Les influenceurs, preuves de la décadence des cerveaux, fruit de la gauche

Et oui ! Ça existe. Qui l’eut cru ! Votre serviteur n’est pas un adepte des réseaux sociaux, tant s’en faut. Il a fermé il y a cinq ans son compte sur Facebook, n’acceptant pas la dictature marxiste de son propriétaire. Il est sur Télégram car c’est le réseau social des résistants à la macronie. Par contre, depuis le rachat de Twitter par Elon Musk, il a ouvert un compte pour encourager ce démocrate. Mais il ne comprend rien à son fonctionnement et donc ne s’en sert jamais et, de plus, ça ne l’intéresse pas. Peu importe, ce qui compte c’est la suite.

Alors, nos écrans télévisuels totalement indépendants, comme tout le monde le sait, nous parlent de temps en temps des « influenceurs ». Intrigué par un tel mot dans le PAF, votre serviteur a fait ses petites recherches. Qu’est-ce que cette nouvelle fonction « d’influenceur » ?

Précipitons-nous dans le Larousse. Une petite précision à ce sujet-là, votre tout dévoué ne consulte jamais le Robert. Ce dernier s’est laissé embarquer par le wokisme, publie des mots de ce mouvement mortifère, ainsi que le vocabulaire gauchiste du politiquement correct. Ce qui n’est pas le cas du Larousse qui garde son indépendance et ses références littéraires, globalement parlant.

Qu’est-ce donc qu’un influenceur ? Dixit le Larousse :

  1. Personne qui, par sa position sociale, sa notoriété et/ou son exposition médiatique, a un grand pouvoir d’influence sur l’opinion publique, voire sur les décideurs.
  2. Spécialement Personne qui, en raison de sa popularité et de son expertise dans un domaine donné (mode, par exemple), est capable d’influencer les pratiques de consommation des internautes par les idées qu’elle diffuse sur un blog ou tout autre support interactif (forum, réseau social, etc.).

Dont acte.

Dans une société, tout se tient. Elle n’est pas compartimentée. Le social est lié à l’économie, l’économie est liée au travail, le travail est lié aux mentalités, les mentalités sont liées à la politique, la politique est liée aux mensonges, et ainsi de suite.

Si le phénomène « d’influenceur » est né dans notre société, il est donc lié à tout le reste, ce dernier ayant permis son éclosion. Comment se fait-il que cette société ait pu sortir de son chapeau de magicien cette nouvelle « fonction » ?

Depuis 40 – 50 ans, la société française s’est transformée. Elle était auparavant travailleuse, respectueuse, ne comptait que sur son travail, prenait ses responsabilités, et avait le sens patriotique, qu’il soit extériorisé ou non. Cela nous a permis d’avoir les 30 Glorieuses que beaucoup attribuent à la simple reprise économique, ce qui est une erreur. La même reprise économique de nos jours n’aboutirait certainement pas au même résultat de prospérité.

La gauche est arrivée au pouvoir en 1981. Le déclin français a commencé. (Note de C.Tasin : non il a commencé avant, avec Giscard d’Estaing !) Les valeurs de travail, responsabilité, et respect ont été inversés. La gauche, qui ne fait que détruire partout où elle existe dans le monde et ce depuis toujours, a expliqué au peuple français qu’il pouvait travailler beaucoup moins, exiger davantage, et commencer à compter sur l’Etat qui est là désormais là pour répondre à tous ses besoins. La mentalité d’assistanat était née.

On devine la suite, une telle mentalité ne pouvait que se développer, même à partir d’un peuple qui ne l’avait pas auparavant. Progressivement, le Français a trouvé formidable que l’État lui donne tout ce qu’il demandait, et s’est mis à voter successivement pour des présidents allant toujours dans ce sens.

