Pic de pollution aux particules fines : quand le sage montre les cheminées, la préfecture regarde les voitures…

Tiens donc, le département de la Charente est victime d’un pic de pollution.

Comment se fait-ce ?

Avec 59 habitants au kilomètre carré, contre 20545 à Paris, on ne peut pas dire que ce soit la faute aux véhicules automobiles qui s’entasseraient dans une métropole… introuvable.

Et pour cause, seules 2 villes y font plus de 10.000 habitants, tandis que les deux tiers en ont moins de 1000.

 

Du côté du préfet de Macron, on a la solution.

Les voitures devront désormais rouler à 90 au lieu de 110 sur la seule route où il est possible de rouler à plus de 90 (le département étant dépourvu d’autoroute).

Et 70 au lieu de 90 sur les autres.

 

Quant aux gens, il faut qu’ils évitent de respirer.

Activité physique déconseillée, en intérieur comme en extérieur.

On serait à peine surpris qu’on nous conseille un suicide collectif pour réduire l’émission de particules.

Bref on est bien gouverné, même que la préfecture le fait dire par voie de presse.

Mais l’essentiel est ailleurs.

Inflation galopante, pauvreté croissante due à la préférence étrangère, dont la guerre en Ukraine, une mauvaise gestion de la crise sanitaire ne profitant qu’aux entreprises…

Le Français rural n’a plus de quoi se chauffer et fait donc chauffer du bois dans de vieilles cheminées mal entretenues, et n’importe quel bois, celui qu’il trouve dans les forêts environnantes, des arbres du jardin coupés en urgence…

https://www.quechoisir.org/decryptage-chauffage-au-bois-gare-a-la-pollution-n70855/

Avec, outre le risque d’incendie face auquel on sera démuni en campagne (https://resistancerepublicaine.com/2023/02/20/haine-de-la-france-rurale-macron-neron-laissera-vos-maisons-bruler/), celui de polluer massivement l’air.

https://www.charentelibre.fr/particules-fines-vitesse-limitee-sur-les-nationales-et-departementales-de-la-charente-14280831.php

Pour le préfet, c’est facile. On ferme les yeux sur le phénomène. On ne parle pas des difficultés de chauffage des Français.

C’est la faute aux diesels, aux bagnoles ! Tous à 70 à l’heure, vous roulez trop vite, même les voitures électriques… !!

Comme si les patelins de quelques centaines d’habitants comme “Les Nègres” étaient comparables au périphérique des grandes villes.

https://resistancerepublicaine.com/2023/01/23/karfa-sirra-diallo-obscur-ecolo-conseiller-regional-aura-eu-la-peau-des-negres/

Alors on progresse encore en Absurdie, tant on a banalisé les atteintes aux libertés fondamentales pour les citoyens normaux.

INTERDIT, INTERDIT, encore INTERDIT ! Macron et ses sbires n’ont que ça à la bouche.

Encore des restrictions, de l’écologie culpabilisante, des caprices d’Ubu roi… pour mieux faire oublier ses échecs et leurs conséquences !

 

Dans le détail, l’allure tolérée sur les routes nationales est abaissée de 110 km/h à 90. Sur les portions de nationales et départementales limitées à 90 ou 80 km/h, on ne roule plus qu’à 70. Autre règle : « Reporter les pratiques d’écobuage, de brûlages dirigés et de toute opération de brûlage à l’air libre », ordonne la préfecture.

