Orlando : quand les analystes prétendent ignorer pourquoi les terroristes tuent

New York Times : “Malheureusement rien ne pourra un jour nous éclairer sur la raison” de l’attaque terroriste d’Orlando. 

Le 16 juin 2016, par Robert Spencer

Peter Bergen, analyste en contre-terrorisme, ne comprend vraiment pas pourquoi Omar Mateen a commis un meurtre de masse dans la boîte de nuit Pulse à Orlando :

Pourquoi les terroristes commettent-ils des actes de terrorisme ? Peter Bergen, New York Times, le 14 Juin 2016.

Sans doute, nous allons en apprendre davantage dans les prochains jours. Mais il est peu probable que l’on soit un jour, en mesure d’expliquer véritablement le pourquoi de son passage à l’acte. Peut-être que cette tragédie nous en apprend davantage sur la nature du mal – toute cette affaire ne peut pas, en fin de compte, être entièrement comprise. En outre, les auteurs eux-mêmes de ces crimes, ne peuvent jamais vraiment donner une explication probante quant au ‘pourquoi ?’ de leur geste”.

En outre les auteurs eux-mêmes de ces crimes ne peuvent jamais vraiment donner une explication probante quant au ‘pourquoi ?’ de leur geste“. Vraiment ? Les djihadistes en personne ne peuvent pas expliquer le pourquoi de leur engagement dans le djihad ? Laissons la parole à certains d’entre eux : dans sa lettre de 2002 à l’Amérique, Oussama ben Laden a déclaré: “En tout premier lieu nous appelons chacun à accepter l’islam“.

Tous doivent adopter l’islam? Cela voudrait-il dire, que le djihad d’Oussama ben Laden ait eu un rapport avec l’islam? Ses paroles ne laissent aucune place au doute. Et dans les faits, le djihad d’Oussama était en rapport avec l’islam, et ce n’est pas là un cas isolé. Contrairement aux prises de positions tranquilles de Bergen, d’autres terroristes musulmans ont été également relativement à l’aise quant à expliquer la raison de leurs actes. Un musulman malais a déclaré que le coran l’a convaincu de rejoindre l’état islamique. Une musulmane aux États Unis a fait l’apologie de l’état islamique en citant des versets du coran. Les parents d’un partisan de l’état islamique ont dit de leur fils :  “notre fils est un musulman pieux. Il a appris le coran par cœur“. Un homme politique jordanien musulman a déclaré que “l’idéologie de l’état islamique prend sa source dans le coran et dans la sunna [NDT : vie du prophète]”.

D’autres djihadistes ont évoqué des raisons similaires quant à leur engagement dans le djihad :

Un grand merci à Dieu, pour son geste de bonté [NDT : !? ], et pour sa gloire de nous avoir choisis pour accomplir le djihad, et pour défendre l’islam et les musulmans. Par conséquent, nous tuer et nous combattre, nous détruire et nous terroriser, répondre à nos attaques par d’autres attaques, endurer tout cela est l’auguste devoir légitime des musulmans – dixit Khalid Cheikh Mohammed et ses complices accusés lors des attentats du 9/11/2001.

Allah exhorte les musulmans 480 fois dans le coran à faire le djihad. Nous obéissons aux ordres de Dieu. Seul le djihad peut amener la paix dans le monde” dixit le terroriste taliban Baitullah Mehsud.

Étape par étape, je suis devenu un musulman religieux à la foi profonde, un mujahid – terme signifiant l’appartenance au djihad”, propos tenus par le terroriste meurtrier de Little Rock en Arkansas Abdulhakim Mujahid Muhammad.

“Le djihad, guerre sainte sur le chemin d’Allah, avec un grand nombre de participants et d’armes, est un précepte incontournable de l’islam … Par le djihad, l’islam s’installe … En renonçant au djihad, qu’Allah nous épargne d’accomplir un tel acte, l’islam est anéanti, et les musulmans se retrouvent dans une position inférieure, ils perdent leur honneur, leurs terres sont confisquées, leurs coutumes et leur autorité disparaissent. Le djihad est une obligation et un devoir islamique pour tous les musulmans”Propos du terroriste Faisal Shahzad lors de l’attentat de Times Square à la voiture piégée.

