Uniforme à l’école ? C’est le bon peuple de France qui va raquer pour habiller les gosses des autres

Je sais que c’est très à la mode dans les milieux patriotes qui rêvent pour nombre d’entre eux du retour de l’uniforme à l’école.

Pourquoi pas la blouse ou l’abaya pendant qu’ils y sont ? Tous pareils ! Beurk, le Meilleur des mondes...

En tout cas c’est une perspective qui me met dans une colère noire. Les gens de ma génération ont connu l’horrible blouse de l’école primaire et se souviennent du soulagement, que dis-je, du plaisir qu’il y a eu à enlever ces oripeaux pour être soi-même. Et je ne faisais pas partie des privilégiés, j’avais en tout et pour tout 2 tenues qu’il ne fallait ni salir ni abîmer, mais c’était MES tenues, c’était moi, pas cette étrangère recouverte d’un habit spécial… juste pour lire, écrire, compter, on n’était pas des apprentis boucher, bordel !

Et qu’on ne vienne pas me dire que grâce à la blouse les inégalités sociales étaient gommées, il y avait les belles blouses en coton, bien repassées, bien amidonnées, celles des pauvres en nylon, et, surtout, le reste : cahiers, sacs, chaussures… dépendant des revenus et de la situation sociale des pères… A l’époque, peu de femmes travaillaient. Une blouse c’était (c’est ? ) informe, fait pour résister aux taches, solide… Et quand on travaille du képi de la tête, on a besoin de se sentir propre, joli… Et pourquoi ne le serait-on pas ? Même à 10 ans ?

Bref, la perspective de voir le retour de la blouse à l’école ne m’enchante pas, vous l’aurez compris. Même s’il est question cette fois non pas de blouse mais d’uniforme. Uniforme auquel je ferai les mêmes critiques. Je déteste les systèmes totalitaires, les vêtements imposés, le mode de vie ou de circulation imposé, les immeubles identiques imposés à la place des maisons individuelles, les gens, les élèves tous habillés pareil. Cela évoque inexorablement pour moi une forme de totalitarisme.

https://resistancerepublicaine.com/2021/10/15/faites-ce-que-je-dis-pas-ce-que-je-fais-wargon-veut-supprimer-votre-reve-la-maison-individuelle/

https://resistancerepublicaine.com/2021/10/17/non-mme-wargon-je-ne-veux-pas-vivre-en-clapier-avec-la-

https://resistancerepublicaine.com/2021/05/24/plus-de-maison-ni-de-voiture-personnelle-plus-de-cdi-retraite-a-70-ans-sanchez-annonce-notre-avenir/

Désolée, amis lecteurs, il y a un rapport étroit entre la maison individuelle et le droit de s’habiller librement (ça ne veut pas dire comme on veut, suivez mon regard ), je persiste et signe. Derrière la blouse ou l’uniforme, il y a 2 éléments inacceptables qu’ils veulent nous imposer en nous faisant croire que ce serait pour notre bien.

Le premier c’est de faire de nous des fourmis toutes identiques, portant les mêmes vêtements, vivant de la même façon que nos voisins, dans des appartements interchangeables, avec les mêmes meubles Ikeas, regardant les mêmes séries, mangeant les mêmes cafards grillés, votant comme nos voisins, comme ils disent qu’il faut le faire à la télé. Bref, le but est de nous empêcher d’être différent et donc de penser différemment. Ceux qui ne sont pas comme les autres ? Il faut les chasser, les enfermer, les exterminer… On a vu ce que ça pouvait donner avec le Covid, leur répétition générale.

Le second c’est de faire payer par la collectivité donc par nos impôts ces “uniformes”… C’est une fois de plus des fortunes qui vont servir, toujours aux mêmes, assistés jusque dans leurs vêtements d’école ! Comme les aides pour la cantine, pour la rentrée scolaire… voilà qu’on va payer aux élèves d’établissements publics leurs vêtements !!!! Travaillez deux ans de plus, bonnes gens, c’est pour que les assistés permanents ne paient même plus les vêtements de leurs gosses !

Cette idée m’étant passée par la tête je me suis demandé quels établissements, quels départements seraient choisis pour l’expérimentation à la mords-moi-le-noeud d’Attal : il paraît que des volontaires se sont déjà manifestés… 

Croyez-vous que ce soit les directeurs des écoles du XVIème, que ce soit Henri IV ? Il y a, forcément, dans ces établissements, des enfants de Français pauvres… qui ne pensent qu’à travailler pour entrer dans le saint des saints ou y rester, et ils ne voient pas pourquoi ils devraient être déguisés en petits singes, eux qui n’ont pas encore trop de problèmes de vols de cartables, trousse, baskets… de la part de leurs condisciples. 

