macron-Clemenceau sur le front ? Une visite à un thanatopracteur ? Ceux-ci sont totalement débordés en ce moment et méritent amplement un soutien du Président.

Il est cependant possible que ses conseillers en communication l’en dissuadent.

.

-Venons-en à la réécriture de l’histoire de la crise. Dans son discours d’hier, Macron n’a-t-il pas dit :

« Il n’y avait pas lieu de stocker massivement des milliards et des milliards de masques. »

« Le monde a changé depuis quelques semaines, a créé une tension inédite sur les marchés mondiaux et des difficultés profondes »

Exit donc la faute gravissime d’avoir oublié de reconstituer le stock stratégique.

Et, on croit rêver :

« Les masques, c’est une bataille essentielle, le Gouvernement a fait toute la transparence et mobilisé depuis le premier jour et nous continuons d’avancer. »

.

Cependant, la palme du mensonge et de la désinformation revient sans contestation possible au croquemort en chef Jérôme Salomon dans son intervention d’hier.

Après avoir égrené la liste des malades, des personnes en réanimation, et des morts, le DG de la Santé s’est livré à un exercice surréaliste visant à démontrer que la France a été irréprochable, voire exemplaire, dans la gestion de la crise.

Après avoir fait la genèse de la pandémie « Voici exactement 3 mois, la Chine notifiait à l’OMS l’existence dans la région de Hubei, à Wuhan, l’existence d’une épidémie d’origine inconnue », Salomon décrit par le menu le calendrier de l’action gouvernementale, jour après jour.

C’est déclamé avec un telle force qu’on aurait presque envie d’y croire.

Oubliés tous les dysfonctionnements, passé sous silence le premier tour des municipales maintenu contre toute logique, enterrées toutes les mauvaises décisions, omis le fiasco de la chloroquine classé substance vénéneuse !

.

L’action gouvernementale a été EX-EM-PLAIRE vous dis-je ! On a tout anticipé ! « Le 23 janvier le CORUSS (1) était activé avant même que le premier cas de Covid sur le territoire. »

On est dans la droite ligne du Miniver (Ministère de la Vérité) de George Orwell.

Pour ma part, de la longue liste des mesures prises, je retiendrai la mesure phare : « Le 3 mars, un décret vient plafonner le prix des gels hydroalcooliques »…

C’est à ce genre de décision cruciale que l’on mesure la vraie capacité de nos gouvernants.

Le virus doit bien rigoler ! Il a encore de beaux jours devant lui.

(1) Centre opérationnel de régulation et de réponse aux urgences sanitaires et sociales.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Raoul Girodet

Auteur de "Objectif La Mecque". Il y a 14 ans, Raoul Girodet a fui la France à laquelle il est pourtant profondément attaché, selon la formule d'Edgar Quinet : "le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays, c'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer". Lassé de voir nos dirigeants adopter une ligne politique totalement opposée aux aspirations des citoyens, il a fui la dictature du politiquement correct et s'est réfugié sur une petite île dans des contrées lointaines, où il continue à suivre de loin l'inexorable déclin de notre société. Et contrairement au dogme en vigueur, le niveau de la mer ne monte pas sur son île !


9 thoughts on “Pieds Nickelés saison 3 : Kolmi Hopen, n’engagez jamais Macron comme chef magasinier !

  1. ConanConan

    Il ferait mieux de démissionner, passer la main à quelqu’un qui n’est pas tout le temps dans la com, l’événementiel et le marketing, puis aller retrouver ses copains milliardaires confinés dans leur yachts climatisés à Miami !

  2. Avatarxav

    Il nage en eau trouble il cherche à redorer son blason . Mais si il pense déjà à 2022 il à de l’espoir pensez vous que les français vont oubliés 2018 2019 les gilets jaunes 2020 le coronavirus ? ensuite après plusieurs semaines de confinement ça va etre très dur pour tous les français tous les produits augmenterons ils y en a certains qui seront manquant .Et Mr Martinez qui voulez faire greve en avril alors il falloir qu’il se réveille car la pour la réforme des retraites ils vont nous la mettre à l’envers pour le privé ! Les grands patrons auront gagnés j »espère qu’ils ne viendront pas pleurer de perdent de l’argent ils sont responsables du chiffre du chomage en faisant fabriquer en Chine donc c’est aussi à cause d’eux que le virus est Mondial !

  3. AvatarMata Hari

    « Quel sera le prochain épisode de Macron-Clemenceau sur le front ? Une visite à un thanatopracteur ? Ceux-ci sont totalement débordés en ce moment et méritent amplement un soutien du Président. »
    La plupart des thanatopracteurs ont fait valoir leur droit de retrait car même si les soins de conservation sont interdits sur les covid-19, les défunts habituels n’étant pas testés, rien ne nous dit qu’ils ne sont pas porteurs ; surtout lorsqu’ils viennent des EPHAD. Pas plus tard qu’hier, une collègue a dû retirer un pacemaker sur une suspicion covid-19… Le pire est que nous sommes livrés à nous même, nos ministères de tutelle (santé et intérieur) ne se préoccupant pas de notre profession sauf pour nous mettre des bâtons dans les roues.

  4. AvatarNouts

    Des fous raquette pour les franxais frique pour les ex prisonnier et ancien reprise de justice plus les immigrees en frànce qui se gave vive le virus cest le premier depuis le moyenne age

  5. AvatarJoël

    « Les masques, c’est une bataille essentielle »

    Ben oui, il en est réduit à voler ceux de la Suède :

    Après la saisie, à Lyon, de 4 millions de masques appartenant à une multinationale suédoise, le gouvernement du pays nordique est furieux.
    Emmanuel Macron a, en effet, signé un « décret de réquisition » permettant au gouvernement, comme en temps de guerre, de saisir tous stocks de produits et matériels se trouvant sur le territoire français afin de lutter contre le Covid-19.

    https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/requisition-et-indignation-partagee-la-guerre-des-masques-entre-la-suede-et-la-france_2122374.html

Comments are closed.