Connaissez-vous le TATP, un explosif très puissant, très prisé des journalistes ?

Voici une vidéo très amusante :

 

La journaliste dit :
» «Le TATP, un explosif très puissant, et prisé des journalistes» (F3, 19/08/17, 19h)

Ce n’est pas du tout un lapsus !
Le TATP est vraiment très prisé des journalistes :

TA = totalement aberrant
TP = tenter de promouvoir

TATP !

 205 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Comme je suis curieux je suis allé voir sur le lien fourni plus haut :
    en lisant « particulièrement instable j’ai compris pourquoi c’était le favori des …déséquilibrés Musulmans ! 🙂

    Autre chose on peut lire :
    « si l’on essaie de produire la réaction à chaud, le peroxyde d’acétone et le peroxyde d’hydrogène se vaporisent et se dégagent lentement sous forme d’une fumée blanche, épaisse et âcre, plus lourde que l’air ambiant »…et là j’ai eu les images des deux « nuages » de fumée du métro Londonien …Je suis parano ? Oui !!

  2. Le symbole du journaleux aux ordres qui vomit son texte
    Voire une marionnette qui bave dans un micro grâce une main enfoncée très profondément dans son …bbbiiiippppp!!!!!

  3. Ah! C’est donc ça que prisent les journalistes avant de déballer leurs âneries de dhimmis patentés? Ça ne doit pas être très bon pour le cerveau.

    Je les aurais cru plutôt alcooliques!

  4. C’est comme l’élection présidentielle combien de millions de Français ont avalé les âneries et le minable professionnalisme de cette gourdasse ?
    Le petit peuple n’a pas encore compris qu’en suivant cette presse de lamentables collabos, il devient le mouton dans l’abattoir.
    Boycott recommandé de toute la presse télévisée et écrite.

  5. la journaliste aussi a du confondre TATP et RATP
    Mais bon elle risque de se faire virer

  6. le TATP bientôt a la RATP
    quand on sait que la RATP est gérer par des sindycats corrompus a l’islam
    je serais pas surpris qu’un jour il y en ai dans un bus

  7. J’ai oublié la signification de TATP (nom chimique). Cela se fait paraît-il en mélangeant en premier dans des proportions définies de l’acétone et de l’eau oxygénée (peroxyde d’hydrogène je crois). On en trouve dans les rayons droguerie mais l’eau oxygénée est trop diluée, il faut chercher des petites bouteilles plus concentrées en pharmacie paraît-il. Puis ensuite, avec grandes précautions (pas de choc des gouttes), on ajoute de l’acide très doucement, en arrêtant dès que ça chauffe un peu trop et risque de sauter prématurément (il faut refroidir avant de continuer). Après, le TATP dépose, il faut le sécher sans sauter avec. Bon courage aux amateurs !!

    Mais pour ceux qui connaissent le mode opératoire, c’est facile. Pas besoin d’avoir fait Polytechnique. Les quartiers ennemis peuvent en fabriquer en grandes quantités (c’est pas cher) et en mettre partout et n’importe où, soyez vigilants et attentifs aux détails suspects.

  8. Jusqu’à présent je connaissais le RATP (RAton des Transports Parisien) un explosif ? très «instable» et que les journalistes qualifient de « déséquilibré », cependant ce dernier reste un produit, le véritable déséquilibré étant le carriériste spéculateur qui l’exploite pour augmenter la l’action du « traumatisme » à la bourse, avec .°.élit d’.°.nitié entre amis de l’hyperclasse. ?

  9. Il y a aussi le TAFTA qu’Asselineau combat actuellement. Est-ce de cela dont la journaliste nous parle ?

    TAPT et TAFTA ne sont-ils pas aussi le sigle d’organisations mystérieuses ?

    Bon à savoir !

  10. C »est quoi ça le TATP ? Une drogue ? Un Test A Tout Prix ?
    Allez donnez moi une bonne définition ! Je l’attend !

    Tout à Tout Prendre !

Les commentaires sont fermés.