De l’incendie du Porche de la Mairie de Bordeaux : Rue 89, la Pravda bordelaise !


Dans un article paru avant-hier soir, Rue 89 accuse l’extrême droite d’être à l’origine de l’incendie du porche de la Mairie de Bordeaux. Accusation qui permet à l’organe officiel de l’extrême gauche bordelaise de reparler du procès fleuve de la fausse ratonnade de Saint Michel. Une bagarre (sans victime) survenue il y a seulement quelques mois et qui donne lieu, après une instruction express, à un procès grandiose sur 2 jours, abondamment relayé par la presse…
 
RUE89 confirme son statut de presse de caniveau. L’incendie du magnifique porche 18ème de la mairie de Bordeaux n’était pas encore éteint que déjà le journal gauchiste accusait l’extrême droite. Une sorte de remake de l’incendie du Reichstag. Cet empressement est très compréhensible. Ce torchon gauchiste est coutumier des fake-news. Ce qui surprend, c’est le grotesque de l’accusation. Comment des militants d’extrême droite auraient-ils pu se mêler à cette foule de gauchistes haineux sans être reconnus et chassés violemment? Parce que la rue de Bordeaux est tenue par les militants gauchistes. Et ils “ne font pas de quartier”, comme ils ont l’habitude de le scander.
Cette accusation grotesque et sans aucune crédibilité a un objectif. Il s’agit de d’une manoeuvre pour ramener sur le devant de la scène le procès à grand spectacle qui a commencé hier, à Bordeaux, celui de 8 militants de la “Bastide Bordelaise” accusés de “ratonnade”.
LE PROCÈS D’UNE FAUSSE RATONNADE
Ce procès “Big-size” se tient quelques mois après les faits alors que généralement les affaires de violence sont, soit classées, soit attendent des années pour être jugées. Il a donné lieu à une double page dans Sud-Ouest et a mobilisé tellement de journalistes qu’il n’y avait plus une place libre pour le public, dans la grande salle du Tribunal. Un traitement hors norme pour une triste bagarre nocturne dans le quartier Saint Michel de Bordeaux. Un quartier du centre historique de Bordeaux, aujourd’hui connu pour le trafic de drogues et les règlements de compte au couteau. Des militants de “Bordeaux nationaliste” sortaient d’un restaurant quand ils ont été témoins d’une agression crapuleuse (ce qui est courant). Ils ont mis en fuite les agresseurs, lesquels sont revenus avec des renforts. Normal, également. Et ces vaillants camarades ont rossé les allogènes. Une offense, un crime. C’est évident. Voilà ce qui est jugé aujourd’hui à Bordeaux. Le crime de ces jeunes, c’est de s’être défendus. C’est ce que les gauchistes appellent une ratonnade.
IL Y A DES FASCISTES A BORDEAUX
Le procès qui a commencé hier n’a qu’un objectif, faire croire qu’il y a des fascistes à Bordeaux. C’est essentiel pour justifier l’activité des antifas; la lutte contre le fascisme est un des piliers de la mythologie gauchiste. C’est une des mamelles du gauchisme, elle façonne leurs esprits faibles, permet de justifier la violence gauchiste et de faire oublier la vacuité de l’idéologie post-communiste. C’est aussi un des moyens de faire taire les protestations contre la violence issue de l’immigration imposée. Pendant que le public est occupé par le spectacle de la lutte contre le fascisme, pendant que les journalistes traitent dans leurs articles du danger imaginaire d’un retour des heures sombres, la presse ne s’occupe pas des viols, des vols, des assassinats fait par des criminels d’importation récente. Tout bénéfice pour la gauche immigrationniste.
PAS DE BOL!
C’est ballot, le jour du procès spectacle, les manifestants contre la réforme des retraites de Macron incendient le porche de la Mairie. Un incendie spectaculaire d’une porte du 18ème siècle. Toute l’attention est détournée par cette violence gauchiste. Pas de bol, le procès de l’extrême droite ne fait pas la une des journaux, comme attendu. La “violence” de l’extrême droite passe à la trappe, mais ce sont les violences gauchistes qui éclatent au grand jour. La manipulation capote. Les amis de Simon Barthelemy et Walid Salem se prennent la réalité en pleine poire. Un retour de bâton délicieux. Mais le culot de ces journalistes est sans borne. Ils n’hésitent pas, ils osent tout. Ils ne sont pas à une manipulation près. L’incendie n’était pas encore éteint par les pompiers, que leur torchon publiait un  article qui accuse “l’extrême droite” d’être à l’origine de l’incendie. Signé par “la rédaction”, un aveu sur la réelle nature de ce pseudo journal. Une tentative piteuse de ranimer une manipulation honteuse. 
Avec le spectacle de la violence qui se déchaîne en France, tout leur boulot de manipulation tombe à l’eau. Il leur reste l’espoir que les juges, eux, se laissent manipuler et qu’ils condamnent les jeunes militants… une tâche qui sera difficile tellement le dossier est vide.

 1,549 total views,  2 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Il n’y a que des gauchiasses pour s’attaquer au patrimoine historique et artisanal de notre Nation.
    Cette porte, petit bijou des artisans du XVIII, n’aurait jamais été endommagée par les patriotes qui respectent et aiment nos monuments, nos statues, nos sculptures en bois, en pierre ou en bronze, qu’elles représentent des anges ou des personnages politiques qui ont marqué notre Histoire.
    Les gauchiasses sont des destructeurs, et ils le prouvent une fois de plus.
    Pour eux , cette porte n’a pas plus de valeur que les poubelles qu’ils ont l’habitude de brûler.