Par ailleurs, toutes les industries munies d’un plan d’action en cas d’épisode de pollution doivent l’activer. « Les autres établissements doivent […]reporter certaines opérations émettrices de particules, mettre en fonctionnement de systèmes de dépollution renforcés, réduire l’activité sur les chantiers générateurs de poussières et réduire l’utilisation de groupes électrogènes. » Les autorités recommandent aux particuliers de limiter leurs activités physiques en extérieur comme en intérieur.

https://www.charentelibre.fr/particules-fines-vitesse-limitee-sur-les-nationales-et-departementales-de-la-charente-14280831.php

 

Note de Christine Tasin

Pour cette fois, je ne serai pas d’accord avec Maxime (mais aussi, évidemment, en désaccord avec le Préfet qui s’attaque aux voitures). Hors de question pour moi de mettre à l’index les cheminées, derniers espaces de liberté dans ce monde totalitaire, à l’heure où les cheminées, justement, sont dans le collimateur... chauffez-vous propre !. Ils avaient déjà voulu interdire les cheminées à foyer ouvert à Paris il y a quelques années, et pour une fois la nunuche Royal avait fait quelque chose de bien en annulant l’interdiction (sans doute que son appartement parisien contient des cheminées au charme desquelles la bonne femme est sensible).

https://resistancerepublicaine.com/2013/11/18/les-parisiens-nont-plus-le-droit-de-faire-de-feux-de-cheminee-et-ne-disent-rien/

Le vrai problème est que l’on puisse souscrire à leurs conneries d’émissions de particules ! Nos ancêtres qui se sont chauffés exclusivement au feu de bois dans des cheminées ouvertes, et avec n’importe quel bois, même humide, même celui des vieux meubles sacrifiés quand on gèle littéralement n’ont jamais eu de soucis avec cela.

Ils veulent délibérément nous interdire l’autonomie et nous rendre dépendants de l’électronique, de l’électricité… pour empêcher toute révolte, que dis-je, toute révolution qui nous empêcherait de survivre d’une manière ou d’une autre.

https://resistancerepublicaine.com/2023/01/06/a-present-ils-veulent-vous-convaincre-de-ne-pas-utiliser-de-chauffage-dappoint/

Je vous renvoie à un fameux article de François des Groux (qui termine les études qu’il a entreprises et qui devrait bientôt nous revenir, pour notre plus grand plaisir et surtout celui de nos lecteurs), article qui fait partie des plus lus de notre histoire.Je vous invite tous à le relire et à lire les très nombreux commentaires sur le sujet.

https://resistancerepublicaine.com/2019/11/15/ecologie-vers-une-interdiction-des-foyers-ouverts-et-du-chauffage-au-bois/

 1,408 total views,  2 views today

image_pdf

38 Commentaires

  1. Et les centrales à charbon des allemands? Et les bateaux de croisière qui viennent s’amarrer dans les ports comme Bordeaux ou Marseille et dont les génératrices crachent de la fumée H24? Pas de particules là? On n’en parle pas parce que, ça rapporte, on préfère aller emmerder le papy et la mamie qui se chauffent comme ils peuvent au coin du feu. Et tous ces connards de bobos si fiers de se chauffer “propre” avec leurs radiateurs électriques ont ils seulement réfléchi à ce qu’il y avait à l’autre bout de leur câble électrique?

  2. Vérifier que les épidémies de bronchiolite à Paris et sur le nord de la France, correspondent à une période d’activité accrue des centrales à charbon allemandes , toutes proches de la frontière.

  3. Il parait qu’une grande partie des particules fines est produite par les freins et les pneus qui frottent sur le bitume.
    Autrement dit, il faudrait supprimer tous les feux rouges qui obligent les voitures à freiner , stopper et redémarrer en première, plus forte consommation de carburant.
    Installer des ronds points, ou systèmes giratoires qui évitent les arrêts inutiles et fluidifient la circulation..

  4. Ils aimeraient bien interdire les feux de cheminée et des poêles à bois ne possédant pas le sigle flamme verte. Le bois permet d’utiliser une énergie moins chère et d’échapper au diktat de l’électricité “germanique” voulue par Macron désireux de tenir les Français par la gégène et de supprimer leur dernier reste d’indépendance, leur dernier espace de liberté en disant merde à cette dictature.