Les mentalités se sont fortement dégradées pour la majorité du peuple. Elles n’ont pas compris qu’une telle politique était vouée à la dégradation et faillite. Elles ont abandonné l’idée que seul le travail pouvait développer une communauté et non un Etat qui allait arroser tout un pays sans trop savoir comment. Mais peu importe, l’assistanat est devenu une nature génétique chez le français. Depuis 50 ans on observe que chaque crise sociale est stoppée immédiatement par des rallonges financières. L’exemple récent des gilets jaunes dont la crise a été stoppée par une enveloppe de 17 milliards d’euros, obtenus évidemment par l’emprunt. Autre exemple actuel, les aides accordées aux boulangers pour les dédommager misérablement de l’augmentation du coût de l’énergie. Ils en sont insatisfaits, mais s’en contentent. Ils n’ont pas compris que cela ne les sauvera pas.

Cet état de dépendance psychologique croissante va de pair avec une diminution de l’analyse, l’observation, la réflexion, la décision. Cette dépendance a atteint de nos jours un niveau majeur.

Il est devenu naturel pour la majorité des français de quasiment tout attendre des autres, de l’autre. C’est dans ce contexte que les influenceurs apparaissent. Le Français n’étant plus capable de choisir pour les raisons suscitées, il faut l’influencer pour lui permettre de décider, encore une fois pour la majorité.

Comment est-ce possible que le métier d’un certain nombre d’individus ne consiste qu’à influencer les autres ? Comment se fait-il qu’un tel phénomène puisse exister, et d’en gagner largement sa vie ? La dégradation de la mentalité personnelle dans ce pays est telle qu’elle ne fait que suivre les propagandes officielles (extrêmement massivement depuis trois ans) et les influenceurs. Ce pays en est arrivé au point où l’essentiel de sa population a besoin qu’on lui dise ce qu’elle doit penser et faire. On assiste là, à une décadence majeure des mentalités détruites par la gauche depuis plus de 40 ans.

Quel est l’impact des influenceurs sur la population ? Le site StudioFY répond à cette question : « Les influenceurs occupent une place de plus en plus importante dans l’univers entertainment. En France, 94 % des 15 à 17 ans suivent des influenceurs sur les réseaux sociaux contre 82 % chez les 25-34 ans« . Ces chiffres donnent le vertige, et reflètent l’incroyable dégradation des mentalités et de la personnalisation des individus (référence).

Qui peut être influenceur ? Le premier abruti venu peut s’auto-déclarer influenceur. La société de légèreté et d’apparence dans laquelle nous vivons fait que cet individu sera jugé sur ses apparences et son savoir-faire plutôt que sur ses connaissances des produits.

Mais il existe aussi des formations, oui Monsieur, pour ceux qui veulent cracher leur pognon pour remplir cette fonction, et devenir influenceur. Les sites pour cela ne manquent pas, en voici un trouvé par hasard sur Internet.

Ce phénomène de dépersonnalisation de l’individu connaît un succès foudroyant. Son marketing d’influence est une industrie de plusieurs milliards d’euros et l’impact que les meilleurs influenceurs ont sur les décisions des consommateurs ne peut être négligé. Plusieurs milliards d’euros pour dire aux gens ce qu’ils doivent faire. Une décadence absolument pharamineuse ! Fruit de 40 ans de gauchisme ( C.Tasin : pas seulement, c’est bien plus large à mon sens, c’est à la fois la mondialisation et la volonté des USA de modeler le monde pour qu’ils restent les plus forts, les plus puissants ; voir Rivkin l’ambassadeur américain d’Obama en France, voir les trahisons de Jean Monnet et Schuman depuis la seconde guerre mondiale pour créer l’UE et faire disparaître la puissance française https://resistancerepublicaine.com/2017/06/26/macron-est-il-un-bebe-monnet-son-ultime-reussite-notre-defaite-definitive/ ; voir aussi l’excellente interview de Alain Falento sur TV Libertés https://resistancerepublicaine.com/2022/12/06/ne-manquez-pas-alain-falento-qui-vous-dit-tout-tout-tout-sur-lue-et-leuro/). La « gauche dégénérée » qui a trahi les propres fondements de la vraie gauche historique est une création des USA pour nous détruire.)

Cachou

 1,465 total views,  6 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


43 Commentaires

  1. Merci Cachou, il y a aussi les essayistes sur les plateaux de télévision. Les coachs en développement personnel, les décorateurs d’intérieurs souvent jeunes et formés rapidement, les organisateurs de vacances et toute cette presse du quotidien qui nous veut du bien!!Dés que l’on sort de la masse, tout devient compliqué!