Ben oui, ce crétin d’Attal ne dit pas qu’il compte sur les uniformes pour faire baisser le nombre de vols dus à trop de racailles, mais il y pense si fort que je l’ai entendu. Mais l’uniforme n’empêchera pas les baskets, les Iphones, les sacs-à-dos griffés… de changer de propriétaires. Nos gouvernants auraient-ils des pois chiches dans la tête ? Que non, ils savent ce qu’ils font. Ils jettent de la poudre aux yeux, ils agitent le miroir aux alouettes, assurés que ces couillons de Français, manipulés par BFM et Libé n’y verront que du feu.

Pour l’heure, ce sont Reims et Perpignan, où il y a, quel hasard, pas mal de communautés différentes ayant du mal à vivre ensemble. Attal croit vraiment qu’en les obligeant à s’habiller comme leur voisin ils vont faire ami-ami avec ce dernier ? La prochaine étape, on oblige aussi le voisin à circuler en vieille twingo thermique et à remiser sa Lexus de luxe, histoire d’acheter la paix sociale ? On y court. Pardon on y est déjà, les voitures thermiques des pauvres de plus en plus souvent interdites et les riches quittent les quartiers de pauvres. Les uniformes ? “C’est gratuit c’est l’Etat qui paye” disait déjà Hollande !

[…]  D’après nos informations, chaque élève recevra un kit de base, contenant quatre polos, deux pulls et deux pantalons, comme vous pouvez le découvrir dans les images du reportage en tête de cet article.

[…]

Qui va payer les uniformes ?

Si un vêtement devient trop court ou se déchire, les enfants pourront réclamer un rechange par an. Le coût total du trousseau est de 200 euros.  Les parents n’auront rien à débourser, l’uniforme sera financé à moitié par l’État, et l’autre moitié sera à la charge des collectivités territoriales. En accord avec les établissements scolaires, elles pourront personnaliser les tenues, avec un écusson, par exemple.

https://www.tf1info.fr/education/video-tf1-experimentation-de-l-uniforme-a-l-ecole-les-images-de-la-tenue-des-eleves-polos-pulls-pantalons-garcon-filles-2279119.html

.

DOCUMENT BFMTV. L’uniforme expérimenté dans certains établissements scolaires volontaires à partir de 2024, comme annoncé par Gabriel Attal, ne sera pas imposé à l’échelle nationale. En cas de refus d’un élève de le porter, il pourra être sanctionné.

Le port par les élèves de l’uniforme à l’école doit faire l’objet d’une “expérimentation d’ampleur” dans diverses collectivités locales pour mesurer scientifiquement l‘efficacité d’une telle mesure, a annoncé le 6 décembre le ministre de l’Éducation nationale Gabriel Attal, sans donner plus de précisions.

Premières expérimentations à Reims et Perpignan?

Selon nos informations, cette expérimentation devrait débuter dès le printemps 2024 pour certaines villes, comme Reims ou Perpignan. Pour les autres, le coup d’envoi sera donné à la rentrée de septembre. Le test devrait durer deux ans. Seuls les écoles primaires, collèges et lycées peuvent y participer, pas les maternelles.

https://www.bfmtv.com/societe/education/uniforme-a-l-ecole-a-quoi-va-ressembler-l-experimentation-lancee-a-la-rentree-2024_AN-202312110405.html

 1,479 total views,  2 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. on raque déjà pour les nourrir les loger et les aider à fabriquer toujours plus de terroristes afin de nous remplacer plus rapidement… on laisse faire c’est donc notre faute !!!

  2. De jolis uniformes colorés, bien coupés, avec des boutons dorés, ça devrait plaire aux écoliers.
    Une couleur par année scolaire pour distinguer les classes.
    Cela donne une meilleure image de la classe et inciterait peut-être à plus de sérieux et de discipline.
    En endossant l’uniforme, l’élève entre dans le monde de l’étude.
    Cela pourrait marcher, ou pas, à voir..

  3. on se plaint de beaucoup de choses dans ce pays a juste raison,mais chaque fois que quelq’un emet une idee pour ameliorer les choses un bon nombre de personnes s’empresse dde la critquer’c’est pas possible’on s’en sortira jamais.quelquefois je me demande si certains veulent vraiment que l’on s’en sorte,il est vrai que si par miracle les choses s’amelioraient certains site n’existeraientplus.un vieux relent de masochisme peut etre.l’idee de la tenue merite d’etre experimentee.

