Quand les démocrates se débarrassent des migrants que leur a envoyés De Santis….

Offrir un cadeau, pour de vrai, ce n’est pas offrir ce que vous aimez VOUS, à un ami, mais lui offrir ce que lui aime.
Ron de Santis a ainsi fait un vrai cadeau aux habitants de Martha’s Vineyard, cette élite au grand coeur, hyper-progressiste : il leur a offert ce qu’ils aiment EUX, à savoir des migrants.
Ron de Santis, il faut bien le reconnaître, a été un peu pingre : il ne leur en a offert que 50, ce qui est une goutte dans dans l’océan quand on considère les millions de clandestins qui traversent la frontière américaine. Près de 5 millions de clandestins seraient entrés aux USA depuis la prise de fonction de Joe Biden.
Que croyez vous qu’il arriva ?
Martha’s Vineyard a très vite déclaré l’état de « Crise Humanitaire »  (pour seulement 50 migrants)
et les a ensuite déportés vers la base militaire de Cape Cod
CNN, le journal de gauche, a très joliment présenté cette déportation de clandestins comme un départ accepté pleinement consenti  :
« The migrants sent to Martha’s Vineyard have been voluntarily taken to a military base for support, officials say  » .  Voluntarily signifiant « de leur plein gré » .
On ne peut qu’imaginer le chagrin des habitants de Martha’s Vineyard, déchirés par le départ de ces frères en humanité. Si seulement ils avaient eu la possibilité matérielle d’héberger cet enrichissement culturel !

 946 total views,  2 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. C’est l’hypocrisie des Islamo Gauchistes de démocrates issu de la Bobo Society de Martha’s Veynard car le problème migratoire pèse sur la population américaine et les Républicains prennent se problème très au sérieux en expulsant ces migrants tandis que les Démocrates eux vivent dans leur monde .

    • @TERENCE GROS

      je crois que pour les Démocrates, il s’agit du même calcul que celui de « Terra Nova ». Les Américains veulent des Républicains, Trump avait été réélu avec un score historique mais les Démocrates ont truqué l’élection.
      Ils savent que le pays est majoritairement Républicain. Leur seule chance d’être réélu est de changer la donne démographique.
      Peut-être, outre le calcul électoral, faut-il voir aussi dans cet « préférence immigrée », un plan de certaines élites de « grand remplacer » la population américaine. Peut-être faut-il y voir le travail de subversion de puissances hostiles à l’Amérique, par exemple la Chine qui a puissamment infiltré les élites américaines (depuis l’affaire du « laptop de Hunter Biden », jusqu’à la femme de Mitch McConnell – le leader du groupe républicain au Sénat – qui est chinoise et qui fait des affaires avec le Parti Communiste Chinois, en passant par Mark Zuckerberg, marié à une chinoise ou encore « Fang Fang » la maîtresse d’Eric Swalwell, les exemples et scandales d’infiltration chinoise sont légions).

  2. Il en aura pour tout le monde !

    En afrique, il y a un stock d’environ 500 millions de migrants ( tous de leur plein gré !)

    En amérique : ils ont un stock de dizaines de millions de migrants ( chance pour les USA, ils sont chrétiens (pour l’immense majorité ) et seront donc facilement assimilable ( et puis, il faut travailler pour vivre aux USA contrairement à la France ( où règne un incontestable sentiment de quasi impunité pour tous les types de délinquances ! )

    Merci la gauche, merci les gauchistes, merci les traîtres de la (fausse) droite !

  3. c est vraiment triste
    tous ces richards étaient prêts à les accueillir chez eux mais ils n ont pas eu le temps d ouvrir leurs portes l armée les a déplacé sur une base militaire
    c est trop triste

  4. Les bons gauchistes :
    Après un afflux massif de migrants envoyés par le gouverneur du Texas, la municipalité démocrate de New York souhaite abroger une loi, qui oblige la ville à héberger toute personne réclamant l’asile (MàJ)
    https://www.fdesouche.com/2022/09/19/le-maire-de-new-york-eric-adams-reclame-une-aide-urgente-au-gouvernement-federal-pour-gerer-la-vague-de-migrants-affluant-dans-sa-ville-en-2021-lors-de-son-election-il-promettait-daccueillir-to/

    A noter : pour Martha’s Vineyard, les clandos n’y auront séjourné que 48h.
    Preuve que quand on veut on peut, c’est juste une question d’organisation.
    Les gauchos sont très bien organisés, tant que c’est chez les autres.

Les commentaires sont fermés.