  5. En fait, ce pic de pollution aux particules fines est simplement dû aux fumeurs de crack, d’herbes interdites qui contiennent de nombreux goudrons et autres nocivités. Et plus les fumeurs arriveront nombreux dans les campagnes, plus il y aura de pollution. CQFD.

  6. Je n’ai fait aucune étude de climatologie, d’aérologie ni autre spécialité en rapport avec l’atmosphère et je ne suis pas pote avec Jouzel. C’est dire si je suis mauvais ! On peut donc me taxer d’ultracrépidarianisme. Mais j’ai personnellement constaté que, chaque fois que nous passons en alerte particules fines, c’est toujours quand nous sommes soumis à un flux d’EST. Et qui, à l’EST de la FRANCE, produit une très grande quantité de microparticules avec ses centrales électriques thermiques à la lignite ? HHHHHHUUUUUUUMMMMM ??? Comment la conne parisienne explique-t-elle que les voitures diesel n’émettent pas de particules fines par flux d’OUEST ? HHHHHHUUUUUMMMMM ??? Les propriétaires de diesel s’abstiendraient-ils de circuler quand les vents sont à l’ouest ???

  7. Ce qui est responsable de cette accumulation de particules fines pour moi pour deux raisons. L’absence de mesures dans le passé . Dire que dans le passé , c’était le paradis c’est au mieux de l’excès. A Paris , en une journée votre chemise était encrassée au niveau du col. A la campagne le bois était remplacé par le charbon. Remplir le poêle avec cette matières noirâtre et poussiéreuse c’était la corvée.
    Deuxième raison , l’absence de vent en situation anticyclonique .

  8. Ah!! Voilà un sujet qui fait réagir! J’aime bien un petit feu de cheminée le soir pendant un automne assez doux. Ensuite, on quitte la campagne pour la ville avec chauffage collectif, quelle saloperie … j’y ai froid lorsque le temps est doux, plus de chauffage …

    A noter que sur la photo d’illustration, la fumée est parfaitement blanche. Il s’agit principalement de vapeur d’eau accompagnant une combustion complète non polluante. (le CO2 n’est pas un gaz polluant).

    • La sensation de froid est trés lié à l’humidité de l’air et au vent. L’eau en s’évaporant de notre peau prend de la chaleur de notre corps provoquant un refroidissement du corps. C’est le principe régulateur de la sueur.De plus, dans l’air humide , il faut chauffer l’eau . Les chauffagistes savent que l’air humide est plus dure à chauffer que l’air sec . La nature est bienfaite l’air froid est sec.

  9. Et pour le réchauffement climatique, demandez aux Californiens ce qu’ils en pensent…HAHAHA

  10. Bravo ! J’adore cet échange de points de vue divergents mais étayés de part et d’autre. De la discussion noble. Sans mépris, sans invectives. La démocratie existe, j’en ai vu un petit bout.

  11. La pensée mastrichienne et macronienne ( si tant est que cette dernière existât un jour) n’est que particules fines hautement polluantes et toxiques. Les braves gens semblent ne pas vouloir comprendre. A moins qu’ils ne soient déjà gravement intoxiqués

  12. 1) Bonjour Christine et Maxime,

    Absent de RR pour mon travail de recherche, je ne vous lis pas moins tous les matins. Et cet article sur la Charente, la pollution, les voitures et les cheminées m’a bien fait rire (jaune). Si je suis d’accord avec certains points (volonté de punir, d’interdire, idéologie…), celui sur le chauffage en campagne ne reflète pas vraiment la réalité.

    La Charente est un département très rural, très agricole (céréales, cognac, élevage…) et il n’existe qu’une grande ville : Angoulême, point de jonction de quelques voies rapides menant à Poitiers, Limoges ou Bordeaux. Sans doute que M le préfet a été quelque peu incommodé par un modeste embouteillage dans sa préfecture, aux heures de pointe. Mais de là à rouler comme un escargot dans le vignoble de Cognac, à ne pas faire son jogging dans le Confolentais et ses prairies à vaches ou à s’interdire la visite de l’église monolithe d’Aubeterre-sur-Dronne, c’est du n’importe quoi !

