Pour Darmanin, taper des mains, c’est « nazi » (vidéo)

Samedi dernier, « en marge de la manifestation des Patriotes de Philippot », y-avait-il de simples manifestants antipass ou d’affreux néo-nazis ?

La photo de la « journaliste » antifa Daphné Deschamps avait fait la Une des médias, suscitant la réaction outragée de la gauchosphère scandalisée par le retour-des-zeures-les-plus-sombres-de… blablabla blabla.

Pour le ministricule de l’Intérieur Darmanin, plus prompt à dissoudre des groupuscules identitaires (comme « les Zouaves » présents au meeting de Zemmour et dont le responsable vient d’être interpellé) que de s’attaquer vraiment à la pieuvre islamiste, rapide comme l’éclair pour dénoncer un attentat aux jets de lardons sur la boite aux lettres d’une mosquée mais muet face aux églises quotidiennement vandalisées, il ne faisait aucun doute que nous avions affaire à de dangereux néo-SS pro-Philippot-Zemmour à la veille d’un pogrom sur les vaccinés triple-doses.

Source : compte Twitter Gérald Darmanin

Une majorité d’hommes habillés en noir, effectuant le Sieg Heil, une banderole aux couleurs du IIIe Reich : Darmanin, s’appuyant sur la photo de Daphné Deschamps plutôt que sur ses services de renseignement, ne pouvait que s’offusquer de l’odieux cortège. On commençait à trembler dans les chaumières et un présentateur de BFMTV-Macron allait peut-être même ouvrir son journal d’un terrifiant « La France a peur ».

Mais à la vue de la vidéo, les manifestants « néo-nazis » semblaient tout simplement claquer dans leurs mains en criant « liberté » (remarquez les 2 mamies devant le cortège, pas vraiment apeurées par les affreux). 

En tous cas, néo-nazis ou pas et contrairement aux habituels antifas cagoulés, personne n’aura remarqué de vitrines cassées, de voitures brûlées, de jets de cocktails Molotov ou de bouteilles d’acide sur les forces de l’ordre (ni de covidistes noyés dans la Seine)…

https://resistancerepublicaine.com/2022/01/17/honte-a-darmanin-qui-fait-croire-a-des-saluts-nazis-les-gens-tapaient-dans-leurs-mains-et-criaient-liberte/

Alors, tout ça pour ça ?

Darmanin allait-il faire son mea culpa ou bien la mettre en veilleuse face au ridicule d’un antifascisme de pacotille ?

Pas du tout et il récidive même au journal de France Info, de manière emberlificotée et embrouillée  : « ils tapaient dans les mains mais manifestement, c’est de manière assez détournée désormais que l’on essaie d’avoir des comportements que l’on peut qualifier de factieux… »

La journaliste : « oui mais là, on ne peut pas dire que c’est un salut nazi »

GD : « SI ! On peut dire que c’est un comportement que l’on peut qualifier… de factieux »

Source : La Cocarde étudiante/Florian Philippot

Ne corrigeant pas leurs propres bobards, les médias tentent encore de se raccrocher à la figure de l’antivax forcément d’extrême-droite voire néonazi.

Ainsi, 20 Minutes trouva des éléments irréfutables pour valider sa thèse : un « défilement derrière une banderole frappée d’une citation de l’écrivain antisémite Charles Maurras » (« les libertés ne s’octroient pas, elles se prennent ») et « un drapeau noir avec une croix celtique, symbole néonazi… »

Enfin, aux dernières nouvelles, Daphné Deschamps revenait quelque peu sur son narratif limite « complotiste » : « je n’ai jamais écrit qu’il s’agissait de « saluts nazis » mais de 200 néonazis bras tendus, c’est différent » précisait la « journaliste spécialisée dans les mouvements d’extrême droite » (un métier plus dangereux que grand reporter à Kaboul qui explique qu’elle « n’était pas présente samedi dans la manifestation de peur d’être victime d’une agression »).

 787 total views,  1 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Le ridicule tue, dit-on en France. Mais il existe apparemment un véritable vaccin qui, dans le cas de monsieur Darmanain, opère des miracles. Après, on pourra égrener une liste de qualificatifs sur ce comportement. Je laisse aux lecteurs de l´excellent article de Francoise des Groux la douleur d´enrichir à leur goût le CV de monsieur Darmanin, ministre de l´Intérieur.
    Prof.as. em. dr. Gérard Lehmann. IKV Syddansk Universitet, Danemark
    PS Que l´on me pardonne d´avoir mal ortographié le nom du ministre.

  2. On peut péter dans son ben sans se chier dessus , même avec moussa raser on peut se couper.

  3. C’est pas dans les mains que j’ai envie de taper, mais dans la gueule de moussa !

  4. L’inculte Darmanin devrait savoir que islam et nazisme s’adoraient.
    L’inculte Daphné Deschamps devrait savoir que le nazisme n’était pas d’extrême-droite, ni de droite tout court . Mais , comme son nom l’indique, de gauche.
    Conseil de lecture pour Daphné: Goebbels: » Pourquoi nous sommes socialistes ».

  5. Florian Philippot a déposé plainte sur plainte contre ce ministre sournois et les organes de presse qui ont relayé cet  » acte nazi ». Avocat : Maître Di Vizio.Wait and see.

  6. évidemment il ne peut revenir en arrière, ce serait trop la honte pour lui , et puis tout est bon pour faire cesser le camps patriote !

  7. Non mais comme dirait l’autre faut sortir le dimanche la journaliste ne sait pas ce que c’est qu’un CLAPPING ca se fait beaucoup d’ailleurs dans les stades ou alors elle a voulu mettre de l’huile sur le feu pfff pauvre fille .

  8. J’ai fait un commentaire pour expliquer l’inversion faite par Darmanin.
    Fausse manoeuvre ou refus de parution ?
    Dans la situation actuelle, ceux qui manifestent contre la fin des libertés sont des nazis et c’est un sommet de monde à l’envers.

    • @Paul ter Gheist

      Vous savez, nous ne sommes pas forcément 24h/24 devant nos écrans, employés-esclaves dans un service client délocalisé en Tunisie 🙂

      Il faut savoir parfois attendre un peu.

  9. Des gens qui tendent le bras en ouvrant la main, c’est courant. Je pourrais citer Mgr Galliot (ex mgr ndlr), la chanteuse Hélène ou…Joe Biden.
    On peut ainsi faire un arrêt sur image et accuser, ou rigoler comme je fais maintenant.
    Plus terre à terre, mon père raconte que pendant la guerre en Allemagne, on réunissait les travailleurs forcés et on leur demandait s’ils voulaient ci ou çà, genre permission, double ration, etc et il fallait lever le bras pour montrer son accord….Et peu après les médias racontaient combien les travailleurs étrangers étaient contents, ils faisaient même le salut nazi…Dont acte.

  10. Mince, avec Darmanin, le fameux Moussa, les gens qui ne voulaient pas d’ Hitler en Allemagne des années 30-40 étaient donc des nazis. Waw, comte Stauffenberg, au tribunal de Moussa vous êtes un « factieux »! Il faut appeler l’ambassade d’Allemagne.

Les commentaires sont fermés.