    • Tu as parfaitement raison. On remarquera que tout ce que tu dis et qui est vrai va dans le sens d’un assistanat, d’aides diverses, au détriment de la personnalité, de la responsabilité et de la décision. Nous sommes vraiment dans une société extrêmement assistée, et toutes ces nouvelles activités sont le fruit de ce constat navrant.

      • Merci Cachou de Votre réponse ( tu entre patriotes sur un site ami, cela ne me gêne pas trop). Le tutoiement qui s’impose partout est un nivellement dans nos relations. Cela vient de la langue anglaise et arabe qui prennent le dessus sur notre belle langue française. Je suis heurté également pas le mode impératif qui est utilisé dans les lieux fréquentés : validez montez par exemple.

        • RÉPONSE À « A.HOURQUETTE D’ARRE » 1 SUR 2
          Merci « a.hourquette d’arre » de tes impressions concernant le tutoiement. Effectivement, je tutoie d’emblée certaines personnes, et cela étonne dans le meilleur des cas, où choque parfois. Je le sais bien.
          Quand une personne est choquée de mon tutoiement qu’elle ne m’a pas demandé, je stoppe illico presto car il n’est pas question de vexer qui que ce soit.
          Pour le reste, et c’est ma façon de voir qui n’est pas forcément partagée, lorsque les gens me sont proches amicalement, sociétalement ou politiquement, je les tutoie car nous avons un lien assez fort, voir fort.
          Sur RR par exemple, à part quelques abrutis qui laissent quelques posts pour essayer de mettre la zizanie ce qu’ils n’arrivent jamais à faire évidemment, nous sommes tous des patriotes dans le même combat. Un combat fort. Pour moi cela justifie un tutoiement.

        • RÉPONSE À « A.HOURQUETTE D’ARRE » 2 SUR 2
          Également, le tutoiement rapproche les gens. Mais attention, je ne suis pas du tout pour la suppression du vouvoiement, car ce dernier est nécessaire lorsque l’on veut garder des distances, et il appartient à notre belle tradition de langue françaises comme tu le rappelles.
          Mais encore une fois, lorsque l’on me demande de ne pas tutoyer, je le fais immédiatement, sauf, parfois, pour mes ennemis, afin de les emmerder ! 😊

  2. C’est dommage que l’on ne puisse plus faire de commentaires sur ke film Vaincre ou Mourir sur la Vendée militaire plaie longtemps cachée par les republicains… Marxistes de la Sorbonne…
    En tant qu’historien je voudraid dire qu’il est heureux enfin que ces dernières années Furet puis Secher ont pu contribuer à faire ouvrir les yeux aux ignorants. OUI la  » republique en danger » a tué et fait tuer le peuple innocent dans les 4 départements concernés de la Vendée dite militaire mais également à Lyon feroce répression en Ardèche et en Provence. Oui ces événements tragiques font parti de notre histoire. Je souhaite voir ce film certainement passionnant. Je suis affligé également de voir le torchon Liberation, chantre des khmers rouges 💩💩💩 vomir sur un film  » reac ».
    J’ apprécie depuis longtemps Resistance republicaine mais là je suis soufflé car nous diviser pour un passé douloureux n’aident pas pour le combat du jour : grand remplacement, decadence, islamisme,… Un jour il sera trop et on risque de tomber à jamais comme Byzance, Ani, Antioche, Edesse dans un vrai enfer sur terre…

    • Ami Raoul, Christine est la patronne du site. Elle l’a créé, et le fait vivre. Il est aussi juridiquement sous sa responsabilité, et elle en sait quelque chose. C’est exact que dans son article « Vaincre ou mourir ? Que le Puy du fou se contente des spectacles dans son parc ! » le forum est prématurément interrompu. Elle en a décidé ainsi et en a ses raisons. Je les connais un peu, mais il ne m’appartient pas de les commenter.
      Nous, auteurs bénévoles, nous avons aussi parfois des articles qui ne sont pas publiés car non n’autorisés par Christine. Cela est frustrant, mais il est tout à fait normal que le dernier mot de publication ou non en revienne à Christine pour les raisons ci-dessus évoquées. Les torchons et ramassis d’extrêmes gauchistes de Libération ou Médiapart refuseront catégoriquement un article à l’honneur et la gloire de Zemmour ou Florian Philippot. Chaque journal ou site à sa ligne éditoriale.
      Celui ou celle qui est en désaccord et ne l’accepte pas, doit quitter ce site et cela me paraît naturel. J’espère avoir répondu à ton étonnement.

