Les Pieds Nickelés à la manœuvre (Saison 7): les notes de Macron pour son discours de demain soir


Les Pieds Nickelés à la manœuvre (Saison 7): les notes de Macron pour son discours de demain soir

.

BUREAU DE L ‘ELYSÉE
De : Président
À : Secrétariat Général
Objet : Préparation de mon discours de jeudi 09/04

.

Ce discours revêt à mes yeux une importance majeure. Nous avons été calamiteux dans l’action, mais excellents dans la communication, ce qui est de très loin le plus important. Il faut que ça continue.
Je suis à un tournant de mon mandat et j’ai là une opportunité unique de reprendre la main, conforter ma popularité et sécuriser ma réélection.
Ce virus est en vérité une véritable aubaine.
L’idée clef est de conforter l’image de chef de guerre que j’essaie de donner.

Vous voudrez bien noter de développer les points suivants :

►Cette pandémie est mondiale. Aucun pays n’y échappe. C’est une fatalité que rien ne pouvait laisser prévoir. C’est le pire fléau depuis plus d’un siècle. Ne pas hésiter à dramatiser, citer des chiffres clef (Nous venons hélas de passer le cap des 10.000 morts dans notre pays).
►Relativiser cependant : c’est pire ailleurs (sous-entendu : on est les meilleurs).
Ne faire aucune allusion à des sujets polémiques (pénurie de moyens ; erreurs dans les stratégies), sauf à stigmatiser ceux qui ne jouent pas le jeu de l’union sacrée.

►Remercier, remercier, remercier et remercier encore. Ça ne coûte absolument rien et ça marche à tous les coups.
– Remercier les soignants. On en a encore besoin pour le moment.
– Remercier la deuxième ligne : les caissières, les livreurs etc. Dire qu’on pense bien à eux. Accréditer l’idée qu’on les aide.
La prime qui leur sera versée est déjà baptisée « Prime Macron ». C’est génial : ce sont les entreprises qui paient, mais en l’appelant ainsi, tout le monde croit que c’est moi le père Noël !
– Remercier tous les Français : c’est grâce à leur comportement exemplaire qu’on vaincra. De façon subliminale, ils perçoivent le rôle de soldat qu’ils ont dans ma grande armée et implicitement ils me reconnaissent ainsi comme leur chef.
– Remercier l’ensemble de la classe politique qui joue le jeu de l’unité nationale. Ça permet de stigmatiser les rares critiques et de maintenir l’opposition sous le boisseau. C’est essentiel pour ma cote de popularité
– Remercier le gouvernement. Insister sur l’humilité dont nous devons faire preuve devant une épidémie que l’on ne connaît encore qu’imparfaitement sur laquelle on en apprend tous les jours. C’est un excellent contre-feu pour tous ceux qui nous taxent d’incompétence.
Édouard Philippe fait ça très bien. Il insiste sur le fait qu’il écoute les experts. C’est parfait : s’ils se trompent, c’est leur faute, s’il prend les bonnes décisions, à lui le crédit. (C’est la version de : « Pile je gagne, Face tu perds ! »). C’est génial car de toute façon il trouvera toujours un expert pour en contredire un autre. Et même Édouard Philippe va les chercher à l’étranger s’il n’en trouve pas d’assez cons en France, pourtant richement dotée. J’ai bien aimé son chapitre sur les masques jugés inutiles. « Je ne suis pas médecin » mais « avec beaucoup d’humilité ( …), j’ai suivi les recommandations de Mike Ryan, directeur exécutif de l’OMS ». Ce dernier a beau être un toubib d’opérette, un bureaucrate qui n’a pas vu un patient depuis des décennies, ça en jette quand même.
Attention : mes remerciements au gouvernement ne doivent pas viser à grandir Édouard Philippe dont je me méfie comme de… la peste. Non : il ne doit être remercié que parce qu’il applique fidèlement MES directives. Ce n’est qu’un collaborateur, un simple exécutant.
– Remercier l’Europe. Il est indispensable de camoufler soigneusement le naufrage absolu de l’Europe dans cette affaire. Citer les patients soignés en Allemagne, au Luxembourg, et même en République Tchèque (ça n’a servi à rien et ça a coûté bonbon d’envoyer six malades là-bas, mais les retombées en termes de com’ le méritent amplement).
Attention : Éviter de citer la Suisse ! Il ne faudrait pas que les gens puissent penser qu’il n’y a pas besoin d’UE pour s’entraider entre voisins.
Si l’Europe a encore une maigre de chance de survie, ce ne peut être qu’en accréditant la fable que « La fin de l’Europe, c’est le retour aux nationalismes, donc à la guerre ».