  2. L’extrême gauche, et la gauche sont devenus les nouveaux Nazis.
    Il y a qu’à voir ce qui c’est passé hier, contre les bassines, et aujourd’hui ce sera pareil voir peut être pire.
    Ces ideologues criminels, sont prêt à tout, voir même a tuer.
    La porte de la mairie de Bordeaux ce sont bien les antifas et tous leurs alliés gauchistes qui on sont responsables.
    Mais sûrement pas l’extrême droite.
    Déjà je vois pas ce que foutrait l’extrême droite dans ce ramassi de gauchistes.
    Mais bon la guerre civile approche a grand pas.
    Ils veulent le pouvoir, et sont prêt à tout pour l’obtenir.
    Et tous ces abrutis ont quand même voté Macron, par peur de l’extrême droite

  3. La gauche de plus en plus putréfiée et en état de déliquescence avancée arrive de moins en moins à cacher sa crapulerie morale et intellectuelle, l’imposture viscérale qui la constitue.

    Le plus énorme mensonge du 20e siècle s’effondre, laissant à nu sa nature essentielle : le crime. Rejoignant ainsi le plus énorme mensonge de l’Histoire : l’islam. D’où leur alliance en apparence contre nature…

    Mais attention : dans ses ultimes soubresauts, sa rage terminale d’autant plus paroxystique qu’elle sent la fin approcher, la bête immonde reste dangereuse et tentera de faire le maximum de dégâts avant de crever. Son ventre encore fécond accouche toujours de fanatiques Gardes et Khmers Rouges, sans doute les derniers – mais pas les moins dangereux.

  4. Le porche de la mairie Ecolo Dingo de Bordeaux est incendier par les militants d’Extrême Gauche lors de cette manifestation contre la réforme des retraites mais pas par la prétendue Extrême Droite largement relayé et soutenu par les Gauchistes de Rue 89 qui n’ont rien d’autres à faire à part crier au loup fasciste alors que ces mêmes Gauchistes sont des fascistes impose la censure contre leurs contradicteurs , ils déforment la réalité des faits pour faire du chantage à cette même prétendue Extrême Droite et puis ils faire avancer leur agenda idéologique d’Extrême Gauche comme l’immigration . Rue 89 c’est le médias de propagande de Gauche le plus diabolique et machiavélique qui fait tout pour détruire le journalisme et la vérification des faits . Un torche qu’on peut se torcher , boycotter et vomir dessus !

  5. l’extrême gauche et ses milices les blacks blocks : brûlent, pillent, démolissent, et tentent de faire croire que c’est l’oeuvre de l’extrême droite : leur crétinerie est insondable

  6. D’après ce que je sais, les media tv ont précisé que ce sont des blackblocks et darmanin a ajouté “des blackbourges”, donc des extrême-gauchistes.. Exit Rue 89.

  7. Il n’aura qu’à refaire sa porte en sapin. Les initiés comprendront.Encore une bordelade de la presse locale pro-islamiste.

    • Quand on est aussi inculte !!! on s’abstient de déposer un commentaire !!! La porte de la mairie de Bordeaux est un joyau du XVIII ème siècle édifie lors de la construction du Palais Rohan !!! Je pensais que les âneries étaient réservées aux gauchos !!! Je me suis amèrement trompée !!! Quelle tristesse pour notre belle France d’avoir une population aussi stupide !!! Dernière petite précision !!! la Mairie de Bordeaux n’est pas la propriété du maire écolo pauvre abruti !!!!!!

  8. La maire tapetophile escrologiste de Bordeaux est tout retourné de voir sa mairie dégradée par les hordes de gauchos crasseux qui l’ont élu. Ah ben ça alors c’est pas juste.

    • Vous êtes aussi stupide que Argo !!! Décidément le niveau de la France chute de manière vertigineuse !!!
      Pas étonnant que nous soyons la risée du monde entier !!! Je n’aime pas le maire de Bordeaux !!! mais il est normal d’être ému face à un tel saccage !!! Etant donné la manière dont vous vous exprimez !!! ce sont des subtilités qui vous échappent !!!

  9. C’est une honte sans nom ! A qui veut-on faire croire que c’est “l’extrême droite” qui commet ce genre de forfait ” ? Tout le monde a vu le visage de cette gauche de LFI, ces malfaisants qui appellent à détruire le pays pour soit-disant revendiquer des droits! Quelle logique y a-t-il en détruisant nos monuments, nos commerces nos rues ! Si c’est ça aimer la France… Oui au droit de grève, oui à la rébellion contre une belle ordure à la tête de l’état, mais de là à détruire les impôts des Français, de là à saccager à s’offrir en spectacle au monde entier, de ruiner notre économie qui déjà rend son souffle ? Hidalgo, Macron Méluche et tous ces nuisibles devront rendre des comptes eux qui mettent de l’huile sur le feu et viennent dispenser des leçons de morale. Ce sont ces derniers qui détruisent la France et qui doivent passer à la caisse.

Les commentaires sont fermés.