  3. Les réseaux sociaux, les influenceurs (ou influenceuses): tous ces trucs-là ne sont pas de ma génération, donc je m’en tamponne le coquillard. J’ai un style de vie assez retro en dehors du fait que j’ai Internet. En fin de compte, je me trouve chanceux d’avoir connu les années 70 et 80 en tant qu’enfant et adolescent: au moins, en ces temps-là, il n’y avait pas ces conneries comme les réseaux sociaux, les smartphones, les influenceurs, le foot n’avait pas envahi la vie quotidienne des français et le rap ne dominait pas les hit-parades.

    • Merci de ton témoignage de vie, Prosper la vipère, et il dit beaucoup de vérités. Je suis assez d’accord sur l’ensemble de ton témoignage hormis peut-être les Smartphones qui rendent bien des services, à mon humble avis 😊.
      Les réseaux sociaux ne servent principalement qu’à permettre à des abrutis de se dire choqués en permanence, et d’exiger des excuses. Puis d’autres connards emboîtent le pas. Dans le passé de tels abrutis recevaient un coup de pied au cul et rentraient chez eux. Aujourd’hui, avec ces réseaux sociaux (qui n’ont rien de sociale mais sociétale) ces imbéciles ont pignon sur rue et sont contents d’avoir leur quart d’heure de gloire d’avoir dit leur stupidité.
      Il ne t’a pas échappé que ce qui m’intéressait et justifiait mon article est le fait que le développement important de l’assistanat dans ce pays fait que l’on doit influencer les gens pour les décisions de leurs vies privées. Ce qui est complètement navrant.

  4. J’ai découvert « instagram » il y a 3 ans et j’en suis devenu accro. Certains influenceurs ont un vrai talent en réalité. Je me demande toujours comment ils trouvent le temps de faire les montages, de vivre leur vie trépidante, hors du commun, en même temps, de saisir l’instant inattendu, de partager leurs perfomances… Il y a une forme de sacrifice dans ce partage de son image sans filtre, un vrai risque psychosocial aussi dans cette démarche. Ces médias permettent d’accéder à une dimension de l’être humain qu’on ne connaissait pas auparavant dès lors que l’influenceur a l’ambition de réaliser quelque chose qui relève un peu de « l’art de vivre pleinement ». Je ne trouve pas choquant que ce puisse être parfois une vraie profession.

    • Je respecte profondément le fait que tu mettes sur un piédestal et portes aux Cieux les influenceurs. Tu auras compris que j’en pense tout l’inverse. Non pas sur les personnes elles-mêmes, mais sur le fait que ce type d’activités se développe à la vitesse grand V de par une société déjà très assistée et qui l’est encore de plus en plus. Pour moi, ce type d’activité est un signe de décadence supplémentaire d’un peuple.

  5. Lesdits influenceurs, qui sont majoritairement « euses » sont la démonstration évidente de la dégénérescence de la jeunesse smartphone.
    Quand vous en voyez vous ne pouvez pas vous tromper, elles ont toutes strictement la même gueule revue tik tok. C’est affligeant. Quand au discours, plus creux on ne peut pas.
    Dans quelques années, si elles n’ont pas trouvé un vrai boulot genre caissières à Auchan (vite avant que le métier disparaisse remplacé par un robot IA), elles porteront leurs faux seins comme des sacs pendant et viendront gueuler des slogans CGTo-gauchistes contre la prochaine-prochaine réforme des retraites … car la caisse complémentaire de retraite des influenceuses à DOHA aura fermé.
    Je ne pleurerai sur la misère des connasses oubliées dans le désert avec leur kit de crème parfaite pour affiner le groin..

