Les incendiaires de la mairie de Bordeaux, c’était les fachos, vraiment ?

 

Nous assistons depuis des années au déchainement de la violence musulmane et  de la violence gauchiste, mais il est de bon ton, chez les élites,  de disculper les auteurs de ces  violences.

Ainsi le ministricule de l’Intérieur, Darmanin,  a vu des “Anglais” lors des razzias du stade de France, en mai 2022:

https://resistancerepublicaine.com/2022/09/05/des-anglais-ont-encore-reussi-a-entrer-dans-le-stade-de-france-sans-billets/

Edwy Plenel, lui, a vu des “violences policières” :

https://resistancerepublicaine.com/2022/05/30/stade-de-france-les-racailles-fraudent-et-frappent-les-gauchos-injurient-la-police/

Même jeu, lassant, lors de la coupe du Monde de baballe, toute la France a vu des émeutes musulmanes massives, spécialement marocaines.

Mais les médias, eux,  ont vu des “ratonnades” !

 

Et ça continue, cette semaine…

Les groupes d’extrême-gauche déchaînent une violence incroyable, que Macron laisse prospérer.

Le but de Macron est évident, tout le monde l’a compris  : discréditer les opposants à sa réforme, soit  70% des Français !

Le porche de la mairie de Bordeaux a donc  été incendié, cette semaine   : écolo-bobos et médias hurlent unanimes au crime  d’extrême-droite.

https://resistancerepublicaine.com/2023/03/25/de-lincendie-du-porche-de-la-mairie-de-bordeaux-rue-89-la-pravda-bordelaise/

Et ces médias ne se déjugent pas : ils continuent d’afficher depuis deux jours leurs articles dénonçant l’extrême-droite !

incendie porche mairie bordeaux

Dimanche, sur France-Info, le “sociologue” (c’est déjà un programme !) Jean Viard a repris cette antienne, “l’extrême-droite” on vous dit !

De la même façon que les médecins charlatans de Molière  dénonçaient “le poumon” !

Aujourd’hui, en 2023, les charlatans ce sont les sociologues !

(J’avais vu, un expert  des mouvements de jeunesse, sociologue, expliquer, sur BFM, lors des Gilets Jaunes que “le A rouge cerclé, c’était un vieux emblème    de l’extrême-droite !” (sic).)

Nous, à RR, savions bien que  cette incrimination  de l’extrême-droite, à Bordeaux, c’était du flan complet.

Il faut rester aux aguets, être un peu persévérant  et fouiller un peu la Toile pour dénicher, ENFIN,  le pot-aux-roses :

 

Trois majeurs et un mineur, âgés de 17 à 23 ans, avaient été interpellés et placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête portant sur l’incendie de la porte de l’Hôtel de ville.

“Les gardes à vue sont achevées et les personnes mises en cause ont été déférées au parquet”, précise Olivier Etienne.

Certaines sont poursuivies pour incendie volontaire, d’autres “participation à un attroupement armé et avec le visage partiellement ou totalement dissimulé.”

Selon Olivier Etienne, “ces individus n’ont pas agi par opinion politique, mais ont vu dans les débordements en marge de la mobilisation contre la réforme des retraites, un exutoire” . 

Parmi eux, des sans-abri et des jeunes marginaux, mais aussi des étudiants âgés de 18 à 20 ans, certains étant identifiés Black bocs. (sic)

“Les peines prononcées demain seront très variables, en fonction du casier judiciaire de chaque individu, mais il faut marquer un arrêt à ces violences”, indique le parquet.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/gironde/bordeaux/incendie-a-la-mairie-de-bordeaux-un-suspect-ecroue-des-comparutions-immediates-des-lundi-2740186.html

Bon, les grossiers mensonges  médiatico-politiques ont fait  flop, une fois de plus !

Les incendiaires du porche de la mairie de Bordeaux, c’était pas, bien sûr, l’extrême-droite fantasmée par les Bobos de centre-ville, mais les Blacks Blocks, l’extrême-gauche.

 1,188 total views,  2 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Ce déchainement de délinquance dû aux black blocs, aux marginaux et à l’extrême gauche, a fait que ce jour, mardi, la mobilisation a été bien moindre.
    Les manifestants ne voulant pas participer à ce jeu de massacre.
    On va assister à la fin de la mobilisation, étouffée par les milices gauchiasses.

  2. La signature de ces actes ne laisse aucun doute sur l’identité de leurs auteurs. Et puis, bon, il n’y a que des demeurés pour prendre encore pour argent comptant le narratif aussi débile que mensonger des médias mainstream. Les fachos du 21ème siècle sont ceux qui se prétendent antifas.

  3. =====
    🍃 L’idée d’une totale séparation entre les S.S. qui faisaient le « sale travail » et une Wehrmacht « correcte » … est entretenue depuis la fin de la guerre intacte jusqu’à aujourd’hui dans la société allemande et autrichienne.

    Ce n’est que récemment que la participation de la Wehrmacht à une guerre d’extermination des Juifs, à l’Est et dans le Sud-Est de l’Europe, a reçu de la part des historiens un éclairage nouveau.

    Le rôle de la Wehrmacht dans le génocide des Juifs a été identifié. On connaît les « ordres criminels » donnés par le commandement de la Wehrmacht lors de la préparation de l’attaque contre l’Union soviétique et mis en pratique dans le cadre de la « guerre idéologique » contre le « bolchevisme juif ».

    ▬▬▬▬▬
    🌑 « Il n’y a qu’une seule solution pour les Juifs : l’extermination »
    L’image du Juif dans les lettres de soldats allemands (1939-1944)
    Dans Revue d’Histoire de la Shoah 2007/2 (N° 187), pages 13 à 58
    🌐 CAIRN.info: https://tinyurl.com/2s3vdbmh

  4. Bien sur que c’est les fachos, de gauche comme toujours. Mussolini : socialiste, ayant évolué en fasciste, donc de gauche. Hitler : socialiste ayant évolué en national socialiste, donc de gauche. C’est à Nuremberg que le fascisme est devenu de droite par une entourloupette voulue par Staline.

  5. C’est comme à l’époque des compagnons de Jéhu, conspirateurs royalistes. Ils étaient partout et nulle part.

    • Bonjour,

      Joli viol de l’Histoire pas Dumas !

      Les historiens modernes sont d’accord pour dire qu’il n’ont pas existé …

  6. Ben non, et c’est confirmé :
    Un mineur figure parmi les individus appréhendés. Tous portaient l’équipement caractéristique des émeutiers : chaîne de vélo, barre de fer, matraque télescopique. Le Parquet de Bordeaux précise que deux des individus mis en cause sont déjà bien connus de la police pour outrages, port d’arme, usage de stupéfiants. Ils seraient proches de l’ultragauche.

    https://www.fdesouche.com/2023/03/26/bordeaux-lentree-de-la-mairie-en-flammes/

    • Bof ! pas grave: un petit rappel a la loi (harff ), un stage de poney ou stage de karting en taule et tout ira bien.

  7. Non ce n’est pas les prétendus fachos qui sont en fait des patriotes français qui défendent leur pays mais les Gauchos qui ont provoquer cet incendie car l’extrême gauche à travers les Antifas la police politique de la Macronie à monter son vrai visage en manipulant l’opinion pour mettre tout sur le dos des Patriotes en se servant des médias dominants pour une campagne de calomnie contre ceux qui ne pensent pas comme eux et pour discréditer le mouvement contre la réforme des retraites. L’extrême gauche utilise sa dernière cartouche pour tenter d’abattre le camp National mais les Gauchos se sont condamnés eux-mêmes !

Les commentaires sont fermés.