► Laisser entendre que c’est loin d’être terminé.
L’objectif est double.
D’une part, plus les Français sont contraints, plus le péril est magnifié, plus la guerre est grave, donc plus le rôle du chef (moi) est important.
D’autre part, il faut les préparer à l’idée que le confinement va être prolongé, et que les procédures de déconfinement dureront jusqu’aux vacances d’été. Il n’est pas question de risquer un nouvel épisode de Gilets Jaunes puissance dix le samedi qui suit « le jour d’après ».

►Rassurer sur le plan économique : l’État a commencé à assumer et continuera à le faire. Toutes les mesures seront prises pour protéger les salariés et les entreprises, quel qu’en soit le coût. SO-LI-DA-RI-TÉ !
Attention à la formulation : il ne faudrait pas que puisse surgir l’idée que l’État, c’est au bout du compte le contribuable. Laisser plutôt penser que ça viendra de la BCE.

Vous voudrez bien conclure en disant que les épreuves nous forgent, que la France est un grand pays, que nous tirerons toutes les conclusions et que nous en ressortirons renforcés et grandis.

PS : il me faut absolument une petite phrase qui restera dans les mémoires.
Quelque chose de bien chiadé, dans le style de Churchill ou de de Gaulle :
« Je n’ai rien d’autre à offrir que du sang, de la peine, des larmes et de la sueur », ou bien « La France a perdu une bataille, mais la France n’a pas perdu la guerre »
Budget illimité pour toutes les agences de com : cette petite phrase sera reprise en boucle dans nos médias habituels : c’est +5 dans les sondages et ça restera gravé dans les mémoires.

Vous voudrez bien faire en sorte que le discours dure au moins 20 minutes.

Il me le faut impérativement 12 heures avant pour que je le répète suffisamment.

 

Les Pieds Nickelés Saisons 1  2, 3, 4, 5, 6

 

Sur le même sujet, voir aussi :

Si Macron était un homme, un vrai, voilà ce qu’il dirait aux Français

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Raoul Girodet

Auteur de "Objectif La Mecque". Il y a 14 ans, Raoul Girodet a fui la France à laquelle il est pourtant profondément attaché, selon la formule d'Edgar Quinet : "le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays, c'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer". Lassé de voir nos dirigeants adopter une ligne politique totalement opposée aux aspirations des citoyens, il a fui la dictature du politiquement correct et s'est réfugié sur une petite île dans des contrées lointaines, où il continue à suivre de loin l'inexorable déclin de notre société. Et contrairement au dogme en vigueur, le niveau de la mer ne monte pas sur son île !


5 thoughts on “Les Pieds Nickelés à la manœuvre (Saison 7): les notes de Macron pour son discours de demain soir

  1. AvatarOrange

    Je me répète mais il y a une super interview SudRadio du 5 avril 2020 d’une durée d’une heure, qui passe le temps intelligemment en confinement. C’est celle d’Idriss Aberkane, un petit génie précoce qui dissèque la psychologie du Conseil scientifique, de Macron et la situation du professeur Raoûlt.
    https://www.youtube.com/watch?v=iI4cneaYKOo

    Le contraste entre la réflexion dynamique et savante d’Idriss Aberkane et la fange du gouvernement est frappante.