  6. Cachou, quand tu parles d’influence, de la « naissance » de ce « métier » ; eh bien, vois-tu, moi, cela me fait penser aux imams ; en effet, n’importe quel abruti de muzz peut s’autoproclamer imam !! avec toutes les conséquences que l’on peut imaginer, et d’abord constater !!

    Autre chose, il suffit de regarder ce que deux « influenceurs », des dégénérés, ont fait à un chiot, sévices d’ailleurs dénoncés sur les réseaux sociaux :
    https://actu.fr/ile-de-france/argenteuil_95018/fractures-et-brulures-a-l-acide-deux-influenceurs-soupconnes-d-avoir-massacre-un-chiot_55599983.html

    Regardez la gueule des DEGENERES !! : https://twitter.com/mada_h2/status/1596919894188371969/photo/2

    j’ai des envie de meurtres quand je vois ce genre de déchets !!!

    • Avec ta permission, je ne regarderai pas les vidéos dont tu nous donne les URL. Je ne peux pas supporter la souffrance animale, elle me fait trop mal. Merci tout de même !

      • Cachou, je comprends tout à fait, mais regarde juste un peu la gueule des dégénérés, style lgbt de crottes (second lien) !!

        Dire qu’il y a d’autres sombres merdes qui « suivaient » ces deux-là !!

        • J’ai bien regardé la gueule de ces dégénérés. Effectivement. Nous sommes dans une société où plus tu montres de signes de maladies mentales profondes plus tu auras place dans les médias.
          Avant la société avait une certaine retenue et les gens un certain bon sens. Sans ignorer, car je ne suis pas un naïf, que tout n’allait pas dans le meilleur des mondes évidemment.
          Désormais aujourd’hui il faut être le plus dérangé possible pour avoir sa place dans les médias. Triste dégradation de l’Occident.
          PS : si tu veux voir la gueule de Nick Conrad, va sur le lien suivant, tu ne seras pas déçu :
          https://www.les-scandales-des-vaccinations.fr/rr-page-diverse-57.html

    • Bonsoir BobbyFR94 , je suis allé voir la tête de ces deux merdes d’influenceurs de l’Enfer , déjà quand tu regardes leurs mirettes lentillées à la couleur chiasse à ces deux tortionnaires animaliers ,on s’aperçoit tout de suite que ces deux merdes n’ont pas toutes les neurones de connectées à tous les étages.

      • Bonjour Durandurand :-))

        Si j’avais une tronche pareil, je ferais un procès à ma mère !!
        Et je demanderais à être REMBOURSE !!

    • J’habite sur la Côte d’Azur, près de Toulon, donc les Telegram sont locaux pour cette région. Ils luttent contre la dictature macronienne en générale, mais sont davantage accentués sur ce produit létal scandaleux et inacceptable appelé « vaccin » avec des tonnes de démonstrations de scientifiques sur sa nocivité.
      Voici leurs noms :
      – Reinfo Var 83 vidéos
      – Reinfo secteur Brignoles
      – CSP 455 (num 6 du Var) qui soutient actuellement le Capitaine JUVIN-BRUNET actuellement toujours en prison pour avoir aimé son pays et essayer de le sauver.
      – C’est nous tous
      Je fais parti de tous.

  7. Je ne sais pas si on peut dire que le phénomène des influenceurs est la « preuve de la décadence des cerveau »…
    On pourrait le dire pour le wokisme, ok; mais pour les influenceurs…?

    Je ne connais pas grand chose du phénomène, mais de ce que j’en comprends, les influenceurs ne sont pas si différents des idoles?
    Car ils vendent leur image pour vendre « tel produit »…
    …ou je me trompe?

    Après, c’est vrai qu’être influenceur… je ne sais pas comment on peut considérer ça comme un métier valeureux, mais bon… on ne peut pas non plus reprocher aux gens de choisir la facilité pour s’enrichir. Chacun voit ses intérêts!
    Mais c’est vrai que…

    De toute façon, qu’est-ce qui nous dit que les influenceurs ne font pas un travail de dingue rien que pour vendre leur image? Comme les chanteurs ou qu’importe…?
    (J’en sais rien!)

