Intox : Le Monde et France 24 ont vu « un drapeau taliban » dans le méchant convoi de la liberté à Paris !

Le Monde et France 24 ont très sérieusement publié que l’automobiliste arrêté avait « un drapeau taliban sur sa voiture ».

La femme automobiliste est défendue par Juan Branco  qui a obligé Le Monde à publier un démenti.

Après Darmanin qui avait vu des saluts nazis dans les manifestations (et qui ne s’est toujours pas excusé pour ces insultes), des journalistes du système, affolés que Macron puisse être chassé en avril,  expliquent au bon peuple que ses  opposants sont des sauvages aussi dangereux que les  talibans, et que l’on peut voir leur drapeau dans les rues de Paris. 

Qu’importent les corrections a posteriori, le mal est fait. Dès lors, dans la tête du lecteur qui n’a pas vu le démenti, la répression violente est justifiée et souhaitable.  Et pendant ce temps-là, ni le Monde ni France 24 ne se sont inquiétés des drapeaux français arrachés ou des personnes verbalisées pour en porter un. Pas plus que ne les dérangent les centaines de drapeaux algériens certains jours dans Paris.

Et surtout, cette grosse ficelle permet au  Monde et à France 24 de détourner l’attention du scandale de l’arme du policier (Ah que l’on aimerait les voir agir aussi promptement avec la racaille ! Mais les ordres sont les ordres).

Sur la vidéo partagée de nombreuses fois sur les réseaux sociaux, certains journalistes en ont fait trop : il ont pointé, sur le toit de la voiture, à côté du drapeau tricolore, « la présence » du drapeau du régime taliban qui a repris le pouvoir en Afghanistan en août 2021.

Un drapeau blanc, avec écrit en noir la chahada, profession de foi de l’islam.

Leçon d’histoire-géographie 

Ce n’était pas une inscription en arabe mais le mot «LIBERTÉ» !

En analysant les différentes images montrant la voiture au drapeau suspect et en regardant la vidéo, image par image, on voit que le drapeau porte l’inscription «LIBERTÉ» et non pas la chahada ou une inscription en arabe !

Sur la capture d’écran suivante, réalisée à partir du reportage de TF1 (image inversée  horizontalement), on distingue bien les lettres du mot «LIBERTÉ».

 

Le Monde la main dans le sac écrit noir sur blanc : « deux drapeaux flottent au vent au-dessus du véhicule, l’un aux couleurs de la France, l’autre à celles du régime taliban ».

Dans un article intitulé «Interrogations sur la présence d’un drapeau afghan dans le “convoi de la liberté” à Paris»le Monde écrit ainsi que «sur une vidéo où l’on voit un policier brandir son arme sur un conducteur récalcitrant, samedi 12 février, place de l’Etoile, à Paris, deux drapeaux flottent au vent au-dessus du véhicule, l’un aux couleurs de la France, l’autre à celles du régime taliban».

Capture d’écran ci-dessous (le tweet original est ici, s’il n’a pas été retiré).

En catastrophe, Le Monde s’est fendu bien après d’un démenti maladroit

Juan Branco explique : Il a fallu l’intervention de ma cliente, preuve à l’appui, pour obtenir une correction.

Il ne s’agit pas d’une erreur, mais d’une dérive grave du fonctionnement de ces rédactions.

Jacques Follorou, l’auteur, doit être immédiatement démis de ses fonctions.

Le Monde.

« Incompréhensions

Un détail de cette scène a semé la confusion. La voiture blanche était, en effet, surmontée de deux drapeaux flottant au vent. Le premier, tricolore, rattachait clairement ses occupants à un mouvement de contestation contre les mesures sanitaires très attaché au drapeau français. En revanche, le second, sur fond blanc, a pu laisser penser qu’il s’agissait du drapeau adopté par le régime taliban dont l’intitulé exact est l’émirat islamique d’Afghanistan ».

Pour le Monde, accuser les opposants au régime covidiste d’arborer un drapeau taliban dans la capitale est « un détail »

 

 Cette information a également été affirmée sur Twitter par le journaliste de France 24 Shafi Karimi, d’origine afghane.

Selon lui, cette vidéo «montre un homme conduisant sur les Champs-Elysées à Paris avec le drapeau taliban sur sa voiture à côté du drapeau français.»

Capture d’écran ci-dessous (le tweet original est ici, s’il n’a pas été retiré).

 786 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Mais c’est tout à fait possible, ce ne serait pas la première fois que nos (si) chers ‘gouvernants’ feraient appel aux neveux de Rameau pour discréditer une manifestation qui ne leur est pas favorable !!!

  2. Un fait m’intrigue à propos du prétendu salut nazi dénoncé par le calomnieux darmanin : il ne sait pas cet inculte que le salut nazi ne s’accomplit que par la levée d’un seul bras ?
    Quant à l'(Im)monde et fRANCE 24, la honte !

  3. Le Monde est une société de droit privé, enregistrée comme « journal de presse » à la chambre du commerce, reçoit plus de 10 millions d’euros de subvention publiques par ans depuis des décennies alors que ses investisseurs et propriétaires sont des milliardaires…
    Faudra que le prochain gouvernement revoit totalement cette aide à la presse, d’un autre temps…

  4. C’est du délire complet !
    Comment peut-on être assez stupide pour imaginer un drapeau taliban dans le convoi de la LIBERTE, typiquement français, puisque tout ce qui touche aux talibans est forcément anti-libertaire ?
    D’ailleurs , il suffit de passer au ralenti, image par image, pour lire le mot « liberté ».
    Donc la flicaille pouvait le lire également, c’est bien pour cela qu’elle a sorti son flingue de western argenté.
    J’espère que l’enquête nous dira d’où sortait ce flingue .

  5. Dissolution de ce torche cul qu’est le monde , que ces putins de journasalopes soient virés et aillent pointer au chôme du , ca lleurs fera les pattesd à ces tocards de journaputes!

  6. « «sur une vidéo où l’on voit un policier brandir son arme sur un conducteur….

    et, et SURTOUT, enlever précipitament son calot de sur sa tete !!!

    policier non national ? geste en usage chez des flics « prêtés » a la France ? ou loués ?
    La naine bronzée descend la première….bizarre

    qui aurait une idée du pouquoi de ces deux comportements?

    surtout le coup du calot enlevé, quand il braque son « desert eagle » de plus en plus glauque ces images

    on croirait entendre SIEG HEIL !!!

  7. Quelle bande d’enflures …qu’est qu’ils ne feraient pas pour sauver le régime Macroniste

  8. Comme avec les gilets jaunes la police de Macron n’hésitent pas à brutaliser les citoyens, elle se venge sur les manifestants pacifiques pour la peur qu’elle a devant les terroristes . . .
    Enfants et familles gazés, affrontements, interpellations, : quand les convois de la liberté dégénèrent (gentside.com)

  9. Pourquoi ;des personnes intelligentes et doté du moindre discernement lisent encore ce torche cul ? Ces journaleux se chient dessus : plus de subventions = Chomage et retour à leur métier d’origine = Ramasseurs d’étrons Verras t’on enfin Paris ,retrouver un peu de propreté.

  10. M. Philipot je ne sais pas ce que c’est qu’un « claping ». En français pouvez-vous traduire ?

  11. Cette bande de gougnafiers n’hésite même plus a mentir malgré les évidences éclatantes c’est dire à quel point ils nous prennent pour des cons

  12. Le démenti du journal Le Monde est rédigé de telle sorte que si une personne le lit en diagonale il lit surtout 10 fois le mot « taliban ».
    Ces journaleux sont à vomir.

Les commentaires sont fermés.