  2. AvatarOrange

    J’ajoute qu’Idriss Aberkane a un très grand sens pratique qui manque au gouvernement de façon criante.

  3. Laurent PLaurent P

    > (Nous venons hélas de passer le cap des 10.000 morts dans notre pays)
    Ca, c’est PAS du Macron du tout !
    Macron lui ce serait :
    Nous venons de passer le cap des 10.000 morts dans notre pays : relativiser ce chiffre par rapport à n’importe quel autre pays qui fait moins bien et laisser fortement sous-entendre que les pays qui font mieux mentent en raélité.

    1. Raoul GirodetRaoul Girodet Post author

      Bonjour Laurent!
      Pas sûr! je pense que Macron a intérêt à dramatiser un peu pour nous faire gober la prolongation du confinement.
      On parie?

  4. AvatarHellen

    Si on veut réellement regarder la situation en France…
    Ce pays est au ras des pâquerettes, ou de l’herbe qui vient d’être coupée…
    Depuis plusieurs années, on perd toutes les batailles, et toutes les guerres…
    En regardant et surtout sans concessions aucunes, au point où nous en sommes, surtout nous les Anciens qui avons connu les années 50, puis 60, 70 encore, et petit à petit on a pu s’apercevoir sans aucune difficultés que le temps du changement était arrivé… et plus le temps a passé, et pire c’était…
    Aujourd’hui, si on veut dire la vérité, et surtout si on dit la vérité, ils suppriment votre compte, sur Facebook, ou sur youtube… c’est comme dans la chanson de Guy Béart… : « Toujours d’actualité » – « Rien n’a changé » – « Peut toujours s’appliquer à aujourd’hui et même davantage aujourd’hui… »… Ce qui prouve que Guy Béart s’attaque à un thème universel, ou – à tout le moins – un sujet qui ne vieillit pas…

     » Le premier qui dit se trouve toujours sacrifié. D’abord on le tue. Puis on s’habitue. On lui coupe la langue. On le dit fou à lier. Après sans problèmes. Parle le deuxième. Le premier qui dit la vérité. Il doit être exécuté.  »

    Voilà comment commence le texte de Béart et puis « C’est le dernier qui a parlé qui a raison » … donc « C’est le premier qui a parlé qui a tort » … Avec les conséquences juridiques qui peuvent en découler et sanctionner cette audace – dire la vérité. Quand il chante « on lui coupe la langue », il fait référence au droit pénal médiéval en cas de crimes de diffamation, de parjure et de blasphème. La preuve que le thème est universel, et même biblique – c’est qu’on peut considérer sa strophe du refrain « Le premier qui dit la vérité. Il doit être exécuté »

    C’est malheureusement la France d’aujourd’hui… Qui n’est plus la France… et ça fait peur, parce que je me dis : « jusqu’où nous mèneront-ils???
    Jusqu’où les laisserons-nous nous mener???!
    Souvent je me dis qu’il faudrait que le Peuple sorte totalement de ses gonds… Sinon, quel monde sommes-nous en train de laisser pourrir en le laissant à nos enfants et petits enfants…!!!!

    Ce soi-disant président qui n’aurait jamais dû être sur son trône, pire que pourrait l’être un roi… et qui s’imagine avoir tous les droits (quand on voit qu’il a signé un décret pour qu’aucun médecin ne prescrive le traitement du Professeur Raoult….!
    Quant on voit qu’il demande aux médecins? en quelques sortes…, d’Euthanasier les personnes dans les EHPAD, en leur prescrivant du RIVOTRIL médicament qui ne permettra pas de respirer au contraire et qui les mènera à l’arrêt cardiaque…

    Voilà la France de MACRON…!!!
    Jusqu’où allons-nous le laisser nous mener encore???!

Comments are closed.