Pas de dissolution du groupe de Meric désireux de rôtir des policiers, Ministre Valls ?

On l’attend de pied ferme.
Chacun se souvient de Valls la larme à l’oeil et le bras menaçant lors de la mort de Clément Méric cet « antifa » ayant attaqué par derrière, dans un véritable guet-apens, Esteban Morillo.
Les antifas sont en tort ? Esteban s’est simplement défendu ?

Peu importe, les milices du pouvoir, dites anti-fascistes, grondent. Il faut leur donner satisfaction et dissoudre (d’une pierre deux coups) quelques associations nationalistes, au motif que Esteban Morillo aurait fait partie de cette mouvance ou plutôt en aurait été sympathisant.

C’est essentiellement Serge Ayoub, surnommé en son jeune âge Batskin, quand il ne faisait pas plus de cadeaux à ses ennemis que les « antifas » actuels,  qui en fera les frais.
http://resistancerepublicaine.com/2013/06/12/cest-parce-quils-ont-peur-de-linsurrection-populaire-quils-dissolvent-les-groupes-de-serge-ayoub/

Et, 4 ans après, voilà que le sinistre « Action Antifasciste Paris-Banlieue » auquel appartenait Meric surgit à l’occasion du scandale de la voiture de policiers incendiée, avec des policiers à l’intérieur.

Naturellement les fauteurs de trouble sont masqués (on n’assume pas ses actes dans la mouvance « Action antifasciste Paris-Banlieue », mais on n’a pas peur de brûler du policier et de s’en vanter avec cet écriteau impardonnable : « poulets rôtis, prix libre ». Ils ont néanmoins été identifiés, entre autres le sinistre Antonin Bernanos, habillé pour l’hiver sur Riposte laïque. 

L’humour noir je veux bien, quand ça vient de milices fascistes ça ne me fait pas vraiment rire.

Les auteurs de cette atteinte à l’Etat (car à travers les policiers  c’est l’Etat qui est visé) avaient été interdits de manifestation mais le tribunal administratif avait  annulé, faute de bonne raison, cette mesure attentatoire à la liberté de chacun. On se demande toujours s’il y a deux recueils de lois dans les tribunaux. Nous avons perdu, quant à nous, depuis 2 ans, plusieurs référés ( à nos frais) contre des interdictions de manifester, alors qu’il n’y a contre nous aucun passé de violence, de trouble à l’ordre public… Les antifas, eux, osent tout. Et obtiennent tout. Curieux, n’est-il pas ?

Pour soutenir Résistance républicaine financièrement, cliquez sur  http://resistancerepublicaine.com/don/  et choisissez le montant de votre don.

  Nous y reviendrons ultérieurement, mais, en attendant, observons ce qui va se passer :

Valls osera-t-il ne serait-ce que poser la question de la dissolution de « Action Antifasciste Paris-Banlieue » ?

Nous pouvons être certains que cela ne lui viendra même pas à l’esprit. Mais nous pouvons l’aider à y penser en envoyant des courriels le sussurant à nos députés, des fois qu’ils aient l’idée de poser une question au gouvernement…

– LISTE DES DÉPUTÉS
http://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/liste_alpha.asp?legislature=14

Je pense que l’on peut, notamment, souffler l’idée aux députés patriotes, ils ne sont pas nombreux mais le nombre ne change rien à la valeur !

 28 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. je le crains aussi de le voir appliquer l’article 16, il est tellement odieux, imbu de sa personne, il ne reculerait devant rien pour rester assis sur « son trône troué »

  2. Le petit gros ridicule va finir par nous pondre l’article 16, vous allez voir ! Et on sera bien là ! Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu pour avoir des traîtres pareils !

  3. Oui, nous pouvons et nous devons …
    Je comptais beaucoup sur Marine pour envoyer le pavé, entre-autres à propos de l’imminence du raz de marée migratoire et aussi sur la clique à Méric, mais elle est inaudible. C’est incompréhensible et bien regrettable !

    • « Oui, nous pouvons et nous devons … » dites-vous!
      Certes mais NOUS (le peuple) NE NE VOULONS PAS!!!
      Regarder ce qui c’est passé à Callais ! Toute la France a été à coté d’eux !!!
      Qu’est ce qu’ils ont voté??? Et ensuite ils ont déclaré qu’ils sont pour les immigrés mais qu’ils veulent de l’argent!
      Eh, Ouiiiiiii……….

  4. Oui nous pouvons et devons demander à Valls la dissolution des groupes antifascintes ,qui surtout occasionnent des dégats considérables aux villes et commerces populaires , par des destructions intolérables !
    La non décision de dissolution de ces milices au comportement infame sur la voie publique, est une preuve supplémentaire qu’ils sont des mercenaires de cet état socialope répugnant en tous points !

Les commentaires sont fermés.