    • 2) Le point divergent avec Maxime :

      Même si j’imagine que son usage devient plus fréquent avec la hausse du prix de l’énergie, je ne connais personne en campagne se chauffant EXCLUSIVEMENT avec sa cheminée !
      Son rendement étant trop faible, on l’utilise en général comme moment-plaisir, souvent, en brûlant du bois coupé par soi-même, lors de l’entretien du jardin (c’est mon cas). Et c’est ce que ne supporte pas la Gauche : les petits moments de plaisir et de liberté (comme la voiture). Après, il peut y avoir des gens se chauffant au poêle à bois (chaleur très douce) mais cela reste une minorité.

      Vous dépeignez une campagne quelque peu moyenâgeuse : nous ne somme plus au temps de l’affouage, à ramasser branches et glands dans la forêt ! Nous avons aussi l’obligation d’entretenir les cheminées (ramonage) et de disposer de détecteurs de fumées…

      • Bonjour François, je tiens à signaler que dans cette société de loisirs forcés, il a été institué le droit de glandage.

      • 3) Bref, interdire les feux de cheminée, la voiture, la consommation de viande ou le rêve de la maison individuelle pour le menu peuple pour des raisons pseudo-écologiques paraît très en vogue chez les urbains (très) aisés, insérés dans le néo-libéralisme mondialisé (dont Pannier-Runacher et Wargon sont les modèles caricaturaux de mépris, de suffisance, d’hypocrisie et d’incompétence).

      • Cela se pratique pourtant autour de moi. J’ai des chênes et mes voisins viennent chercher les glands pour nourrir leurs cochons, ce qui m’évite de devoir les ramasser. Et mes amis se chauffent uniquement au bois car ils ont un grand terrain boisé. Ils sont très fiers de dire qu’ils vivent en autarcie de ce point de vue. Idem pour les élagueurs qui récupèrent le bois pour se chauffer.

  13. Je me chauffe au bois et je me chaufferai jusque la fin de mes jours!! Y’en a marre de ces donneurs de leçons écolos des villes trop nuls pour comprendre les campagnes…autonome, économique mais aussi difficile car il faut être courageux pour couper son bois ..

  14. Et une occasion en or pour s’attaquer aux voitures, à la limitation de vitesse pour nous emmerder un peu plus, encore et encore. Tous ces connards disaient en 68, il est interdit d’interdire et maintenant ils interdisent tout sous n’importe quel prétexte fallacieux.

  15. Bonjour Christine, vous m’avez mal compris ; je ne m’oppose absolument pas au chauffage au bois. Des amis ont repris ce mode de chauffage face à la flambée des prix du gaz et de l’électricité et posent même l’essentiel de leurs congés en hiver pour pouvoir préparer leur bois… D’autres ne se chauffent qu’ainsi grâce à leur terrain boisé (les prix du foncier étant faibles). Des préfectures ont encore stigmatisé l’épandage agricole comme responsable de la pollution actuelle qui, soit dit en passant, ne rend pas l’air irrespirable, effectivement ! Simplement je crois que nous nous sommes précipités pour nous chauffer au bois à cause de l’inflation qui met en difficulté beaucoup de gens. Moi-même avec un salaire de cadre, je ne mets pas un euro de côté actuellement et vis sur mes économies grâce au bas de laine que m’a légué ma grand-mère à son décès… Sans cela j’aurais relancé ma cheminée et fait brûler n’importe quoi, n’importe comment, n’ayant jamais eu à avoir recours à ce mode de chauffage!

    • Non, mon cher Maxime je ne vous ai pas fait de procès mais le titre de l’article laisse penser que effectivement il faudrait pointer du doigt la cheminée et non les voitures alors j’ai voulu préciser les choses !