    Se faire payer pour faire de la pub, ma foi…
    …mais accepter de profiter de son image pour manipuler l’opinion de ses « fans » histoire de se faire du fric… j’sais pas… je trouve ça NUL, quoi…

    Tout ça pour dire que je ne comprends rien à ce délire des influenceurs. Voilà.

    • RÉPONSE À ÉMILIE POST 2 SUR 2
      L’article est destiné aux millions de jeunes et moins jeunes qui ont besoin d’être influencés pour acheter. Perso, quand je dois acheter, je me renseigne sur la qualité du produit, son prix, et je compare avec différents magasins. Je n’ai pas besoin que l’on m’influence, cela me vexe même.
      Quand je m’achète des habits et hésite, l’argument essentiel du vendeur est toujours le même : « C’est très à la mode en ce moment ça se fait beaucoup ». C’est exactement le type de phrase qu’il ne faut pas me dire car il me fait renoncer à l’article, même s’il me plaît, n’ayant pas envie d’être un mouton parmi les autres. Et je n’achète pas.
      Enfin, pour terminer, le simple mot « d’influenceur » est repoussant car il signifie d’influencer des millions et millions de personnes, et c’est la signature qu’il existe des millions et millions de cerveaux vides qui n’ont aucune personnalité de réflexion et de décision en elle-même.
      C’est le résultat de l’évolution de la société d’assistanat et d’État nounou, d’État maman, depuis Giscard d’Estaing jusqu’à nos jours.

    • RÉPONSE À ÉMILIE POST 1 SUR 2
      Tu as raison, c’est une notion difficile à comprendre, car elle est nouvelle et elle est curieuse. Mais tu as raison, ce sont des gens qui profitent de leurs images, ou de leurs originalités et dynamisme aussi, pour vendre des produits.
      Je ne fais aucun reproche à ces gens-là comme tu peux le constater dans l’article, car ils gagnent beaucoup d’argent (pour ceux qui ont réussi dans ce domaine-là), légalement et sans faire de mal. Aucun reproche. Ils font du business et je n’ai jamais reproché à des gens de s’enrichir par du business s’il est légal et ne coûte rien à l’état, c’est-à-dire à nos impôts. C’est le cas ici.

  8. y a peut etre un rapport ??

    «  » » » » »
    L’influenza, plus communément appelée grippe, est une maladie infectieuse grave qui peut se propager rapidement par la toux et les éternuements des personnes infectées par le virus de l’influenza. Elle peut entraîner des complications graves nécessitant l’hospitalisation, et peut même être mortelle.

    xxxxx

    AMEN !!!

  9. Giscard d’Estaing, piètre accordéoniste et vrai diamantaire, concepteur des dîners présidentiels chez le bas peuple, musicien indigne qui osa modifier quelques notes de notre hymne national afin d’en ralentir le tempo, qui aurait dû consulter un orthophoniste pour corriger son élocution, et qui aurait dû se faire opérer afin de corriger sa propension à postillonner en permanence, qui a mis en place le regroupement familial. Hautain, cassant, méprisant, il a conduit la France sur la voie de l’invasion migratoire et de la décadence industrielle et culturelle. Il nous a quittés suite à sa défaite aux présidentielles en interprétant une saynète qui fit pleurer la France… de rire! C’est bien la seule fois où il me fit rire. Je crois avoir été complet dans cette brève biographie. Ah oui, j’oubliais, anthropophage à l’occasion chez son ami Bokassa…

    • Vous oubliez aussi la réforme Haby du collège unique, son obsession européiste, son dédain de la France qu’il ne tenait que pour quantité négligeable (« ne représente plus qu’1% de la population mondiale »), sa politique internationale très complaisante avec l’URSS, les chômeurs qui étaient quatre fois plus nombreux à la fin de son septennat qu’au début et ses « plans com » grotesques, comme les éboueurs invités pour le petit-déjeuner à l’Elysée et ses invitations à la table de Français !
      Il aura d’ailleurs été grotesque jusqu’au bout en s’accrochant au pouvoir et surtout, en pensant que les Français voudraient à nouveau de lui. Ce triste sire en a été pour ses frais !