Le djihad était un mode de vie et pour nos pieux prédécesseurs (Salaf-us-Salih), et pour le prophète (SAWS) lequel était un guide pour les moudjahidines et un modèle pour les personnes choisies manquant d’expériences [NDT : arriver dans un village, tuer les hommes, violer les femmes et vendre les enfants à la gloire d’Allah, voilà ce qui donne à la vie la peine d’être vécue (pour certains musulmans semble t’il)]. Le nombre total d’excursions militaires où il [le prophète](SAWS) fut présent, est de 27. Lui même a participé à neuf batailles qui sont :  Badr; Uhud, Al-Muraysi, La tranchée, Qurayzah, Khaybar, La conquête de La Mecque, Hunayn et Taif … Cela signifie que le Messager d’Allah (SAWS) allait en expédition militaire ou envoyait une armée combattre tous les deux mois minimum”- Abdullah Azzam, co-fondateur d’Al-Qaïda, extrait de “Join the Caravan“, p. 30.

Si nous nous conformons à l’exégèse mise au point en nous basant sur la méthodologie traditionnelle de l’interprétation du coran, il est impossible de sanctionner le terrorisme par la religion. Le terrorisme est totalement conforme à l’orthodoxie islamique dans le processus de sacralisation de sa propre raison d’être. Dans ces fondamentaux résident le secret de la puissance spirituelle du djihad”. Dixit le religieux égyptien Nasr Hamid Abu Zayd.

Et maintenant, après avoir maîtrisé la langue anglaise, appris à fabriquer des explosifs, et concevoir des projets pour cibler les américains infidèles, le temps est venu pour accomplir le djihad“. Propos tenu par Khalid Aldawsari lors de l’attentat au Texas.

Qu’en est-il de Dzhokhar Tsarnaev, le djihadiste meurtrier du Marathon de Boston ? Bergen reconnaît que son frère aîné Tamerlan était un “militant islamiste”, mais dit de Dzhokhar, qu’il “ne semble jamais avoir été un adepte du militantisme islamique“. Pourtant CNN a rapporté, une semaine après les attentats, que “Dzhokhar Tsarnaev, blessé et détenu dans un hôpital à Boston, a déclaré quant à son frère qui a été tué vendredi matin, qu’il voulait défendre l’islam contre les attaques“. Et juste avant d’être arrêté, alors qu’il se cachait à l’intérieur d’un bateau de plaisance, Dzhokhar explique son geste dans une longue lettre dont cette phrase : “Quand vous attaquez un musulman, vous attaquez tous les musulmans“.

Mais nous ne saurons jamais pourquoi, nous dit le connaisseur M.Bergen ! Parce que les terroristes ne peuvent tout simplement pas expliquer la raison de leur geste, hein ?

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera.

Source : https://www.jihadwatch.org/2016/06/ny-times-unlikely-anything-will-ever-explain-why-orlando-jihad-happened

 

 412 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Je savais pas qu’ils embauchaient des débiles au new york times.

  2. Encore un abruti utile ,qui fait semblant de ne pas comprendre , et mec change de job car bientôt ta tête tombera sous les coups du cimeterre et roulera dans le caniveau !

  3. “Pourquoi les terroristes commettent-ils des actes de terrorisme ?”
    Eh, idiot bête, pourquoi les cons écrivent-ils des conneries ?
    Dans les deux cas, la réponse est dans la question !

    • La phrase m’a ėgalement choqué. J’ai hésité à traduire terroriste par djihadiste mais la “répétition” est dans le texte. On peut donc se demander pourquoi les fous commettent des folies, les alcooliques boivent de l’alcool …

Les commentaires sont fermés.