  4. Concernant notre problème EDF, c’est la conséquence du
    Linky installé d’emblée, notre compteur étant dans la rue,
    malgré notre présence et opposition.

    • Lolotte, votre disjoncteur se declenche car vous avez dépassé l’intensité maximum de votre abonnement, cela est du au fait que certains de vos appareils notamment un chauffe électrique, par exemple va se mettre en route automatiquement aux heures creuses, si vous démarrez en même temps des appareils à fortes consommation cela disjoncte. Voila,j’espère vous avoir été utile. Bonne soirée.

  5. Je partage totalement votre point de vue.
    Dans un autre registre j’ai consulté hier soir le site EDF et je suis tombée sur les aides proposées pour payer les factures d’électricité en cas de difficultés. Ce n’est pas triste non plus. En ce qui nous concerne, EDF nous a proposé des heures creuses samedi, dimanche et jours fériés mais cela fonctionne très mal, le différentiel saute et nous nous retrouvons sans électricité, obligés de le relancer une dizaine de fois durant le cycle de la machine à laver.
    En heures pleines tout fonctionne ! Énervée j’ai donc consulté le site EDF et donc les fameuses aides ! Mirobolant !

  6. Votre vision est très convaincante, madame Tasin. Cette fausse bonne idée d’uniforme est typique des fausses solutions où on se rabat sur des détails pour éviter d’aborder l’essentiel. J’ai travaillé dans un collège anglais. Les professeurs me disaient que les différences sociales ressortaient dans bien des détails, à commencer par les chaussures.

  7. Excusez les fautes vu la correction après publication est impossible, j’ai un petit clavier récalcitrant….

  8. Moi ma blouse en nylon) ma évité des tâches d’encre sur mes vêtements, et ne m’a pas dérangée, il y avait plusieurs modèles et on pouvait choisir. L’individualité se construit à l’intérieur pas dans l’image que l’on donne à voir surtout par règles communes. Et être dans un monde structuré est bénéfique, chacun s’y situe comme il le souhaite, cela le construit.

    Maintenant, si c’est la collectivité qui paye je ne suis pas d’accord.

    Le seul problème : pendre le taureau par les cornes et s’occupe du “vrai” problème, qui est une population qui veut se situer en dehors des us et coutumes de notre pays. Les Français (les vrais) n’ont pas à subir ces nouveaux arrivants (même si ils sont 3ème génération, pas intégrés ils ne “sont” pas Français, ils “ont” juste)

  9. La très bonne idée du Chti français, retenir le prix de l’uniforme sur les allocations et autres aides..

  10. Je suis d’accord avec vous sur un point : le danger d’uniformisation dans le mauvais sens : tous pareils, tous égaux, tous indistincts, ça c’est mauvais. Mais peut-être qu’il faut le voir plutôt comme une appartenance à un groupe, comme une équipe de sport qui revêt le même maillot. Au Japon, par exemple, dans certains établissement, vous avez le droit d’adapter la longueur de la jupe pour les filles, ou de choisir entre un pantalon ou un bermuda pour les garçons, mais vous devez respecter le modèle type (couleur, ensemble). Les petites classes ont une blouse avec un écusson différent pour chaque classe. Après, c’est sûr que l’uniforme n’est pas la panacée, les éléments perturbateurs peuvent toujours s’en prendre à leur victime en lui déchirant son uniforme, en le lui volant, ou quoi d’autre encore. Le meilleur remède serait l’expulsion et l’interdiction de la Peste Verte mais on peut toujours attendre, hein.

  11. Et bien moi je trouve que c’est une bonne chose ! Quand au financement, on le trouve facilement en ponctionnant sur les allocations familiales qui serviront enfin à autre chose que d’acheter un nouvel écran, étant électronicien et boulanger vers ma fin de carrière j’ai porté une blouse toute ma vie et mes yeux, aujourd’hui ne sont toujours pas bridés, ma peau n’est pas non plus devenue jaune. Souvenez vous , vôtre blouse servait aussi à protéger vos beaux vêtements des taches d’encres car nous écrivions encore à la plume sergent major. La presence d’élève à l’école ou d’ouvrier au travail demande une certaine discipline et retenue, question de bon sens et parfois de sécurité! Le David bowie ou Fugain et le big bazar ont leur place sur une scène et certainement pas dans une école ou une entreprise! N’oubliez pas que les “Nike” de nos “cherubins” sont aussi payés par les allocations !

Les commentaires sont fermés.