      • Désole de vous contredire mais il faut faire la chasse aux cheminées ouvertes . Sans parler de pollution une cheminée ouverte chauffe la rue , 15 % de la chaleur produite chauffe le logement et 85 % se perd dans le conduit ( chauffe la rue )
        Alors que si l’on installe un insert posé simplement dans l’âtre de la cheminée en tubant le tout , 85 % de la chaleur émisse chauffe le logement et seulement 15 % se perd dans le conduit ( la rue ) .

        • @tintin

          Mais qu’est-ce que cela peut vous faire que “85% de la chaleur chauffe la rue” pour quelques gens qui aiment le plaisir d’un feu dans le cantou ?
          Que vous n’en vouliez pas chez vous, d’accord, mais laissez un espace de liberté aux autres ! On interdit aussi les feux de camp pour les scouts, les feux de bivouac en montagne, les braseros-merguez pour les GJ et les grillades ? C’est dingue quand même de vouloir tout régenter et tout interdire ! C’est avec ce même principe que l’on force les gens à se vacciner ou à manger de la farine de grillon.

          • Bonjour François. Haaa tu ne connaissais pas tintin ?! Son truc à lui, c’est…d’avoir raison…

          • Bravo et merci François d’avoir parfaitement résumé la sitation

        • Et alors ? On s’en fout complètement de chauffer la rue ! La cheminée à foyer ouvert sert à l’immense plaisir de voir le feu, les flammes, il y a des textes superbes de Colette là-dessus. ça vaut bien le coup de perdre 80 % de la chaleur !

          • Je ne suis pas misanthrope accueillons les millions de musulmans chez nous , bah quoi c’est le plaisir des gauchistes . Vous avez le votre brulez des arbres en pure perte , eux ont le leur , l’amour de l’étranger . Les étrangers vont amener de la lueur , de la flamme dans vos yeux que du plaisir lol .

          • C’est oublier le prix et la corvée de bois . Mais si l’on dispose d’une foret , du temps pour couper le bois , le rentrer , le stocker et de bonnes couvertures alors 85 % de perte mérite bien le plaisir de la flambée et au diable la pollution.
            Avec ça , une bonne soupe et au lit sous 1 m de couette.

        • Pour affirmer un pourcentage aussi précis, avez-vous pris des mesures et fait des calculs ? D’où sort ce chiffre ??

  16. Il suffirait à Mmes et Ms les préfets de consulter le livret du conducteur où il est noté la puissance maximale. Equilibre entre nombre de tours moteur et vitesse et donc pollution. Perso, la 6ème de ma voiture passe automatiquement à 85 km/heure, ce sui veut dire que je consomme moins de carburant à 90 ou 110 qu’à 80. Alors à 70…

  17. Pourquoi s’en prendre à la voiture ? La voiture thermique n’est pas responsable du Pic de pollution aux particules fines chère aux Bobos gauchos Ecolos sectaires Parisiens et autres pour emmerder les automobilistes les Gueux pour leur faire du chantage à la voiture électrique. Les cheminées sont les principaux responsables de la pollution aux particules fines, les voitures électriques avec les pneus et les les freins qui rejettent ce genre de particule. Si j’étais la préfecture j’arrêterai d’emmerder les Français tout simplement !

  18. Faudrait aussi regarder tous les feux de forêts allumés par la soi-disant chaleur mais bizarrement toujours du bon côté du vent … y compris le dernier feu démarré dernièrement à 5h du matin dans le Var …???

  19. S’ils arrêtaient de nous polluer avec toutes leurs conneries, l’air serait déjà plus respirable.

    • Le seul moyen c’est d’éradiquer tous ces connards d’escrolos et leurs aficionados donneurs de leçons , il y en a un sacré paquet à annihiler !

Les commentaires sont fermés.