  10. La France, avec une jeunesse en grande partie totalement débile, est sur la voie de la décadence et de la mort culturelle. Les influencés et influenceurs sont eux-mêmes d’un niveau intellectuel au ras des pâquerettes. Tout ce beau monde, influencés et influenceurs, sont du ressort de la psychiatrie lourde, mais je pense que c’est trop tard. La connerie à ce niveau étant héréditaire, je pense que c’est plié ! Dans vingt ans, des zombies partout! Déjà qu’on a de beaux spécimens.

    • Effectivement, ce qui est effarant, c’est que dans tous les domaines de la société, les choses vont dans le sens de l’assistanat, de la déresponsabilisation, de l’abrutissement, de la zombification.
      Lors de la crise provoquée appelée Covid, on a pu observer avec quelle soumission ce peuple entier a été réduit à l’état de néant. L’État autorisait de sortir de façon limitée dans nos activités : 1 heure pour un footing, 1 heure pour aller faire pisser son chien, pas davantage et le tout ne dépassant pas 1 km. Comment donc, un peuple a non seulement obéi rubis sur ongle, mais acquiescé cette attitude de l’État ?
      C’EST POUR MOI LA DÉCOUVERTE LA PLUS IMPORTANTE DE CETTE CRISE, à savoir qu’un peuple qui était considéré comme évolué, supérieure intellectuellement à beaucoup d’autres, rempli de gens de grandes réflexions et intelligences a pu se laisser manipuler aussi bestialement et tomber aussi bas dans la soumission et l’obéissance, avec en prime l’acquiescement, en perdant presque du jour au lendemain tout esprit critique et d’analyse.

    • Zombies…?
      …Quelqu’un parle de zombies?!

      « La révolution du graphene sur le vivant : l´animal est cliniquement mort mais son corps continue à vivre… » : https://t.me/netizentv/10551
      Vidéo de 60 secondes seulement…
      Poissons morts. Poissons vidés. Poissons QUI NAGENT pourtant! …Bourrés de graphène, il faut dire…
      …POISSONS ZOMBIES!!!
      (On vit une p*tain de science-fiction… C’est terrifiant.)

      • Effectivement ça fait froid dans le dos , d’ailleurs combien de franchouillards injectés du poison soit disant anti covid contenant de l’oxyde de graphène? Dont nous commençons à voir les dégâts que ce poison occasionne chez les êtres humains . La dépopulation est en marche , suivit bientôt par la guerre contre la Russie et la Chine pour accélérer le plus grand massacre d’humains de toute l’histoire de l’humanité pour ramener à 500 millions d’humains (d’esclaves) sur la terre .

      • Rien a voir avec la zombifiquation sauf pour le vivant c’est de l’ electromagnetisme
        Recherchez sur le net nanobots vous comprendrez et ferez aussi le lien avec le fait que je dise sauf pour le vivant

  11. Effectivement, tu as raison, Christine, de corriger cette erreur, la décadence française et l’assistanat ont commencé sous Giscard absolument.
    Lors de sa mort, j’avais publié sur RR en date du 03/12/2020 un article intitulé : « Les communistes sont en deuil : Giscard est mort ». Voir ci-dessous le lien.
    Mon article commençait par : « Giscard avait été élu comme homme de droite, et ses électeurs ont vite compris qu’une fois en place, sa politique a été quasiment communiste. Il a créé la totalité des bases, lesquelles ont abouti à la France que nous connaissons aujourd’hui. On peut dire qu’il a été un président visionnaire, mais dans la catastrophe.
    Cet article décrit toutes les saloperies de dégénérescence qui ont été mises en place sous Giscard.
    Tu as bien fait de le rappeler, Christine, merci.
    https://resistancerepublicaine.com/2020/12/03/les-communistes-sont-en-deuil-giscard-est-mort/

  12. Bon nombre d’anciennes Miss France, sont influenceuses sur instagram, dont entre autres Iris Mittenaere, successivement Miss France et Miss Univers 2016, qui de Dubaï, fait la promo de produits qui coûtent un bras, mais du moment que cela vient d’elle les influencées achètent, même si certaines crèmes de( beauté), seraient utilement remplacées par une visite chez un dermatologue.